Mortiers? 13

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Pavillon Noir

avatar

Quelles sont les distances de tirs des mortiers ?

La difficulte varie-t-elle avec la distance pour les tir a angle obtus [a plus de 45°] ?

Merci !

avatar

Les mortiers sont ultra-rares, et que sur des galiottes a bombes, vu qu'un navire normal ne supporterait pas le tir (a part un trois pont d'aprés Renaud - p309 de la Revolte).

La difficulté est établie suivant le mouvement a priori (p201 de AFAS). L'anlge n'intervient pas (comme dans les autres tests de canonade ou on suppose que le chef de piece inclut ceci lorsqu'il vise).

Il n' y a effectivement rien sur les distances, je pense que je le traiterai par défaut comme un canon de bordée pour aller vite. Mais un coup d'oeil sur wikipedia et autres sites permet de voir qu'a priori le mortier avait deux a trois fois plus de portée qu'un canon (3800m contre 1600m).

Fait amusant: les bateaux ayant des mortiers avaient souvent des noms de volcans (ou d'autres qualités explosives). Pour tirer, il fallait géneralement etre ancré. Les vaisseaux étaient peu manaiables et n'avaient généralement guere plus de deux mats (vu que les mortiers devaient pouvoir tirer). Les munitions étaient souvent gardées sur un bateau tiers qui suivait la galiotte.

avatar

Exactement, c'est aussi ce que j'ai pu tirer de wikipedia. Dans doute il y a aussi und distance minimum. Je vais donc accepter des tirs de mortier pour les distances entre 1/2 et 2 milles nautiques.

avatar

Si un mortier tire avec un angle obtus il tire derrière, non ?

avatar

Ca me parait logique. Mais est-ce que l'affut (ou quelque soit son nom pour un mortier) permet cette rotation? Et surtout, la mature risque d'en prendre un sérieux coup. Les mortiers étaient positionnés generalement a l'avant, avec aucun mat pour les géner dans le sens du tir.

avatar

:D @Notilus : Tu parfaitement raison. Je me suis trompe d'expression, c'est tout.

avatar

A l'époque, qu'i!l soit embarqué ou à terre, le mortier est strictement une artillerie de siège.

Il ne sert à rien pour des pirates, frères de la côte ou autres aventuriers, qui entreprennent plutôt des actions "coup de main" reposant sur la vitesse d'exécution.

En effet, pour utiliser des mortiers, il faut commencer par assiéger une place forte avec une armée, disposer d'assez de temps pour user les défenses à l'aide de cette artillerie de siège, alors que l'ennemi voudra peut-être envoyer une armée contre les assiégeants. Qui plus est, le nouveau monde compte peu de places fortes qui justifieraient l'usage de mortiers et ces pièces d'artillerie ne peuvent être utilisées avec succès que par des artilleurs spécialement formés. Ce sont des pièces d'artillerie particulières, utilisant des "bombes" au lieu de boulets.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • DSC1978
avatar
Sneak

Oui mais a priori ce n'est pas du tout pour une campagne pirate. Monsieur Lagoule fait jouer le siege de Toulon en 1794... donc le mortier est approprié content

avatar

Ok. Alors, je prends l'article sur les galiotes à bombes dans l'encyclopédie méthodique marine...

Alors, ce sont des bateaux spécifiques, à fond plat pour pouvoir approcher de la terre. Les Français les conçoivent pour tirer dans le prolongement du navire, pour présenter une cible plus étroite aux batteries ennemies. Les Anglais les font tirer par le travers, ce qui a l'inconvénient de présenter tout le bord du navire aux tirs, mais il faut se souvenir que les mortiers ont une portée plus longue, ce qui permet de conserver la galiote hors de portée des batteries que l'on affronte.

A l'article sur les mortiers, nous apprenons que les mortiers utilisés en mer sur les galiotes ont une inclinaison fixe de 45 degrés, ce qui permet la plus grande portée. Il porte à "2000 toises" (soit pratiquement 4.000 mètres) et envoie des bombes allant de 6 à 16 pouces de diamètre, les plus courantes étant de 12 pouces, c'est-à-dire environ 30 centimètres. Ce sont donc des mortiers de 300 mm.

A l'article sur les bombes, nous apprenons qu'il s'agit de sphères creuses remplies de poudre et qui doit exploser à destination. Elles doivent être préparées et conservées avec un soin particulier.

avatar

Merci ! C'est interessant, m^eme un peu surprenant - l'angle fixe a 45°. Cela s'applique-t-il uniquement aux galiotes françaises ? Ca me semble logique, comme ils tirent dans la direction du navire, et le greement va surement limiter les possibilites de variation angulaire.

Pour les galiotes anglaises, je ne vois pas pourquoi on limiterait l'angle a un degree fixe. De plus, les galiotes anglaises sonst equipees de deux (!) mortiers a calibres differents, donc aux proprietes de tir differents.

avatar

Oui mais a priori ce n'est pas du tout pour une campagne pirate. Monsieur Lagoule fait jouer le siege de Toulon en 1794... donc le mortier est approprié content

DSC1978

En fait, Toulon, c'est du passe. Prochainement, les PJ, marins royaux anglais, auront l'ordre de localiser la flotte neerlandaise, en janvier 1795. Je vais leurs donner un sloop, et des soldats. Leur sloop sera accompagnee par une galiote a bombes, sous le commandemant d'un ancien ennemi : Lt. Peter Heywood, ancien mutin de la Bounty, capture par les PJ lors de leur premier voyage sur la HMS Pandora ...

En cherchant la flotte neerlandais, possiblement pour detruire autant de vaisseau de lignes, ils tomberont sur des hussards français :

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Capture_de_la_flotte_hollandaise_au_Helder#/media/Fichier%3AHelder_Morel-Fatio.jpg

:D

Ce message a reçu 1 réponse de
  • WolfRider4594
avatar
lagoule

Comment il a fait pour échapper à la pendaison l'acien mutin ? Parce-que les anglais ne rigolaient vraiment pas avec ça. Et les mutins de la Bounty qui se sont fait prendre, on tous fini au boût d'une corde il me semble. Même ceux qui n'étaient du coté des mutins mais n'avaient pas eu de place sur la chaloupe de Bligh et étaient resté à bord de la Bounty pour être débarqués à Tahiti.

avatar

Gracie par le roi George III a cause de son jeune age. https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Peter_Heywood

;-)

Les faits historiques sont tellement riches en scenarios surprenants, mieux que tout ce que j'aurai pu imaginer.