Questions diverses sur les règles 3

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Trudvang Chronicles

avatar

Bonjour à tous et déjà un grand bravo pour ce livre des règles très agréable à lire. J'ai essayé de faire un forgeron thuul nain pour tester tout ça mais je m'interroge toujours sur quelques points :

- Une rune est équivalente à une tablette sacrée? Il faut donc réinvestir les points à chaque rune pour l'améliorer?

- Il est écrit qu'un objet sacré ne peut pas contenir plus de 30 points de divinité (si on considère pour simplifier que les compétences/disciplines/spécialités requises sont toutes au max), ce qui correspond à deux runes de pouvoir ayant 5 niveaux chacunes. Si j'ai bien compris, cela signifie qu'une rune de niveau 5 coûte (1+2+3+4+5 = 15) points de divinité, mais cela ne permet d'activer la rune que 3 fois (si sa description le permet)? Car l'utilisation d'une rune semble contrainte à la fois par son nombre d'utilisation et le nombre de points de divinité qu'elle contient.

Exemple : La rune 'Pouvoir de réparation' niveau 5 est activable 5 fois/jour, mais son activation coûte 5 points de divinité (niveau 5). Il faut donc investir 25 points de divinité dans un objet pour pouvoir utiliser les 5 activations de la runes?

A l'inverse, la rune de pouvoir 'Prise de l'araignée des cavernes' niveau 5 est activable 1 fois/jour et son activation coûte également 5 points de divinité. Il faut investir 15 points de divinité pour graver cette rune niveau 5 dans un objet et donc 10 points de divinité ne seront jamais utilisés pour l'activation. C'est bien ça?

- Passons maintenant à la spécialité "Mouvement de combat" : Il est écrit qu'elle permet au personnage de se déplacer de 1m/niveau au delà du mouvement maximum sans dépenser de point de combat. Mais si j'ai bien compris, en combat chaque mètre coûte 2 points de combat peu importe sa vitesse de déplacement (qui est juste une limite à ne pas dépasser). Cette discipline permet-elle de faire gratuitement 1m/niveau en combat ou simplement de se déplacer plus que son mouvement maximum? Mais du coup pour pouvoir se déplacer gratuitement, il faudrait d'abord avoir payé des points de combat et dépassé son mouvement maximum (ce qui me semble un peu tiré par les cheveux).

- La spécialité 'cuirassé' permet de réduire les malus d'encombrement d'armure de 1/niveau, mais on est d'accord que cela ne réduit pas 'réellement' l'encombrement, c'est-à-dire que pour porter une cotte de mailles par exemple (encombrement 5), il faut toujours avoir 'Porteur d'armure' au niveau 3, peut importe sa valeur en 'cuirassé'.

En tout cas, bravo pour le travail!

avatar

Bonjour à tous et déjà un grand bravo pour ce livre des règles très agréable à lire.

Merci, ça fait plaisir ! content

J'ai essayé de faire un forgeron thuul nain pour tester tout ça mais je m'interroge toujours sur quelques points :

- Une rune est équivalente à une tablette sacrée? Il faut donc réinvestir les points à chaque rune pour l'améliorer?

Oui, c'est ça. Les runes sont un peu plus complexes à gérer que les Tablettes classiques, mais il faut effectivement investir des points de divinité pour les améliorer. Pour ton autre question, je ne voudrais pas répondre de bêtise ; je vais donc prendre quelques instants dès que je pourrai pour relire les choses précisément avant de répondre.

- Passons maintenant à la spécialité "Mouvement de combat" : Il est écrit qu'elle permet au personnage de se déplacer de 1m/niveau au delà du mouvement maximum sans dépenser de point de combat. Mais si j'ai bien compris, en combat chaque mètre coûte 2 points de combat peu importe sa vitesse de déplacement (qui est juste une limite à ne pas dépasser). Cette discipline permet-elle de faire gratuitement 1m/niveau en combat ou simplement de se déplacer plus que son mouvement maximum? Mais du coup pour pouvoir se déplacer gratuitement, il faudrait d'abord avoir payé des points de combat et dépassé son mouvement maximum (ce qui me semble un peu tiré par les cheveux).

Mouvement de combat permet au PJ une réelle aisance de déplacement. Concrètement, ça a deux effets : d'une part, il peut se déplacer plus que son Mouvement maximum, à hauteur de 1m par niveau (donc maximum 5m de plus) ; et d'autre part, ce 1m/niveau en plus est gratuit en termes de PC. C'est à dire qu'à chaque tour, un PJ qui aurait 5 niveau en Mouvement de combat peut se déplacer de 5m sans avoir à dépenser de PC pour cela. Ce n'est qu'au dela qu'il doit dépenser 2PC par mètre. Et ce n'est qu'à partir de là qu'il est limité par son Mouvement.

Donc on commence bien par le déplacement gratuit, et ensuite seulement, on se préoccupe du déplacement "normal" comptabilisé par l'attribut Mouvement et qui est, quant à lui, "payant" à hauteur de 2PC/mètre.

- La spécialité 'cuirassé' permet de réduire les malus d'encombrement d'armure de 1/niveau, mais on est d'accord que cela ne réduit pas 'réellement' l'encombrement, c'est-à-dire que pour porter une cotte de mailles par exemple (encombrement 5), il faut toujours avoir 'Porteur d'armure' au niveau 3, peut importe sa valeur en 'cuirassé'.

Oui, tout à fait. L'armure ne change pas d'encombrement, c'est la spécialité qui permet au personnage d'agir comme si l'armure avait un encombrement inférieur. Pour porter une armure, il faut donc avoir la spécialité Porteur d'armure, qui définit l'armure que l'on peut porter en fonction de son encombrement ; sachant que Cuirassé réduit l'impact de l'encombrement pour le personnage.

Du coup, une cotte de maille, donc l'encombrement réel est de 5, n'a en fait qu'un encombrement de 3 en termes de limitation de mouvement pour le personnage si le personnage a Cuirassé 2 (elle n'a pas changé de poids ou de volume ou d'autre chose, mais le personnage "fusionne" avec elle et parvient tellement à faire avec ses défauts qu'elle l'encombre moins qu'une personne n'ayant pas la spécialité Cuirassé). Et du coup, il lui suffit d'avoir Porteur d'armure 2 pour pouvoir la porter, alors que s'il n'avait pas eu Cuirassé, il aurait dû avoir Porteur d'armure 3. Un personnage qui souhaite porter une armure très lourde avec le moins de malus possible a donc intérêt à développer les deux spécialités.

En tout cas, bravo pour le travail!

Ornul

Merci beaucoup. content

avatar

Hallå,

Moi aussi j'ai ma petite question sur les règles. J'ai besoin d'une clarification : je n'ai fait que survoler les règles de magie et quelque chose me turlupine. Il y est souvent question de "protection passive du bouclier". Je sais que Marc S. a toujours fait preuve d'une grande volonté d'apporter une version de règles plus aboutie que la traduction anglaise antérieure et qu'il se fera un plaisir d'éclairer ma lanterne.

P159 au sujet d'une tablette de Maîtrise de la Terre intitulée « jet de pierre ». Il est fait mention de protection passive du bouclier contre les attaques à distance. « Une cible qui porte un bouclier peut avoir de la chance et bloquer l’énorme projectile grâce a lui, bénéficiant ainsi de sa protection passive. »

p241 parmi les Tributs de Morgu, le sort « Flèche de bataille » permet d'envoyer un projectile magique. « Les boucliers confèrent également une protection passive contre cette flèche selon les règles habituelles. »

J'ai l'impression que ces deux passages (et il y en d'autres comme « pluie de flèches » p 243) font allusion à ces règles « habituelles ».

Mais j'ai beau chercher aussi bien dans la version anglaise que dans la traduction de Marc S. où il serait question d'une gêne de la présence du bouclier sur les armes à distance. Je n'ai relevé aucun passage dans les règles de combat selon lequel le fait de porter son bouclier bien haut ferait bénéficier son porteur d'un quelconque malus pour être touché. Il est seulement question d'une impossibilité de parade contre les armes à distance. Ce qui est logique. Mais comme les règles sont assez précises je trouve étrange qu'il ne soit fait mention nulle part de ce détail.

Je sais par ailleurs que ces règles ont été remaniées et qu'il y a des versions plus anciennes. Quelque chose m'a peut-être échappé, ce serait un point de règle applicable uniquement aux attaques magiques. Serait-ce un simple manque ou une tendance de ma part à chercher des détails hyper simulationnistes ?