[B&B] Recettes de Lotus 11

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Savage Worlds

avatar

Ami(e)s Bêtes, Ami(e)s Barbares,

J'ai compilé (et traduit si besoin) les différentes sortes de lotus que l'on peut trouver dans les ouvrages B&B (en revanche c'est pas du tout rangé... ). Je suis pas totalement fluent en anglais, et carrément novice dans l'art de la traduction, si vous avez des chose à corriger/améliorer, etc, n'hésitez pas.

Et hop :

(PDF dispo ici, version du 07-12-2017)

LOTUS RAFFINÉ (B&B, p.99)

Ce sont des doses de Lotus prêtes à l’emploi. Chaque dose peut être utilisée par un Maître du Lotus au lieu de dépenser un Point de Pouvoir. Le Lotus raffiné est normalement vendu en lot de 2d6 doses. Ce sont des objets Rares (50 lunes / PP).

LOTUS DES ÉGOUTS (Jalizar, p. 97)

Ce lotus pâle pousse seulement dans les sombres Égouts de Jalizar, se nourrissant de saleté et d’ordures. Une dose de Lotus des Égouts peut être rajoutée à toute préparation et fait subir au buveur un malus de -2 aux jets opposés pour résister à ses effets (100 lunes / dose).

LOTUS SOUTERRAIN (Jalizar, p. 177)

Le Lotus normalement trouvé dans les Égouts de Jalizar est le Lotus des Égouts, particulièrement commun dans les Égouts Emellans. Toutefois, quelques autres types peuvent être trouvés dans les tunnels les plus profonds. Certains d’entre eux sont listés ci-dessous. Trouver ces types de Lotus demande en général un jet de Maîtrise du Lotus (-2) ou de Survie (-4) et 1d6 heures de temps de recherche. Avec un succès, une dose est trouvée, plus une par relance.

Lotus Violet. Le Lotus Violet, petit et poilu, est un ingrédient commun dans beaucoup de préparations maléfiques. S’il est utilisé dans tout type de préparation de Réduction de Trait, il donne +4 au jet de Maîtrise du Lotus.

Lotus Translucide. Cette matière visqueuse pousse seulement sur les cadavres pourrissants. Elle a de fortes propriétés médicinales et donne +4 a toute préparation de Soins.

Lotus Orange. Aussi appelé le Lotus de Folie, ce champignon aux couleurs vives est fortement hallucinogène. L’utiliser dans des préparations de Peur donne +4 au jet de compétence.

Lotus au C½ur Noir. Une plante très précieuse mais mortelle, le Lotus au C½ur Noir est une sorte de racine poussant uniquement dans la saleté. Le C½ur Noir est utilisé exclusivement dans des préparations avec un cout de maintenance (comme Armure, Marionnette, etc…). Le buveur doit faire un test de Vigueur (-4) lorsqu’il l’utilise. En cas de succès, l’effet du pouvoir est permanent, alors qu’en cas d’échec, il perd de manière permanente un niveau de dé en Vigueur (si elle descend en dessous de d4, l’utilisateur meurt). La mort survient également si le jet de Vigueur est un Échec critique. Un seul C½ur Noir peut valoir jusqu’à 1000 Lunes et il est si rare et puissant qu’une quête spécifique doit être accomplie pour le trouver.

LOTUS DE LA VALLÉE PERDUE (Queen of the lost valley, p. 12)

La Jungle du Val perdu bénéficie d’un climat unique, permettant le développement de différents types de lotus. Un Maître du lotus peut tenter de trouver quelque chose d’utile en passant 2 heures à chercher et faire un jet de Maîtrise du lotus. Des personnage doués en Survie peuvent l’aider avec un jet coopératif à -2. Pour chaque succès et relance, tirez une carte du paquet d’action et consultez la table ci-après. A moins que cela ne soit spécifié, une dose est trouvée par succès et relance. S’il y a des aides dans la recherche, c’est le jet du meneur qui détermine qui fait la découverte : sur un résultat pair, le personnage meneur trouve la plante, sur un résultat impair, c’est un des aides, déterminé aléatoirement.

Echec critique. Si le Maître du lotus ou un de ses aides obtient un échec critique, il se met lui-même en danger. Il doit aussitôt faire un test de Perception à -4. En cas d’échec, il tombe dans une crevasse cachée et subit 2d8 de dégâts.

ORCHIDÉE À RAYURES (Queen of the lost valley, p. 12)

Une splendide fleur, rayée de noir et blanc. Chaque Maître du lotus sait (avec un jet de Maîtrise du lotus) qu’elle très dangereuse. La cueillir à mains nues cause le même effet que l’effet d’un pouvoir de Poison rapide avec une compétence de d8. Une seule dose équivaut à de Lotus raffiné (voir B&B p. 99), et en l’utilisant pour lancer le pouvoir Poison octroie un bonus de +2.

LAME DE GISCAMON. (Queen of the lost valley, p. 12)

Petit champignon pointu poussant seulement sur des excréments de singe après une pleine lune. Il doit son nom au célèbre Maître du lotus Giscamon. Une seule dose, utilisée avec n’importe quelle autre décoction de lotus, en double la durée.

NOMBRIL D’ÉTU. (Queen of the lost valley, p. 12)

Mousse très fine, poussant sur les toiles trempées de rosée de la jungle des araignées. Ainsi nommé car il ressemble au nombril d’une femme. Chaque dose équivaut à du lotus raffiné (voir B&B p. 99), et octroie +4 à tout pouvoir de soin ou de soutient utilisé avec.

COURONNE D’ÉMELLA. (Queen of the lost valley, p. 12)

Une fleur pourpre, poussant seulement dans l’ombre d’une mangrove frappe par la foudre. Elle tient son nom de de la légendaire Princesse de Jalizar. Dans l’herbe autour de la fleur, les personnages peuvent remarquer (jet de Recherche) les squelettes de petits animaux. Le lotus émet une senteur hypnotique. Tout personnage à 1 case doit faire un test de Vigueur (-2). En cas d’échec, il tombe dans un profond sommeil pour 2d4 heures (le jet peut exploser). Utilisé pour créer une concoction avec un aspect de contrôle mental (comme Marionnette), la durée de base est comptée en jours au lieu de rounds.

OEIL DU DANSEUR. (Queen of the lost valley, p. 12)

La racine de ce petit Buisson, une fois coupée, révèle un “½il” intérieur, rouge. Consommé cru, une seule dose demande au consommateur un jet de Vigueur. En cas d’échec, la victime subit une blessure non encaissable, tandis qu’avec un succès il gagne un dé de Joker sur tout jet d’Agilité et en lien avec l’Agilité. L’effet perdure une journée. Une dose utilisée sur un pouvoir d’Augmentation de trait sur l’Agilité ou en lien avec reçoit un bonus de +4.

MOUSSE DE RUKHRA. (Queen of the lost valley, p. 12)

Cette mousse, semblable à un gateau dégoutant, est utilisée comme nid par les petites mais dangereuses araignées rukhra qui creuses des trous dedans (les héros ont besoin d’un jet en Maîtrise du lotus ou Survie (à -4) pour savoir ceci). Un personnage en cueillant sans précautions doit faire un jet d’Agilité (-4) ou être mordu par l’araignée, auquel cas un jet de Vigueur est nécessaire sous peine de subir un niveau de fatigue pour une journée. La mousse de rukhra a un efet psychotrope : elle compte comme une dose de lotus raffiné (B&B p. 99), et toute concoction fabriquée avec donne au consommateur les effets du pouvoir Divination.

DÉFENSE D’UMANGYU. (Queen of the lost valley, p. 12)

Ce bulbe aquatique développe une pousse longue et épaisse, très semblable à une défense d’éléphant. (Umangyu est le Dieu-Eléphant de Kyros, cf. Citadel of the winged gods). On le trouve uniquement dans les eaux courantes (un jet de Natation est requis pour l’atteindre). La pulpe de la défense peut-être séchée pour créer un filtre spécial, utile pour purifier les concoctions de Lotus. Le préparer nécessite un jet de Maîtrise du lotus (-4). Correctement préparée la défense octroie au Maître du lotus les effets de l’atout Mage (réduction de 1 PP par relance sur le jet d’arcane). L’objet est dorénavant considéré comme faisant partie du Sac de Maître du lotus, et perdure jusqu’à ce que le sac soit perdu. Très rare, une seule défense ne peut être trouvé à la fois. Elle est très prisée par les Maîtres du lotus et peut être vendue 500 lunes (le prix peut être doublé, voire plus, à Gis).

LOTUS NOIR DU COEUR (Garden of death, p. 84)

Ce lotus très rare pousse seulement dans l’obscurité, et à proximité d’ancienne ruines de Kéron. C’est une grande fleur, de la forme d’un c½ur, noir comme la nuit, et avec une intense odeur blette. On dit qu’il peut être utilisé pour guérir toute sorte de maladie, mais au prix d’une portion de l’âme du malade. En termes de jeu, si une dose est utilisée avec un pouvoir de Guérison, cela a le même effet que le pouvoir Grande guérison, avec la contrepartie que le consommateur perds un dé en Âme. Après chaque pleine lune, l’utilisateur peut faire un jet d’Âme (-2) pour le recouvrer. Si le lotus est séché et consommé en doses importantes (au moins 3), il peut être utilisé pour détruire les barrières entre le présent et le futur : le consommateur peut utiliser le pouvoir Divination, faire un jet d’Âme (+4), mais, après chaque usage, il est si choqué qu’il perd un dé d’Âme (qui peut être recouvré comme décrit plus haut).

Autrement, le lotus noir du c½ur peut être utilisé par un Maître du lotus qui connait les pouvoirs Sommeil ou Choc, pour fabriquer une décoction nommée Lotus de la fausse mort, qui fait tomber la victime dans un état de mort apparente pour une journée.

Récolter le lotus requiert un jet d’Escalade ou de Maîtrise du lotus, le plus faible des deux (parce que les fleurs poussent sur des murs). Pour chaque succès et relance, le personnage trouve une dose (jusque 3). Les doses de lotus peuvent être vendues à des Sorciers et des Maîtres du lotus pour la somme royale de 1000 lunes par doses.

LOTUS NOIR (Pirates of the dominions, p.36)

Cette fleur, noire comme le c½ur d’une sorcière, ressemble vaguement à un grand papillon nocturne prêt à prendre son envol. Elle est prisée par les sorciers de toutes sortes, car elle peut grandement augmenter leurs pouvoirs, si correctement préparée. La plante doit être prélevée entièrement, racine incluse, une nuit de pleine lune, et doit être consommée avant la prochaine (soit sous 28 jours). Elle doit être cuisiné dans une poêle en cuivre sur un feu de de feuilles de palme, avec de l’eau pure, une pincée de poussière de tombe, du sel rouge et le sang d’une vierge, pendant que le préparateur murmure en permanence une incantation particulière en ancien kéronien, ceci avec une perle noire sous la langue.

A boire chaud.

En termes de jeu, le préparateur doit faire un jet de Sorcellerie (-2) ou Maitrise du lotus. Prenez note du nombre de succès et de relances, la potion fonctionnera à moins d’un échec critique. (elle aura alors seulement les effets négatifs décrits plus bas, et aucun bonus).

Lors de l’absorption, le consommateur fait un jet de Vigueur (-4), +1 par succès et relance obtenus précédemment par le préparateur. Si le jet échoue, il perd un dé de Vigueur pour les 2 prochains scénarios, et si le score de Vigueur passe sous d4, il meure. Si le jet est un échec critique, la perte est permanente. Si le jet est réussi, il gagne de manière définitive 1PP, 2 sur une relance ou plus.

Le manger cru. Si le sorcier est vraiment inconscient ou particulièrement affamé, il peut manger cru une fleur. Dans ce cas, il réalise une scène dramatique (SW p. 147) basée sur l’Âme (-2), et doit accumuler au moins 5 succès et/ou relances sur 5 jets. Il perd un dé de Vigueur pour chaque succès manquant en dessous de 5. S’il survit, la compétence de Sorcellerie augmente de façon définitive d’un dé.

Un personnage ne peut boire qu’une potion de lotus noir par rang, et ne peut en manger cru qu’une seule fois de toute sa vie. S’il essaie d’en consommer davantage, les jets se font normalement, mais seuls les effets négatifs sont subis.

Poison de lotus noir. Dans les mains d’un empoisonneur efficace, le lotus noir peut être mortel : la victime tombe dans un état comateux qui dure jusqu’à son rétablissement complet (elle ne peut agir, comme si elle était en Etat critique). Un poison fabriqué avec cette plante reçoit un +4 aux jets opposés, et la victime subit un -4 aux jets pour récupérer des Blessures subies de cette manière. Des rumeurs disent que certains Maîtres du lotus connaissent des recettes particulièrement néfastes qui ne peuvent être soignés que par des moyens exotiques (et les trouver peut être le point de départ d’un scénario).

Un plante mature est particulièrement précieuse – nombre de sorciers tueraient pour l’avoir. Elle se monnaie au moins 2000 lunes.

LOTUS ROUGE (Death of a tyrant, p. 37)

En achetant du lotus raffiné (voir B&B), dans le Désert Rouge, un personnage peut décider qu’il a acheté à la place du Lotus rouge. Il est très puissant, si bien qu’il fournit 2 PP au lieu de 1, mais il est aussi très instable : ainsi la décoction cause un échec critique sur un résultat de 1-2 au dé de Maîtrise de lotus, peu importe le résultat du dé joker.

LOTUS DU GUI (Amulet of Dogskull, p. 36)

Cette plante parasite pousse sur les plus hautes branches des arbres.

Pour le trouver, un jet de Maîtrise du Lotus (-2) est requis (avec un autre -2 si le personnage n’est pas originaire de Nordeim). Pour chaque succès et relance, une dose est trouvée. Ensuite, les difficultés commencent. Quelqu’un doit grimper dans l’arbre pour le couper. Tirez une carte du paquet d’action : si c’est une figure, 2 jets d’Escalade sont nécessaires pour atteindre le lotus, si c’est une valeur, un seul jet est nécessaire. Ensuite considérez la couleur : si la carte est noire, les jets sont à -2. En cas d’échec, le personnage subira 2d6 dégâts de sa chute. Si c’est un joker, le lotus est à une place très dangereuse, qui impose un jet d’Escalade supplémentaire, et un autre malus de -2 à tous les jets, mais le nombre de doses trouvées est doublé.

Le lotus du gui est très recherché pour ses propriétés curatives : une dose compte comme du lotus raffiné, et si elle est utilisée pour des soins ou pour une Augmentation/diminution de trait (physique uniquement), il donne un +2 au jet.

Le lotus du gui est rare et généralement vendu 200 lunes par dose.

LOTUS DRACONIQUE D’ÉBÈNE (Sword of Izim, p.26)

Ce lotus particulier doit son nom à une ancienne légende, selon laquelle le fameux héros kyrosien Syros, fondateur de Syranthia, quand il tua le dernier dragon kéronien, le sang du monstre, ruisselant sur le sol, fit éclore d’étranges champignons, dans lesquels subsiste le terrible souffle de la bête.

Le lotus d’ébène peut être utilisé de deux manière : avec un jet de Maîtrise du lotus, un dose de champignon permet de créer une potion d’Explosion (aspect : une explosion de flammes vertes et de la fumée), même si le pouvoir n’est pas connu.

Cependant, si le pouvoir est connu, chaque dose de champignon peut être travaillé pour faire deux doses de d’un Lotus raffiné spécial, lequel, à côté de l’usage habituel (B&B p. 99) octroie un bonus de +2 aux jets de dégâts des pouvoirs dotés d’un aspect de flamme ou d’explosion.

Le lotus draconique d’ébène peut être vendu pour 300 lunes par dose.

LOTUS AZURE DES MONTAGNES (Trollhunt, p. 20)

Cette étrange baie bleutée pousse seulement dans des zones très froides et grandit dans la neige. Elles sont particulièrement sucrées, mais laissent un étrange arrière-gout pendant des heures après l’ingestion. Chaque dose compte comme une dose de Lotus raffiné. L’utilisateur peut utiliser une dose pour créer une potion de Secours, même si le pouvoir n’est pas connu, avec un jet de Maîtrise du lotus.

Si le personnage connait déjà le pouvoir, l’utilisation d’une dose donne un +2 au jet de Maîtrise du lotus lors de la fabrication d’une telle potion. De plus, avec un relance ou mieux, le consommateur gagne +2 aux jets pour résister à la Fatigue pour une journée entière.

Chaque dose peut être vendue pour 150 lunes.

BAIES DE TROLL (Trollhunt, p. 40)

Ces fruits rouges, semblables aux fraises, poussent seulement sur des tas de fumier de trolls, dans les rares cas où le vent porte les graines dessus. C’est une variété particulière de Lotus qui, grâce à une étrange alchimie causée par la composition exotique des déchets des trolls, procure un effet stimulant. Consommée crue, une seule baie permet à un individu d’ignorer les effets de la Fatigue due à une privation de sommeil pendant une semaine. A l’issue de cette période, le consommateur doit faire un jet de Vigueur (-4) ou être Epuisé et tomber de sommeil pour trois jours.

Une baie compte comme une dose de Lotus raffiné pour fabriquer une potion de Secours, avec un bonus de +2 pour la fabriquer. Les trolls sont très friands de ces baies et en mangent autant qu’ils peuvent en trouver. Cela altère leur métabolisme, les empêchant de dormir. Si ceci arrive durant le mois précédent leur léthargie, ils évitent complétement la période de sommeil hivernal, et demeurent éveillés.

Une simple baie de troll a une valeur de 150 lunes pour les Maîtres du lotus, et sont considérés comme des objets rares.

avatar

Joli travail ! As tu une version imprimable ? Je lirai en detail ce week-end

avatar

Classe !

C'est pas tout à fait le même travail que j'avais entamé, mais ça pourra compléter. content

J'ai juste survolé pour le moment, mais je pense qu'il y a un léger loupé à la trad :

les personnages peuvent remarquer (jet de Recherche) les squelettes de petits animaux.

J'ai pas la VO sous la main, mais je suppose qu'il s'agit de "notice", auquel cas c'est Perception. Recherche (Investigation) c'est pour tout ce qui est d'ordre documentaire (bibliothèque, internet, etc...), du coup ça me semble pas bien cadrer. ^^

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Boze
avatar
Maedh

Ah ok, merci, c'est probablement pas la seule coquille !

J'ai mis à jour le premier post, et mis un lien vers un pdf (en revanche c'est un peu brut de mise en forme).

avatar

J'ai retravaillé un peu la mise en forme pour ajouter 2 onglets à ma GSheet : Lotus Brut/Raffiné et Concoctions.

Dans Brut/Raffiné, vous trouverez les descriptions des différentes variétés de Lotus que j'ai croisées au fil de mes lectures (+ celles partagées ci-dessus) :

  • Sa dénomination et où la trouver.
  • À quoi ça ressemble et comment en récupérer quelques doses.
  • Un effet si consommé brut (si applicable).
  • Un effet si raffiné et utilisé dans une Concoction (et comment le Raffiner).
  • D'où je tire l'info et son Coût sur le Marché.

Vous constaterez sans doute que je me suis permis quelques libertés et déductions (peut être hasardeuses, vous me direz), sauf oubli c'est marqué d'un "Propal". content

Dans Concoctions, vous trouverez les différentes Concotions de Lotus que j'ai croisées au fil de mes lectures :

  • Sa dénomination "Couleur | Suffixe".
  • Le Pouvoir concoté | son Effet.
  • Son Mode d'Administration et un Aspect (si applicable).
  • D'où je tire l'info.

N'hésitez pas à mettre des commentaires et à me faire des retours.
En tant que lecteurs vous avez pas accès aux Filtres, mais je peux créer des Vues Filtrées si besoin :

Enjoy! content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Boze
avatar

Merci. Je vais utiliser ça pour le premier maître du lotus que j'ai à ma table.

avatar

Oyez barbares,

Je découvre ce sujet que je trouve pour le coup très intéressant. Merci à l'auteur pour toutes ces informations.

Du coup j'ai deux questions :

1/ Avec du lotus raffiné, peut-on créer des potions ou préparations de lotus en plus au delà des points de pouvoir qui sont atttribués ? Donc par ex : 3 potions à 3 pp avec les 10 pp de base + 5 avec le lotus raffiné serait envisageable ?

2/ Lors d'une ellipse (voyage) de plusieurs semaines, si un maître du lotus veut préparer ses potions, doit-il faire des jets ? Sachant qu'avec le temps passé, il réussit à priori toutes ses décoctions et guérira des potentielles blessures.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Maedh
avatar
Legatus Scipio

1- Oui, le Lotus raffiné, c'est de l'Extra-PP. content

2- Oui, il vaut mieux qu'il fasse des jets. Ignore les échecs dans ce cas (*), mais regarde les Succès ou Relance/Prouesse, selon les pouvoirs concoctés ça peut avoir de l'impact.

(*) ou alors sert-en pour pimenter l'ellipse, ou la potion est gâtée, son effet est moindre, ou il y a un effet secondaire indésirable. content

J'en profite pour repartager le Générateur de Lotus que j'ai commis. N'hésitez pas à partager vos créations. plaisantin

avatar

Merci pour les réponses !

3 - De base, quelles composantes doit utiliser un maître du Lotus pour créer ses potions avec ses points de pouvoir ? Personnellement j'en demande pas mais j'imagine que ce n'est pas très cohérent rp parlant.

4 - Un maître du lotus peut-il raffiner du lotus brut ?

5 - Trouve-t-on celui dans la nature sous cette forme brute. ?

J'avoue que c'est très peu expliqué dans les règles du jeu et je suis vite perdu sur ce sujet.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Maedh
avatar
Legatus Scipio

3- C'est géré de façon narrative par le Sac de Maître Lotus que l'Arcaniste conserve. On considère qu'il a dedans tout ce dont il a besoin pour réaliser les recettes qu'il connaît.

4- GM's Call. Dans le Tableau que j'ai compilé, je me suis noté la méthode de raffinage à employer (généralement Lotus -2), à toi de voir au cas par cas s'il y a besoin de le Raffiner ou pas (des baies n'en auront p'tet pas besoin par exemple) et la difficulté selon les conditions (Laboratoire au calme vs caverne humide entre deux combats). Dans le livre de base il est spécifié 1d6 PP par dose de Lotus raffiné.

5- Oui, on en trouve plein. Plein de suggestions au fil des différents scénarios proposés (et compilées dans le tableau susmentionné). Mais d'une manière générale, si ton Maître du Lotus y pense et qu'il est dans un environnement adéquat (en forêt typiquement) tu peux autoriser un jet de Lotus (ou de Survie -2) pour récupérer 1 dose par heure de fouille (par exemple).

avatar
Maedh

J'ai trouvé un autre lotus, dans le scénario Rebirth, en Steel Edition, le CRYSTALLINE LOTUS OF SHIMMERING, page 7.