Interview avec Thomas Laborey, président de la FFJDR 12

Forums > Communauté > Actualité JdR

avatar
Salut tout le monde,
SCI-Fi universe vient de publier une interview de Thomas Laborey concernant le JdR en France et son évolution. C'est très très intéressant.
Trop d'info pour être résumé en une phrase mais en gros, que de bonnes nouvelles pour le monde du JdR.
Il a l'air d'être un sacré bonhomme ce type là! Ca fait plaisir.
http://www.scifi-universe.com/actualites/8885-rencontre-avec-thomas-laborey.htm
avatar
A mon avis, il ne faut pas s'emballer.
Le discours est là depuis quelques années, mais pour le moment, rien de vraiment concret, car les actes, c'est une autre paire de manche (et à leur décharge, c'est pas facile).
Sinon, en tant qu'éditeur, c'est toujours assez déplaisant d'entendre des gens nous donner des leçons sur les jeux qu'on devrait éditer (cf son interview), quand ces mêmes personnes ne semblent pas connaître les nôtres...
C'était pas pour faire le rabat-joie, hein, mais quand même...
avatar
C'est peut-être juste mon esprit (un peu) candide mais je n'ai pas vraiment ressenti de côté moralisateur et donneur de leçon. Lui-même avoue qu'il a peut-être raison, peut-être pas mais qu'ils essaient de faire bouger les choses avec des partenariats intéressants.
Je ne suis pas d'accord avec tout, notamment ces notions de Jdr "apéritifs" et d'autres petits points, mais je reste très content de voir quelqu'un qui semble super motivé
Avec tous les produits que vous faites, il serait mal avisé de donner des leçons de "tu devrais faire ceci ou cela", c'est sûr! Smiley
avatar
Ben personnellement, j'entend ce discours depuis... oulaaaa... allez, ça doit dater de l'époque de Casus Belli, fin des années 80.
Alors oui, ok, le JdR est certainement plus mur, plus accessible par le grand public mais faut pas non plus occulter le fait que le JdR, c'est pas juste on se retrouve autour d'une table et on prend du plaisir. Ca demande du taffe, de l'investissement, du temps...
On a beau viser des systèmes intuitifs, il y a aujourd'hui la grosse concurrence des jeux de plateau qui ont su faire leur révolution. Mr Laborey parle du 1000 bornes.... je lui répondrai Aventuriers du Rail, Time's Up, Jamaica... des produits qu'on peut sortir en 2h, explications comprises et qui offrent un divertissement bcp plus intéressant qu'un pseudo-jdr d'apéro avec trois lancers de dé et un gameplay bancal.
D'ailleurs, il y a des jeux de plateau qui lorgnent de ce côté sans prétendre à la labellisation "JdR en 20 minutes" : Il était une fois, Petits Meurtres et Faits Divers... voir les Loups Garous de Thiercelieux que tout le monde connait.
Bref, faut pas tout mélanger ou le risque est grand de faire n'importe quoi. Pour ma part, le meilleur moyen de faire venir des gens au JdR, c'est tout sauf le JdR : BD, romans, films, petits jeux de plateau et de société... pour se familiariser avec les univers, les mécanismes... Ensuite, on peut attaquer le jeu des jeux, le jeu total, le JdR.
Voila voila... ensuite, pour finir, le coup d'oeil à la liste "découverte" de la FFJDR me laisse un peu dubitatif :
http://www.ffjdr.org/actions/labeldecouverte
On y trouve côte à côte le BRPS et Call of Chtulhu, deux jeux qui demandent pour le MJ un boulot assez énorme de gestion du background...
vous imaginez une soirée découverte JdR avec un système Chaosium autour une énigme Lovecraftienne Smiley OK avec des geeks... pas avec mes enfants et leurs potes.
Je continue, pour les jeux que je connais (la plupart sont des trucs en anglais dont je n'ai jamais entendu parler...) : Pendragon, un des jeux les plus complexe à masteriser,  basé sur le subjectif et le relationnel avec les PNJ... OK, culturellement ça déchire mais pareil, ça demande un boulot de malade et pas mal de parties pour que ça tourne de manière fluide. Et le MJ doit être excellent...
Et puis Te Deum pour un Massacre, un jeu historique d'une densité rare, avec obligation pour les joueurs d'avoir une bonne connaissance du contexte... on est super loin du jeu-découverte... Je crois qu'en terme de complexité d'univers, ça se rapproche de Pavillon Noir. Du sérieux quoi...
Et dans cette liste, absence de Simulacres (qui a été conçu pour la découverte justement), de jeux en système d6 (qui a le mérite d'utiliser des dés classiques de manière super simple, bien plus intuitifs que le d100 du Chaosium) et, surtout, de Chroniques Oubliées...
Bref, une bonne grosse liste de geek qui aura l'effet inverse que celui escompté... d'autant que les jeux dont je parle plus haut vont à l'encontre de l'argumentaire donné en début de liste : pas d'explication longue, pas de système de jeu complexe...
avatar
Ils font des études de marché pour vous, la Fédé? Non parce que c'est leur prétention (d'être des conseillers pour les éditeurs) à la fin de la vidéo...
Perso je trouve cette vidéo super fumeuse.
avatar
Ils font des études de marché pour vous, la Fédé?
kobbold

Smiley le seul contact que nous avons avec eux c'est au Monde du Jeu une fois par an, et encore ...
avatar
La ffjdr ne sert à rien et cela depuis sa création. Mais comme elle n'empêche pas non plus les clubs et conventions d'exister sans elle ni les éditeurs d'éditer ce qu'ils veulent; On ne pas dire quelle soit génante dans son inutilité.
Alors est-ce que les propos d'un président d'une fédé inutile ont un quelconque intérêt ? Pas certain.
avatar
Non mais elle peut être nuisible.
Celui qui ne connait pas les JDR n'aura pas envie de connaitre après un tel discours ou aura l'impression que la FFJDR est le centre de tout
avatar
Juste pour dire qu'après avoir vu la vidéo, j'ai pas DU TOUT la même interprétation que vous des propos.
Pourtant je suis pas affilié FFJdR ni rien, hein  Smiley
avatar
Moi la fédé m'a permis de trouver une assos lors de mon déménagement du grand sud au grand nord est. Bref merci.
Ensuite la fédé est pleine de bonne volonté mais manque cruellement de moyen, et puis elle n'a pas eu la chance d'avoir l'idée de génie des concepteurs du Grog. Mais faut pas rêver, le grog est une bébête quasi unique au monde et s'il n'existait pas c'est sur le site de la fédé que l'on irais prendre des nouvelles de notre loisir préféré. Elle à son utilité, propose un jdr gratos (la version space op est bien) et à le mérite d'essayer que les gens voulant se mettre au jdr ne se fasse pas interner d'office par leur famille grâce à la plaquette.
avatar
Mais faut pas rêver, le grog est une bébête quasi unique au monde et s'il n'existait pas c'est sur le site de la fédé que l'on irais prendre des nouvelles de notre loisir préféré. Graki

Euh... Non, pas moi...
Si le Grog n'existait pas, j'irais prendre mes infos sur Casus NO et EN World. Casus rassemble pas mal de créateurs français et est bourré de news à tous les étages, et EN world est aussi un vivier d'infos.
Le site et le forums de la fédé sont, quand même, à la limite de la mort (quasiment pas de messages postés, peu d'infos, souvent en retard...).
avatar
Bon, il y a tout de même quelques avantages à la FFJDR, même si, je vous l'accorde, ne servent pas à tous. En fait, ils sont surtout utiles pour les associations.
Premièrement, ils font annuaire. Et rien que ça, c'est très important. Uniquement pour les rôlistes, certes, mais importants quand même.
Ensuite, ils peuvent énormément faciliter la création et l'implémentation d'associations de JDR. Malheureusement, leur soutien ne suffit pas toujours auprès des autorités locales, mais cela peut faire pencher la balance.
Alors oui, ils ont une utilité. Et non, ils ne font pas vivre le JDR en France.
Après, le problème, c'est qu'il y a autant de vision du JDR qu'il y a de rôlistes. Donc ils s'expriment, ils essaient de faire avancer les choses à leur façon. Ils y mettent de la bonne volonté et c'est bien.
BBE sont des passionnés (et pas les seuls). Ils veulent aussi faire vivre le JDR à leur manière, ils y mettent de la bonne volonté et c'est bien.
Je préfère voir plusieurs acteurs qui se bougent, parfois dans des directions opposées, pour faire avancer le schmilblick, qu'un seul gros puissant, qui écrase tout et qui n'est plus à l'écoute de ses clients, vu que c'est lui qui fait le hobby (groupe réel et identifiable inside).