Cartes faites maisons sur Osgild :) 188

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées

avatar

Vraiment sympas tous ces plans de villes, et intéressant de suivre ton avancement, ça donne une idée du temps nécessaire pour prendre en main l'outil pour arriver à ce résultat !

Enfin en même temps, moi il me faut 3 mois pour faire un logo moche, donc je suppose qu'il faut un minimum de goût artistique.

Et j'avoue que ça me donne plus envie de coder une appli pour faire des plans que de faire les plans, déformation professionnelle mort de rire

avatar

Question de curiosité. Cela prend combien de temps pour réaliser la carte de Ferrance ?

avatar

Alors Hauterive, j'ai mis 2 jours, mais c'est vraiment le temps de prendre en main l'outil et aussi de prendre mes marques.

Ferrance m'a pris moins d'une journée, je dirais 5h~6h... avec plusieurs aller-retours hein, j'ai tatonné.

Et Vercélise, 1h et quelques content

Pour la question du "bon gout", la vidéo (en page 1) m'a vachement aidée ! En fait, le but d'une carte n'est pas d'être "belle", mais d'être crédible, réaliste. Le truc, c'est de se raconter l'histoire du lieu en même temps que l'on dessine. Il y avait tel relief (une rivière, une montagne, une falaise, peu importe). Bon. Pourquoi les gens se sont installés ici ? Qu'est ce que ça a généré ? Comment ils ont prospéré ? Comment ils se sont protégés ? D'où vient le danger ? etc.

Mais bon, après, faut faire avec les éléments disponibles. Il y en a plus de 500, mais jamais exactement ce qu'on veut content Les images sur reddit montrent bien comment assembler plusieurs éléments pour en créer un nouveau. https://www.reddit.com/r/inkarnate/

Alors je m'en inspire content

avatar

Nettement moins utile, mais pour le plaisir et pour m'entrainer à associer les batiments issus des paterns, j'ai fait la carte de Vercélise

https://drive.google.com/open?id=1tARfSlqGSMX89bKCAVReXVdskSf82jyx

Je crois que c'est les 5$ les mieux dépensés de toute ma vie plaisantin

Romje

Exactement la veille du jour où j'en ai besoin pour les seigneurs de l'hivers ! Elle est belle. Merci oui

À tout hasard, tu aurais la même sans légende, pour donner aux joueurs ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Romje
avatar
Ulti

Non mais je peux te faire ça dans les 5 minutes

EDIT : c'est fait content

https://drive.google.com/open?id=1_TrYbzY67flHdSiuidLionAPydY39p2b

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ulti
avatar
Romje

Super sympa. Merci encore !

avatar

A toute fins utiles, j'ai créé la carte de Fourche content

Avec annotations

Sans annotations

Petite questions aux auteurs, Fourche, c'est dans le comté de Ponant ou en principauté d'Arly ?

J'écrirais le pitch de la ville plus tard, mais vous remarquerez facilement qu'il y a une histoire avec une certaine famille "Digne" content

avatar

Arly...

Mais parfois ça change moqueur

Justement SPOILER dans la BI2...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Romje
avatar

Petite digression sur Inkarnate, parce que je n'ai pas trouvé l'info sur leur site. C'est dispo sur quelle plateforme au juste ? Windows, MacOs, Linux ? Les 3 ? aucune ?

avatar

Toutes, ça se fait via navigateur. Tu peux essayer gratuitement en te créant un compte.

avatar

@ Romje : merci pour le taf et ton partage!
Tu devrais mettre une liste avec les liens de tes oeuvres dans ton premier poste plaisantin

avatar
Laurent Kegron Bernasconi

@Laurent Ouuuuuh voilà qui promet ! (et voilà qui promet de rendre ma carte immédiatement obsolète... plaisantin )

@Sigfrid c'est totalement web, donc toutes plateformes normalement

@Nurthor : voilà qui est fait. Mais n'hésitez pas à proposer vos propres créations aussi, j'essaierai de maintenir le premier post à jour !

avatar

très beau travail, merci pour le partage !

avatar

Nouvelle map : La ville troglodyte de Xélys, sans annotations.

https://drive.google.com/open?id=1MpnTNOurhc6AsQ0wHPt1ovnhjpZv0rKD

avatar

Je viens de réaliser Ferrance.

https://drive.google.com/open?id=1X46T25zneh4T95MdGHUo1raChiSYXwhj

avis bienvenus plaisantin

Le texte descriptif que j'ai écrit il y a un petit moment :

Ferrance est une des plus grandes capitales du continent. Idéalement située au bord de l’océan Pelurique, elle est notamment un lieu de rencontre privilégié pour les marchands qui viennent de partout pour y trouver des denrées et matériaux exotiques.

La ville s’est construite à un ou deux kilomètres de la mer, à l’embouchure de l’Irenie (le fleuve en provenance d’Astréis) et de la Serd (la rivière qui vient de la montagne de Goruz Kal). Les trois routes du nord, de l’est, et du sud se croisent à l’extérieur de la cité, qui ne comporte qu’une entrée principale vers les terres, à l’est.

De l’autre côté, sur les rives de l’estuaire se trouve le port de Ferrance.

De hautes murailles entouraient il y a longtemps toute la ville, mais la cité connaît depuis des siècles une croissance démographique ininterrompue, et les habitations, comme les commerces et les ateliers d’artisans, se sont développées anarchiquement tout autour.

Ne sont désormais protégés par les murailles que le quartier noble et bourgeois, tout fait de pierres et de belles et larges rues pavées.

Cité intérieure

A l’intérieur de l’enceinte fortifiée, les rues sont calmes, les boutiques de luxe proposent absolument tous les produits imaginables à des prix prohibitifs (généralement doublés ou triplés selon la rareté du bien). Les maîtres artisans fabriquent les plus belles armures, les armes les plus meurtrières, et les tenues les plus seyantes. Les bijoutiers proposent des ornements somptueux, que peuvent enchanter les plus grands magiciens de la principauté.

Chaque habitation est en réalité un petit manoir avec enceinte et cour privée. On trouve y trouve également la préfecture, d’autres bâtiments administratifs, les ambassades des nations riches, la plus grande caserne de la ville, une grande bibliothèque, une académie des sciences, les guildes des marchands, des marins, et des gardes du corps, et les temples de presque toutes les divinités.

Enfin, à la confluence des deux fleuves, surplombant l’estuaire et le port de Ferrance, se dresse majestueusement l’immense palais princier.

La milice de la ville patrouille nuit et jour et chasse du quartier quiconque ne se montrerait pas assez “respectueux” de l’endroit : mendiants, marchands ambulants, ou toute personne ne semblant pas assez riche pour avoir quelque chose à y faire.

Cité extérieure

A l’extérieur de la muraille en revanche, c’est un dédale inextricable de ruelles et cul de sac, de maisons construites les unes sur les autres, de quartiers entiers fait de bric et de broc, d’en enchevêtrement de constructions aléatoires faites de paille, de bois, de briques, et de tout autre matériau à disposition.

Ailleurs, la cité extérieure pourrait passer pour avoir un charme pittoresque, mais le contraste avec la cité intérieure est saisissant, et elle semble vraiment crasseuse.

La cité extérieure s’est progressivement construite construite autour de la large route qui mène aux portes de la cité intérieure. On y trouve tout type de commerces, des auberges, des artisans, des maisons de pêcheurs ou d’ouvriers, des marchands, mais aussi quelques ambassades des nations plus pauvres ou moins guindées que celles présentes dans la cité intérieure.

La milice veille à y maintenir un minimum d’ordre, mais il n’est pas rare de s’y faire dérober sa bourse par un gamin des rues. A toute heure de la journée, les rues grouillent de vie, les marchands crient leurs prix, des gens pressés de toutes races vont et viennent dans toutes les directions.

La nuit, malgré les patrouilles régulières de miliciens, il vaut mieux sortir armé si on a quelques objets de valeur sur soi.

La cité extérieure est très cosmopolite, Les langues parlées dans les rues sont multiples et il est probable que les PJ n’en comprennent pas la moitié.

Port

Protégé des intempéries par une grande digue et des envahisseurs par deux énormes tours de défense, Le port se situe sur la rive sud de l’estuaire de l’Irenie, juste après la confluence.

Le palais dispose lui même de ses quais privés. Des passerelles flottantes permettent de passer d’une rive à l’autre lorsqu’aucun navire n’entre ou ne sort. On y trouve autant de petits bateaux de pêche, que de gros transporteurs marchands venus de l’autre bout du monde. Sur les quais, des tavernes et des auberges accueillent les voyageurs et les marins en escale. C’est également le lieu privilégié pour acheter du matériel et des denrées exotiques, avant que leur prix ne gonfle dans la cité intérieure.

Romje

Question : le nom de la rivière qui vient de Ferrance, la Serd, c'est une invention je suppose ?

Adjugé/vendu (si tu le permets clin d'oeil)

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Romje
avatar
Laurent Kegron Bernasconi

Voui c'est une invention content C'est trop d'honneur ^^

avatar

Hello, ce matin j'ai fait Port Sable content

https://drive.google.com/open?id=1QCdxt_AvfxiJ71aHcnEc7QPmWTsIrSK6

avatar

Enorme ! merci pour le travail effectué !

avatar

Hello,

Je ne suis pas très satisfait de celle ci pour le moment, j'aurais besoin d'idées, si vous en avez :

J'essaie de faire poursuivre la carte au nord ouest d'Osgild : Je me disais qu'Osgild manquait de territoire réellement sombre, dangereux, hostile, etc. Un endroit où les forces démoniaques pulullent, où même les héros n'osent s'aventurer, où aucun homme n'en est jamais revenu...

Bref, vous voyez l'idée générale... Merci pour vos suggestions content

https://drive.google.com/open?id=1OU87UwnKc9FSW30ry-fXcVz9yDN0dcCP

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Laurent Kegron Bernasconi
avatar
Romje

Ohh mais quelle est cette sombre civilisation ? démon

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Romje