Torment : tides of Numenera 29

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Numenéra

avatar

Moi je suis toujours entre deux chaises du coup. Sortira-t-il en VF ou faut-il que je le prenne en VO ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ombreloup
avatar
Sigfrid

Vu que je me plains de la traduction, oui il est en vf moqueur

avatar

Arf... oui en fait non, j'ai mélangé les fils de discussion. C'est le fil du jeu vidéo celui-ci. Vu le message de Zapatov et de Littlerogue, j'ai cru que c'était le fil du supplément. gêné

En fait ma remarque portait sur le supplément.

Pour le jeu vidéo, je ne l'ai pas encore acheté (pas le temps d'y jouer en ce moment), mais lui je le tenterai en VO.

avatar

Au final, j'ai eu du mal avec la traduction du jeu vidéo que je trouve très "terne" par rapport à la richesse de la version originale. La première partie du jeu est très très intéressante, la découverte passionnante mais très rapidement, le jeu avançant, je me suis ennuyé. J'adore les univers conçus par Monte Cook (ou plutôt son ex femme dirons certains). C'est un type qui fait du bien à l'industrie du jeu de rôle depuis toujours. Mais là, il a un peu raté sa fin je trouve, toute la seconde partie du jeu manque de souffle une fois l'aspect découverte et la prise en main terminées.

J'ai récemment rejoué à Planescape : Torment. Mis à part les aspects vieillissant, il n'y a toujours pas photo, Torment surpasse de très loin son petit fils. Mais il est quand même important de mettre en valeur cet opus là. J'ai par exemple dans le même type de jeu préféré : "Tyranny" mais moins aimé "Pillards of Eternity". Disons qu'ils sont un peu tous au même niveau. Je m'attendais à mieux. J'ai l'impression que les scénarii actuels de ces types de jeu bien précis manquent d'un vrai souffle épique sans passer par la case "jefaisdanslesuperdivincommeuncrossovermarvelDC". La réussite de Planescape c'est l'attachement à chacun des personnages très originaux avec un fond d'histoire ultra intéressant. Au début on retrouve ça dans Tide of Numenara mais ça se perd progressivement. C'est ce qui fait qu'on adore une Morriganne dans Dragon Age ou un Dakkon dans Planescape : la capacité à rendre vivant un personnage. Et j'ai l'impression que ça devient rare (dans ces types de jeu bien précis). Je ne ressens pas la larme à l'oeil comme à la fin de Planescape par exemple.

(Pour les traductions, les bons traducteurs actuels ne sont pas légions. Je lis de la SF et les traductions sont très très inégales et parfois même illisibles; idem en matière de jeu vidéo. Au final, la traduction de Tide of Numenara est pas si mauvaise et reste lisible pour ceux qui comprennent l'anglais sous jacent).

avatar

En essayant d'éviter de spoil mais un peu quand même, j'ai commencé à vraiment m'ennuyer en arrivant dans le monde vivant. Il a des choses à apporter, il est spécifique, étrange, etc. Mais j'ai vraiment ressentit comme le poids de la répétition et la perte d'envie qui va avec.

avatar

Ploum ploum,

J'étais dans l'équipe de trad' (sur la fin) du jeu, et je peux vous confirmer que l'agence ne nous a ni donné de glossaire, ni même les bouquins surpris C'est l'équipe de trad' elle-même qui a monté son glossaire, parfois en s'inspirant des livres, mais pas toujours. Quand je suis arrivé dans l'équipe, le glossaire du JV était déjà fait et j'ai dû le respecter.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Fenris
avatar

Vous avez le droit de spoiler, mais si vous le faite, indiquez le clairement et visiblement. Merci. content

Je n'y ai toujours pas joué pour l'instant, mais c'est toujours au programme quoiqu'il arrive. Surement cet hiver.

Dans tous les cas, j'ai déjà pris le supplément de contexte en VO de MCG. Cela a le mérite de pouvoir donner une prolongation autour d'une table, et de se faire sa propre campagne épique s'il reste un goût de pas fini.

avatar
Shambleau

Page précédente David a confirmé que le glossaire des livres avait été transmis, mais visiblement quelqu'un a oublié de le faire suivre et compliqué le travail de tout le monde (sans compter perturber les fans qui ont deja les livres) triste

avatar

Je l’ai enfin commencé (en VO), et pour le moment ça me plait bien

J’avoue que la possibilité d'éviter des combats de dialogue n’est pas pour me déplaire

la découverte du monde est plaisante pour le moment, et les mécaniques du jeu interessantes (même si je suis encore un peu perdu dans les choix à la montée de niveau)