Hundred miles & years 21

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Deadlands Reloaded

avatar

Salut à tous,

J'ai réussi tant bien que mal à me procurer une version pdf de cet excellent scénario, et suis actuellement en train de le faire jouer, et qu'apprends-je en lisant ces lignes: le scénario comporte un plan de la ville ET de la vallée?

Les liens proposés par Triz il y a 7 mois ne sont plus valides hélas. Je m'étais débrouillé jusque là en gribouillant un truc pour moi même et en laissant mes joueurs dans le flou, mais si l'un de vous pouvait me mettre à disposition les plans officiels je lui en serai très reconnaissant. À noter que dans mon pdf il manque aussi les pages 88 et 89, mais ce sont des caracs de PNJs donc c'est déjà plus dispensable.

Sinon pour info, ayant été confronté à l'arrivé d'un joueur en cours de partie (juste après l'apparition de la ville dans mon cas, au début de la première journée donc), j'ai réussi à m'en sortir en procédant ainsi: lors du trajet entre la source de la rivière et la ville, le gang entend un hénissement à quelques collines de leur position. Il s'agit en fait d'un cheval, enclavé par le relief accidenté, contraint de combattre un rampant des murailles. Derrière le cheval, au pied de la colline, son propriétaire est allongé au sol, inconscient et le visage ensanglanté. En fait celui ci parcourait l'étrange desert plat que compose la vallée où se trouvait autrefois la ville, lorsque soudainement le sol s'est soulevé sous lui, faisant apparaitre la colline en même temps que la ville. Le cavalier choit, se cogne gravement la tête, et perd connaissance. La suite est plutot sinistre: tous les jours, pendant 2 ans, un rampant des murailles arrive et le dévore lui et son cheval. Dans son malheur son inconscience le prive de sensations et donc de souvenirs, car lorsque le gang arrive enfin à sa rescousse et se débarasse du monstre, le dernier évenement dans sa mémoire est celui de sa chute. Au cours de la première journée les personnages ont été amené à comparer les dates, et ce trou de deux ans pour l'un d'eux, sans vendre la mèche, a rajouté un peu de mystère aux évenements de la "première" journée.