Questions techniques de règles - H&D / D&D 5 - aka les conseils des sages 2657

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Héros & Dragons

avatar
Thomas Robert

À croire que j'ai mal rédigé mon message ,car c'est exactement ce que je voulais dire ... indécis​​​​​​

Par contre merci Soma, j'avais un souvenir différent.

avatar

À croire que j'ai mal rédigé mon message ,car c'est exactement ce que je voulais dire ... indécis​​​​​

Vu que tu as écrit ceci « Il n'y a plus aucune limite de dex imposée par l'armure. », les réponses sont cohérentes. clin d'oeil

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ombreloup
avatar
Madrigal

Je suis d'accord, mais la partie importante c'était ça :

C'est juste que la CA est calculé différemment maintenant. Si t'as une armure, tu prends la ligne qui va bien

J'aurai pas dû mettre la première phrase.

avatar

Super merci pour vos réponses

avatar

Deux petites questions suite à ma partie de Samedi concernant la magie :

- Hors combat, quelles sont les limites de la magie de soins? C'est-à-dire qu'à un moment ils retrouvent une PNJ très gravement blessé avec une blessure infectée (qu'ils ont soigné) et un bras avec de multiples fractures dont une ouverte.

La sorts de soin permettent-ils de remettre sur pied en état de combattre une personne aussi gravement blessée?

- Ensuite, les joueurs étaient niveau 5 et ont du coup une réserve de sorts préparés assez confortable. Peuvent ils utiliser leurs emplacement pour lancer régulièrement le même sort ou bien y a-t-il une limitation à ce niveau là? En gros j'ai un clerc qui adore le sort "balisage" et je me demandais si c'était possible ^^

Merci d'avance

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Ethariel
  • et
  • Klan lAcier
avatar
Sanlioc59

Hors éléments scénaristiques, un sort de soin rend les PV prévus, pendant ou hors combat.
La PNJ peut donc être soignée de ces fractures avec le sort de soin s'il rend tous les PV.

Pour les slots de sorts, ils peuvent être utilisés pour lancer un sort de niveau égal ou inférieur. La limitation étant le nombre de slots pour la journée. Si ton clerc lancer le sort "balisage" au niveau 1 (pas de D de dégats supp) il peut le lancer 9 fois (+ bonus SAG) max par jour et au détriment de tous les autres sorts (soins ou autre). C'est un choix. Je pense quand même qu'avec des rencontres prévues pour des niveau 5, il va vite devoir se diversifier content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Sanlioc59
avatar
Ethariel

Merci beaucoup pour ces précisions ^^

Pour les rencontres, on est d'accord qu'un groupe de 5 joueurs niveau 5 qui affronte une créature de dangerosité 5 c'est équilibré ou bien ai-je mal compris?

Car j'ai mis deux vouivres (soit deux fois dangerosité 5) sur le combat et c'était finalement assez équilibré pour que les joueurs remportent le combat mais renoncent à un autre affrontement favorable par la suite. (Bon après j'ai fait de sales jets avec mes vouivres :p )

avatar
Sanlioc59

Ethariel a raison.

Cependant, pour ma part dans l'exemple que tu donnes:

- Blessure infectée: Le soin guérit la blessure mais pas l'infection. Je considère une infection comme une maladie.

- Fracture externe: J'utilise un systême de Séquelle (Proche de celui décrit dans les 5 royaumes), les soins des blessures ne permettent pas de soigner les séquelles. Seuls les sorts Revigorer (pour 300po) et Régénérer le peuvent, ou alors une bonne période de repos sous l'oeil vigilant d'un homme-medecine.

Mais il s'agit bien d'une approche personnelle qui me permet de rendre d'accroitre un peu la pression sur les joueurs dans les combats. Finir tous les combats à 0pv parce qu'on a foncé tête baissé, devient progressivement handicapant. (ca tue la stratégie: je fonce, je tombe, les vilains me laissent tranquillou a terre, a la fin le healer passe et c'est reparti...)

avatar

Deux petites questions suite à ma partie de Samedi concernant la magie :

- Hors combat, quelles sont les limites de la magie de soins? C'est-à-dire qu'à un moment ils retrouvent une PNJ très gravement blessé avec une blessure infectée (qu'ils ont soigné) et un bras avec de multiples fractures dont une ouverte.

La sorts de soin permettent-ils de remettre sur pied en état de combattre une personne aussi gravement blessée?

Merci d'avance

Sanlioc59

Alors, le soucis c'est que les PV ne représentent pas vraiment les blessures. Personnellement, pour un PNJ vraiment blessé (bras cassé, par exemple) je me permettrais une house rule comme suit :

  • Déjà je considérerais que sa blessure lui octroie un ou deux niveaux de fatigue permanent. Ainsi tant que le bras n'est pas guéri, pas de récupération de fatigue
  • Je ne permettrais une guérison magique que grâce à un sort type Restauration inférieure, Restauration supérieure ou Guérison.

C'est clairement un cas à part, je trouve.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Elfenduil
avatar

Oui, je suis du même avis que Julien.

C'est vraiment une erreur courante que de confondre points de vie avec des blessures (je pense que la traduction en VF est depuis toujours à l'origine de cette confusion... en anglais, ce sont des hit points, pas des life points). C'est à 0 pv que les ennuis commencent, et s'il y a de véritables séquelles (infection ou fracture, par ex.) alors le soin des pv ne suffira pas. Il faut gérer ça avec des sorts plus puissants (j'aime l'idée de guérison des maladies pour l'infection), et avec de la récupération plus "naturelle" (donc du temps).

avatar

Comme Julien Et Klan lAcier au dessus, j'ai ajouté des règles maisons pour les blessures. Si on joue "by the book" c'est un peu facile et ça n'encourage pas les joueurs à réfléchir. Du coup, j'ai repris la table de blessures des 5 royaumes et j'applique la règle suivante :

  • Un personnage qui tombe à 0 PV reçoit un niveau de fatigue (cumulable avec l'un des deux effets ci-dessous)
  • Un personnage qui tombe à 0 PV et rate un jet de sauvegarde contre la mort reçoit une blessure légère
  • Un personnage qui tombe à 0 PV et rate deux jets de sauvegarde contre la mort reçoit une blessure grave

Les soins redonnent les PV mais ne guérissent pas les séquelles. Pour soigner les blessures le nombre d'options est limité :

  • du repos (en utilisant les durées préconisées dans les 5 Royaumes),
  • "restauration inférieure" pour les blessures légères,
  • "restauration supérieure", "guérison" ou un anneau de régénération pour les blessures graves.

J'avais également envisagé l'option qu'un alchimiste puisse faire une potion de régénération qui aurait le même effet que l'anneau du même nom mais sur une durée limitée. Une telle potion serait rare, utiliserait des ingrédients exotiques et nécessiterait un mage de talent ce qui pourrait faire une mini-quête assez sympa. Je n'ai pas encore eu l'occasion de mettre ça oeuvre cependant.

avatar

Question naïve hein, mais on sait jamais. On est bien d'accord que le bestiaire de D&D 5 est entièrement compatible avec H&D ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • greuh
avatar
Julien Dutel

Si tu appliques cela à un PNJ, pourquoi pas aux joueurs ?

Et là, je trouve que ce genre de gestion gave le plaisir du jeu. Enfin moi, je ne trouve pas cela absurde qu'un sort de guérison resoude des os, répare un muscle déchiré, des tendons déchirés, du cartilage détruit ... content

Enfin, mes joueurs auront déjà bien du mal sans que j'ajoute une couche de problèmes content

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Klan lAcier
  • et
  • Sanlioc59
avatar

Question naïve hein, mais on sait jamais. On est bien d'accord que le bestiaire de D&D 5 est entièrement compatible avec H&D ?

Je dirais compatible à 95+%. Le seul problème qui peut survenir devrait être la présence de sorts qui n'étaient pas dans le SRD ; rien qui ne puisse être géré.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Atlatch
avatar
Madrigal

Ha oui, j'avais pas pensé à ça. Les auteurs de BBE ont créé des sorts équivalents du coup ?

avatar
Elfenduil

En effet, tout dépend du niveau de difficulté que tu veux instaurer sur ta partie, ou encore de la gestion de la temporalité. Moi, j'aime bien que les PJ s'accordent des temps de repos, ca me permet de faire vivre l'univers dans le temps, du coup mon systeme de repos pour guérir les séquelles me permet ça également.

Mais si vous préférez/prévoyez d'enchainer les rencontres/scénario à la chaine, ca risque de contrarier vos plans. Dans ce cas, il est préférable de considérer que les soins ressoudent à peut pres tout.

avatar
Elfenduil

Dans mon cas, je précise bien qu'on est hors combat et que cela concerne un PNJ, je suis sur de l'élément scénarisé mais qui peut avoir des conséquences importantes. Soit ils parviennent à le soigner et le PNJ (qui est le demi-frère d'une joueuse) les accompagne, soit il reste dans l'incapacité de combattre et il reste et lègue quelque chose à sa demi-soeur.

Donc il ont bien soigné l'infection avec un sort qui soigne la maladie (deux joueurs sont chercheurs en biologie du coup, difficile de leur refuser quand ils me disent qu'une infection est une maladie :p ) mais pour le bras avec de multiples fractures, j'ai pour le moment affirmé le fait que le sort de soins ne permettait pas de remetttre et ressouder les os avant une certaine période.

Je souhaitais être sur et certain de ne pas leur avoir dit n'importe quoi.

avatar

Si tu appliques cela à un PNJ, pourquoi pas aux joueurs ?

Si je trouve ça pertinent je l'appliquerai certainement aux joueurs. Tiens, dans Rôle'n Play, ça pourrait être la conséquence temporaire de devoir utiliser un point de destin, ou d'avoir survécu in extremis avec 3 réussites aux jets de sauvegarde contre la mort mais un échec critique.

Et là, je trouve que ce genre de gestion gave le plaisir du jeu. Enfin moi, je ne trouve pas cela absurde qu'un sort de guérison resoude des os, répare un muscle déchiré, des tendons déchirés, du cartilage détruit ... content

Enfin, mes joueurs auront déjà bien du mal sans que j'ajoute une couche de problèmes content

Elfenduil

Ca dépend juste de ce que tu veux donner, niveau mise en scène. Je ne l'utiliserais pas en permanence mais s'ils croisent un mec vraiment très gravement blessé qui pisse le sang et qui a douze os de cassés, oui, je n'utiliserai pas le sort de soin comme une régénération instantanée. ne serait-ce que parce que les PV ne sont pas des blessures graves (comme on le dit dans le texte du jeu).

avatar

Oui, tout dépendra du point de vue des PV perdu, si le PNJ/PJ a besoin de 150 PV, bah il faudra dépenser l'équivalent en sort, cela fait quand même pas mal de ressource.

Si les joueurs sont bas niveau, ils pourront tout dépenser, le PNJ/PJ ne récupérera pas tout ces PV(1/3 disons) et donc oui, on peut considérer que ces blessures "graves" ne sont pas guéries.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Julien Dutel
avatar

Ha oui, j'avais pas pensé à ça. Les auteurs de BBE ont créé des sorts équivalents du coup ?

Je n'ai jamais cherché à effectuer une comparaison, je ne donc saurai répondre avec certitude.

Pour te rassurer, les sorts « manquants » sont peu nombreux et, si tu rencontres un sort spécifique à D&D5 (hors SRD, comme rayon empoisonné/ray of sickness), tu peux toujours consulter aidedd.org pour obtenir l'info nécessaire.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Atlatch