Facteur de rupture 12

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Oeil Noir

avatar

Je viens de réaliser qu'à pars la possibilité de briser son arme lors d'une maladresse en attaque ou en défense (en utilisant les tables de maladresses en règles optionelles) il n'y plus de facteur de rupture pour les armes... Dommage.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Calenloth
avatar

Ah, on peut jouer un facteur avec la nouvelle version de l’Oeil Noir ? C’est une nouvelle classe ?

Et puis y’a sûrement une combo à faire avec le supplément sexuel qui vient d’atteindre des sommets (que dis-je, le nirvâna), chez nos voisins germaniques (avec, on le notera, un préfixe « germa », beaucoup moins parlant que le suffixe associé).

Genre « le facteur sonne toujours deux fois », avec une femme volage, un mari trompé et un amant lubrique.

On pourrait appeler cela « l’Oeil au beurre Noir », après la volée que le cocu lui aurait mise, au facteur.

Je crois qu’il est même prévu un supplément « Vaudeville ».

Bref. Je m’égare.

avatar
Docdemers

La notion de "facteur de rupture" est introduite dans le "Compendium aventurien".

Néanmoins, pour parfaire le dossier personnage version BBE qui sera mis à disposition, il y aura certainement un petit encart supplément en pdf qui expliquera la notion.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Docdemers
avatar
Calenloth

"La notion de "facteur de rupture" est introduite dans le "Compendium aventurien"."

Le "Compendium aventurien"? Est-ce le volume à propos des règles avancées pour les combats?

avatar

Hello, En effet, le facteur de rupture est devenu une règle optionnelle qui n'est plus incluse dans le livre de base. Et oui, le "Kompendium" est le volume de règles d'extension qui traite des talents non-magiques et de règles supplémentaires pour le combat. Toutefois, j'ai trouvé ces règles de facteur de rupture dans le "Rüstkammer" (= la salle des armes ou des équipements) qui accompagne le Kompendium - ce dernier détaille les règles en général, ltandis que le "Rüstkammer" liste toute une série d'objets, d'armes et d'armures. Le principe est plutôt simple: à chaque classe d'armes est associé un facteur de rupture, une caractéristique de 1 à 20, par exemple "fouets" : 4, "lances": 12 etc. A toute occasion parmi les suivantes: -un échec critique -parade d'une attaque de maître -exposition de l'arme à des dégâts exceptionnelles (acide, feu démonique...) on fait un test sur le D20 du facteur de rupture. En cas d'échec, l'arme gagne un niveau de "rupture" (les allemands disent "usure". ça se dit en français? Ou c'est plutôt "usage"?). Les deux premiers niveaux impliquent des malus (plutôt restreints) dans l'emploi, mais le niveau 3 implique l'inutilisabilité et le niveau 4 la destruction au-delà toute réparation. En toute harmonie avec les autres règles en 4 niveaux.

En effet, le Rüstkammer complète les règles de fabrication et de réparation d'outils...

Autres questions content ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Docdemers
avatar
Oog des Meesters

- "(les allemands disent "usure". ça se dit en français? Ou c'est plutôt "usage"?)"

Oui, "usure" serait le mot juste dans ce cas.

Un gros merci pour ta réponse très détaillée. J'aime bien le principe des niveaux "d'usure" des armes. Bien plus complet que le simple fait de voir son arme se casser. Existe t'il quelque chose de similaires pour les armures et boucliers?

Ça peut sembler banal et encombrant ce genre de petites règles optionnelles. Mais par expérience, c'est quelque chose que les guerriers de mon groupe de joueurs avaient bien appréciés. Peut-être est-ce dû au fait qu'il n'ont pas de sorts ou miracles à lancer... C'était bon pour le "roleplay" de les voir magasiner des armes plus solides ou bien d'aller voir le forgeron pour faire l'entretien de leur équipement.

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Judge Ju
  • et
  • Oog des Meesters
avatar
Docdemers

Comme l'a dit Calen, il est probable que ces règles soient ajoutées dans le dossier de personnage entre autre chose...

avatar
Docdemers

Si jamais tu veux des valeurs précises pour l'une ou l'autre arme, n'hésite pas!

Et oui, j'ai oublié qu'il y a des règles similaires pour les armures (je devrais vérifier pour les boucliers). J'ai aussi oubilé de remarquer que dans le cas où on utilise ces règles, les effets d'une maladresse rajoutent 2 ou 3 niveaux d'usure au lieu de briser l'arme. Comme quoi tout ce tient assez bien.

avatar

Les boucliers ont des points de structures (30 pour le plus gros) qui sont visés par la CS de destruction des boucliers.

avatar

Je confirme l'ensemble.

Je confirme aussi que je me suis planté de publi, c'est bien dans L'Armurerie aventurienne qu'on trouve l'info et pas dans le Compendium aventurien mais les deux vont de paire, d'où ma confusion moqueur

avatar

Par contre les boucliers sont aussi dans la liste des règles donc on peut aussi utiliser les règles de facteur de rupture avec.

avatar

Armes, armures et boucliers. Ça c'est cool. Merci pour l'info!