S&S, Panopticon et storyline Shadowrun 5 ! 03/11/2015


 

Précommande participative Skull & Shackles : après une folle soirée, les 100 lithographies sont parties, ainsi que les 20 pions Skull & Shackles... et le financement a été atteint à 14 heures c'est-à-dire 3 fois plus rapidement que pour le Conseil des voleurs ! Nous voilà donc en route pour l'étui offert, puis les plans, et, sans doute, d'autres cadeaux !
Merci à tous pour ce soutien aux Campagnes Pathfinder, désormais relancées grâce à ce mode de financement, et n'oubliez pas également de soutenir la gamme Eclipse Phase via le supplément Panopticon, afin d'assurer la sortie du supplément suivant, Rimward !

 

Alors que la version papier de Run & Gun est désormais disponible sur la boutique en ligne et dans toutes les boutiques spécialisées dès jeudi, revenons sur le prochain supplément de la magnifique gamme Shadowrun 5 : Âmes volées est disponible Pack Préco (précommande + PDF offert immédiatement) et aborde trois sujets distincts mais finalement très liés à la lecture du supplément : extraction, storyline, Manhattan.

L’aide de jeu sur l’extraction et ses règles supplémentaires autour du thème ont déjà été abordées ici, il est donc temps de se pencher sur l’aspect le plus addictif de ce supplément et de Shadowrun en général, la storyline actuelle.

Après l’apparition des technomanciens (et des I.A.) dans SR4 et l’excellent Emergence (à prix réduit), que nous réserve SR5 ? Le temps de poser les avertissements de SPOILER indispensables et nécessaires pour éviter que vos joueurs ne laissent trop glisser leurs yeux sur ce texte, sachez que le thème de la fragmentation, nom de l’aventure proposée dans l’Ecran du MJ, va occuper l’actualité des ombres.

Mais plutôt que de tout vous révéler ici, voici un extrait d’Âmes volées au sujet de la fragmentation (ou SFC, le "Syndrome de Fragmentation Cognitive"), vu par un médecin alors que le phénomène reste largement méconnu. "Surveillez votre tête les runners, et méfiez-vous du pouvoir du tarot des ombres…"


CAS 1 : PSYCHANALYSE PRÉSENTATION

Sujet : femelle adulte H. sapiens pumillonis, âge 25 ans, affectée par le trouble dissociatif de l’identité (TDI). La patiente a commencé à manifester des symptômes deux semaines avant d’être admise dans cette étude. La personnalité première du sujet est lentement remplacée par une nouvelle identité dominante qui se fait appeler « Xor ». La personnalité première s’éveille après des fugues dissociatives sous la personnalité de Xor. Ces fugues sont de plus en plus longues, avec un délai de plus en plus court entre deux épisodes.
Plusieurs essais pour déterminer ce qui provoque l’émergence de la personnalité secondaire. Emploi de la psychanalyse aussi bien sur la personnalité première que secondaire. La personnalité première semble tout ignorer de la personnalité secondaire mais cette dernière, dans les périodes de fugue, est consciente de sa rivale et la menace.
Cependant, elle n’essaie à aucun moment de faire du mal au corps du sujet. La patiente est placée sous étroite surveillance pendant ses fugues dissociatives pour éviter qu’elle ne s’automutile.
Mots-clefs : TDI, TPM, personnalités multiples, fugues

MÉTHODE
La patiente a été soumise à une batterie d’évaluations psychiques pour chaque personnalité. Les données de ces évaluations ont déterminé la psychothérapie employée. La recherche de la cause fondamentale du TDI a été effectuée par psychanalyse.

PROFILS PSYCHOLOGIQUES
Pour déterminer le profil psychologique de base avant que le sujet ne manifeste des symptômes, des personnes proches ont été interrogées. L’évaluation du profil psychologique de la personnalité première effectuée sur le site correspond avec le profil de base, la personnalité première est donc intacte. L’identité première du sujet manifeste une personnalité mélancolique/flegmatique.
Le profil psychologique de la personnalité secondaire (« Xor ») trahit un individu froid et calculateur, capable d’actes d’une incommensurable cruauté. « Xor » manifeste une personnalité dominante et colérique complètement opposée à la personnalité de base.

PSYCHANALYSE
Le sujet a été interrogé pendant plusieurs séances. La personnalité première ignorait pourquoi elle était en observation. La seule chose qu’elle savait c’est qu’elle avait commencé à subir des fugues dissociatives et qu’elle se réveillait dans des endroits dans lesquels elle n’avait pas conscience de s’être rendue. Aucun traumatisme d’enfance n’a été identifié.
Le sujet n’a pas été exposé au moindre stress récemment. Sa vie familiale est normale. Le sujet affirme ne pas abuser de substances altérant l’esprit et ses dires sont confirmés par les examens sanguins.
« Xor » refuse de parler de son enfance, de sa vie de famille, de ses habitudes de travail ou de tout autre sujet lié à sa personnalité. « Xor » ne s’exprime que pour faire des menaces voilées sans révéler la moindre information personnelle.

PSYCHOTHÉRAPIE
Le sujet a été soumis à des séances rigoureuses de psychothérapie cognitivo-comportementale (PCC). L’identité primaire s’est montrée réceptive à ces thérapies mais « Xor » s’y est violemment opposé, mettant souvent prématurément un terme aux sessions par des explosions de colère qui ont nécessité qu’il soit anesthésié ou attaché.
D’autres techniques de psychothérapie, comme l’hypnothérapie et la Thérapie Comportementale Dialectique (TCD) ont produit les mêmes résultats.

RÉSULTATS
Le sujet n’a pas bien répondu à la psychanalyse, aux PCC ni aux TCD. Les états de fugue sont devenus plus longs et plus prononcés. La personnalité première de la patiente n’est pas réapparue depuis les trois derniers jours. À moins que les futures séances ne puissent repousser « Xor », il est possible que la personnalité première ait été étouffée.
 

> Cent nuyens que ce chercheur ignorait complètement que sa patiente était infectée par le virus SFC.
> Puck

> Je vous ai présenté ce cas pour démontrer que même des méthodes éprouvées permettant de traiter des troubles dissociatifs de la personnalité ne marchent pas. De plus, pour le moment, la connaissance est certainement notre meilleure arme contre les défractés. Puisque l’auteur de cette étude ne savait pas ce à quoi il avait affaire, il a eu la gorge broyée quand « Xor » a joué les magiciens et s’est échappé de l’asile où la patiente était internée. Aux dernières nouvelles, « Xor » est toujours en liberté.
> Butch

Aucun commentaire

Soyez le 1er à rédiger un commentaire

Fil d'infos CASUS

Boutique Boutique PDF Annuaire des associations

.

Paiement
Expédition

SAV

Mongol et Gota

.

En direct du forum

Boîte d'Initiation H&D

21/07/2017 00:28, jayjay37 a écrit : Au delà de la différence de tirage qui explique déjà la différence de prix, Wizard peut se permettre de vendre un produit d'appel à gains quasi nuls, pas BBE. C'est la même pour Shadowrun 5 en

Conversion Pathfinder DD5

20/07/2017 23:53, Decarcassor a écrit : C'est assez rigolo de voir qu'il n'y a pas de DD0 à DD5...Judge JuD'un autre côté il n'y à pas d'échec critique sur les test de compétence ou de caractéristique donc un person

20/07/2017 23:35, Judge Ju a écrit : J'ai déjà vu ce lien, mais c'est plus centré sur la conversion de personnage. Là, je cherche à faire une conversion de campagne, donc retoucher ce qui doit l'être à savoir :- les DDs des j

[Agenda] Précommandes participatives / Précommandes | MAJ 170705

20/07/2017 23:29, Federico a écrit : Merci pour l'info - à 15$ le PDF, ça vaut le coup, d'autant qu'il y a déjà 4 scénarios débloqués (et les 4 autres devraient suivre) 

[Héros & Dragons] Cinq Royaumes - retours & questions techniques

20/07/2017 22:58, Ombreloup a écrit : Oui on n'est pas dans un monde en guerre, plus dans une région qui se désunifie. Elle se prépare à la guerre mais cette dernière n'est pas encore là. Nous verrons si un jour je peux développer