Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

Questions techniques de règles - H&D / D&D 5 - aka les conseils des sages 2772

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Héros & Dragons

avatar
darkblade

Techniquement rien. Mais si le sort à dissiper est supérieur à 3, il y a quand même un test de caractéristique à faire.

Si ce n'est pas précisé, à toi de définir à quel niveau a été lancé le sort de protection.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • darkblade
avatar
Sigfrid

mais ce qui veut dire que sur un bon jet de dé , que le magicien peut refaire d'ailleurs à loisir, ça peut foutre tous les sénar à chaque fois par terre ?

ça me semble énorme

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Sigfrid
avatar
darkblade

Oui mais bon, c'est le principe aussi du sort. D'ailleurs le mage peut aussi lancer la dissipation au niveau 9 pour se passer du test de caractéristique. Il aura brulé un slot à haut niveau mais aura franchi son obstacle.

Après il a un nombre de slots limité aussi. A lui de voir s'il les utilise uniquement pour ça ou s'il en garde pour autre chose de plus dangereux.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • darkblade
avatar
Sigfrid

OK je comprends ton argumentaire et merci de tes retours

ATTENTION SPOILER

ceux qui écrivent les campagnes devraient faire attention dans ce cas car là on a un DRAGON NOIR hyper puissant qui pour balancer un sort a même perdu un oeil , et un magicien tout de même faible niveau , ben lui ils dissipe

les PJ se barrent , ne rencontrent jamais REBECCA et là ? ben elle est mal partie la campagne

Au MJ donc d'improviser sévèré

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Sigfrid
  • et
  • Lumpawaroo
avatar
darkblade

C'est tout le problème des scénarios écrits pour plusieurs jeux. Côté règles parfois ça ne fonctionne pas. A la base c'était pour COF pour qui il n'y a pas de sort de dissipation de la magie (de mémoire), mais à D&D ce n'est pas la même histoire.

Il y a un fil de discussion sur Invincible si tu veux échanger avec d'autres MJ dessus. Certains pourront peut-être apporter une solution de contournement à ce problème.

avatar

La portée du sort dissipation est de 36 mètres alors que la bulle temporelle est de 10 km. En tant que MJ, je dirais que le sort n'affecte que 36 mètres et ce de manière temporaire puisque la bulle se referme automatiquement. Puisque le temps passe 100 fois plus vite, les PJs voient un léger trouble pendant une fraction de seconde puis le champ de force reprend sa puissance initiale.

Pour l'autre scénario, si la dissipation fonctionne, les PJs peuvent passer. Après, on peut ajouter d'autres pièges mécaniques pour rendre l'accès plus difficile mais il ne faut pas empêcher les joueurs d'être créatifs et de contourner ce qu'un auteur ou un MJ a concocté. Par exemple, pour la bulle temporelle, on pourrait aussi laisser une chance de traverser rapidement après la dissipation. Du genre, 1d100 % du corps passe. Si c'est 100%, c'est gagné, sinon, il y a une partie qui reste clin d'oeil

avatar
darkblade

les pnj ne sont pas construit comme les joueurs,meme si dissipation sert pour un sort, qu'est ce qui empeche que la porte soit protégée par un entrelacement de plusieurs sorts rendant une dissipation quasi impossible? (dd30) c'est une idée comme une autre, mais y a toujours une option pour contrecarrer les idées des pnj quand un élément du scénar doit se dérouler ainsi et pas autrement plaisantin

avatar
Eric1975

Pour ma part, je ne les considère pas comme magique. Mais c'est par ce que j'aime jouer low fantasy et que ça ouvre la possibilité d'avoir des objets avec des pouvoirs sans avoir recours à la magie.

avatar
darkblade

En fait, dissipation de la magie dissipe des sorts. Mais est ce qu'une dissipation suffit à rendre définitivement inerte un objet magique, voir un artefact ou une relique. Dans les anciennes versions, il existait une notion de dissipation temporaire. La question est la même pour les puissants enchantements et rituels, à chaque Mj d'y répondre.

Pour le 1er scenar, j'ai considéré que l'½il était de l'autre côté du dôme rendant impossible le fait de lancer un sort depuis l'intérieur. Le dragon a fomenté son plan depuis assez longtemps pour ne pas laisser une faille aussi grosse.

Pour le second, c'est différent. La aussi la protection d'urbius doit être difficile à briser pour les PJ, je partirais sur un DD de 19 comme pour un sort de niveau 9. Mais au delà du sort, il y a aussi des protections mécaniques puisqu'il faut la clef pour ouvrir la porte. Et sans doute aussi des pièges. Pour ma part, je n'ai pas eu besoin d'aller jusque là pour dissuader mes joueurs d'autant qu'ils ont rapidement compris que le temps était compté.

Dans le pire des cas, ils accèdent aux appartements d'urbius et le trouve pétrifié. Ils pourront le soigner en utilisant la chronosphere s'ils ont compris son fonctionnement. Enfin, si le mage est réveillé, la ville n'en est pas pour autant sortie d'affaire. Il suffit de trouver une astuce pour envoyer urbius mener une mission d'importance et laisser les PJ sauver la ville. Après tout, si Urbius est vu vivant à paleseaux, cela ne ferait que hater le retour du dragon, ce qui n'est pas souhaitable.

avatar

Merci à tous pour vos retours éclairés

avatar

Bonjour bonjour, une question plus lore que technique :

Je joue un Homme Serpent dans la campagne des ombres de Roquesaltes à Laelith, concernant son histoire il est né dans la baronnie mais est parti rejoindre son peuple quelques années avant de revenir : Je me demandais où les Hommes Serpents pourraient avoir établi leurs cités, certainement pas dans le royaume d'Alarian, peut-être à l'est des montagnes du Gremlin ? Si quelqu'un a des infos la dessus ou alors que c'est uniquement à moi et mon MJ d'en décider ?

Merci content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Lumpawaroo
avatar

Pourquoi ne pas demander à ton MJ ? Il n'a pas d'idées quant à ce choix ?

avatar
Orphar

de tete on parlait d'homme-serpent dans le fleuve qui mene a la capitale d'alarian et sur une des iles du smitin me semble, après il peut y avoir des familles isolées n'importe ou

avatar

je viens de voir évoqué dans le topic sur Role & Play la "règle bien connue du les joueurs jettent tous les dés". Du coup pour un noob comme moi c'est quoi cette règle ?

merci!!

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Cedric Jeanneret
avatar
LWJ

Une partie des jeux de rôle prennent le parti que seul les joueurs jettent les dés, le MJ ne faisant ainsi aucuns jets.

Une règle optionnelle est proposée dans les gazettes il ne semble (plus certain) permettant d'implémenter ce mécanisme aux règles de la 5e. Je ne me souviens plus des détails techniques par contre.

avatar

Une règle optionnelle parue dans la Gazette Rôle n'Play n°4, basé sur les règles de l'Epique 6.

avatar

Celle-ci : http://media.wizards.com/2015/downloads/dnd/UA5_VariantRules.pdf

Jay

Merci. C'est une règle intéressante à tester en effet

avatar

Celle-ci : http://media.wizards.com/2015/downloads/dnd/UA5_VariantRules.pdf

Jay

Merci. C'est une règle intéressante à tester en effet

LWJ

Intéressante, effectivment, mais de tête les stats sont fausses.

J'ai retrouvé, l'UA parle d'un modificateur à 11. Hors si monstre BA +2 et personnages CA 15, dans les régles normales le MJ doit faire un jet de minimum 13 sur le D20 (soit 12 chances 20 de manquer). En suivant l'UA le monstre a donc un DD 13 (11+2) et le personnage un bonus de défense de +5, le personnage doit donc faire 8 ou plus pour éviter l'attaque (le monstre à donc 13 chances sur 20 de manquer ; ie les résultats de 8 à 20). Donc stats faussées.

Ci-dessous les bonnes valeurs :

Les attaques des monstres deviennent des jets de défenses des joueurs.

Le DD de difficulté pour se défendre face à l'attaque d'un monstre est égal à 12 + bonus attaque du monstre

Le joueur quand à lui doit faire un jet de défense contre ce DD de d20 + ( CA -10 )

Exemple : Monstre bonus attaque +2 / CA joueur = 15

Règle normale, le MJ doit faire 13 sur le d20 pour toucher le joueur soit 12 chances sur 20 de louper (résultats de 1 à 12)

Règle "les joueurs lancent tous les dés" (attaque monstre DD14, joueur bonus de défense +5), le joueur doit faire 9 ou plus pour éviter l'attaque, soit 12 chances sur 20 (résultats de 9 à 20)

Statistiques respectées

Pour les jets pour passer les sauvegardes des monstres c'est pareil

Le bonus au d20 du joueur pour passer une sauvegarde est égal au DD de l'effet - 9 (sorts du joueur).

Le DD pour ce test est de 12 + modificateur de jet de sauvegarde du monstre

Exemple : Sorts du Joueur DD12 / Monstre bonus à la sauvegarde +1

Règle normale, le MJ doit faire un jet de 11 ou + pour sauvegarder, soit 10 chances sur 20 de louper la sauvegarde

Règles "les joueurs lancent tous les dés" (Bonus du joueur +3, DD à battre pour vaincre la sauvegarde du monstre = 13) le joueur doit faire un 10 ou plus pour réussir à passer la sauvegarde, soit 10 chances sur 20 de réussir

Statistiques respectées

Il suffit donc de modifier les fiches de persos en conséquences

CA devient bonus de défense + (CA - 10)

DD pour la sauvegarde à réussir par les monstres devient bonus pour passer la sauvegarde + (DD - 9)

Et de préparer les monstres

Bonus à l'attaque, devient DD d'attaque 12+bonus

Bonus de sauvegarde devient DD de résistance 12+ bonus

avatar

Hello.

J'ai une question sur les druides drakes, qui a sans doute déjà été posée. En forme animal, un sangdragon peut-il utiliser son souffle ?

En effet il est dit

Vous conservez les bénéfices de toute aptitude propre à votre classe, à votre race ou de toute autre source. Vous pouvez les utiliser dans la mesure où votre forme sauvage vous le permet.

Mais est-ce que ca rentre dans ce cas ?

Une belette peut-elle cracher du feu? ......

Merci