Règles de campagne : Traits de personnalité et points de Destin 20

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Oeil Noir

avatar

Je vous partage ici une petite règle que je mets en place pour ma campagne débutant en Octobre :

L’idee m’est venue du fait que je n’aime pas, en tant que Meneur , devoir avoir en tête les spécificités des héros de mes joueurs . Je veux dire par là tout particulièrement que je ne vais pas garder en tête les traits de personnalité (mauvaises qualités , obligation morale etc ...) qui sont censées avoir un impact en jeu (avec des jets pour y résister par exemple).

Par contre j’aime ces notions dans le fait qu’elles donnent une personnalité aux héros et des spécificités colorées au roleplay des joueurs.

D’un autre côté je considère que les points de destin sont la vrai différence entre les héros et les gens « normaux » ... ils incarnent le fait d’avoir un destin hors du commun en pliant le destin ponctuellement à sa volonté ...

Et destin d’exception va généralement avec personnalité remarquable...

D’où ma règle de récupération des points de destin liée directement au roleplay des traits de personnalité du héros :

- Un héros ne récupère des points de Destin qu’entre 2 aventures ... ou si dans une histoire une longue période de pause a lieu.

- Cette récupération peut être accélérée si le joueur incarne à la table les traits de personnalité de son personnage : Si un joueur joue en roleplay un trait de personnalité de son héros il peut réclamer la récupération d’un point de Destin immédiatement. Il peut faire ça UNE fois par trait de personnalité.

- Par contre ... pour CHAQUE trait qu’il n’aura pas incarné durant le scénario... le joueur récupérera un point de Destin de moins entre 2 scénarios.

Avec ces règles en tant que Meneur je n’ai presque aucune gestion des traits des héros à faire ... c’est à mes joueurs de penser à la personnalité de leurs héros content

EDIT : Et surtout cette règle me permet de faire cohabiter des rolistes rodés avec des plus timides .... les timides peuvent très bien jouer sans avoir à s’inquiéter de roleplay, avec des héros plus lisses, mais ils verront l’effet bénéfique en jeu d’un roleplay un peu plus osé.

Quen pensez vous ?

avatar

Intéressant content

avatar

J'aime bien l'idée générale, moins l'idée de punir les joueurs s'ils n'ont pas interprété correctement tous leurs traits de personnalité dans une séance de jeu/un scénario. Ils peuvent ne pas en avoir l'occasion.

Au fait normalement le regain de points de destin c'est par séance de jeu et a la fin d'un scénario.

Ça demande a être affiné.

Quels seraient les désavantages concernés ?

Ça me fait penser a des éléments de gameplay de FACES et Forbiden Lands.

avatar

De mon point de vue, attention avec le roleplay. Si j'ai bien compris ton idée, tu proposes de récompenser particulièrement les joueurs qui "incarnent" leur PJ. Donc en gros, qui le jouent par la voie, éventuellement l'attitude... Ce qu'on appelle communément le "roleplay".

Le problème, c'est que tout le monde n'est pas nécessairement à l'aise avec cette notion de roleplay, de jouer de façon théâtrale, que ce soit par timidité ou pour une autre raison qui leur appartient. Ca ne doit pas être un problème, et je ne vois pas pourquoi quelqu'un qui ne joue pas théâtralement serait pénalisé. Jouer un rôle, ça peut se faire de façon non théâtrale, en parlant à la 3e personne par exemple. Ainsi un joueur pour très bien être tout à fait roleplay, en respectant la psychologie et les traits de son personnage, en parlant de lui à la 3e personne, voire en disant "je" mais sans être théatral.

SI ton idée est compatible avec ça, ça me va. Mais si tu es vraiment dans l'idée de récompenser le jeu théâtral, je trouve ça dommage car ça part du principe qu'il y a une "bonne" façon de faire du JdR, et que le reste, c'est juste une façon incomplète de jouer.

avatar

J'aime bien l'idée générale, moins l'idée de punir les joueurs s'ils n'ont pas interprété correctement tous leurs traits de personnalité dans une séance de jeu/un scénario. Ils peuvent ne pas en avoir l'occasion.

Au fait normalement le regain de points de destin c'est par séance de jeu et a la fin d'un scénario.

Ça demande a être affiné.

Quels seraient les désavantages concernés ?

Ça me fait penser a des éléments de gameplay de FACES et Forbiden Lands.

Dyvim

Alors oui tu mets exactement le doigt sur le point qui me plait le moins ...

La pénalité liée au fait de ne pas jouer les traits de caractère n’a pour but que d’eviter que des joueurs accumulent des désavantages de type « personne de principes » ou « mauvaise qualité » pour augmenter à la fois leur PAV de création et leur récupération de points de Destin.

L’autre idée que j’avais eu pour ça c’était de ne mettre aucune pénalité si on joue pas tous ses traits de caractère... mais par contre de limiter les désavantages de ce type qu’on peut prendre à la création a un nombre égal au nombre de points de Destin .

(au passage j’avais eu comme idée que si un héros subit un nouveau désavantage en cours de campagne... il ne gagne pas de PAV en plus mais plutôt un point de Destin supplémentaire)

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dyvim
avatar

De mon point de vue, attention avec le roleplay. Si j'ai bien compris ton idée, tu proposes de récompenser particulièrement les joueurs qui "incarnent" leur PJ. Donc en gros, qui le jouent par la voie, éventuellement l'attitude... Ce qu'on appelle communément le "roleplay".

Le problème, c'est que tout le monde n'est pas nécessairement à l'aise avec cette notion de roleplay, de jouer de façon théâtrale, que ce soit par timidité ou pour une autre raison qui leur appartient. Ca ne doit pas être un problème, et je ne vois pas pourquoi quelqu'un qui ne joue pas théâtralement serait pénalisé. Jouer un rôle, ça peut se faire de façon non théâtrale, en parlant à la 3e personne par exemple. Ainsi un joueur pour très bien être tout à fait roleplay, en respectant la psychologie et les traits de son personnage, en parlant de lui à la 3e personne, voire en disant "je" mais sans être théatral.

SI ton idée est compatible avec ça, ça me va. Mais si tu es vraiment dans l'idée de récompenser le jeu théâtral, je trouve ça dommage car ça part du principe qu'il y a une "bonne" façon de faire du JdR, et que le reste, c'est juste une façon incomplète de jouer.

Marc S

Alors non non quand je parle de roleplay il n’y a aucun jugement d’interpretation ...

La seule chose demandée est que le joueur active le trait de personnalité pour que son héros en subisse les conséquences.

Cela marche autant pour un joueur qui joue théâtralement l’irrascibilité de son héros à la table que pour un joueur qui dit juste : « j’ai envie de voler cet objet sur le meuble malgré les risques ... je suis cupide »

NB : J’ai oublié de préciser que les épreuves de volonté deviennent inutiles si le joueur décide que son héros tombe dans son travers ... car si il devait résister à la tentation il n’y aurait pas de gain en point de Destin. Par contre ... il reste possible que le Meneur pense au désavantage d’un héros sur une situation donnée, et dans ce cas la règle classique reste valable (épreuve de volonté mais pas de gain de point de Destin quel que soit le résultat )

avatar
Dany40

Si un joueur subit un désavantage en cours de campagne à mon sens il ne gagne pas de PAV normalement (sauf éventuellement si il le prend volontairement).

Ex :

  • si il perd un oeil au combat suite à une blessure, pas de gain de PAV mais il subit le désavantage borgne quand même (bien que je ne suis pas sûr qu'on puisse perdre un oeil au combat avec les règles actuelles).
  • si il veut devenir prêtre de Rondra, il pourrait prendre le désavantage d'être soumis au code de Rondra mais seulement pour réduire le coût de la tradition de Rondra

Pour la pénalité de ne pas jouer ses désavantages, je ne sais pas. J'aurais plutôt tendance à leur imposer des jets de volonté pour pouvoir ignorer leur désavantage (d'ailleurs il y a une règle pour ça?) plutôt que de réduire leur regain de points de destin mais après tout pourquoi pas. Le truc c'est que les points de destin sont quand même hyper utiles, donc ça peut s'avérer sévère.

Et sinon ça peut donner l'impression que tu forces les joueurs à faire du roleplay ce qui peut ne pas plaire, mais tu connais tes joeurs et pas moi.

En partie, je n'ai pas eu l'impression que les joueurs prenaient des désavantages juste pour récupérer des points mais bien pour les jouer même s'il est vrai que certains ne sont pas très "gênants" et seront choisis très souvent.

avatar

Pour la pénalité de ne pas jouer ses désavantages, je ne sais pas. J'aurais plutôt tendance à leur imposer des jets de volonté pour pouvoir ignorer leur désavantage (d'ailleurs il y a une règle pour ça?) plutôt que de réduire leur regain de points de destin mais après tout pourquoi pas..

Dyvim

Alors attention le but original de cette idée ... c’est justement que se soit les joueurs qui gèrent leurs désavantages... et pas le Meneur. Lorsqu’une situation arrive ou un soucis de comportement du héros pourrait subvenir ... je risque fort de ne pas le savoir en tant que Meneur (a moins de garder trace de tous les traits de caractère des héros de la table derrière mon paravent ... et c’est exactement ce que je ne veux pas avoir à gérer).

D’ou l’iidée que le joueur soit responsable du déclenchement du comportement... et donc lui donner une bonne raison de le faire par les points de Destin.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dyvim
avatar
Dany40

Oui mais du coup tu te contentes de déporter ta gestion de leurs obligations sur la fin de la séance. Grosso modo tu fais un bilan de leurs actes et tu donnes plus de points de destin en fonction de leur prise en compte (ou non) de leurs désavantages, mais au final c'est quand même toi qui gère. Par contre c'est sûr en session tu n'as plus besoin de t'en préoccuper.

Après réellement j'aime bien l'idée de récompenser ceux qui jouent leurs désavantages par un point de destin. Mais j'aurais tendance à le donner tout de suite.

Faut que je relise FACES et Forbidden Lands pour retrouver comment ils font.

avatar

Après réellement j'aime bien l'idée de récompenser ceux qui jouent leurs désavantages par un point de destin. Mais j'aurais tendance à le donner tout de suite.

Faut que je relise FACES et Forbidden Lands pour retrouver comment ils font.

Dyvim

J’ai du mal expliquer ... car donner le point de Destin tout de suite (au moment où le trait de caractère est activé ) .... c’est exactement l’idée content

Quand un joueur active son désavantage en cours de partie il récupère immédiatement un point de Destin !! content

La seule gestion par le Meneur qui subsiste dans ma première idée c’est, en fin de scénario, savoir si certains désavantages n’ont pas été joués (pour appliquer le malus de récupération)

Mais à la lumière de ces quelques échanges je vais abandonner cette partie de la règle ... donc il n’y aura AUCUN suivi nécessaire des traits de caractère des héros par le Meneur.

Je penses que le fait de limiter le nombre de désavantages « psychologiques » au nombre de points de Destin suffira finalement. Et du coup je pourrais aussi abandonner l’idée que chaque désavantage ne puisse permettre la récupération de Destin en cours de jeu qu’une seule fois par séance ...

Si tu regardes FACES ou autre je veux bien que tu me dises les mécaniques plaisantin

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dyvim
avatar
Dany40

Non en fait c'est moi qui ait lu trop vite...

avatar

Dans FACES, tu n'as pas de points de destin mais de l'énergie, tu n'as pas de désavantages mais un ou plusieurs travers (de base tout le monde en a 1). Exemples de travers : colérique, prétentieux, peureux, kleptomane,... Il y en a 20. L'énergie sert a améliorer ses jets de dés ou a les relancer mais aussi a jeter des sorts ou activer un pouvoir Psy selon l'univers dans lequel tu joues.

Un des moyens de regagner de l'énergie est d'activer volontairement son travers pour compliquer une scène/situation. Si tu le joues bien le MJ te redonne 1 ou 2 point d'énergie. Les autres moyens sont le repos, la fin d'un scénario, bien interpréter son personnage et avoir une idée de génie.

A noter aussi, tu peux utiliser ton énergie pour faire un "ajout narratif". Genre tu as besoin d'un cheval et comme par hasard quelqu'un en a laissé un attaché a l'arbre là juste a côté. Ou mais si en fait j'avais pensé a acheter une corde au dernier village même si j'ai oublié d'ôter les PO et de la rajouter dans mon équipement. Par contre c'est plus cher en énergie.

avatar

Dans Forbidden Lands c'est plus éloigné.

Chaque personnage a un "sombre secret" (dark secret) et si tu arrives à te compliquer la tâche avec durant la partie, à la fin de la séance tu gagnes plus d'XP. La condition en anglais c'est "Did you suffer from your dark secret ?".

Tu as aussi une notion de willpower qui te permet d'activer tes pouvoirs de classe. Or la seule façon de regagner de la volonté c'est de foirer lamentablement une action en encaissant des dégâts.

Je me dis que ça pourrait être sympa de redonner un point de destin a quelqu'un qui fait une maladresse.

avatar

Merci pour les infos content FACES est assez proche en effet de mon idée content

avatar
Alors non non quand je parle de roleplay il n’y a aucun jugement d’interpretation ...

La seule chose demandée est que le joueur active le trait de personnalité pour que son héros en subisse les conséquences.

Cela marche autant pour un joueur qui joue théâtralement l’irrascibilité de son héros à la table que pour un joueur qui dit juste : « j’ai envie de voler cet objet sur le meuble malgré les risques ... je suis cupide »

NB : J’ai oublié de préciser que les épreuves de volonté deviennent inutiles si le joueur décide que son héros tombe dans son travers ... car si il devait résister à la tentation il n’y aurait pas de gain en point de Destin. Par contre ... il reste possible que le Meneur pense au désavantage d’un héros sur une situation donnée, et dans ce cas la règle classique reste valable (épreuve de volonté mais pas de gain de point de Destin quel que soit le résultat )

Dany40

OK, ça marche ! content

avatar

Tu n'as pas donné la liste des désavantages pour lesquels ta règle s'appliquerait...

Les "mauvaises qualités" ça semble logique mais il y en a d'autres? "Mauvaises habitudes"? "Faiblesses de caractère"? D'autres?

avatar

Tu n'as pas donné la liste des désavantages pour lesquels ta règle s'appliquerait...

Les "mauvaises qualités" ça semble logique mais il y en a d'autres? "Mauvaises habitudes"? "Faiblesses de caractère"? D'autres?

Dyvim

Tous les désavantages liés à un trait de personnalité / psychologique.... donc en effet ceux que tu cites mais aussi tout ce qui est obligations morales

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dyvim
avatar
Dany40

OK. Alors il y a peut-être un petit travail d'équilibrage à faire, parce que tous n'ont pas le même coût et n'ont pas les mêmes règles de gestion à la base. Du coup ce n'est peut-être pas normal qu'ils permettent tous de récupérer un point de destin de la même façon.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dany40
avatar
Dyvim

C’est une bonne remarque....

La différence en PAV ne me pose pas vraiment de problème du fait de l’objectif recherché avec cette règle .... c’est à dire faire activer les désavantages par le joueur sans gestion derrière l’écran par le Meneur.

Mais je pense que la remarque est bonne ... du coup je me demande si je ne vais pas tester en considérant que le joueur annonce le désavantage dans une situation adéquate, mais on maintien le jet et toute la mécanique du désavantage comme prévu dans les règles ... la récupération du point de Destin se faisant uniquement si le héros succombe au travers .

Cest d’ailleurs en effet mieux comme ça car cela garde l’intégrité des règles tout en récompensant différemment selon le niveau de désavantage

avatar

On m'a suggéré ça sur jdrvirtuel : https://tiramisu.games/pimp-my-roleplay/

Je me dis que ça pourrait être une bonne façon de faire récupérer des points de destin en favorisant le rôle play.