Interview par l'Olympe 29/09/2017


Nos amis de Monolith et Mythic Games ont publié mardi soir sur Kickstarter une interview de Romain D'Huissier, l'auteur du jeu de rôle Mythic Battles: Pantheon (à paraître prochainement chez Black Book Editions).

Nous la reproduisons ici, d'autant qu'elle contient quelques infos et visuels inédits du jeu de rôle !

Aujourd’hui, nous avons des infos et des exemples de pages maquettées sur quelque chose que vous nous avez demandé depuis longtemps : le jeu de rôle Mythic Battles: Pantheon de Black Book Editions.

Pour commencer, vous serez sans doute ravis d’apprendre qu’il est complètement terminé, prêt à rejoindre le reste des colis avec le départ des navires. Mais peut-on en savoir plus sur ce produit ? Pour cela, nous avons dépêché notre reporter en chef Léo pour en savoir plus. Plutôt que de rédiger un article sur le sujet, comme cela se fait souvent, Léo a pris le temps d’interviewer l’auteur du jeu, Romain d’Huissier.

Certaines des questions suivantes sont directement de nous, mais d’autres reprennent des suggestions venant de vous, chers backers, dans la section des commentaires. Merci à tous !

Léo : Comment fonctionne le système de jeu de Mythic Battles: Pantheon ?

Romain : J’ai repris la mécanique de base du jeu de plateau : il s’agissait d’une volonté éditoriale (à la fois de Mythic Games/Monolith et de Black Book Editions) en vue de garder une cohérence de la franchise partagée. Je n’ai pas vécu cette demande comme une contrainte – bien au contraire – car je trouvais ces règles initiales intéressantes à transposer et ludiquement riches d’opportunités. Ainsi, tout ce qui fait le sel des jets de dés dans le jeu de plateau est présent dans le jeu de rôle : écarter des dés pour augmenter le résultat des autres, exulter en relançant les 5, se lamenter quand on accumule les faces vierges… J’ai étendu ce principe de base à toutes les actions possibles en jeu de rôle – non seulement le combat mais aussi les situations sociales, intellectuelles, etc.

Un personnage-joueur se définit ainsi par des Traits (Vigueur, Sagesse, Prestance…) et des Compétences (Athlétisme, Combat, Politique…). L’addition des valeurs de ces caractéristiques donne le nombre de dés à lancer pour réussir une action (chaque dé dépassant la difficulté étant un succès).

Bien sûr, à cette base s’ajoutent quelques subtilités : l’initiative pour préparer sa tactique du tour, l’Excellence qui permet de réaliser des exploits dignes des mythes, les Attributs héroïques qui font la différence entre les personnages-joueurs et les simples mortels (en leur apportant de substantiels bonus), etc. Le tout reste simple et classique. Le pratiquant du jeu de plateau retrouvera facilement ses marques grâce à un système quasi semblable – simplement enrichi pour pouvoir traiter de toutes les situations que l’on peut rencontrer en jeu de rôle.

Léo : Quel type de personnage peut-on jouer à Mythic Battles: Pantheon ?

Romain : On y joue bien sûr des héros ! Il y a deux approches possibles : soit incarner un champion connu, déjà célèbre de par ses exploits durant les siècles précédents (Achille, Ulysse, Atalante, Hyppolite…), soit interpréter un jeune héros né durant l’Âge de l’Espérance et dont la légende reste à écrire. Les héros mythologique ont en effet profité du chaos régnant en Enfer suite à la bataille entre les dieux et les Titans pour quitter les Champs-Élysées – et ce afin de venir en aide à l’humanité en ces temps troublés. Mais un tel périple leur a pris un temps considérable ! C’est pourquoi ils ne font leur apparition qu’un siècle après la Seconde Titanomachie – alors que l’humanité se reconstruit comme elle peut dans une Grèce post-apocalyptique. Quant aux nouveaux héros, ceux qui sont nés durant cette ère de chaos, ils ont en eux cette étincelle de grandeur qui les mènera à égaler – voire surpasser ! – leurs glorieux prédécesseurs. Le destin compte bien mettre sur leur chemin les obstacles et épreuves qui leur permettront de se hisser au faîte de la gloire. Sur un plan technique, les héros mythiques ou nouveaux disposent d’une puissance égale. Pour quelle raison ? Eh bien, revenir des Enfers a terriblement éprouvé les champions d’antan. Ils ont dû traverser le Léthé (le fleuve de l’oubli), le Styx et l’Achéron. Ce qui les a affaiblis, leur a fait perdre des souvenirs, des savoirs, des compétences… Quand enfin ils émergent dans le monde des vivants après cent ans de lutte, ils ne sont plus ceux qu’ils étaient – ce qui n’ira pas sans leur poser de nombreux problèmes car les gens en attendent beaucoup d’eux. L’objectif pour eux va être de redevenir dignes de leur réputation… À l’inverse, les jeunes héros devront faire leurs preuves car ils ne sont pour le moment que des anonymes guère considérés par la population – sans compter qu’ils rivalisent avec des champions au nom déjà bien établi. Créer son héros – mythique ou nouveau – se fait au moyen d’une distribution libre de points afin d’obtenir exactement le personnage-joueur désiré. Pas de classes ou de carcans de ce genre dans Mythic Battles: Pantheon !

Léo : Quelle est l’orientation ludique du jeu ?

Romain : Mythic Battles: Pantheon est assez ouvert mais le principe de base est que l’on y joue des champions qui se dressent pour défendre l’humanité contre d’antiques fléaux et surtout restaurer l’espoir dans une Grèce ravagée. L’héroïsme doit donc être mis en avant – les personnages-joueurs y accomplissent des exploits dignes des plus grandes légendes et affrontent des monstres aussi puissants que le Minotaure ou la Chimère ! Il ne faut pas voir petit mais exploiter cet univers mythologique à la façon d’un bon blockbuster ! Même si l’action y tient une place importante, le jeu a aussi une forte dimension politique. Les dieux souhaitent reprendre le pouvoir et retrouver leur immortalité ; pour ce faire, ils tentent d’influencer les mortels afin d’atteindre leurs objectifs… Les héros se rallieront-ils à eux ou oseront-ils se dresser contre les Olympiens afin de défendre le libre-arbitre de l’humanité ? Sans même parler des intrigues nouées par les cités (Athènes, Sparte, Corinthe…) qui cherchent à dominer cette nouvelle Grèce : là aussi, les personnages-joueurs auront le choix d’œuvrer dans les intérêts de l’une ou l’autre de ces puissances pour en favoriser les plans… Tous ces éléments sont décrits en détails dans le livre et chaque meneur de jeu pourra utiliser cet arrière-plan pour construire ses propres scénarios selon ce qui l’intéresse le plus.

Léo : Y a-t-il des scénarios dans le livre de base ?

Romain : En effet, le livre de Mythic Battles: Pantheon se termine par un scénario permettant de plonger les joueurs dans cet univers et mettant à profit tout ce qui a été présenté dans le jeu de rôle – autant les règles que l’univers. Les personnages-joueurs auront l’occasion d’y rencontrer des personnalités importantes de la Grèce de l’Âge de l’Espérance et de participer aux intrigues qui se nouent entre les cités majeures… De quoi commencer à écrire leur nouvelle légende !

Léo : Le jeu de rôle Mythic Battles: Pantheon sera-t-il disponible en boutique ?

Romain : Oui, il est prévu que le jeu soit distribué en boutique. Ainsi, ceux qui n’ont pas souscrit lors du Kickstarter (shame !) ou n’étaient pas au courant de l’existence de Mythic Battles: Pantheon pourront trouver le jeu de rôle dans leur magasin habituel – et nul doute qu’au vu des fabuleuses illustrations qui enluminent ses pages, ils craqueront !

Léo : Un suivi est-il prévu ? (écran, campagne…)

Romain : Toute l’équipe est très tentée pour proposer du matériel et construire une gamme. Au vu des superbes illustrations, un écran ferait plaisir à tout le monde ! Et les diverses extensions du jeu de plateau fournissent de la matière pour écrire des campagnes variées. À ce stade de la vie de Mythic Battles: Pantheon, toutes les options sont ouvertes ! Mais nous en reparlerons en temps voulu – laissons déjà le jeu de rôle trouver son public.

Merci, Romain!

C’est tout pour aujourd’hui. Si vous avez d’autres questions concernant le jeu de rôle, postez-les s’il-vous-plaît dans les commentaires et nous réfléchirons à un prochain « On se le dit mercredi » pour y répondre.

- La Voix de L’Olympe

Lissothus
le 01/10/2017 à 12h04
Sur le dernier point, celui du suivi du jeu, pour qu'il trouve effectivement son public n'est-il pas nécessaire de lui adjoindre dès le début un minimum de matériel à venir... sans que cela rentre dans la promesse de cammpagne en 18 volumes ?
Ragnar
le 29/09/2017 à 20h42
Mythic Battles JdR va envoyer du lourd, hâte de lire tout ça smiley
hisohiso
le 29/09/2017 à 15h54
Il semble que le jeu de plateau pourrait-être un plus pour le jeu de rôle, un accessoire. Mais les deux semblent très bien se compléter car : ajouter du background à un jeu de société c'est assez génial et éventuelement ajouter un côté visuel / battlemap avec des jolies figurines peut également apporter du fun ^^
Jacknife
le 29/09/2017 à 14h24
Donc on n'aura pas besoin de figurines et autres accessoires de jeu de plateau pour y jouer ?
Le système s'astreint-il à l'époque de jeu, ou peut-on jouer avant "l'apocalypse" ?
Arkant
le 29/09/2017 à 14h23
C'est vrai qu'une partie combat de masse ne serai pas aberrante, si on se place dans une ambiance type Le Choc des Titans/La Colère des Titans.
Spark5262
le 29/09/2017 à 11h14
Un système de combat de masse est-il prévu ? De gestion de compagons ?

Ajouter un commentaire

Fil d'infos CASUS

Boutique Boutique PDF Annuaire des associations

.

Paiement
Expédition

SAV

Mongol et Gota

.

En direct du forum

Mythic Battles: Pantheon

22/10/2017 10:08, Manithou a écrit : J'ai bien compris qu'avoir le dernier mot est un sport que bon nombre d'écumeurs de forum pratiquent. Je n'ai fait qu'ajouter mon modeste point de vu, aussi dérangeant puisse t-il

Chemins de la mémoire

22/10/2017 09:53, nerghull G a écrit : Vu qu'on ne sait pas de quel jeu tu parles et qu'une recherche Google me fait retourner sur ce sujet....

Mode Sword & Sorcery, c'est quoi ?

22/10/2017 09:12, Daemon a écrit : Concernant la question sur la S&S, le podcast anonyme a sorti un petit pdf sur le sujet:http://ww w.drivethrurpg. com/m/product/2 20668C'est en pay what you want. L'argent récolté permettra un

Abonnement

22/10/2017 08:38, Nicodeme Sebastien a écrit : Heuu oui, quoi comme titre ?

CF et PP addict ... c'est grave docteur ?

22/10/2017 02:15, MASTER a écrit : Bienvenue à Arkham !