Dawnforge et Pathfinder 26

Forums > Jeux de rôle > Archéorôlie > Dawnforge

avatar
Une petite question :
certains ont déjà testé dawnforge ?
J'aimerai bien utiliser le monde et l'univers de dawnforge avec les règles pathfinder ( compéteces, classes ). Mais je suis bien embété : comment gérer le disciple / prêtre, et est ce que le spirit adept et le shaper sont adaptés ?
Et pour les magiciens : comment traiter la conversion ?
Je trouve un poil dommage que le barbare, l'ensorceleur, le roublard etc ... gagne plein de modifications interressantes, mais que le magicien et le prêtre restent sur des versions antèrieurs...
Ce que je comptais faire :
le disciple suit la classe du prêtre traditionnelle ( avec les domaines, sans le renvoie des mortsvivants ), mais gagne intercession.
le shaper gagne deux domaine selon ces focus
le spirit adept ne change pas.
le magicien suit le "bonding", mais choisit une école dans ce bonding avec laquelle il gagnera un pouvoir.
avatar
Salut,
Perso, je vais faire jouer la campagne le reveil du seigneur des runes en intégrant Varisia à la région des marches des rois.
Le seigneur Karzoug devenant un puissant démon cherchant à devenir un immortel grace à son puit de runes.
Je suis en train de lire Dawnforge (ayant déjà de nombreuse fois parcouru Pathfinder 1 et 2) et je fignole ca.
Pour les régles je vais appliquer celle de dawnforge plutôt que celle de pathfinder.
avatar
Bonjour bonjour.
Perso ce n'est pas les règles qui me "tracassent". Y a toujours moyen de faire à sa sauce.
J'ai commandé Dawnforge et le p'tit Manuel des Joueurs Pathfinder en version papier - impatient de lire ça! - et je me demande juste si la campagne Pathfinder en cours est vraiment adaptable à l'univers Dawnforge sans trop de trifouillage de cerveau...?
J'aimerais beaucoup avoir l'avis de ceux qui connaissent bien les 2. Smiley
Parce que j'avoue que j'ai plus trop le temps de créer et peaufiner mes scénars moi-même avec ma feuille blanche et mon Bic comme dans ma prime jeunesse (snif).
Alors un monde "médiévalo-fantastico-épique" cohérent et une campagne de qualité toute prête comme semblent l'être Dawnforge et Pathfinder c'est sûr que ça me paraît une combinaison idéale... hum hum, mais qu'en est-il réellement? Hein? ^^
Qu'en pensez vous les connaisseurs?
avatar
Salut,
perso je prévois de faire jouer pathfinder dans la région des marches des rois.
Varisia devenant une de ses régions. Les cités de pointesable, magnimar et plus tard korvosa devenant des cités ou royaumes d'importance moyenne (comme il est écrit dans le bouquin de base de Dawnforge).
La principale adaptation va peut etre venir de certains détails: Les dieux, il n'éxiste pas dans dawnforge mais sont remplacés par des puissances que l'on appel immortel. Les seigneurs des runes et thassilon, je ferais trés certainement de karzoug un puissant démon qui chercha, avec ses semblables, le moyen d'atteindre le statut d'immortel voire de le dépasser grace au puits de runes.
voilà pour les grosses modifications.
Je risque de changer la race de certains PNJ (trop d'elfe et de demi elfe).
avatar
mais en termes de règles : devrait on modifier les classes de magies ?
j'aime bien le nouveau roublard, le nouveau guerrier, le nouveau barbare, le nouvel ensorceleur ...
j'hésite à gérer le magicien, le prêtre et le druide.
avatar
En fait, c'est ce que je fais en VO mais j'ai pris un parti un peu différent. Golarion, le monde de Pathfinder, est un peu différent, surtout géographiquement et il faut parfois faire des choix dans ce que tu gardes de tel ou tel univers.
J'ai joué Rise of the Runelords en intégrant Varisia aux Durning Highlands (Hautes Terres du Pendant en VO). C'est cohérent avec l'éloignement relatif de la région avec l'ancienne Chéliax et au niveau de la géographie (région côtière et montagnes pas bien loin), ça colle. D'autant que les infos sur cette zone d'Eadar sont minces.
J'ai remplacé les références à Cheliax par Valhedar (considérant que le coin avait pu être occupé par les forces de la Domination et ses sbires... en l'occurence, les Seigneurs des Runes et hop, on raccroche là-dessus l'histoire de Thassilon), suffit de bidouiller l'histoire d'Eadar (à peine présentée par bribes dans le bouquin) à sa sauce. Karzoug et les Seigneurs des Runes deviennent d'anciens mages puisants issus de la Domination, les esclaves géants restent crédibles aussi (tu peux aussi les remplacr par des ogres ou des minotaures si besoin, ça marche bien aussi) et il suffit d'évoquer les ruines de Thassilon comme ayant plusieurs centaines d'années (au lieu de bien plus) et ça suffit largement à tout faire coller.
Le seul choix important en terme de règles est celui de la gestion du religieux :
- à la Dawnforge et les anciennes fois de Thassilon/Varisia ne sont pus que des croyances ne débouchant sur aucun pouvoir. Dans ce cas pas de prêtres.
- à la Pathfinder, et tu peux considérer que des prêtres d'esprits puissants propres à Varisia (Desna et consorts) peuvent exister mais dans ce cas, je limiterai leur pouvoir à la égion. En dehors, ils sont nus et désemparés, faute de quoi tu déséquilibres l'univers.
Tu peux aussi imaginer qu'un des dieux de Varisia (pas plus, ce serait difficilement justifiable pour une si petite région) est un Immortel et autoriser un Disciple à suivre ses enseignements.
Pour la magie, il y a aussi un arbitrage à faire mais il porte moins à conséquence.
Perso, j'ai mélangé bien plus de classes, de règles et d'univers et ça marche très bien. Le tout, c'est que sur le fond (l'histoire, le background, etc... tout ça soitcohérent). Ptolus existe dans mon Eadar et remplace par exemple Riversend (Don de l'Eau en VO), tout comme Freeport, comme les Magisters et les Mageblades et des tas d'autres choses.
Pour aller plus loin, mon Eadar est aussi le futur de Midnight après un 'reboot' du monde, les ruines de Theros Obsidia existent autour de la mer Dorée et des symboles d'Izrador parsèment certains monuments (sans que certains sachent encore bien ce qu'ils signifient).
Pour en revenir au truc de départ, les modules Gamemastey d'adaptent également très bien au monde d'Eadar. Remplaçez le désert d'Azran su Zangala par Osirion, Mwangi par les jungles de Tamerland et Darkmoon Vale par un des coins du Sildanyr ou de la Forêt Pâle.
Tout est possible, la seule limite, c'est votre imagination !
avatar
perso j'ai plus placer varisia dans les marches des rois 1/ deux cités assez importante (magnimar et korvosa) 2/ je ne sais pas si les tiéfflins sont montés aussi haut (dans les highlands du nord). 3/ c'est pour ca que je fais de Karzoug un puisant démon et non un mage comme dans la campagne.
Mais ca peut être pas mal.
Globalement à part la trame et les synopsis de la campagne (lieu, nom de pnj, intrigue, ...), je ne garde quasiment rien de l'univers de golarion en propre (pas de shoanti, le necéssaire minimum de Thassilon , Pas de divinité, moins d'elfe que prévu...)
Dawnforge m'interesse plus que l'univers de pathfinder donc je préfére lui accordé la priorité en cas d'opposition.
Ciao.
PS dés que mes Pj's auront tirés leurs persos je fais un bref topo.
avatar
En fait, pour moi, Pathfinder c'est plus des règles qu'un monde : je n'ai jamais feuilleté les campagnes.
Mais les nouvelles règles sont très sympa.
N'empêche, je suis pas convaincu par les classes de lanceur de sorts ... le shaman me plait. Mais le magicien et le disciple/prêtre ... alallalalala
Les pouvoirs de domaine sont quand même sympa.
Quand au école de prédilection ...
a moins de laisser au magicien le choix du pouvoir entre les 4 écoles de son bonding ?
avatar
je n'ai jamais feuilleté les campagnes. MScam
Bhou !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Smiley
avatar
Désolé Damien, mais je ne vais presque jamais dans les magasins de jeu de rôles :p
Mais je suis pathfinder avec soin ( paizo et scriptorium ), et je l'acheterait surement.
La raison pourlaquelle je n'achete pas de scénario est simple : j'aime inventer les personnages, les villages, les intrigues etc ... c'est la partie que je préfère.
J'aime discuter des persos avec les joueurs, et construire une histoire spécialement conçue pour eux.
La qualité de BBE n'est pas en cause : je n'ai jamais achete aucun scénario... Et n'utilise pas ceux du web ...
Par contre, je suis tombé sur Dawnforge VO à l'association, et je vais peut être me convertir. Si je trouve une réponse à mon DawnFinder, mage&prêtre ...
Smiley
(sinon, j'ai adoré Colère de l'Ombre )
avatar
La qualité de BBE n'est pas en cause : je n'ai jamais achete aucun scénario... Et n'utilise pas ceux du web ... MScam
T'inquiètes pas, c'était une remarque gratuite. Heureusement qu'à chaque fois que quelqu'un dit ne pas acheter nos produits, on ne le prend pas comme une attaque personnelle, sinon, ça serait le suicide assuré !!!! Smiley
Cela dit, côté PNJ, Pathfinder est une très belle source d'inspiration (hé hé Smiley)
avatar
Je comprends ton dilemme, mais tu ne pourra pas marier es deux systèmes tels qu'ils existent. Donc soit tu gardes Dawnforge et on systême cohérent, sois tu le bouscule en jouant avec les règles de Pathfinder auquel cas mon conseil serait le suivant :
- pas de prêtre ni de paladins. Trop 'religieux' pour un monde encore assez vierge de ce point de vue comme Dawnforge. En tout cas trop liés à des pouvoirs divins pour cela. Un prêtre à Dawnforge est le même que chez nous : un type qui prêche dans une église, une mosquée, une synagogue et qui n'a que sa foi et son dévouement pour convaincre les autres. Au besoin, importe la classe du disciple, mais tu peux aussi faire sans (et rappeler à tes joueurs la valeur d'une potion de soins). Smiley
- garde la magie (et les classes de Sorcerer/Wizard) de Pathfinder telles qu'elles existent dans l'Alpha 2 des règles.
Ne transige pas avec ça et tu auras un truc solide et assez cohérent. Sinon tu adaptesà ta sauce mais il te faudra alors jongler avec les cas particuliers et les systèmes de règles. Bon courage !
avatar
La qualité de BBE n'est pas en cause : je n'ai jamais achete aucun scénario... Et n'utilise pas ceux du web ... MScam
T'inquiètes pas, c'était une remarque gratuite. Heureusement qu'à chaque fois que quelqu'un dit ne pas acheter nos produits, on ne le prend pas comme une attaque personnelle, sinon, ça serait le suicide assuré !!!! Smiley
Cela dit, côté PNJ, Pathfinder est une très belle source d'inspiration (hé hé Smiley) Damien C.
Alors ... j'ai feuilleté la chose ( je suis allé à la crypte du jeu ce midi ).
mmm ... comment dire en un mot ?
Magnifique.
Voilà. Smiley
Franchement, les bouquins pathfinder sont vraiment beaux, agréable à feuilleter. Je n'ai pas encore acheté car j'ai découvert ... Midnight 2.0... Oui je sais ça fait un bail ... Mais c'était encore un plus grande surprise...
Donc ... Que faire ? Moi qui n'a jamais acheté que 6 bouquins depuis 6 ans ( Manuel du Joueur, Encre et sang, Chair et d'acier, Greyhawk, Draconomicon et Colère de l'Ombre ), je suis bien embetté :
Midnight 2.0
Pathfinder ( tous les trucs et les machins, plus le futur manuel )
Dawnforge
...
Mmmmmm...
je ne suis pas prêt de passer à la 4 !!!
Dans la partie actuelle, j'ai déjà supprimé les prêtres. En fait, il n'y a pratiquement plus un seul pnj avec des niveaux de magie divine : je compte environ 1 adepte pour 100 habitant, 1 prêtre pour 1000 habitant. Et je ne parle pas de leur niveau!!
Dans dawnforge, je vais appliquer ce système : dawnforge pur et dur (sans paladin, j'aime pas les paladins), mais quand ils sont dans le cercle d'influence de leur divinité, ils pourraient bénéficier d'un ou deux domaines. Pas les shapers, ni les druides.
avatar
Merci bien pour tous ces p'tits conseils d'adaptation. Ca peut être trés utile.
Le zentil facteur ma apporté Dawnforge (pis le manuel des joueurs de Pathfinder) en début de semaine. Belle bête! Gros et bon boulot les p'tits gars! Smiley
Je m'attaque à une lecture sérieuse dés que possible. Et je pense que je vais être obligé de craquer sur le 1er tome de Pathfinder... au moins pour lecture. Grrrr... aucune volonté.
Pour ma part, côté règles j'opterai à coup sûr pour le dK. Ensuite on verra bien pour l'adaptation "Pathfinder chez Dawnforge". Ne mettons pas les nains avant la mine comme on dit. Mais nul doute que si je me décide j'irai fouiller dans vos posts pour en tirer la substantifique moelle. ^^
avatar
Ne mettons pas les nains avant la mine comme on dit. Fred_Deux
Bravo, je la mets dans un coin cette expression ! Smiley
avatar
Bravo, je la mets dans un coin cette expression ! Smiley Damien C.
Evidemment, Damien est nanophile, il ne joue que des petits barbus avec de grosses haches !! Smiley
avatar
Bravo, je la mets dans un coin cette expression ! Smiley Damien C.
Evidemment, Damien est nanophile, il ne joue que des petits barbus avec de grosses haches !! Smiley Tom BBE
Hihi. Je compatis Damien. J'ai longtemps été copain avec cette maladie - je suis même pas certain d'être totalement guéri. Faut dire qu'elle fait des ravages dans nos rangs. ^^
avatar
Smiley
avatar
J'ai trouvé une solution pour les magiciens et les prêtres : Arcane Mastery et Divine Mastery.
Dès qu'un personnage gagne ce talent, il bénéficie des pouvoirs d'école ou de domaine.
Pour donner du corps à Dawnforge, on peut même les autoriser à choisir un sort parmi les domaines ou les écoles du bonding.
Sinon, j'hésite à préparer un le scénar de fin de la fin du bouquin, chez les géants... Je regarde les persos niveau 11 et ils sont déjà balaises !
Ca impressionne encore plus quand on pense aux objets magiques.
avatar
C'est, je trouve, le défaut de Dawnforge. Un scénario d'intro injouable et pas de suivi de ce côté là. Avec Midnight, la Couronne de l'Ombre a servi de support a bien des MJS, pour DF, un scénario de bas niveau jouable manque cruellement.
Rien d'insurmontable pour un MJ débrouillard et habitué mais pour des débutants, c'est un handicap dommageable je pense.