L'¼IL NOIRpar Black Book Éditions

Ce projet s'est terminé le 09/05/2016 et a réussi à atteindre son seuil de financement

.


« Chaque nouveau voyage commence par un premier pas dans l’inconnu.
Celui qui veut devenir un héros doit oser faire ce premier pas. »

- Sagesse antique

Alors qu'il travaillait sur la traduction de Dungeons & Dragons pour Schmidt, le grand éditeur de jeu allemand demande à Ulrich Kiesow de lui écrire un jeu de rôle dans le même esprit. Das Schwarze Auge sortira en 1984 en Allemagne avant que le premier des jeux de rôle ne soit finalement traduit dans la langue de Goethe. En Allemagne, L'Œil noir deviendra pratiquement synonyme de "jeu de rôle", tout comme D&D aux USA, et à ce jour, il reste le jeu de rôle le plus vendu de tous les temps chez nos voisins, excusez du peu.

En France, c'est Schmidt qui, dès 1984, traduit lui-même L'Œil noir sous forme de boîte. C'est la célèbre boîte cartonnée (ce détail a son importance) Initiation au jeu d'Aventure. Nous sommes à l'époque des pionniers du jeu de rôle et de très nombreux rôlistes d'alors découvriront le jeu de rôle grâce à ce jeu. Suivront d'autres boîtes mythiques, comme les Accessoires du maître, les Règles avancées I et II ou celle consacrée à la mémorable cité Havéna ainsi que 24 scénarios en format A4.

Mais la plus grande particularité de L'Œil noir en terme de publication, c'est qu'un autre éditeur, Gallimard, publiera également le jeu... en même temps que Schmidt ! Profitant du succès incroyable des Livres dont vous êtes le héros, Gallimard sort en librairie les règles en format de poche avec des accessoires, le tout dans une boîte plastique. De nombreuses aventures et même la description de l'Aventurie, le continent de jeu, seront publiées en poche.

En 1989, alors que la deuxième édition allemande était déjà dans les bacs depuis un an, sortent les derniers ouvrages en français pour L'Œil noir. Malgré des ventes conséquentes et un impact fort sur le paysage rôliste, plus aucun éditeur français ne donnera sa chance à ce jeu magique.
.

Pendant ce temps-là, en Allemagne

Après la deuxième édition publiée en 1988, qui introduit déjà le système des épreuves de compétence (voir les Règles du jeu), vint une 3e édition en 1993. Avec la 4e édition, publiée en 2001 par Fanpro (après la faillite de Schmidt en 1997), le jeu évolue encore (la notion de niveau disparaît par exemple). L'éditeur Ulisses reprendra la licence progressivement pendant les années 2000, jusqu'à proposer la 5e édition en mai 2014. Pendant cette longue période d'absence en France, L'Œil noir a bénéficié d'un suivi inégalé en Europe. Des centaines de suppléments de background (parfois massif comme la boîte sur la ville de Gareth), d'aventures, d'aventures solo et d'aides de jeu diverses et variées (des figurines en passant par la musique d'ambiance, des ouvrages liturgiques, des dés, etc.). Si vous souhaitez prendre peur, dirigez-vous immédiatement vers le wiki allemand recensant toutes les productions officielles, c'est par ici !

LE GRAND RETOUR DE L'ŒIL NOIR

Fort de nombreuses années de développement par une équipe comme aucun autre jeu de rôle en Europe n'a pu en bénéficier, L'Œil noir va donc être à nouveau traduit dans la langue de Molière. Quand Black Book Editions a discuté de ce projet avec l'éditeur allemand Ulisses, celui-ci a prévenu qu'un autre éditeur, associatif, les avait également sollicité à plusieurs reprises. C'est donc logiquement que les hommes en noir se sont mis en contact avec les équipes de Scriptarium, dont d'éminents membres du site de référence français Aventurie.com. Et le courant est passé ! Cette collaboration a permis de travailler pendant presque un an et demi à ce projet ambitieux et de vous proposer aujourd'hui un projet sérieux et largement avancé.

Voilà, L'Œil noir signe son grand retour en France grâce cette précommande participative et c'est VOUS qui, par votre soutien, déciderez de l'ampleur de son retour. Simple besoin nostalgique de retrouver un petit goût de son passé de rôliste ? Envie de découvrir un attachant jeu médfan à la touche germanique distinct des nombreuses productions anglo-saxonnes ? Désir fort de renouer avec le jeu via cette nouvelle édition et de pouvoir bénéficier en France d'une gamme de JdR conséquente et suivie disposant d'un background colossal ?

Pour consulter la description des 3 boîtes de jeu proposées en contrepartie, dirigez-vous vers l'onglet "Ouvrages" (entre l'onglet "Accueil" et "News" de cette page)

ATTENTION : la contrepartie Rôliste convaincu (Early Bird) est limitée dans le temps ! Vous devez impérativement la sélectionner et effectuer votre paiement avant ce soir lundi 11 avril 23h59, après quoi, elle ne sera plus disponible !

.

Les actions héroïques des personnages joueurs nécessitent un monde de jeu. Et dans L'Œil noir, ce monde s'appelle l’Aventurie. L'Aventurie est un continent imaginaire qui s’étend d’une région de jungles et de marais dominés par les homme-lézards au sud, jusqu’aux grands espaces nordiques, aux steppes orks, aux forêts des Elfes et aux pays glacés des barbares fjarnings, en passant par les royaumes sous les montagnes des Nains, au cœur du continent. L'Aventurie offre des aventures, des défis et des dangers pour chaque type de héros, du chevalier errant au puissant archimage.

Le cœur de l’Aventurie est occupé par le Nouvel Empire, que l’on appelle aussi, plus simplement, Empire. Dominé par de puissants seigneurs et maintenu uni par la jeune impératrice Rohaïa, l’Empire est une patrie d’audacieux chevaliers aussi bien que de Nains hirsutes qui ont établi leurs fontis et leurs villes souterraines profondément sous la montagne. Le centre de l’Empire est Gareth, de loin la ville la plus importante du continent. L’Empire est impliqué dans une lutte éternelle et obstinée contre les Orks, les habitants des steppes au nord-ouest de l’Aventurie, nommées le Pays des Orks. On les appelle aussi les fourrures-noires à cause du pelage noir qui recouvre tout leur corps. Ils sont sauvages, barbares et profitent de chaque occasion pour mesurer leurs forces avec tous ceux qui sont assez stupides ou courageux pour s'aventurer sur leurs terres.

Sur les côtes du nord-ouest de l’Aventurie vivent les Thorvalois, de courageux navigateurs que peu de choses peuvent effrayer, tant qu'ils savent que leur dieu baleine Swafnir est avec eux. Depuis leur patrie, Thorval, ils naviguent près des côtes et jouissent d’une réputation de redoutables pirates.

Au sud de Thorval et du Pays des Orks se trouvent deux royaumes appelés Nostrie et Andergast. Aux yeux des autres Aventuriens, leurs habitants sont considérés comme rétrogrades et rustres. Les deux pays partagent la même histoire jalonnée de nombreuses guerres et échauffourées, car les habitants des deux royaumes sont mutuellement et farouchement hostiles.

Le moderne empire Horas, pays des artistes et des poètes, se trouve au sud-ouest du Nouvel Empire. Les patriciens, les nobles et les conseils municipaux règnent sur les villes de cette contrée fertile et essayent de surpasser leurs concurrents ou les affaiblir par des intrigues. À la tête de l'État, le Horas, dont le père est un authentique dragon, gouverne l’empire entier avec clairvoyance. L’archipel des Cyclopes se trouve au large de la côte horasienne, où, en plus des créatures éponymes, des minotaures et des fées peuplent les bois. L’archipel des Cyclopes fait politiquement partie de l’empire Horas, bien que ses habitants n’aient que peu en commun avec ceux du continent.

...d'autres nombreux territoires mériteraient qu'on les évoquent ici (peut-être dans une prochaine news ?). En attendant, sachez que l’Aventurie, malgré toute cette diversité, ne représente qu'une partie de la planète Dère.

Des dragons à trois têtes, des horribles goules, des araignées gigantesques et d'autres horreurs peuplent ce continent et représentent un danger pour la vie et l’intégrité physique de ses habitants. Mais les monstres ne sont pas la seule différence entre notre monde et l’Aventurie. Certains hommes ont reçu le don de la magie, et ont étudié son art dans les académies ou auprès de maîtres d’apprentissages privés. La plus célèbre des traditions magiques est celle des magiciens. Ceux-ci sont en mesure de maîtriser la volonté d'autres hommes, de se rendre invisibles ou mille autres prodiges. Outre les magiciens, on dénombre plusieurs autres traditions, par exemple celle des sorcières. Les Filles de Satuaria, comme elles se nomment elles-mêmes, considèrent la magie comme un don de leur déesse et se choisissent un familier également doué de magie. Les Elfes sont, par nature, des êtres aux pouvoirs magiques mais entretiennent une utilisation totalement intuitive de leurs forces surnaturelles. Leur magie est basée sur leur style de vie et les aide lors de la chasse et pour la survie en milieu sauvage.

La chronologie la plus courante parmi les croyants des Douze Dieux (les plus nombreux en Aventurie) est celle prenant comme année zéro celle de la « Chute de Bosparan » (abrégée CB). Bosparan était, il y a plus de 1 000 ans, la ville la plus puissante du continent. La cité a disparu à l'issue des événements ayant suivi le soulèvement du peuple de Gareth et la naissance du Nouvel Empire (actuel « Empire »). Nous nous trouvons actuellement dans l’année 1040 CB.

La foi pour les Douze Dieux (ou simplement les Douze), un panthéon de douze frères et sœurs dirigé par le Prince des Dieux Praïos, le dieu du pouvoir et de l'ordre, est le plus répandu en Aventurie. Certes, une paysanne ne rencontrera probablement jamais un magicien ou un monstre, mais aura sans doute l'occasion d'observer à plusieurs reprises la manifestation des forces étranges du prêtre de son village quand, d’une manière miraculeuse, il fera tomber la pluie à la demande des fidèles ou refermera les blessures d’un accidenté.

Les dieux ont également des adversaires dont les actes ne sont que trop visibles. Les Terres Sombres, qui s’étendent à l'est de l’Aventurie, sont un endroit lugubre, où les hommes adorent les archidémons et les soutiennent dans leur combat livré contre les dieux. Les sombres magiciens noirs créent là-bas des morts-vivants et conjurent des démons, semant la peur et l'effroi chez les serviteurs des dieux. En dehors des archidémons, c'est surtout le Dieu Sans Nom qui sape en secret le pouvoir des autres dieux et envoie ses serviteurs pour imposer sa volonté.

Pour qui a parcouru l'Aventurie décrite dans les suppléments parus dans les années 80, sachez que depuis, le monde a considérablement évolué. Fanpro, l'éditeur de l'époque, possédait également la licence pour Shadowrun et a appliqué la même recette : proposer un monde qui évolue constamment et dans lequel les joueurs peuvent participer aux évènements centraux imaginés par les auteurs. Ulisses a développé cette approche et chaque année qui passe dans le monde réelle donne lieu à une année se passant en Aventurie, avec ses complots, ses guerres, ses évènements. Amoureux des metaplots, vous allez adorer !

.

Dans l'esprit du public français, L'Œil noir est généralement associé à un jeu aux règles très simple, un équivalent made in Europe de la boîte rouge du plus ancien des jeux de rôle. Ce que les germanophones savent cependant, c'est que les 4 éditions qui ont suivies celle traduite par Schmidt et Gallimard dans les années 80 ont donné lieu à de considérables évolutions. Pour faire une analogie simple (mais évidemment à ne pas prendre au pied de la lettre !), cette nouvelle édition de L'Œil noir est à sa première édition ce que l'édition 3.5 de Dédé est à la célèbre "boîte rouge".

L'Œil noir utilise une mécanique universelle basée sur un d20. Pour réussir une action, le but consiste à obtenir un résultat inférieur ou égal à la valeur d'une de ses caractéristiques - que l'on appelle "qualités" - après d'éventuels modificateurs. Sur un 1 naturel, l'action est automatiquement réussie et une confirmation (effectuer le test à nouveau) permettra de déclencher en cas de nouvelle réussite un coup de maître (un critique !). Un 20 naturel en revanche, constituera toujours un échec automatique et un échec simple sur une confirmation déclenchera une horrible maladresse. On reste très proche de la 1ere édition du jeu, du classique donc.

L'épreuve de qualité est utilisée pour tous les tests rapides (défoncer une porte en un coup, attaquer, etc.).

L'épreuve de compétence a pour objectif de rendre plus précis et/ou narratif la résolution d'un test de compétence. Le principe est le même que pour les épreuves de qualité, sauf qu'il s'agit à chaque fois d'une succession de 3 tests. Escalader une paroi dangereuse (la compétence Escalade, donc) en appelle autant au Courage, à l'Agilité qu'à la Force. Le joueur devra donc lancer trois d20 (un pour chacune des qualités testées) et réussir les 3 tests. Attention toutefois, pour réussir ces 3 tests, le joueur pourra également dépenser une réserve de point égal à sa compétence pour atteindre la réussite sur chaque épreuve de compétence. Si vous obtenez un 15 sur un test pour lequel votre qualité est de 13 par exemple, vous allez pouvoir dépenser 2 points de votre réserve et ainsi valider la réussite de ce test avant de passer au suivant.

Cette mécanique a deux avantages. Le premier est d'apporter une précision et une variation dans les types de tests proposés (8 qualités et 3 séquences de tests donnent des possibilités très nombreuses pour décrire le plus précisément ce qu'il en coûte à un personnage pour réussir une épreuve). Le second est de permettre au joueur et au MJ de rebondir sur la séquence des 3 tests narrativement. Sur une réussite de Courage, le joueur aura réussi à tenir malgré une faiblesse en Force par exemple (symbolisée par un échec initial en Force compensé par la réserve de points).

L'épreuve de compétence est utilisée pour les tests de talents, de sorts et de liturgie (les sorts divins).

Il y a bien d'autres aspects à décrire dans le système, mais ils seront l'objet de différentes news publiées pendant la préco participative. En attendant, sachez néanmoins que le combat est centré autour de l'attaque/parade (l'armure réduit les dégâts infligés) ; que l'énergie vitale indique l'état de votre personnage ; que l'énergie astrale et karmique permettent d'activer la magie profane ou divine, que le niveau de douleur de chaque personnage dépend de sa jauge d'énergie vitale, et que des points de destin vous permettront d'influencer vos jets de dés...

.

  1. Les contreparties : La contrepartie représente votre entrée dans la participation à cette campagne de financement. La description de ce qu’elle contient se trouve dans la colonne de droite. Notez que si vous souhaitez sélectionner plusieurs contreparties, il vous faudra d'abord sélectionner une seule contrepartie (attention, elle peut limiter votre accès à certains cadeaux ou options, choisissez-là bien), puis sélectionner les éventuelles contreparties supplémentaires dans la page suivante, celle des options.
  2. Les options : Une fois que vous avez sélectionné votre contrepartie, la page des options s'affiche et vous permet de choisir vos options (et la quantité désirée) ainsi que d'éventuelles contreparties supplémentaires (et la quantité désirée).
  3. Frais de port : En fonction de l’adresse de votre compte, les frais de port seront calculés automatiquement.
  4. Règlement : Vous pouvez valider et vous serez alors redirigé vers la page de règlement. Notez que vous pouvez à tout moment modifier votre participation et que le système vous demandera d'effectuer uniquement si le montant total de votre participation est supérieure à la somme que vous avez déjà payée.
  5. Envois : Les envois seront effectués dès réception de tous les ouvrages (hors PDF évidemment, qui arriveront avant). Cela signifie qu'il n'y aura qu'un seul envoi et qu'il vous faudra attendre celui-ci.

N’hésitez pas à consulter la FAQ en bas de page, laissez-nous vos commentaires et vos questions dans l’onglet dédié.

La liste des boutiques spécialisées soutenant le projet :

.

.

.

Avatars L'Œil noir (ils sont disponibles directement dans votre compte client mais vous pouvez aussi cliquer sur l'une des images ci-dessous pour les télécharger)


.
Bannières L'Œil noir (cliquez droit sur l'image pour télécharger la bannière L'Œil noir ou copiez/collez le code en encart pour poster dans les forums, en signature de votre profil par exemple)

[url=http://www.black-book-editions.fr/crowdfunding-33.html][img]http://www.black-book-editions.fr/contenu/image/Images_divers/JDR_Oeil%20Noir/ON_Bannieres_1_v1.jpg[/img][/url]

.

.

4d6 L'Oeil noir (version offerte jusqu'au 4 mai 2016) pour 0€

Princesse Yasmina (version offerte jusqu'au 20 avril 2016) pour 0€

.

1/ Connectez-vous via votre compte client sur la plateforme de Casus Belli.

2/ Aller dans le menu "Précommandes participatives" puis cliquez sur le projet "L'¼IL NOIR".

3/ Vous arrivez sur la page de votre contrepartie. Vous pouvez la modifier mais attention, certaines contreparties sont limitées (les Early birds notamment) donc prenez garde à ne pas faire d'erreur et perdre votre contrepartie en route !

4/ Cliquez sur "modifier mes options" et ajoutez ou modifiez ce que vous voulez (options et contreparties supplémentaires même, si vous le souhaitez).

5/ Validez le paiement. Vous n'aurez évidemment qu'à payer pour la différence entre le total final de votre participation et ce que vous avez payez précédemment. Pas d'inquiétude !
Ne sélectionnez qu'une contrepartie (UNE SEULE !) puis, en passant à l'étape suivante des options, scroller vers le bas où le nom de toutes les contreparties apparaissent. Vous pouvez alors ajouter les contreparties SUPPLEMENTAIRES que vous souhaitez ajouter à votre participation (ainsi que les options évidemment).
Les tarifs des frais de port sont les suivants :

Zone France métropolitaine : 7,50 ¤ (frais de traitement inclus)

Zone U.E. 1 : 17 ¤ (frais de traitement inclus)
Allemagne, Royaume-Uni, Belgique, Espagne, Pays-bas, Irlande, Italie, Luxembourg, Suisse.

Zone U.E. 2 : 32 ¤ (frais de traitement inclus)
Autriche, Danemark, Finlande, Norvège, Portugal, Suède, Malte, Grèce, Pologne, Russie, Serbie, Hongrie, Lettonie, Bulgarie, Chypre, Estonie, Lituanie, République Tchèque, Romanie, Slovaquie.

Reste du Monde : 82 ¤ (frais de traitement inclus)
C'est notre souhait le plus cher : permettre au public de découvrir cette 5e édition et, si le succès est au rendez-vous, avoir la possibilité de traduire de nombreux suppléments et aventures !
Les traductions et relectures sont achevées et la phase de maquette commence. Tous les signaux sont au vert pour tenir les délais. Reste à toute l'équipe de maîtriser cette précommande participative pour avoir des propositions raisonnables et ne pas remettre en cause les délais initiaux de livraison !

.

« Cet artefact mystérieux possède de nombreux noms : les habitants du Pays de l’Or le nomment optolithe. En tulamidya, on l'appelle al-satafri, l'œil de la nuit. Mais la plupart des aventuriens connaissent cette sphère mystérieuse sous le nom d'« œil noir ». Les dieux eux-mêmes ont jeté les yeux depuis les cieux d'Alveran jusque sur Dère, pour aider les plus grands héros lorsqu’ils sont le plus en détresse. Celui qui regarde au cœur d'un œil noir accède à la vision de lieux lointains ou de mondes étrangers. Certains de ces objets magiques permettent de voir dans le passé ou le futur, tandis que d'autres sont considérés comme maudits. Une vision au travers de tels objets fait perdre tout entendement et précipite l'imprudent dans la folie. Seuls quelques-uns, élus par la destinée, ont eu un œil noir entre les mains, et bien souvent, il a été pour eux plus un fardeau qu’une aide. »

- Encyclopaedia Magica, édition garéthienne, 1001 après la Chute de Bosparan.

  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 ... 12

Un PDF gratuit pour patienter ! (26/07/2018 15:27)

Bonjour à toutes et à tous,

En attendant le dernier PDF (celui de la boîte Initiation au jeu d'aventures qui est entré dans sa phase ultime de vérification maquette) et l'impression du projet, les équipes de traduction du Scriptarium et de Black Book Editions ont décidé de vous proposer un cadeau supplémentaire inédit estampillé L'Oeil noir !

A l'image du contenu déjà proposé dans les formidables articles de notre érudit Arne (voir dans les précédentes news du projet), nous souhaitions continuer de vous proposer des choses intéressantes pour vous aider à patienter avant la dernière ligne droite et nous sommes donc très heureux de vous proposer en téléchargement gratuit le "numéro zéro" de la Gazette Aventurienne, composée de traductions de sa version allemande et de textes inédits écrits par l'équipe !

Pour télécharger La Gaazette Aventurienne n°0, cliquez ici ou sur le visuel ci-contre !

Bonne lecture, merci de votre patience et rendez-vous très prochainement pour le PDF de la boîte d'initiation !

- Les équipes BBBE et Scriptarium

Feuille de personnage éditable et article de l'érudit (29/03/2018 19:34)

Bonjour à toutes et à tous,

Alors que nos équipes sont sur les finitions de la Boîte Initiation au jeu d'aventures - un produit exigeant pour être à la hauteur de son illustre précédesseur, nous espérons pouvoir vous proposer le PDF prochainement.

En attendant, les équipes ont travaillé sur une feuille de personnage éditable en PDF que vous pouvez remplir et sauvegarder pour tous vos personnages ! A imprimer si besoin avant chaque partie.

Ce PDF est disponible gratuitement en cliquant ici !

Et ensuite ?

Sachez que les Late Pledge L'Oeil Noir se termineront le vendredi 6 avril à 14h ! Pour profiter des cadeaux, il ne reste donc plus qu'une semaine aux retardataires !

Comme expliqué dans la vidéo ci-dessous, le départ à l'impression est prévu pour permettre une sortie à la rentrée prochaine du fait de l'embouteillage actuel des productions. Nous nous en excusons par avance et pour vous faire patienter, nos équipes continuerons à proposer du matériel de jeu, comme ces textes de notre érudit Arne, dont un nouvel épisode fort intéressant est disponible ci-dessous !

L’empire depuis Hal

Tout aurait pu rentrer dans l’ordre : le prince Brin – fils unique de Hal – épousa la très jolie Eìmer ni Bennaìn fille de Cuano ui Bennaìn, le prince d’Albernie, province connue pour sa capitale Havéna. Le futur de l’Empire semblait assuré. Mais soudainement, en 17 de Hal, lors d’un voyage diplomatique dans la lointaine Sévérie au Pays de la Source, Hal disparut. Comme s’il s’agissait d’un signal prémédité, les Orks envahirent en masse l’empire. Le jeune prince Brin, d’un caractère plus proche de celui de son grand-père que de son père, partit diriger en personne l’armée impériale. Le duc de Corbeaulie, soutenu par une bonne partie de la haute noblesse, profita de son absence pour fomenter un coup d’État à Gareth et se saisir du pouvoir impérial. La crise dura deux années, se terminant par la défaite – de justesse – des Orks et la chute de l’usurpateur. Le prince Brin en sortit avec une réputation de valeureux guerrier, un soutien populaire massif et avec une bonne partie de l’aristocratie en prison. Toutefois, on ne pouvait le couronner empereur : son père ayant disparu, la loi impériale stipulait qu’il fallait attendre 12 ans avant de pouvoir le déclarer mort et passer à la succession. On garda donc la datation selon l’intronisation de Hal… Le prince Brin réussit toutefois une réforme importante : depuis un millénaire, à cause d’une autre loi, datant encore de Raul, le fondateur de l’empire, l’héritage impérial était interdit aux femmes. Or, Brin avait deux filles jumelles, Rohaïa et Yppolita, à qui il voulait accorder le droit d’héritage, même si un fils, Selindian Hal lui était né plus tard. En contrepartie de sa soumission à l’attente de 12 ans avant son couronnement, il obtint la rupture de l’ancienne loi interdisant l’accès au trône pour les femmes. Ainsi la succession parut assurée, et une période de nouvelle prospérité s’annonçait.

Toutefois, nous savons l’affreuse crise que l’Aventurie allait vivre les années suivantes : le retour du magicien Borbarad coûta à l’empire un quart de son territoire ainsi que des milliers de vies. L’invasion du magicien noir fut arrêtée définitivement lors de la célèbre troisième bataille des démons, au prix de nombreuses morts héroïques. En tête de liste : le prince Brin, abattu à la tête de ses troupes.
L’héritière Rohaïa étant encore mineure, les nobles jurèrent sur le champ de bataille fidélité à la veuve de Brin, Eìmer ni Bennaìn, régente et tutrice de la future impératrice. Des années durant elle dut mener un combat sur plusieurs fronts : à la fois contre ceux qui étaient jaloux de sa position éminente, et contre les forces d’occupation des héritiers de Borbarad. Elle réussit à faire couronner Rohaïa comme reine de Garétie ; mais elle perdit sa sœur Yppolita dans une intrigue très étonnante : cette dernière, ayant reçu le don de magie, s’était convaincue d’être la première-née des deux, mais d’avoir été échangée avec sa sœur. S'estimant lésée de ses droits, elle alla de plus en plus loin pour démontrer sa primogéniture. L’affaire aboutit à l’exil de la jeune princesse qui partit compléter sa formation de magicienne à l’étranger.
Les événements que je viens de décrire, l’invasion et les troubles internes, furent les causes directes d’une longue période de crise, atteignant son climax lors de ce qu’on appelle l’Année de Feu. L’équilibre entre les pays occupés, nommés les Terres Sombres, et l’Empire était instable par nature, et les deux parties étaient engagés dans une guerre d’usure pendant des années. Les pays des démons rompirent les premiers le statu quo : une attaque fulgurante du dragon noir Rhazzazzor allié au magicien Galotta anéantit successivement l’armée impériale et la ville de Hautfort. La jeune reine Rohaïa disparut dans le cataclysme. Une défense héroïque sut arrêter Galotta de justesse devant les murs de la ville de Gareth, mais le dragon Rhazzazzor avala et emporta la régente Eìmer. Mais même avec l’arrêt de justesse de cette invasion, l’empire avait reçu un coup mortel et s’effondrait sous le poids des épreuves passées.
Miraculeusement, un an après sa disparition, Rohaïa fut retrouvée par des aventuriers et ramenée, après une longue période comateuse, dans l’empire. Il fallut cependant faire des concessions pour renouer les liens de fidélité, car les nobles qui avaient dû se débrouiller seuls avaient pris goût à l’indépendance : Gareth devint une ville autonome, les princes féodaux reçurent plus d’autorité fiscale et militaire, et il fallut ménager Selindian Hal, qui s’était déjà fait proclamer empereur même s’il ne régnait réellement que sur la province d’Almada. Et dans le chaos, une autre figure s’était dressée en sauveur : le duc de Corbeaulie, une figure représentant l’ordre disparu et tant regretté par de nombreux citoyens. Il avait vu le désarroi de l’Empire et, revenant de son exil, s’était proposé comme alternative. Le retour tardif de Rohaïa ne sut l’arrêter dans ses desseins. Tout se termina –comme souvent – par un conflit armé : la bataille dite « des trois empereurs » vit s’affronter les fidèles de Rohaïa et du duc (auto-proclamé empereur pour la deuxième fois). De nombreux témoins jurèrent même avoir vu l’empereur Hal rejoindre la bataille, sous le drapeau de Rohaïa. On aurait eu des rapports plus clairs si le dragon mort-vivant Rhazzazzor n’était pas apparu lui aussi pour tirer son épingle de ce jeu chaotique. Tout ce que nous savons de façon certaine, c’est que des héros réussirent à mettre un terme à l’existence du dragon, et que le duc de Corbeaulie mourut sur le champ de bataille, en affrontant le dragon noir ; on raconte aussi que Hal lui-même tomba sur le champ de bataille, mais les circonstances précises de son combat final ne sont pas connues. Un rite de funérailles officiel a eu lieu, mais le peuple commun connaît la vérité: Hal n’est pas mort et il reviendra de nouveau sauver son pays dans les moments les plus sombres... Après le combat, l’Empire – ou ce qu’il en restait – se réunit à nouveau sous l’égide de l’impératrice Rohaïa. Il lui fallut ensuite des années pour redresser la situation et réunifier l’empire ; mais depuis la mort de son frère Selindian Hal et la fin de la guerre civile entre l’Albernie et le duché des Marches du Nord, elle disposait enfin de moyens pour reprendre les territoires perdus. Les uns après les autres, les princes-successeurs de Borbarad ont été enfin défaits.
Ainsi, aujourd’hui, plus de dix ans après l’Année de Feu et suite à de nombreuses actions militaires et héroïques, Rohaïa règne sur un territoire presque équivalent à celui que gouvernait son grand-père Hal. Certes, l’île de Maraskan est définitivement perdue. Oui, l’impératrice vit dans une cour itinérante. D’autres États rivalisent avec l’Empire en termes de prospérité. Mais l’Empire assume de nouveau son rôle historique d’entité politique dominante du continent. Les défis restent nombreux, les ressources sont limitées, les pays fraîchement conquis et imprégnés de décennies de présence démoniaque sont loin d’être pacifiés… Plus que jamais, la maison de Gareth aura besoin de jeunes héros, prêts à défendre la bonne cause !

- L'équipe BBE/Scriptarium

Taverne, paravent et cartes ! (16/01/2018 13:58)

Bonjour à toutes et à tous,

L'éditeur allemand de L'Oeil Noir, notre partenaire Ulisses Spiele, a eu la bonne idée de développer un supplément spécial "taverne". Un concept fort appétissant, fun et terriblement utile. Enfermé dans une boîte luxueuse façon BBE en compagnie d'un recueil de cartes-posters et de l'écran du MJ, vous obtenez les Accessoires du MJ, un excellent supplément qui pourraît intéresser même au-delà des joueurs de L'Oeil Noir.

Bonne nouvelle, le PDF des Accessoires du MJ est désormais disponible dans la Bibliothèque PDF du compte de tous les participants et toutes les participantes concernés.

Merci d'avance à toutes les paires d'yeux qui remonteront d'éventuels errata via notre traditionnelle googlesheet dont le lien est disponible sur le forum des errata en cliquant ici.

Reste à finaliser la boîte Initiation au jeu d'aventures, et le projet entrera dans sa dernière ligne droite avant le départ à l'impression. Encore du travail donc, mais on se rapproche du but.

Bonne lecture, rendez-vous dans une prochaine news pour un dernier article de notre érudit Arne... et merci de votre patience et soutien à ce projet !

- L'équipe BBE et Scriptarium

Un vampire à Havena... mais en quelle année ? (08/12/2017 10:38)

Bonjour à toutes et à tous,

C'est avec joie et anxiété que nous laissons le Vampire d'Havéna s'échapper de sa tanière pour punir vos âmes mortelles... cette aventure solo de 64 pages couleur publiée pour la 5e édition de L'Oeil noir est désormais disponible en PDF pour tous les participants de la PP ayant souscrit à une contrepartie à 100€ ou plus.

Bonne lecture, bon jeu (puisque pour le coup, les deux vont de pair !) et n'hésitez pas à remonter d'éventuels errata ici-même !

Quoi, vous en voulez plus ? Et bien notre érudit, le célèbre Arne, vous a concocté un petit article comme seuls les spécialistes savent le faire (très sympa à lire, vraiment !), pour vous expliquer en quelle année se situe la nouvelle édition de L'Oeil noir. Là encore, bonne lecture, et merci de votre patience, on approche peu à peu du but...

.

.

En quelle année sommes-nous ?

Cher visiteur de l’Aventurie, vous êtes probablement dans un état semblable à celui d’un ambassadeur uthurien ou myranorien qui descendrait pour la première fois d’un voilier sur les quais de Havéna.

Permettez-moi donc de vous offrir quelques points de repère essentiels : tout d’abord nous sommes (enfin, presque, selon la saison où vous lisez ceci) dans l’année 1040 après la chute de Bosparan, la ville aux mille tours, l’ancienne capitale de l’Empire des Horas. Cela fait donc déjà plus d’un millénaire que le glorieux Empire du Milieu, avec sa capitale Gareth, constitue la structure politique dominante de l’histoire aventurienne !

Notez bien que cette datation au premier regard excentrique en « après la Chute de Bosparan » est bien la plus cohérente parmi toutes celles qui ont cours, mais elle a beaucoup de mal à s’imposer de manière universelle, même chez les historiens. De fait, la grande majorité des citoyens et des chroniqueurs préfèrent la coutume où l’on se réfère à l’année du couronnement de l’actuel empereur. Souvent on vous dira donc que nous entrerons bientôt dans l’année dite 47 de Hal. Et voilà que je dois immédiatement vous préciser que pourtant nous vivons sous l’impératrice Rohaïa, petite-fille dudit Hal…

Vous voulez comprendre pourquoi ? Permettez-moi de profiter de l’occasion pour vous présenter notre maison impériale, référence primordiale pour l’histoire des grands événements récents. La maison impériale dite « de Gareth » se met sur le devant de la scène en 933 après la Chute de Bosparan : après une très longue guerre civile qui avait complètement détruit l’empire, Perval « le Cruel » s’impose et est couronné empereur. Pendant son règne sans pitié disparurent de manière souvent violente non seulement ses compétiteurs, mais aussi leurs familles entières et presque tous leurs partisans. Il instaura le service secret impérial, le KGIA, ainsi que l’obligation de tenir les tournois avec des armes non-émoussées. Les seuls êtres humains pour lesquels il avait quelque affection lui succédèrent comme co-empereurs : il s’agissait de ses enfants Bardo et Cella, gâtés et décadents jusqu’au dernier degré. La paix était revenue, certes, mais on doit encore trouver à Gareth quelques vieillards qui se souviennent de ces audiences à grand public où l’impératrice Cella s’était endormie sur le trône – ronflant devant tout le beau monde – pendant que Bardo entrait tout nu, enduit de miel, attelé comme un cheval et avec sur son dos une de ses nombreux jeunes « ministres »… quel scandale ! Le prestige de l’Empire était au plus bas, et ce fut sans la moindre résistance et même dans un soulagement général qu’un cousin exilé à Al’Anfa les chassa finalement.

Réto fut le monarque le plus efficace de l’histoire récente. Soutenu par son frère Storko, un très fin diplomate, et se basant sur l’aristocratie chevalière, ce militaire organisé, droit et énergique réussit à unifier le pays, renforcer les structures politiques et arrêter temporairement la désintégration de l’Empire, qui avait déjà perdu le Sud, Fertilia et la Terre de la Source. Il réussit même la conquête de la grande île de Maraskan, aux précieuses ressources. Peut-être son héritage principal est l’idée d’action efficace : tout homme (ou femme) a la responsabilité et la capacité de contribuer au bien-être de la communauté, chacun selon ses moyens. Ainsi les hauts nobles s’occupent de leur pays, avec le sens de la justice, de même il sera normal que les jeunes guerriers et magiciens voyagent dans le pays en petits groupes afin de rendre service et de résoudre des problèmes locaux (et de se forger une solide expérience avant d’assumer leur rôle sociétal), plutôt que de dépendre des structures hiérarchiques et lentes d’un gouvernement parfois très éloigné. Après 18 ans actifs de règne, Réto s’éteignit, et son fils unique (une sœur jumelle, Sélinde, n’ayant pas survécu) Hal accéda au trône. Ce dernier se révéla être d’une tout autre trempe. Discret, peu affirmé mais délicat et prudent, plus enclin à profiter des choses agréables de la vie que son père, il cherchait en général une solution non-violente aux problèmes. La réaction fut double : la haute aristocratie de Réto, habituée à une main dirigeante bien ferme, déplora le manque de fermeté et d’assurance, et ne put que constater avec horreur le progrès économique de Fertilia ainsi que le développement de velléités indépendantistes (déclarées ou non) de la principauté de Khunchom et de l’Aranie. Condamnés à l’inefficacité, ils jalousèrent l’influence de nouveaux courtisans parfois exotiques, tels que le magicien de cour Galotta ou la mystérieuse Nahéma. Par deux fois seulement, l’empereur Hal se résolut à une action militaire : un soulèvement massif sur l’île de Maraskan fut écrasé par le déploiement d’une armée d’occupation d’une envergure sans précédent, et en 10 de Hal l’armée impériale dut affronter l’armée des 1000 Ogres, que le magicien Galotta, exilé en disgrâce après une intrigue de cour, avait rassemblé sous ses ordres vengeurs.

Entre-temps le peuple commun, les villes et les marchands jubilaient : une si longue période de paix et de prospérité avait fait prospérer le pays comme jamais auparavant. Les instances officielles géraient bien le pays et comme au temps de Réto, de jeunes aventuriers, chaussés de solides bottes militaires, portant moustaches de guerriers et casques ailés, et munis d’une attitude pleine d’audace, s’employaient à résoudre les problèmes extraordinaires. Cela méritera à Hal le surnom « le Pacificateur ». Pourtant, tout n’était pas si calme qu’on se l’imagine souvent aujourd’hui. Les méfaits de Galotta démontraient que la cour était un nid de vipères et lors du tournoi honorant les fiançailles du prince héritier Brin, une tentative d’empoisonnement contre l’empereur fut déjouée. On pointa du doigt le duc Ansvin de Corbeaulie, haut noble courtisan et ex-main droite de l’empereur Réto ; il tomba de grâce et fut exilé temporairement. Mais tout cela n’empêche pas que durant le règne de Hal, qui dura 17 années, le peuple vécut en paix et dans le bonheur. Que les temps ont changé...
Telle était l’époque de Hal : pacifique, peu compliquée, l’héroïsme avait un caractère direct et simple, et elle conserve aujourd’hui encore parmi les citoyens qui ont connu cette période une odeur de nostalgie, d’innocence, de découverte, de fraîcheur, de jeunesse perdue que les catastrophes des années suivantes ne feront qu’accentuer. On ne s’étonne pas que nombreux préfèrent utiliser une datation qui les relie avec cette époque devenue quasi mythique. L’impératrice Rohaïa décidera d'ailleurs lors de son couronnement d’abandonner la datation à son nom au profit de celle d’après la Chute de Bosparan. Donc rien n’empêche les nostalgiques de continuer à se référer à l’époque de leurs premières aventures...

- Toute l'équipe BBE et Scriptarium

Une princesse ! (15/11/2017 15:00)

Bonjour à toutes et à tous,

C'est avec joie et plaisir que nous vous annonçons la mise en ligne du PDF de l'aventure solo vintage Princesse Yasmina. Ce PDF à la saveur old school saura contenter les ancien-nes qui ont connu l'époque faste des aventures solos L'OEil Noir publiées chez Gallimard (que nous remercions pour nous avoir autorisé à proposer ce visuel de couverture très inspiré de leur ancienne collection !). Mais il saura également proposer un joli moment de jeu à ceux qui découvrent L'OEil Noir, d'autant qu'une annexe propose de jouer cette aventure au format standard (avec un groupe de joueurs-ses) et, si vous le souhaitez, avec les règles de la 1ère ou de la 5e édition.

Pour en savoir plus, vous pouvez lire dès à présent notre préface, très claire, qui présente l'ouvrage :

Avis au Héros !

Princesse Yasmina est une aventure en solitaire, conçue pour des Héros humains, mais non adaptée à des personnages dotés de pouvoirs magiques ou divins. Le port dʼarmures lourdes et bruyantes (PR4 à 6) est également à proscrire, compte tenu de la nature de la mission.
Elle a été publiée en français à lʼoccasion de la traduction de la 5e édition de LʼOEil noir, mais écrite à lʼépoque où les derniers suppléments de la 1ère édition étaient diffusés dans les pays francophones, à la fin des années 80. Elle se veut un hommage, un clin dʼoeil aux publications de cette époque, par son concept de jeu, son ton léger et humoristique, ou encore ses illustrations. Mais nous avons voulu aussi quʼelle puisse servir de transition entre les deux époques. À ce titre, elle peut être jouée avec les deux systèmes de jeu existant en français : elle est rédigée de façon à pouvoir être utilisée avec les règles complètes de la 1ère édition (incluant celles du Livre des Règles n°2, du coffret Extension au jeu dʼAventure) mais tous les éléments sont fournis en annexe pour pouvoir la jouer avec celles de la 5e édition. Et dʼailleurs, la simple lecture de cette annexe peut parfaitement aider ceux qui redécouvrent LʼOEil noir à repérer les grandes différences entre les deux systèmes et à se familiariser plus vite avec le nouveau !

Bon téléchargement, bon jeu, et pour ceux qui ont la fibre, n'hésitez pas à nous faire remonter d'éventuels erreurs sur le forum des errata !

Rendez-vous prochainement pour un nouvel article de notre érudit Arne et des nouvelles, sans doute, de la Boîte d'initiation.

- L'équipe BBE

  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 ... 12

440 participants sur le projet

  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 ... 15
Logo PseudoVillePays
AthabaskaMorlaàsFrance métropolitaine
Chérif6601charmes sur l'herbasseFrance métropolitaine
Hitman58Chasseneuil du poitouFrance métropolitaine
GonzakedJoinvilleFrance métropolitaine
AlasterAulnoy-lez-ValenciennesFrance métropolitaine
MorkhdullMONT-Sur-MARCHIENNEBelgique
Stephane12918choletFrance métropolitaine
Thomas RobertLa Roque sur CèzeFrance métropolitaine
Arnauld4252AlbertFrance métropolitaine
Don QuigeekST FLORENTFrance métropolitaine
Claude13980HAGUENAUFrance métropolitaine
NoObRéhonFrance métropolitaine
karlakReimsFrance métropolitaine
Patras6777robionFrance métropolitaine
NicolarisVitry sur SeineFrance métropolitaine
Olivier4116MONTCLARFrance métropolitaine
Ashram DraconianAngersFrance métropolitaine
GatchamanNeuchâtelSuisse
Mr_RainBiardFrance métropolitaine
MenerstDoleFrance métropolitaine
NoObLE MANSFrance métropolitaine
Oystercult4464chilly mazarinFrance métropolitaine
ElamLE SEL DE BRETAGNEFrance métropolitaine
thuffirCLAPIERSFrance métropolitaine
Ptit pouletChartresFrance métropolitaine
LorialetMontbeugnyFrance métropolitaine
Laurent17902Ville d'AvrayFrance métropolitaine
ToineMorigny-ChampignyFrance métropolitaine
Cédric942Limelette OttigniesBelgique
CrittersLys-Lez-LannoyFrance métropolitaine

Ajoutez un commentaire

Vous devez être connecté au site pour pouvoir écrire des commentaires :
Connexion

3211 commentaires sur le projet

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 ... 108

Binair a écrit (10/03/2017 14:07)

Enfin une nouvelle. La feuille de PJ est magnifique.

Calenloth a écrit (08/03/2017 18:30)

Oui il y a quelques monstres présentés dans le LDR + un peu partout dans les scénars.

ypikaye a écrit (08/03/2017 12:05)

Une tuerie cette feuille de perso !
Tout comme j'aime (bon j'aime aussi les feuilles recto en une page). Pour ma part, j'ai choisi de prendre cette précommande en boutique (faire tourner le petit commerce mon bon mÔsieur) et donc je n'ai pas accès au livret pdf déjà visible. Mais la feuille de perso laisse augurer une maquette de "TOUUUTE BEAUUTE". Je suis tout content et émoustillé.
Allez les gars, bon pied, bon oeil...noir !

ypikaye a écrit (07/03/2017 21:27)

"sont là" encore mieux que "est là" : en fait j'occupe le terrain des commentaires... Ok ok coucouche panier. Désolé

ypikaye a écrit (07/03/2017 21:26)

"est là" c'est mieux que "et là" et bravo pour le polaroïd des aventuriers invisible dans la neige. One more point.

ypikaye a écrit (07/03/2017 19:32)

Quand l'humour et l'esprit et là, ma patience n'a pas de limite ! Bravo pour le coup du dragon. One point !

Oog des Meesters a écrit (07/03/2017 17:23)

Ouf! Vous n'êtes pas faciles les gars... des poux de barbes nains (j'ai demandé le sous-voisin nain, il m'a regardé méchamment, j'ai pas insisté). Pour le dragon bleu-lafayette, j'ai ceci (p. 26 du bestiaire). Avec en bonus un elfe aventurier qui aurait bien souhaité d'être invisible sur le champ de neige immaculé, et qui terminera probablement pour le moins unijambiste:

http://pechschwinge.deviantart.com/art/Aventuria-Bestiary-Frostworm-554147018

(Pechschwinge est le compte sur deviantart de Nadine Schäkel, coördinatrice artistique chez Ulisses pour l'ON)

ypikaye a écrit (06/03/2017 16:28)

"Ca travaille" ... voilà voilà ...
En même temps nous avons 46 news tout de même. Moi je les relis quand le temps devient long et je souris béatement.
Cela dit ... un petit faits divers sur comment "ça travaille" ne serait pas de refus : une photo du frigo de l'équipe, la dimension des lits de camps, des pizzas et des bières.

Nan allez haut les coeurs ! On n'y pensera plus - à cette attente amoureuse à vous rompre le ventricule droit - dés que l'on aura ce saint Graal entre les mains et qu'on pourra botter les augustes fesses de D&D. (oups trollinet ! )

Binair a écrit (06/03/2017 14:25)

Toujours aucune new, je me pose des questions.

VilXav a écrit (05/03/2017 14:34)

un truc sur la digesion des dragons bleus-layette... évites de te retrouver dessous en fin de cycle, et devant au debut aussi.
le cycle de gestation des poux a barbes chez le nain... ben vas y voir toi même...
les temps chrono des elfes unijambistes... au dernier jeux para elfe dans la discipline 100m accrobranche à plus de 19,65m
1er patociel brindille cassée en 12 sec 67 mais la polémique concernant l'utiliation d'une prothèse naine non homologué pourrai invalider son résultat...
illustration d'un groupe d'aventuriers invisibles sur un champ de neige immaculée...






illustration VilXav tout droit réservé.
et pour la cht'it news ben c'est toujours non...

ypikaye a écrit (05/03/2017 08:06)

n'importe quoi .... allez un truc sur la digestion des dragons bleus-layette, le cycle de gestation des poux de la barbe des nain, les temps chrono en accrobranche des elfes unijambistes ... ha si si encore mieux : l'illustration d'un groupe d'aventuriers invisibles sur un champ de neige immaculée ...
... Effectivement .... non

VilXav a écrit (04/03/2017 10:18)

"Une cht'it news serait de bon aloi pour flatter notre patience... non"
Non...

ypikaye a écrit (04/03/2017 07:58)

compte tenu de la production débloquée par ce gros financement et que d'une part,"les envois seront effectués dès réception de tous les ouvrages (hors PDF évidemment, qui arriveront avant). Cela signifie qu'il n'y aura qu'un seul envoi et qu'il vous faudra attendre celui-ci.", et d'autre part que ça produit à tour de bras chez BBE, je sens bien le truc pour Noël ?
Une cht'it news serait de bon aloi pour flatter notre patience... non ?

Oystercult4464 a écrit (03/03/2017 21:57)

C'est un peu de notre faute aussi ! A force d'accepter ces retards à répétition sur différents PP, dire qu'il faut au moins rajouter 6 mois à la date donnée pour avoir une livraison acceptable ou même se taire sur les forums de peur de se retrouver coupable de se plaindre... et bien ne rien annoncer et décaler une livraison d'un an se fera sans gros esclandre !

Perso je pense depuis longtemps que les rôlistes accusés d'être râleurs sont, dans les faits super sympas...

ypikaye a écrit (01/03/2017 15:49)

Et pis mon bon Môsieur, c'est pas comme si on avait pas pléthore de jdr pour patienter ... Langueur du temps qui passe, je me tiens droit impassible face au silence des grands espaces, tel le rocher qui me porte dans l'attente de cette voile brisant l'horizon au son de la corne annonçant l'arrivée de la caravelle des nouveaux mondes. Ma patience est de granit et mon oeil inflexible noir comme l'obsidienne.

VilXav a écrit (28/02/2017 21:47)

le plus drôle c'est que toute cette comm ne sert à rien. Nous n'aurons en réponses au mieux "on fait de notre mieux :D pour aller au plus vite... etc...etc" Mais sourions ! rolistes ! une grande bande de potes !!! Ce n'est pas comme si nous étions des clients, qui on achetés un produit, à qui on met des mois de retards dans la livraison sans donner, une date, des news... etc... c'est sérieux les préco participatives :) mais tout le monde se félicitera quand les ouvrages seront enfin en notre possessions... et puis on peut avouer qu'ici on sait entretenir le suspense... ou la lassitude... ne ditons pas patience et reine des vertus ? tout ceci c'est pour nôtre bien en fait... :)

ypikaye a écrit (28/02/2017 16:12)

H&D d'abord histoire de ne pas parasiter le fleuron de leur gamme Heroic Fantasy ... non ? J'ai bon ?

jeromeB a écrit (28/02/2017 15:12)

Précisons : cette année = déclaration BBE
Novembre décembre = comment je l’interprète attendu qu'ils n'osent pas être plus précis et que la traduction ne semble encore pas terminée pour certains ouvrages. Après il y a relecture, maquette, test d'impression, validation du BAT, impression, transport à l’entrepôt, assemblage des colis, emballage et expédition. Bref plusieurs mois de travail quand la trad sera finie.

brialoke a écrit (28/02/2017 13:41)

heu j’espère vraiment que le novembre/décembre est une blague

NoObiwan a écrit (27/02/2017 16:26)

En gros, on n'en sait pas plus et la date probable est estimée entre bientôt et plus tard, à la louche. :)

Docdemers a écrit (27/02/2017 16:13)

jeromeB a écrit (27/02/2017 07:41)
D'après les gens de BBE vus à Cannes ce week-end, c'est sensé sortir cette année, sans plus de précision. Bref, au mieux novembre-décembre, visiblement.

C'est drôle mais pour moi, à moins de faire du sarcasme, le mieux c'est mars - avril et le pire est novembre - décembre.

VilXav a écrit (27/02/2017 12:12)

(jeromeB a écrit (27/02/2017 07:41)
D'après les gens de BBE vus à Cannes ce week-end, c'est sensé sortir cette année, sans plus de précision. Bref, au mieux novembre-décembre, visiblement.)
j'ose espérer que c'est faux, sinon vraiment je crois que je vais en avoir gros... ils en disent quoi les personnes de BBE sur ce fil ? une annonce à faire après ce post choque ? si c'est le cas il faut être honnête et annoncer la couleur nous faire lambiner en sachant que c'est pas avant la fiin d'année ne serai vraiment pas honnête ni sympa... de mon point de vue toujours...

jeromeB a écrit (27/02/2017 07:41)

D'après les gens de BBE vus à Cannes ce week-end, c'est sensé sortir cette année, sans plus de précision. Bref, au mieux novembre-décembre, visiblement.

Oog des Meesters a écrit (23/02/2017 00:12)

Si on n'avait pas arrêté les traductions de l'ON en néerlandais au plein milieu d'une campagne que je menais, je n'aurais probablement jamais appris l'allemand. Là, puisque je voulais suivre les nouvelles publis, j'ai commencé à mettre un originel en allemand à côté d'une traduc, puis j'arrivais à décortiquer avec ce vocabulaire de base un nouvelle aventure, puis... Bon, évidemment le néerlandais et l'allemand sont très, très proches, donc il y avait moyen d'avancer ainsi. Pour les francophones c'est nettement plus difficile de le faire...

Capitaine Caverne a écrit (22/02/2017 22:13)

Tu dois te régaler Oog des Meesters, je t'envie de connaitre l’allemand. Moi je rêve devant les images.

Oog des Meesters a écrit (22/02/2017 00:28)

Je pense que l'équipe est elle aussi impatiente pour vous l'envoyer! Ne fut-ce que parce qu'il y a tellement de chouettes choses à faire après...
Pour répondre à la question: je m'offre les publis allemandes depuis quelque part dans la V3... quel plaisir ;-) ! Donc mon commentaire c'est à titre tout à fait personnel, il n'y a pas (encore) de projet de traduc pour ce livre à ce que sache. Je pense (mais que ça n'engage que moi évidamment) que pour les francophones le livre sur l'Albernie - à apparaître dans le mois à venir - serait plus prioritaire, car il sera accompagné d'un livre sur Havéna. Ou ledit livre de magie.
Pour les couvertures, je ne sais pas te répondre. Je peux juste constater avec toi le simple fait que la vf sera édité en deux volumes (donc 2 couvertures) et en boîte ce qui rend impossible de faire un parallèlle parfait. En plus, je ne suis pas dans l'édition et je n'ai aucune idée de la disponibilité (ou les frais à faire pour en avoir) de bonnes illustrations de couverture.

Capitaine Caverne a écrit (21/02/2017 22:33)

Bonsoir, comme la plupart d'entre vous, je très impatiens de recevoir ma commande.

Pour rêver un peu et voir ce qui ce fait, je vais de temps en temps (souvent même) visiter le site Ulisses.
Et là je constate (juste aujourd’hui, je viens de tilter) que la sorti des règles complémentaires de la magie à une couverture identique au livre d’initiation au jeu d’aventure et à la boite.

Je trouve que cela risque de faire doublon et confusion des genres. Ne serait il pas possible qu' Ulisses puisse vous fournir d'autres dessins ? Je ne pense pas qu'il manque de dessinateur ? Et j'ai cru comprendre en lisant entre les lignes des différents commentaires qu'ils étaient intéresser par cette idée d’initiation? De plus cela rendrais encore plus exclusive et collector le coffret.

Dit moi @Oog des Meesters, tu es sur la traduction sur le background régional sur la Nostrie et l'Andergast ou tu as juste le livre pour le plaisir ?

Dyvim a écrit (21/02/2017 18:54)

Super. Merci pour les infos.

Oog des Meesters a écrit (21/02/2017 16:56)

@ Dyvim. Bien vu! Le livre de base, volumineux qu'il est, ne présente qu'un échantillon des différentes professions existantes. Ainsi, les druides ne sont pas repris dans le livre, mais ils sont bel et bien actifs dans le monde. En revanche, leur tradition magique est élaborée dans le premier volume de background régional, traitant sur la Nostrie et l'Andergast, où ils ont un rôle social assez important. Probablement elle sera approfondie d'avantage dans le deuxième volume des suppléments de règles de magie, qui parlera des ensorceleurs de nature.
Allez, parce que je l'ai sous la main:

Tradition (Druide): 125 PAV
-Un sort de tradition druide demande une vue sur la cible et un geste spécifique. Selon l'école de pensée, un sort peut s'accompagner de paroles, mais cela n'est jamais obligatoire.
-Les druides recoivent un bonus de 2 au lieu de 1 pour les modifications de consolidation ou renforcement d'un sort (donc quand on investit plus d'énergie que nécessaire)
-Les druides supportent très mal le fer forgé: pour chaque pierre (kilo) entamé qu'ils portent sur eux, leur sorts et leur régénération de PA recoivent un malus de 1.
-Les druides disposent de leurs propres artéfacts de tradition (la dague d'obsidien)
-La qualité directive est l'intelligence

Les quelques rituels de dague présentés permettent d'en faire un artéfact magique, de le faire revenir en volant à la main du propriétaire, d'en faire un intermédiaire avec les forces vitales de la terre, de voir dans la pénombre ou encore de l'utiliser comme une sorte de boussole.

On inclut deux professions: d'abord le druïde d'oriëntation classique, le servant de Sumu: un protecteur de la nature qui habite dans un bois isolé. Ensuite, l'adepte du pouvoir qui fréquente les hommes pour étudier leur esprit ou pour influencer leur destin - pensez Archon Megalon (il est toujours là, lui!) ...

Donc oui, les druîdes sont bien vivants, même si les communes de Tobrie, anciennement parmi les plus nombreux, ont été virtuellement éliminés lors de l'invasion Borbaradienne.

Dyvim a écrit (21/02/2017 14:11)

J'aurais une question pour les experts du jeu...
Dans la v1 du jeu il existait une classe de druide. C'est normal que l'on n'en parle pas dans la nouvelle version? (je vois des sorcières, plusieurs types de magiciens, tous les prêtres que l'on connaissait, mais plus de druides)
Il leur est arrivé quoi aux druides?

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 ... 108
440 participants
93 823€
sur un objectif de 10 000€ (soit 938%)
Encore 6 178€ pour débloquer le prochain objectif !
Projet terminé
Période de participation :
du 11/04/2016 20:00 au 09/05/2016 23:59
Black Book Éditions
Lyon, FRANCE
infos@black-book-editions.fr
www.black-book-editions.fr

Sélectionnez une contrepartie

15pour 40€

Rôliste nostalgique

1 exemplaire de la boîte Initiation au jeu d'Aventure (PDF + papier) + cadeaux sociaux

Livraison estimée : Automne 2016

8pour 60€

Rôliste curieux

1 exemplaires de la boîte Le jeu de rôle (PDF + papier) + cadeaux sociaux

Livraison estimée : Automne 2016

57pour 100€

Rôliste intermédiaire

1 exemplaire de la boîte L'¼IL NOIR Le jeu de rôle et de la boîte Accessoires du MJ (PDF + papier) + tous les cadeaux débloqués

Livraison estimée : Automne 2016

196 / 1pour 130€

Rôliste convaincu (Early Bird)

1 exemplaire des 3 boites de L'¼IL NOIR : Initiation au jeu d'Aventure, Le jeu de rôle et Accessoires du MJ (PDF + papier) + tous les cadeaux débloqués. Limitée jusqu'à 23h59 ce lundi 11 avril

Livraison estimée : Automne 2016

156pour 140€

Rôliste convaincu

1 exemplaire des 3 boites de L'¼IL NOIR : Initiation au jeu d'Aventure, Le jeu de rôle et Accessoires du MJ (PDF + papier) + tous les cadeaux débloqués

Livraison estimée : Automne 2016

6pour 240€

Pack Boutique 1

3 offres Rôliste convaincu (+ cadeaux)

Livraison estimée : Automne 2016

7 / 20pour 840€

Pack Boutique 2 (Early Bird)

12+1 de l'offre Rôliste convaincu (Early Bird)

Livraison estimée : Automne 2016