Questions techniques de règles - H&D / D&D 5 - aka les conseils des sages 2004

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Héros & Dragons

avatar
Klan lAcier

En pratique, ça revient au même. La sacoche à composantes existe depuis le début de D&D, le focalisateur est l'héritage de D&D3/4. Ça permet de faire plaisir à tout le monde, mais dans l'idée l'un ou l'autre ne change rien.

avatar
Klan lAcier

Oui, c'est exactement la même chose.

C'est juste une question de fluff.

avatar

C'est exact. dans le cadre d'une conversation privée sur skype.

Je vous invite à lire les 4 pages de commentaires ciblant un "crétin de barbare" où "la génération jeux vidéos a fait des ravages".

Je suis certain que vous vous offusquerez aussi vite de leurs réactions que de la mienne. Qui fut privée, et non pas publique.

Bien à vous ...

Caine MC

du moment qu'elle a été publiée telle quelle elle est publique. Remercies donc le fait que ta réaction ait été publiée telle quelle.

Quant à Kegron, il a mis un smiley à dessein, je pense.

Maintenant, ce fil n'est pas non plus le bon endroit pour parler de ça.

A bon entendeur.

avatar

Salut tout le monde.

Je me présente vite fait (c'est mon premier post ici): Caine McGregor, vieux rôliste 27 ans d'âge rolistique (ce qui en soi ne garanti rien, mais bon), principalement MJ dans sa profession de foi, actuel joueur du sieur Nemaucheur.

Le gars aux deux armes lourdes, c'est mézigue.

Je me rends compte, depuis qu'il m'a montré ce thread, qu'il y a un petit problème, hormis les jugements à l'emporte-pièce et les blocages personnels sur le sujets (je suis pas issu de la génération vidéo-games par exemple, où tenu ad vitam eternam au corpus de règles aveuglément dans mes JdR, dixit la règle d'or).

Tout d'abord: si nous pratiquons le JdR, c'est pour s'accorder sur une activité divertissante qui nous apporte quelque chose, au même titre que nous pouvons pratiquer le théâtre, la musique où suivre des séries palpitantes à la télé. Certaines activités nous poussent à acquérir de la technique, mais nous les pratiquons par passion. Il y en a d'autres où nous sommes passifs, mais que nous adorons (telles les séries TV pour l'exemple pré-cité).

Le JdR en soi fournit des univers persistants où nos "avatars" évoluent, où nous sommes acteurs mais aussi réalisateurs, du MJ jusqu'aux joueurs. Au bout d'un certain temps de pratique, il est évident qu'il y a acquisition de technique, aussi bien dans la narration, dans l'écriture que dans pleins d'autres domaines.

Mais le sel même de cette activité est la notion même de distraction, et même d'imaginaire. Si quelqu'un se lance sur un projet de combattant exceptionnel, le dénigrement immédiat de ce projet n'est en rien constructif.

Combien de personnes ont vibrées devant la Montagne écrasant le crane de l'Aspic à Games of Thrones, alors que cet acte physique est tout bonnement irréalisable humainement parlant ?

J'en viens là à l'essentiel de la proposition concernant mon personnage:

* Goliath, 2m35, 190 kilos, capable de soulever des charges de 400 kilos ("puissament bâti", avantage de race), 20 en Force, 20 en Constitution.

Cet individu est-il capable de manier 2 armes à 2 mains en même temps ? Est-ce inconcevable tellement l'option semble incongrue ? Est-ce concevable même si c'est un peu "hors-cadre" ?

Je veux dire: nous sommes dans un cadre fantastique. Qu'est-ce qui vous choque le plus ? Un gretchin avec 20 en force qui manie 2 hallebardes où un goliath avec 2 épées à 2 mains ?

Enfin: j'ai laissé tomber cette option de combat à 2 armes. Pourquoi ? Parce qu'avec des désavantages et des retraits de bonus de force, nous nous sommes rendus compte qu'un duelliste avec 2 armes à 1 main est plus efficace que le colosse avec 2 armes lourdes.

Pas équivalent ou doté d'une efficacité autre (genre plus rapide mais moins violent, ce genre d'option). Non. Juste moins efficace. Moins dangereux. Moins tout.

Et un combattant moins efficace que son voisin dans son propre style de combat, nous savons tous ce que ça veut dire à moyen, voir long terme: le désintérêt de son personnage qui souffre de la comparaison.

D'où la demande d'étudier une solution là dessus.

Voilà. Les avis ayant été donné autant bien que mal, je pense que cette discussion (qui n'a pas apporté grand chose hélas, hormis un rapide désintérêt de la chose et une vision plutot alarmiste de ce forum) mérite de s'achever ici.

Merci à tous.

Une bonne journée à vous.

Caine.

Caine MC

Je respecte totalement cet argumentaire.

En revanche, je veux bien être poli et gentil, mais quand même ça me pique dans le dos... et je pense que ceux qui me connaissent sur ce forum (j'en suis pas vraiment à mon premier post) savent que je fais partie des modérés.

D'abord il faut relire le fil de la discussion :

au moment où je parle de jeux vidéo, je ne sais même pas qu'on parle d'un perso Goliath (ce qui change un peu l'appréciation).

Mais quand bien même, je peux me permettre, je pense, de dire que des armes immenses me font penser à Wow ou à final fantasy (avec un smiley en plus ^^). Vous remarquerez aussi que c'est très loin de l'iconographie de DD5 (et de celle de GoT, même la Montagne).

De là à se faire traiter de crétin, même si on peut ne pas être d'accord, je pense qu'il y a un gouffre.

Si j'avais réagi sur le même ton, 4 posts plus tard on entrait en guerre thermonucléaire.

Venir sur le forum d'un éditeur insulter ses auteurs c'est assez fort.

Je pense que des excuses ne seraient pas de trop.

Mais bon, c'est pas bien grave, je n'en mourrai pas non plus clin d'oeil

avatar

C'est marrant cette tendance à chercher des house rules, à décortiquer le système de jeu. C'est un héritage de la 3.5 ?

Pourquoi ne pas dire que le personnage, très fort, manie deux épées faite à sa main, de bonne taille. D'un point de vue des règles, ce sont des épées longues (utilisables par deux avec les aptitudes et dons qui vont bien) mais du fait de leur caratéristiques, elles ont un bonus aux dégats. Qu'importe si un éventuel +1 au dégats, par exemple, est dû à de la magie, un métal très dur, un tranchant barbelé ou un poids inhabituel, le système de jeu est suffisamment souple pour que l'imagination ne soit pas bridée non plus.

A l'inverse, le système de jeu est suffisamment rigide pour éviter des dérives sources de déséquilibres.

Je m'étonne quand même qu'un personnage, parce qu'il est moins performant qu'un autre, déplaira à la longue. Il me semble que le combat à deux armes, non-légères, n'est pas hyper compétitif par rapport à une utilisation avec finesse. Et alors ? Du moment que le personnage est fun à jouer, a du panache, un style de combat original et un background cohérent voire intriguant…

C'est aussi ce qui rend certains petits choix (sacoche à composants vs focalisateur) sans impact statistique carrément bien vus par les développeurs du jeu. Le JdR c'est quand même un peu; beaucoup, une question de personnalisation !

avatar

J'ai une question sur les repos cour par jour et les dés de vie dépencés, je n'arrive pas à trouvé dans le livre comment savoir combien on a de repos cour ou alors je cherche mal.

Qui pourrai m'expliquer ou me dire à quelle page sa se trouve.

Merci

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Zagig Yragerne
avatar
Talyn

Il n'y a pas de nombre de repos courts possibles. Un repos court prend au moins une heure. Un repos long au moins 8h (et lui il est précisé qu'on ne peut en bénéficier que d'un par 24h par contre). De facto, ça va mettre une limite au nombre possible à cause du temps que ça prend, mais il n'y a pas de limite de par les règles. Au moins une heure, sans interruption, sans combat, sans se fatiguer, etc.

À la fin du repos court, on peut dépenser autant de DV qu'on veut pour récupérer des PV. Une fois tous les DV dépensés, il faut faire un repos long pour en récupérer la moitié du niveau (minimum 1).

avatar

J'ai une question pour les sages d'H&D concernant le sort "jeter une malédiction". On doit choisir parmis plusieurs choix possible et un de ceux-ci octroie un désavantage si la cible tente de frapper le lanceur du sort. Je rappel que ce sort dure concentration jusqu'à 1 minute. Il se trouve que mon joueur à voulu contrer l'effet de ce sort de niveau 3 avec le sort de niveau 1 "Choc des titans" qui octroie un avantage durant 1 minute à la première attaque portée par le jeteur du sort. Sachant que selon les règles, un avantage annule un désavantage et vice versa, et que le sort jeter une malédiction ne PEUT être contré que par lever une malédiction, j'ai été obligé de trouver un compromis qui es celui-ci.

Choc des titan procurait bien son avantage au joueur et serait efficace contre tout les opposants excepté si il attaquait le jeteur de sort qui l'a maudit. Es-ce que c'est bien ainsi que ce cas de figure devait être géré selon vous ?

Merci d'avance pour vos retour les sages dragons plaisantin

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Julien Dutel
avatar

Ah quand même. Un chouette sort pas trop puissant pour un niveau 1...

avatar
Lionel936

Ca me semble une bonne interprétation. Il ne lève pas la malédiction, il ne fait que temporiser (sort de niveau 1, donc utilisations limitées, avec utilisation sur une attaque unique par tour) et remettre les compteurs à zéro. En plus il n'est là que pour le paladin (du coup ça va bien avec lui). Et puis il ne lève pas la malédiction puisque si le sort est dissipé la malédiction continue.

Du coup les deux sorts s'annulent concernant l'avantage/désavantage, simplement (sachant que jeter une malédiction peut être boostée, que choc des titans non). Mais il existe d'autres moyens sans sorts : trouver une position d'attaque qui permet d'avoir l'avantage annulera le désavantage de la malédiction, par exemple.

C'est un sort de Paladin sympa.

avatar

Merci Julien pour ces précisions content

avatar

Bonjour a tous,
Je suis en train de préparer une partie de H&D et j'ai un peu de mal avec certaine notion qui se retrouve dans la magie.
En effet je n'arrive pas à saisir ce que veut dire le terme "connu".
Je m'explique, chez le Clerc niveau 1, nous avons le droit à 3 tours de magie connus (avec une liste de 7 tours de magie possible).
J'imagine qu'il faut choisir 3 tours parmi les 7.
Une fois que les 3 tours sont appris, on ne peut plus revenir en arrière (par exemple les changer après chaque repos long)? Les 3 tours de magie sont « définitifs » ?

Au niveau 4, le Clerc a le droit à 4 tours de magie connus. Est-ce que c’est les 3 tours déjà connu +1 nouveau ? Ou bien 4 tours de magie « nouveau » (toujours choisi par les 7 à disposition) ?

Navré pour cette question qui peut sembler une évidence pour certains ^^’’, mais j’ai besoin d’être sur pour ne pas dire d’ânerie a mes joueurs.
(Du coup ça sera certainement la même mécanique pour les « sorts connus » du rodeur).

Merci par avance pour vos réponses.

avatar

En effet je n'arrive pas à saisir ce que veut dire le terme "connu".
Je m'explique, chez le Clerc niveau 1, nous avons le droit à 3 tours de magie connus (avec une liste de 7 tours de magie possible).
J'imagine qu'il faut choisir 3 tours parmi les 7.

Exact.


Une fois que les 3 tours sont appris, on ne peut plus revenir en arrière (par exemple les changer après chaque repos long)? Les 3 tours de magie sont « définitifs » ?

Oui, ils sont définitifs.

Au niveau 4, le Clerc a le droit à 4 tours de magie connus. Est-ce que c’est les 3 tours déjà connu +1 nouveau ? Ou bien 4 tours de magie « nouveau » (toujours choisi par les 7 à disposition) ?

3 +1. Tu apprends un nouveau tour et conserve les anciens.

(Du coup ça sera certainement la même mécanique pour les « sorts connus » du rodeur).

Tout à fait. content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Drudentoon
avatar
Thomas Robert

Merci mille fois pour l'ensemble de tes réponses ^___^ (concises et précises).

Bon je vais pouvoir attaquer traquillement ma premiere "masterisation" en septembre en toute tranquillité.

avatar

Concernant le sort de sommeil, et sûrement d'autres, il est fait référence à "les créatures" comme affectées par le sort.

Que faut-il comprendre par créatures? Tout être vivant d'une certaine taille? Le mage lui-même?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Thomas Robert
avatar
Adrahil

Ce sont les cibles du sort. Le terme de "créatures" est un terme générique utilisé lorsque les cibles peuvent être de n'importe quel type (humanoïdes, bêtes, créatures monstrueuses, aberrations, dragons, etc.)

Addendum : la taille des créatures en question n'a pas d'importance, à moins que ce soit explicitement indiqué. En l'occurrence dans sommeil, ce sont les points de vie des créatures qui sont comptabilisés. Dans l'hypothèse peu probable où le sort affecte un dragon à qui il reste 1 pv et 5 gobelins à qui il reste 2pv chacun, c'est bien le dragon qui va s'endormir en premier content

Par comparaison, dans le sort simulacre :

Vous façonnez un double illusoire d’une bête ou d’un humanoïde...

Là on stipule bien les types de créatures qui peuvent être visées (à l'exclusion de toutes les autres).

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Adrahil
  • et
  • MRick
avatar
Thomas Robert

Et donc comme le lanceur cible une zone, tout allier ou lui-même s'il est dans la zone peut s'endormir? Pareil pour un animal ou familier qui s'y trouve.

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Aigri-man
  • et
  • Julien Dutel
avatar
Adrahil

Exactement, toute créature présente dans la zone d'effet. plaisantin

avatar
Adrahil

Oui m'sieur.

avatar

Bonjour,

Petite question concernant la spécialité du magicien illusionniste

Illusion : Image rémanente. Lorsque vous cessez de vous concentrer sur un sort d’illusion, il continue à produire son effet pendant encore un nombre de rounds égal à votre bonus de maîtrise. Si vous réalisez une action qui met fin au sort pour une raison indépendante de la concentration, il cesse d’agir normalement.

J'ai un peu de mal à définir ce que sont les "raisons indépendantes de la concentration". En gros, dans quelle situations ce pouvoir s'applique-t-il ?

Merci d'avance

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Cevi