Épée célèbre dans l’Oeil Noir ? 30

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Oeil Noir

avatar

Petite question Fluff ?

Est ce qu’il y a des épées légendaires dans l’histoire de l’Oeil Noir ?

J’ai en effet placé une fabuleuse épée dans les mains de mes PJs .... et j’ai bien envie de leur faire quelques surprises avec.

avatar

l'épée des 7 coupes magiques septime ?

avatar

l'épée des 7 coupes magiques septime ?

vilxav

Ahh oui exact ... bon par contre ce sera too much pour mes PJs je pense content

avatar

Je n'y connais pas grand chose (à part septime) mais voici une "petite" liste d'armes célèbres ^^

avatar

C'est en effet la plus connue. Elle a joué un grand rôle dans l'histoire de l'Aventurie à plusieurs reprises. Pas certain que son nom sera gardé tel quel par contre. Calenloth ou Oog?

Après il y en a d'autre moins connues. Certains des ordres de Rondra ont des épées sacrées. Tu as les épées du "roi de l'épée" qui ont un nom il me semble aussi. Les chevaliers du théâtre en avaient aussi. Possible qu'une ou deux apparaissent dans la campagne.

Après les épées nommées/légendaires ne sont pas toutes magiques.

avatar

C'est en effet la plus connue. Elle a joué un grand rôle dans l'histoire de l'Aventurie à plusieurs reprises. Pas certain que son nom sera gardé tel quel par contre. Calenloth ou Oog?

Dyvim

J'espère qu'elle conservera le nom de Septime. C'est un nom qui a une consonance incroyable et qui signifie justement "sept" ce qui est bien puisqu'elle est composée des sept coupes magiques !

Please !!! pas d'accord

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dyvim
avatar

Super cette liste

avatar
Docdemers

C'est sûr qu'il faut avoir sept dans son nom vu qu'elle s'appelle Siebenstreich en allemand. Mais ça veut plutôt dire 7 frappes ou 7 tours. Pas facile de faire un nom qui sonne bien en français. J'imagine que septime sera gardé mais c'est pas moi qui traduit content

avatar

Autre exemple: Armalion, l'épée statutaire de l'épée des épées, la maîtressede l'église de Rondra.

Puis toute une série d'épés de héros légendaires (de Thalionmel et Géron en antiquité jusqu'aux armes doubles du roi de l'épé Raidri Conchobair (mort sur le champ de bataille contre Borbarard), Rétorqueur et Revancheur, ou encore les armes sacrées des maîtres de l'alliance de chaque senne de l'église de rondra. Si ces épés sont encore connus aujourd'hui, souvent ce sont des lames consacrées uniquement portables par des croyants de rondra.

Ensuite, les armes d'insigne des grandes maisons nobles ou les armes de fonction impériaux ou royaux. De facture superbe, parfois porteurs de destin, elle sont souvent par nature d'insigne de position restreint dans leur emploi par les personnes en question - même si par exemple l'empéreur du Novuel Empire a un "chevalier de l'empire" auquel on peut déléguer cet honneur - héros méritoire et reconnu (et fidèle à l'empératrice!) en condition bien sûr.

Ensuite,des armes purement magiques. De tout genre, les plus connus sont les épés d'insigne de l'Ordo Defensoris Lectoria, l'ordre militant de la guilde grise, dit "les batons grises". Chaque maître des quatre régions a droit à une épée magique, improbable que cela puissa paraître.

En dernier lieu, l'ordre des chavaliers du théâtre fut fondé par douze chevaliers légendaires dans le théâtre d'Arivor. Chacun(e) était porteur d'une arme magique/sacrée/on ne sait pas trop dotés de pouvoirs proches d'un dieu à ce qu'on dit. Les épés ont été éparpillés après la chute de l'ordre, et certains ont retrouvé des rôles bien différents (ainsi, l'épé dédié à Firun est devenu après bien des détours l'épée de la maison ducale des Ehrenstein, le ducs de la Tobrie.). Certains restent intraçables aujourd'hui.

EDIT post croisé!

avatar

Oui, le nom "Septime" a été conservé content

avatar

T'as l'embarras du choix maintenant Dany40 plaisantin

avatar

En effet, sauf tu joues une compagne contre le mal absolu ou quelque chose de ce genre, Septime est un peu "too much": c'est l'ultime talisman des dieux contre les démons. Il faut un porteur digne - et vous savez que depuis mille ans on n'en avais pas trouvé, raison pour laquelle on l'a protégée en la reforgeant en 7 coupes "magiques"... Reforgé pour la lutte contre Borbarad, le roi de l'épé Raidri Conchobair fut destiné par Rondra elle-même comme le nouveau porteur (pour des raisons qui sont dévoilées dans la campagne, c'est pas juste parce que c'était le meilleur...) et qui est mort sur le champ de bataille final. Les récits officiels sont confus, mais il paraît que Septime s'est brisé en morceaux en frappant la couronne des démons que portait Borbarad, qui elle se trouvait brisé en 7 éclats. A la fin de la bataille, après la chute de Borbarad, une dernière poussée impériale a réussi de récupérer les corps des héros en question ainsi les morceaux de septime. Visiblement c'était impossible (ou ce n'était pas la volonté des dieux) de reforger sur le champ Septime.

Quelque temps après la bataille, le roi Cuano, grisé et fortement marqué par les horreurs du combat, a abdiqué et est parti à un endroit inconnu, pour devenir le gardien de ce qui restait de Septime. On ne l'a plus revu depuis.

avatar

Septime, elle est Sévère.

...

(Pardon gêné )

avatar

Merci pour ces infos !!

Je pense que je vais créer l’artefact moi même ... les éléments connus de mes joueurs que je ne peux pas changer me bloquent pas mal en fait ... je suis obligé de partir de ça :

- Une Nostrier en métal très rare , très bien forgée , possédant des pouvoirs de bannissement importants (mais usant des charges ). Donnée par amour par une nymphe à un chevalier de Nostrie avec qui elle a eu par la suite un enfant (et une descendance de filles ayant du sang de fée ). Les combats contre les démons étant très présents dans l’histoire de Nostrie, cela peut être une arme très ancienne oubliée qui a dormi sous les eaux pendant bien longtemps content

Il me reste à regarder comment créer un artefact intéressant en terme de jeu ... sans que ça déséquilibre le jeu pour mon groupe de PJs qui va se lancer dans la campagne des Chevaliers du Théâtre content

EDIT : J’ai pensé un moment à Gnorakir, arme qui était entre les griffes d’un dragon en Andergast pendant un moment ... mais ça colle pas trop content

L’Aventurisches Arsenal (DSA4 ?) semblait contenir bien des infos sur les armes célèbres content

avatar

Pour ce genre d'armes magiques, pas besoin de faire appel à l'artillerie historique et mystique content

Dans l'ON ce genre d'objet est tout à fait concevable.

De un, il y a des métaux magiques: le mindorium, l'arcanium, l'endurium, le titan et l'eternium. Les deux derniers sont ridiculement rares, l'éternium se trouve encore à prix horribles et est le métal noir des armes les plus redoutées. Cependant l'arcanium n'a pas de qualités sublimes en tant que matériel de forge, mais a des propriétés anti-démonistes ou anti-esprits non-négligables (c'est pourquoi on l'utilise souvent pour faire des amulettes protectrices).

Puis, fabriquer un artéfact ou une arme magique est quelque chose de prévu par le système: en gros, un artéfact magique est un objet sur lequel on a "collé" un sort (parfois à charges différentes). Le point étant que celui qui sait comment l'activer (1 action/1 assaut) peut donc utiliser le sort sans être magicien lui-même. Cela correspond tout à fait à la situation! Maintenant, il faut déterminer le sort. Inspire-toi de ce qui existe peut-être et modifie selon tes goûts car la magie des nymphes c'est toujours un peu spécial, non content?

Il y a des artéfacts qui sont à emploi unique, il y en a qui sont à recharger (le problème ici étant que ton sorcier doit être compatible avec la magie des nymphes, pas gagné du tout) puis il y en a qui se rechargent lentement, puisant dans la magie naturelle du monde, sans intervention externe. Un artéfact qui se recharge en un jour est méga-surpuissant, en une semaine c'est un chef d'oeuvre, en un mois c'est abordable. Sauf si tu quittes l'aspect à magie basse de l'ON, bien sûr content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dany40
avatar
Oog des Meesters

Merci pour les précisions content

Alors non ... je ne quitterais pas l’aspect magie « basse » de l’ON qui me plait beaucoup.

Pour la conception technique... aucun rapport avec la magie des nymphes à faire car je vais partir du principe que la Nymphe avait au fond de son lac cette arme très ancienne ... elle n’a donc eu aucune relation avec la création de l’arme .

Je vais reprendre mon Warring Kingdoms et aller chercher dans les temps fondateurs de la Nostrie ... et y placer la création de cette Nostrier de bannissement dans le meilleur contexte possible .

Côté technique je vais reprendre mon Armory, mais je crois que j’étais parti sur la rareté incroyable du métal (Titanium), et une niveau de qualité de forge.

Pour le pouvoir magique oui en effet j’ai juste besoin d’un sort de bannissement qui se recharge doucement ... l’effet de bannissement ne nécessite aucune capacité magique du porteur et ne se déclenche que sur une attaque réussie avec l’épée (faut que je relise les règles d’enchantements !!! )

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Oog des Meesters
avatar
Dany40

Bien vue! Une arme très mais alors peut-être très antique! Chouette comme idée (même si alors pour savoir comment la recharger sera une petite aventure en soi)!

Te voilà en effet équipé pour tout, avec l'armory tu as ce qu'il te faut je pense. Juste un truc: le Titanium est très rare. En dehors d'Armalion je ne connais pas d'arme courante qui en soit fabriquée. Mais peut-être elle vient du pays d'Or? Ou de de Tharoune? Le titanium a un certain reflet orange d'ailleurs content.

avatar

Bien vue! Une arme très mais alors peut-être très antique! Chouette comme idée (même si alors pour savoir comment la recharger sera une petite aventure en soi)!

Te voilà en effet équipé pour tout, avec l'armory tu as ce qu'il te faut je pense. Juste un truc: le Titanium est très rare. En dehors d'Armalion je ne connais pas d'arme courante qui en soit fabriquée. Mais peut-être elle vient du pays d'Or? Ou de de Tharoune? Le titanium a un certain reflet orange d'ailleurs content.

Oog des Meesters

Ahhh le pays d'Or c'est intéressant je peux relier çà à la fondation des Royaumes Ennemis .... par contre comme c'est une épée à 2 main typique de l'artisanat des Royaumes Ennemis elle ne peut pas provenir du Pays d'Or. Par contre elle peut avoir été fabriqué en Nostrie en utilisant des ressources venant de là-bas, et par une personne venant de là bas aussi ... à voir je vais y réfléchir.

NB : Ma petite idée c'est aussi que le fait de sortir cette épée fasse courir le risque que l'on en reconnaisse la nature (son histoire peut être mais surtout son matériaux ... de quoi attiser des convoitises ....)

avatar

Il arrive que les épées soient refondues ou que l'on en change la garde si tu veux lui donner un côté antique tout en expliquant sa forme actuelle de Nostrier.

Sinon il faut lui trouver un nom qui claque... Tu as pensé a quoi?

Juste une remarque. Si l'effet de bannissement se déclenche a chaque attaque réussie contre un démon, ça en fait un artéfact extrêmement puissant. Aucun magicien actuel en Aventurie ne saurait créer un tel objet. Tu pourrais envisager un mot de commande (a découvrir ?) et fixer un temps de rechargement précis ou une règle (pas renvoyer un démon pour le recharger ce serait trop simple), peut-être un truc du genre l'exposer a la lumière de la (pleine?) lune toute une nuit ou un truc faisable mais dur a deviner.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dany40
avatar
Dyvim

Ah oui ce sont de bonnes idées !!

Concernant le bannissement alors attention pour moi cela ne marche qu’une seule fois (et attaque réussie nécessaire) et ensuite il faut attendre la recharge du pouvoir content

EDIT : Pour l’instant je pars sur une arme provenant de l’equipage de l’Amiral Sanin le vieux vers 870 avant CB (2me expédition de Bosparan en Nostrie).