Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

Questions techniques : Invincible 389

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées

avatar
Romje

Bonsoir !

Désolé c'est probablement un peu tard dans tes préparations, si j'ai bien suivi vu l'heure tu fais jouer tout à l'heure. Mais bon si tu as le temps de lire avant et que ça peut te servir voilà comment je l'ai fait jouer.

Déjà avant le lancement de la bataille les PJ avait envoyé le Kraken sur le navire de Léon et s'étaient occupé de son fils dans la foulée. Donc la flotte de Lycanis est hors jeu et Caspien considérant qu'il a fait ça part du marché (il les a prévenu du soir de l'attaque) est déjà sur le départ. Les Hommes esclaves sont donc à pied.

Les joueurs ont également décidés de mettre les arbres près de la murailles Ouest dans l'idée de les faire se placer le long de la rivière plus tard (ce qu'ils ont par la suite oublié de faire). Par contre avec les pierres de communication (venant du bâton/ancre) et les PNJ savamment placés dans la ville ils avaient un bon moyen de savoir ce qu'il se passait un peu partout.

Pour la gestion brute je n'ai pas fait de combat de masses (deux de mes joueurs n'ayant pas trouvé leur compte là dedans en jouant à Anathazerïn). Donc j'ai géré ça sous forme de scène selon là où il étaient et ce qu'ils y vivaient.

Pour résumer, le plan des assaillants était assez similaire à celui décris dans la campagne, d'abord l'assaut des écorchés depuis le sud et le sud ouest, en même temps assaut du sud est par l'armée d'esclave à pied. Une vingtaine/trentaine de minutes après assaut des géants à travers la rivière puis quelques minutes plus tard profitant des points chauds qui attirent l'attention descente de la rivière en radeau des mercenaires (évitant de fait les arbres pas assez bien placés) avec pour objectif de prendre le pont depuis le nord, en espérant être rejoind plus tard par les géants.

De fait les PJ se sont précipités au sud en tapis volant (le lanceur de sorts est resté tout le temps dessus). là j'ai fait quelques tours de combats face aux écorchés où ils étaient, puis je leur ai faire quelques jets qui m'ont servir à décrire plus largement la scène (affrontement continue contre les écorchés qui viennent s'en cesse etc), le temps qui passe pendant qu'ils combattent je l'ai rapidement plus décris, jusqu'à l'arrivée d'Oblivien là retour en combat détaillé jusqu'à la fin d'Oblivien. Pendant ce temps ils ont été contacté par Berold requérrant de l'aide face au géant au nord Ouest.

Ils se sont rendu là bas dès qu'Oblivien et ses chevaliers ont été vaincus en faisant un arrêt très bref au temple. Pour arriver sur un camp de chevalier déjà en très mauvais état mais en manoeuvrant bien ils ont pu faire tomber les géants comme il faut, j'ai jouer les combats contre les géants comme des combats classique. Et de là sont repartis directement ayant reçu l'information de Servantès (qu'ils avaient placé sur le mur Ouest au niveau de l'église) que des mercenaires étaient passés en radeau plus tôt ils ont pu arriver au pont où quelques gardes retenaient les mercenaires, j'ai commencé en faisant jouer comme un combat classique et quand j'ai vu la vitesse à laquelle ils ont fait tomber les mercenaires je suis vite passé en description et résultat de la scène, ce qui leur a d'ailleurs bien fait ressentir la différence de niveau.

Pendant ce temps Milius qu'ils avaient placé au sud est aurait pu se faire déborder par les hommes esclaves mais ils ont bien su utiliser leurs moyens de communications pour que des renforts des zones plus calme puissent aller l'appuyer. Surtout qu'en repensant aux arbres ils ont décidés de tous les envoyer le long de la murailles en partant de la rivière et en longeant par le sud. Résultat les mercenaires se sont retrouvés attaqués par le flanc permettant au soldats de Paleseaux de prêter main forte plus loin etc et pendant ce temps les PJs ont survolés la muraille sautant du tapis aux endroits où des mercenaires, des écorchés ou des esclaves avaient pris pied sur la murailles et passant de points chauds en points chauds en gros. Ce dernier passage j'ai fait jouer quelques combats puis j'ai décris ce que ça donné. Tout ça amenant à la fin de l'assaut.

Pour tous les moments que je n'ai pas fait jouer en combat classique mais plus décris je leur ai fait lancer des jets d'attaques/DM pour estimer le temps qu'ils mettaient et j'ai fait des jets de mon côté pour estimer les dégats qu'ils prenaient ce qui a également épuisé leurs ressources petit à petit et à orienté leurs choix d'actions et leurs RPs.

J'ai considéré qu'une fois Oblivien vaincu Dominia ne se mettrait pas plus en danger que là où elle était pour diriger les troupes de loin, ils ne sont pas allé la cherché ils ne l'ont donc pas vu. Elle a fuit dans la nuit laissant les écorchés se fracasser contre les murs.

J'ai aussi considéré que les arbres ont assez facilement mis en déroute les mercenaires (qui ont fuit avant de perdre toutes leurs troupes) pour finir par avancer et éliminer une bonne partie des écorchés mais en se faisant décimer au fur et à mesure, les derniers arbres ont tout au plus atteinds la porte de sud de Paleseaux mais on permis d'alléger les combats sur tout le bord de ces murailles et donc de permettre d'avantage de renfort au sud est.

Le maître des esclaves voyant que Oblivien et Dominia ne donnait plus signe de vie à laissé derrière lui la moitié de ce qu'il lui restait d'armée contre les murailles leur faisant continuer l'assaut pour couvrir sa fuite et celle du reste de son armée.

Quelque chose qui a pas mal guidé mes choix a été le fait que les PJs pendant leurs trajets en tapis volant, notamment au dessus des murailles, n'ont eu de cesse d'haranguer les soldats leurs apportant leurs soutiens quand ils pouvaient les encourageant quand ils n'avaient pas le temps et ça avec des très bon jets de charisme (voir même des PC utilisés pour ça).

Pour la durée des déplacements en tapis j'ai considéré qu'il leur fallait quelques minutes pour passer d'un endroit à l'autre (en gros dans les 5 minutes pour les plus longs trajets).

Voilà en gros ce que ça a donné pour moi. Le tout en une bonne séance d'environ 3h il me semble.

En espérant que ça pourra servir à d'autres. Si vous avez des questions n'hésitez pas.

Et désolé pour les probables fautes je suis trop fatigué pour prendre le temps de me relire ! ^^

avatar

Bonjour,

J'ai une petite question concernant la manière de jouer Dominia dans ma partie.

la situation:

Les PJ ont fait une entrée pas très discrète dans le mausolé de nuit. Dominia a posté une sentinelle pour les avoir à leur retour. Après avoir répondu "coucou c'est nous" au fantôme de Selmak, les PJ ont réussi une sortie ultra discrète bernant le sentinelle. Ils ont voulu explorer le temple mais l'invocatrice s'est posée sur le toit et s'est faite attaquée par les gargouilles qu'elle n'avait pas remarqué. Un echec critique plus tard, une grosse boule de lumière eclaire nos PJ et attire les patrouilles de Dominia. Avertie par le bruit, elle intervient alors que ses troupes brulent joieusement dans des feux grégeois boostés au boutefeu. Elle invite les PJ à l'auberge. Ces derniers la classe parmi les "méchants" et donc tout logiquement lui raconte tout: Urbius pétrifié, qu'ils sont là avec Clovik pour lever la pétrification et il s'en est fallu de peu pour qu'ils lui disent que le cristal est primordial pour cela. Dans un eclair de lucidité ils lui disent que c'est un bijou de famille, une valeur sentimentale..... Ils négocient avec elle le cristal contre une entrevue avec Clovik. Elle informera les PJ lorsqu'elle aura trouvé le cristal. (les PJ sont pourtant au courant qu'elle est déjà en sa possession puisqu'ils ont vu le tombe ouverte)

La question: Selon vous que fait Dominia dans cette situation ?

mon hypothèse: elle commence par demander plus au PJ ayant compris que ce n'est pas qu'un objet de famille, puis leur prépare un piège pour capturer Clovik et tuer/faire prisonnier les PJ.

Merci pour vos reflexions

Selon vous que prévois Dominia

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Romje
avatar
Bayard

Oui, clairement, si tes PJ lui racontent tout, je vois pas de raison pour qu'elle n'essaie pas de simplement tous les buter content

Une embuscade bien sentie d'écorchés avec quelques trolls et elle même pour chapeauter le tout, ca me semble la moidre des choses plaisantin

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Bayard
avatar
Romje

Merci pour ta réponse.

Il vont manger chaud car Dominia, plus Baphit, les 3 trolls de gardes et leurs 3 écorchés chacun va fait une rencontre à NR 10 alors qu ils ne seront que NR 7 plus clovik.

Ça va saigner pour eux......

Je vais prévoir une sortie de secours pour eux.

avatar

bonjour à tous,
ALERTE GROS SPOILERS !!!

j'ai un petit "problème" content

J'en suis à l'avant dernier scénario et au siège de palaiseaux.
Mes PJ ont assez brillament résolu le meurtre d'Urbius, mais après ça, ça fait 4 séances complètes que ça s'enlise complètement. D'un point de vue "ludique", c'est chiant comme la mort. Je pense que mon erreur a été de leur laisser trop de liberté pour préparer le siège : ils ont passé 4 séances à préparer des plans, aller espionner (le druide a un guetteur), changer de plan, etc...

En résumé : Caspien est vivant et de leur coté.
L'assaut est prévu dans 3 nuits et Caspien les en a averti grâce à une rune du baton des runes mortes.
Le maitre des esclaves a pris tout le pognon d'Urbius, mais "attends de voir" (selon l'évolution des forces en présence, il pourrait rester fidèle au dragon, ou s'en aller louer ses services ailleurs. Il n'aidera pas les PJ vu la teneur de la négociation)
Ils ont prévu de couler le navire amiral de Léon avec le Kraken, mais ca n'a pas encore été fait. Caspien espionne pour leur compte.

A la dernière séance : les arbres sont arrivés de nuit par le sud et ont dégommés les mercenaires (littérallement). Durant la bataille au camp de mercenaire, j'ai trouvé logique qu'Oblivien vienne en renfort avec ses chevaliers noirs. Mes PJ en tapis volant sont intervenu et l'ont défait une 1ère fois (non sans mal, de mémoire, 3 PJ inconscients, qui s'en sortent de justesse). Cette partie était pas mal.
Ensuite, les arbres restants (200 sur 300) ont foncé sur le poste de commandement, avec l'appui d'une partie des chevaliers de Bastion. Au prix de 50 arbres supplémentaires, le camp a été rasé. mes PJ, fatigués, ont observé la bataille de loin sans trop intervenir (je joue avec les règles du combat de masse). Ils ont perdu une 50aine d'arbres supplémentaires dans la bataille.
Dominia a fuit grâce a sa capacité "poudre d'escampette" et a discrètement rejoint ses écorchés au nord.

En théorie, l'assaut aurait du avoir lieu cette nuit, mais avec la mort d'Oblivien plus tôt, j'ai considéré que l'ordre n'avait pas été donné. Au contraire, l'ordre a plutôt été : "on a des petits soucis, on attend demain".

Après cette petite explication, j'en viens à ma question !
Comment les choses vont évoluer d'après vous ?
J'hésite à faire lancer l'assaut par les écorchés, sachant que mathématiquement, ils vont perdre, surtout sans l'appui de la flotte ni des soldats esclaves ?
Je laisse le plan se dérouler (Oblivien va revenir demain, mais sans ses chevaliers...) ?
Dominia sent que le vent ne tourne pas en sa faveur et retourne à Hautepierre (je positionnerai des écorchés supplémentaires là bas du coup...) ?

Bref, mon souci est double : à la fois, j'aimerais que la réaction des forces ennemies soit logique, et en même temps j'aimerais que cette partie du scénario se termine, car moi (MJ) comme plusieurs de mes joueurs s'emmerdent un peu...

Alors, je fais quoi ? content

avatar

La question qui me vient c'est pourquoi est-ce que vous vous ennuyez ? Qu'est-ce qui manque, ou qu'est-ce qui est répétitif ou lent ou ... ?

Je pense que c'est le point essentiel puisque cela te permettra de caler les actions à venir avec deux objectfs à l'esprit : terminer en une séance (pour passer à la suite) et le faire de manière à amuser tout le monde. Le fait que l'assaut est lieu ou pas, avec les écorchs seuls ou pas, etc. reste purement de ton choix et surtout largement moins important que le plaisir de la table.

avatar

Je suis d'accord avec Ethariel, qu'est ce qui ne vous plait pas?

Si c'est la gestion de l'armée et de contrecarrer les plans de l'adversaire alors abrège cette partie. Pour ma part ils avaient aussi réussi à connaitre tous les plans de l'adversaire et de trouver une solution contre. Résultat on a mis au point la défense très rapidement (1 ou 2h00) et jouer l'assaut qui s'est très vite jouer via une règle maison de combat de masse.

Si non pour ton autre question, que font les ennemis. Clairement ils ne sont plus en position de force et je ne vois pas l'utilité d'envoyer leurs hommes se faire massacrer inutilement. Pour moi le plus logique c'est la retraite. Du coup, comme tu le dis, ils auront beaucoup plus d'écorché dans la prochaine ville.

Ou alors le mur élémentaire d'Urbius s'effondre et là les ennemis en profite pour passer par là dans un acte désespéré.

avatar

En fait ce qui fait qu'on a fini par s'ennuyer (pour certains, parce que j'ai 2 joueurs qui kiffent), c'est que je leur ai laissé trop de liberté pendant trop de temps : Caspien les a informé "c'est pour dans 3 jours", et ils ont joué réellement les 3 jours, a changer d'avis entre 2 séances, voire plusieurs fois pendant la même...

par exemple "bon, on appelle le kraken et on coule le bateau" "ok j'y vais" 3minutes plus tard "euuh en fait, est ce qu'on attendrait pas ?" "ok j'appelle Caspien avec une rune"... 2h plus tard " eh au fait, on voulait pas couler le bateau ?". Ce genre de situations à reproduire à chaque décision...

Y a aussi que j'ai voulu utiliser le système de combat de masse et que j'ai pas trouvé ça super "ludique". sur un tour, ça va, sur 15 (et vu les PA en jeu, c'est au moins ça qu'il a fallu), c'était un peu rébarbatif, malgré mes tentatives de descriptions de situations différentes à chaque fois.

En gros, j'ai 2 joueurs qui sont en mode "wargame, on optimise à fond les défenses de la ville, on prend à revers, par surprise, etc. et on veut surtout ne pas faire d'erreur tactique, on prévoit l'imprévisible et on disserte dessus pendant " heures" et 3 qui s'ennuient parce que leurs persos ne font rien d'intéressant et que la tactique militaire, c'est pas leur truc content

J'aurais du leur demander ce qu'ils comptaient faire durant les 3 jours de répit qui leur étaient proposés, puis faire une elipse jusqu'à la bataille, ou les simuler de mon coté et leur annoncer un résultat en fonction de leurs choix, plutôt que de tout faire en live.

Enfin, ce qui est fait est fait content c'est pas très grave, 2~3 séances un peu chiantes, par rapport à la 30aine de séances précédentes qui furent géniales content Faut juste que je redresse la barre à la prochaine !

Donc, pour en revenir à la situation, d'après vous, Dominia et Oblivien (qui va respawn la nuit prochaine) battent en retraite ? même si Léon n'est pas encore mort ? Parce que pour l'instant de leur point de vue, ils n'ont perdus que les mercenaires, les chevaliers noirs, et les trolls du poste de commandement.
ils ne savent pas que la flotte de Lycanis risque de leur faire faux bond, pas plus que le maitre des soldats esclaves...

Le mur élémentaire ne va pas s'effondrer car le PJ magicien a pris le contrôle de la tour et est donc en capacité de le maintenir. D'ailleurs il était un peu déçu de n'avoir que des pouvoirs narratifs et pas de vraies capacités grace à cette tour, ca a pris 24h à son PJ qui s'est pissé dessus pour ne pas interrompre le rituel de prise de contrôle démon

Ce que j'aimerais éviter, c'est qu'il reste des arbres à la fin du scénar : sinon, mes 2 joueurs de wargame vont vouloir les emmener à Hautepierre et ca va à nouveau être chiant pour les autres plaisantin

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Calimera
  • et
  • Ethariel
avatar
Romje

Pour le dernier point, les arbres, quand bien même il en resterait Sylène est là pour les presser un peu si nécessaire, tu peux toujours jouer sur ça au vu de la différence du temps de voyage avec des arbres pas très rapides et un tapis volant.
Pour la situation actuelle c'est vrai que dans l'état de leurs connaissances Oblivien et Dominia peuvent ne pas considérer que tout est perdu, surtout en considérant que les arbres ont une utilité plus relative face au écorchés.

Tant que Léon n'est pas mort je ferais la bataille également, par contre dès qu'il est mort, que la flotte fait sécession, ce qui fait que les soldats esclaves n'attaqueront pas par voie maritime. Là oui avec uniquement les écorchés je ne vois pas pourquoi Dominia et Oblivien attaquerait.

En soit si tes PJ mettent bien le plan de couler Léon à éxécution selon le moment où ça arrive je ne ferais qu'une attaque d'écorchés tout au plus pour couvrir la fuite des émiissaires.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Romje
avatar
Calimera

Merci pour les tuyaux content
Verdict dans 2 semaines, j'ai encore un peu de temps pour réfléchir content

avatar
Romje

La plus grosse perte est celle des chevaliers en terme de puissance.

Pour les combats de masse tu peux augmenter les D en jeux pour accélérer.

Ce qui risque de faire hésiter Dominia/Oblivien ce sont les arbres qui, même moins efficaces, vont taper sur les Ogres, et peuvenr ralentir les escalves et les écorchés. Et puis la pression de la défaite subie.

J'aurais tendance à dire qu'il y a pas mal d'écorchés et de Troll à Haute-Pierre et de mercenaires. La stratégie pourrait être d'attendre en mode "siège" et une fois les renforts arrivés de lancer une attaque ou alors de compter sur l'entrée de Leon dans la ville pour lancer les écorchés et faire un maximum de victimes. Les conséquences sur le moral de la population seraient fortes, surtout en visant les civils.

Si Leon meurt avant et que les troupes de Lycanis se retirent, je ne pense pas que Dominia/Oblivien insistent. Ils risquent cependant d'être beaucoup plus attentifs à toute intrusion ou événement suspect à Haute-Pierre.

Pour les arbres survivants ce n'est pas réellement un soucis puisque leur arrivée à Haute-Pierre est visible de loin et que stratégiquement, à moins d'avoir beaucoup de troupes en support, cela ne va que renforcer la surveillance de la ville et la présence des mercenaires sur les murs de garde. Les arbres ne passeront pas facilement.(De mémoire il y a un paragraphe sur le sujet dans la présentation des actions possibles à Haute-Pierre). Tes joueur, même passionnés de wargame, devraient rapidement se rendre compte de l'impossibilité de lancer un assaut avec quelques arbres sur une pente, sans soutien (les archers vont se régaler avec les flèches enfammés). Et comme le dit Calimera, Sylène peut mettre un peu la pression. Et s'ils prennent vraiment leur temps alors le dragon viendra les chercher à l'extérieur et le combat sera largement plus difficile.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Romje
avatar
Ethariel

Ce que tu suggères c'est que les écorchés n'attaquent pas mais poursuivent le siège, même si les autres troupes (lycanis et Abinsir) leur font défaut ? ils attendent des renforts de hautepierre, qui mettront, par exemple, 2 semaines à arriver ?

Ca obligerait mes PJ à se découvrir un peu plus, à lancer leurs arbres (et donc à les perdre) contre les écorchés, à tuer Dominia et Oblivien, tout en leur offrant une victoire éclatante (aucun civil tué, aucune perte du coté de Palaiseaux, à part quelques chefs chez Urbius)
Ca me plait content

Merci du tuyau content
Bon j'ai encore le temps de changer d'avis content

avatar

Arrivé au combat contre le dragon, scénario 4, quelqu'un à une idée de musique youtube pour sonoriser ça ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ami
avatar
Selfedrick

https://www.tabletopaudio.com/

Tu peux jeter un oeil ici, tu trouveras peut-être de l'inspiration. Et comme c'est téléchargeable en mp3, c'est facilement intégrable sur ta vtt content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Selfedrick
avatar
Ami

Sympa le truc, je note !

avatar

Inspiré par le thème du dragon noir et par la série Westworld, j'avais prévu dès le début de la campagne d'utiliser des variations orchestrales de Paint It Black. Après faut pas laisser la musique tourner trop longtemps car elle est très présente et peut vite saouler si ça boucle trop souvent.
J'ai utilisé une version à l'orgue pour les moments-clés durant l'exploration de l'antre du dragon, une première version orchestrale pour l'arrviée du dragon et le premier combat, et enfin une deuxième plus nerveuse façon "trailer hollywoodien" pour le deuxième combat. Pour les itérations suivantes, j'ai pris des musiques ou ambiances sonores plus appropriées aux différents thèmes (plan divin, infernal, conte de fée, etc).

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Selfedrick
avatar

Bonsoir à tous,
Un petit retour sur l'épilogue du siège de Palaiseaux qui m'a causé bien du tracas joyeux

Finalement, j'ai décidé qu'Oblivient revenant à la vie après sa première défaite allait décider de mener l'assaut final sans les mercenaires (puisque tous morts) et sans savoir que Caspien allait trahir.

Mes PJ ont eu vent des mouvements des écorchés qui traversent le pont grace à au guetteur du druide et grace aux sentinelles qu'avait placé les chevaliers de Bastion juste derrière le mur élémentaire.
Ils ont donc décidé de foncer avec leurs arbres restants sur les écorchés, et sur Oblivien et Dominia, afin d'éviter un assaut sur les murailles, et de les prendre en plaine.

Je n'ai cette fois pas fait jouer le combat de masse. Mes joueurs ont affrontés Dominia et Oblivien (et une dizaine de trolls) en combat singulier, tandis que leurs arbres et les chevaliers de Bastion s'occupaient du gros des troupes :
J'ai considéré que toutes les factions combattraient jusqu'à la mort et qu'aucune n'avait d'avantage ou désavantage particulier donc 1PA pour 1PA : résultat, il ne reste plus d'écorchés, ni trolls, ni géants, mais seulement 4 chevaliers de Bastion sur la centaine envoyée avec mes PJ ont survécus, ainsi qu'une trentaine d'arbres.

La mort d'Oblivien et de Dominia a été soudaine, aussi j'ai considéré que ni Abinsir, ni Léon, n'avaient de raison de ne pas embarquer "comme prévu".
Le Kraken a pu faire son office et couler le navire Amiral, emportant avec lui Léon.
Abinsir a repéré les Héros qui observaient la scène du haut de leur tapis volant et les a pris en chasse. 2 round plus tard, il décède d'une flèche de mort critique sans avoir eu le temps de lancer son sort d'armure.

Les PJ récupèrent le baton avant qu'il ne coule, et, après des débats houleux et un 20 nat sur la recherche dans la bibliothèque d'Urbius, décident de libérer les esclaves.

La suite s'est déroulée comme prévue, ils sont allés au rendez vous avec "Rebecca", et j'ai stoppé la partie après 3 morts au 1er round plaisantin

En conclusion, j'ai décider de laisser tomber le combat de masse pour me concentrer uniquement sur les choix des PJ, en leur mettant la pression pour prendre des décisions rapides. Par exemple, ils ont débattus trop longtemps pour savoir s'il fallait bloquer le pont qui servait de goulot d'étranglement pour aller combattre Oblivien et les écorchés, ils ont tergiversés, au bout de 3 minutes j'ai décreté que c'était trop tard ^^

Tous les joueurs ont nettement préféré cette partie que la précédente !
Le combat de masse est une bonne solution si les PJ font des choix radicalement différents que ceux prévus dans la campagne (ce fut le cas des miens), mais il faudrait trouver un système plus rapide pour les simuler en quelques secondes plutôt que de faire jouer des rounds à rallonge.

Merci d'avoir lu jusqu'ici, et merci aux personnes qui m'ont aidé à y voir plus clair plus haut sur ce fil !

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Damsse
avatar
Romje

Je ne connais pas bien le système de combat de masse de chronique oubliées jouant en H&D mais de mon côté j'avais bricolé un truc avec le système de Savage Worlds. Ça ne nécessitait qu’un lancer par round pour voir les résultats.

Ça avait bien fonctionné et tout le monde était content sauf mon sorcier qui avait l’impression d’avoir moins servit. Je trouvais sa plutôt logique car il a plutôt des sorts ciblés et pas des sorts de zone.

avatar
Blynhelb

Sympa mais trop tard.

J'ai fait le bourin en mettant certains morceaux de l'ost de doom lors du passage aux enfers...

avatar

Bonsoir,

Je suis un petit nouveau... j'ai vu qu'on parlait de musique d'ambiance pour le combat contre le dragon.

Pourquoi pas la BO du film Dragonslayer? On fait difficilement plus adapté.

(Ambiance de menace lourde et oppressante)