Règle manquante ? 8

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Polaris

avatar

Bonjour

Lors d'un combat durant notre dernière partie, un de mes joueurs s'est retrouvé à devoir attaquer avec une arme a feu au corps à corps un personnage en état de se défendre, mais nous ne sommes pas parvenus à trouver la règle concernant cette situation.

Le problème est même double, dans la mesure ou la situation (un peu particulière) permettait l'application de la règle optionnelle du "bout touchant" page 37 du livre de base 2. (le tir est automatiquement réussi au maximum de ses dégats.

J'ai beau fouiller le livre, je n'arrive pas à trouver de réponses.

Est ce qu'on à loupé quelque chose ? ou n'y à t'il rien de spécifié.

Et hypothétiquement qu'est ce qui empecherais en terme de règle, un personnage voulant abuser du système, de se battre au corps à corps en permanence avec une arme à feu (infligeant techniquement plus de dommages qu'une arme de corps à corps), ou même d'utiliser la règle du bout touchant pour automatiquement réussir ses attaques au corps à corps avec une arme à feu ?

et même si l'on applique pas la règle alternative du bout touchant, un personnage qui utilise une arme à feu à courte portée (ce qui sauf erreur inclue le corps à corps), à un bonus de +5, le rendant plus efficace au corps à corps...que quelqu'un avec une arme de corps corps.

est ce qu'on à mal compris quelque chose.

merci d'avance pour la réponse

avatar

Je ne connais pas les règles de Polaris, toutefois, je souhaitais apporter ma petite pièce en ce qui concerne le fait "d'abuser du système" en provoquant un combat au corps à corps avec une arme à feu.

Je crois que ce point relève plus du bon sens que des règles. Tu le dis toi-même "...qu'est ce qui empecherais en terme de règle..." Oui, les règles du bout touchant disent cela. Mais encore faut-il être en situation de l'appliquer.

En situation de combat, aucun protagoniste sencé ne laisserait s'approcher un adversaire portant une arme à feu jusqu'à lui. On peut supposer qu'une personne confrontée à une telle situation usera elle-même d'une arme à feu empêchant quiconque d'arriver à bout portant.
Et si cela devait arriver, je pense que la cible risque de se débattre un peu, souhaitant empêcher son agresseur de tirer juste contre lui. Peut-être devrait-il y avoir une sorte de test à effectuer juste avant le tir pour savoir si l'attaquant parvient à coller le canon de l'arme contre son adversaire.

N'oublions pas que les protagonistes d'un combat jouent potentiellement leur vie ! J'imagine qu'ils auront à coeur de la protéger quelque peu. content

Pour ce qui est du bonus de +5 à courte portée, je pense justement que le bout portant n'est plus de la courte portée. Il est normal qu'une cible très proche soit plus ismple à toucher. Mais à mon sens, ce bonus ne s'applique pas à un bout touchant parce que, justement, la cible peut avoir une opportunité de dévier l'arme de son adversaire, ou peut-être de frapper juste avant que l'autre ne tir... Bref, il peut tenter quelque chose.

Voilà, j'espère que ça te sera utile.

avatar

Un personnage, même avec un score pourrave en combat à main nues ou armes cotondantes (crosse du flingue) peut, à Polaris, s'approcher de son adversaire sans problème. Dans ce cas, ce sera cependant 1) plus facile de lui casser la gueule 2) plus facile de le désarmer.

Toutefois, une fois qu'il est proche, rien en effet ne l'empêche de profiter de cette proximité pour mettre quelques pruneaux dans le bidou de son adversaire. Le système c'est "avoir quelqu'un prêt de toi avec un flingue, c'est dangereux, essaie de le désarmer ou de l'empêcher de se servir de son arme".

Donc non, pas de notion d'attaque d'opportunité ou de malus si engagé au corps à corps.

avatar

...Le système c'est "avoir quelqu'un prêt de toi avec un flingue, c'est dangereux, essaie de le désarmer ou de l'empêcher de se servir de son arme".

Donc non, pas de notion d'attaque d'opportunité ou de malus si engagé au corps à corps.

nerghull G

Le terme "opportunité" ne devait pas s'entendre comme "attaque d'opportunité". Mais tes propos se rapportent au miens : un gars est armé et hostile à côté de toi, la sagesse veut que tu l'empêche d'utiliser son arme.
J'en conclu qu'on est d'accord...

:)

avatar

En situation de combat, aucun protagoniste sencé ne laisserait s'approcher un adversaire portant une arme à feu jusqu'à lui. On peut supposer qu'une personne confrontée à une telle situation usera elle-même d'une arme à feu empêchant quiconque d'arriver à bout portant.

C'est justement ça le problème, quand je parlait d' "abuser du système", aucun de mes joueurs ne tenterais quelque chose de ce genre (sauf cas particulier qui justement à posé problème), au contraire il y avait consensus pour dire que si la situation avait lieu en vrai, le défenseur aurait plus de facilitée pour écarter l'arme à feu de son adversaire, et que cela devrait se traduire par un bonus quelquonque pour le défenseur, ou un malus pour le tireur.

Et si cela devait arriver, je pense que la cible risque de se débattre un peu, souhaitant empêcher son agresseur de tirer juste contre lui. Peut-être devrait-il y avoir une sorte de test à effectuer juste avant le tir pour savoir si l'attaquant parvient à coller le canon de l'arme contre son adversaire.

J'aime bien cette idée, qui rejoins ce que nous avions envisager, nous voulions surtout une confirmation que ce n'est pas nous qui avions raté une règle déjà existante, avant d'appliquer cette solution

Donc non, pas de notion d'attaque d'opportunité ou de malus si engagé au corps à corps.

D'accord cela me semble un peu étrange, mais ça répond à la question. Il n'y à donc pas de règle officielle spécifique pour ce genre de situation.

Merci beaucoup pour vos réponses plaisantin

avatar

Je ne connais pas non plus les règles de Polaris, mais pour une raison que je ne m'explique pas j'ai terminé sur ce thread et je suis pris d'une irrésistible envie de donner mon avis.

Dans beaucoup de jeux, le test de corps à corps ne couvre pas uniquement le fait de donner un coup de hache (ou pied ou poing ou meule de Beaufort, choisisse l'arme qui vous plait), mais un ensemble de mouvements visant à porter des coups tout en évitant ceux de l'adversaire.

Dans ce cadre, une attaque au corps à corps avec une arme à feu nécessiterai un test de corps à corps, et si elle est réussie alors on touche avec l'arme à feu. Je n'ai jamais vu de jeu qui résolve cette situation de cette façon mais je me dis que ce fonctionnera probablement pas mal.

avatar

Premier truc, j'ai tendance à penser que le bout touchant n'implique pas une réussite automatique. Tu as un bonus de +10 et si tu réussis ta marge de réussite et automatiquement maximum. (Même avec un bonus énorme, tu peux encore faire un échec critique :p )

Bout touchant : le canon de l’arme est au contact ou à
quelques centimètres de la cible. Vous pouvez considérer
qu’il obtiendra automatiquement la marge maximale à
son test d’attaque avec un bonus de +10.

Le canon de l'arme devant quasiment être posé sur la cible j'aurai également tendance à considérer que le bout touchant n'est pas possible tant que la cible est en position de se défendre.

Et sinon pour la gestion de la scène, je pense que le problème n'est pas l'attaque mais la défense. J'utiliserai ces deux règles en fonction de qui fait quoi et comment :

  • Arts martiaux, Technique défensives p 225 ldb1

Défense contre la menace d’une arme
Si le personnage est menacé par un adversaire portant une arme
(et situé à portée de frappe), il peut tenter d’effectuer un Test
d’Arts martiaux (Techniques défensives) en opposition à la Réaction de
l’attaquant. En cas de réussite, le personnage échappe au contrôle
de l’adversaire. Si celui-ci est équipé d’une arme blanche, la situation
se transforme alors en combat normal. S’il est équipé d’une arme
à feu, le personnage se trouve de toute façon à sa merci, sauf s’il
bénéficie d’un abri proche. En revanche, si l’adversaire échoue lors
du Test d’opposition, le personnage peut s’emparer de son arme et
renverser la situation !

Utilisation libre : n’y pensez même pas…

  • Règle avancé de combat p 196 ldb2

ATTAQUER À MAINS NUES UN PERSONNAGE ARMÉ
Il est très dangereux d’attaquer à mains nues un personnage
armé d’une arme blanche ou d’une arme à feu. Si vous souhaitez
simuler cela, considérez qu’un Défenseur qui remporte le
Test d’opposition peut choisir d’infliger des dommages à son
adversaire (comme s’il était Attaquant). Il procède alors à un
jet de dommages (voir Dommages, LDB 1 page 228).

avatar

My 2 cents : dans ta situation il n'y a pas de bout touchant car mouvement. J'utilise le cas du bout touchant quand un perso arrive discrètement derrière ou sur le coté et menace un adversaire / ou dans le cas d'une execution.