Les Dieux et leurs prêtres 8

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Oeil Noir

avatar

Je me suis posé une question toute bête :

Les prêtres ont des obligations morales vis à vis des idées prônées par leur dieu où leur clergé ... les prêtres reçoivent l’ordination par d’autres prêtres via la cérémonie ad hoc.

Mais si un prêtre agit mal , ou ne suit pas les préceptes de son église, a quelles consequences s’expose t’il ?

Est ce que ce sera une réponse uniquement par les mortels ? (Sa hiérarchie ou autres prêtres ) ou bien est ce que les dieux sont plus interventionnistes ?

Pour ma part je vois plutôt une absence totale d’actions directes des dieux sur Dere... ils ne passeraient pour moi que par leurs serviteurs humains auxquels ils parlent par des rêves , des prophéties et autres signes ...

Quel est le principe officiel ?

avatar

alors c'est un peu l'un des points qui m'interraissait de manière sous-jacente quand j'ai posé mes question sur ce fil : forums.php?topic_id=14155&nbp=2&nop=0

De ce que j'ai compris, l'intervention divine n'est pas franchement automatique, même si les divnités sont assez présentes dans cet univers de manière indirecte. En plus de ce que j'ai vu sur un autre fil, c'est une période de boulversement même au niveau divin, donc au pire, il y a un nombre très important de "failles" dans la surveillance de tout ceci pour moi car les dieux risques d'avoir d'autres trucs à gérer plutôt que qui fait quoi dans les clergés de manière individuelle...

C'est un des points de départ de ma petite aventure que je suis en train de paufiner...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Oog des Meesters
avatar

Tu as quelques idées de ce qui peut se passer dans le tableau des maladresses de liturgies il me semble, page 314.

Un châtiment divin classique (mais fort) serait de couper la possibilité d'utiliser l'énergie karmique.

avatar

Tu as aussi toujours page 314 une règle optionelle :

Mission divine et égoïsme

Règle optionnelle

Vous pouvez considérer, en tant que meneur, que le comportement personnel d’un prêtre par rapport aux principes de son culte a une influence sur l’épreuve de liturgie. Si un prêtre respecte les idéaux de son Église, une liturgie pourrait recevoir un bonus de +1. A contrario, les prêtres qui enfreignent leur codex moral, pourraient recevoir des malus allant par exemple de –1 à –5.
L’application de cette règle optionnelle rend le jeu légèrement plus complexe.

avatar

Un châtiment divin classique (mais fort) serait de couper la possibilité d'utiliser l'énergie karmique.

Dyvim

Exactement. C'est classique, mais très efficace. À utiliser seulement dans les cas plus extrêmes toutefois. Je prioriserais bien évidemment l'intervention des supérieurs de l'Ordre avant la punition divine. Genre retraitre fermée dans un monastère. Ou bien une rétrogradation à un niveau/titre inférieur.

avatar

Le truc avec les punitions venues de la hiérarchie, c'est qu'elles ne peuvent être causées que par des faits ayant eu des témoins. Sinon la hiérarchie ne peut pas le savoir.

Ton dieu peut te punir même si personne d'autre que toi n'est au courant que tu ne respectes pas son credo.

avatar

Il me semble qu'il y ait une troisième solution, même si personne n'est au courant: lorsque un prêtre fait quelque chose contre la nature de son dieu, il fait aussi quelque chose contre sa propre nature, contre les paradigmes qui ont structuré sa vie jusque là. Il risque de s'en trouver perturbé, avec ledit malus sur les action, ou un malus sur la régéneration de son énergie karmique (la coupure totale pour moi venant directement du dieu). Cependant, si il s'habitue à certaines infractions, et ne sibit plus les malus, cela voudra dire que son être s'est réoriénté et s'est distancié de son dieu. A ce moment-là, il est possible que le lien avec le dieu soit coupé, ou que le dieu remarque la fausse note et agit.

Certaines actions peuvent aussi marquer directement l'âme, et laisser une marque détectable par certains miracles (je parle de la v4, là). Mais alors on parle d'actes vraiment "mauvaises", c'est à dire à l'encontre de la création même (contate avec démons, collaborations avec le Sans-Nom, parjure quand on est sous serment praiotique, bref, agir de manière directe contre l'ordre fondamental), et moins contre les orientations individuelles des dieux.

avatar
Evensnalgonel

C'est exact, avec la chute des étoiles les dieux ont, plus qu'auparavant, les yeux rivés sur la situaiton cosmologique globale, et laissente plus qu'avant leurs représentants sur terre gérer "la maison".