Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

[COF] Questions techniques 7183

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées

avatar
DrM0lek

Je fonctionne pareil que Dwim dans l'ensemble, et j'adapte souvent à la volée pour coller au mieux à la situation.

avatar

Merci Dwim pour ta réponse. Est-ce qu'il existe une Faq ou une knowledge base COF qui pourrait regrouper toutes ces informations super intéressantes?

Je sais il y a les forums, mais y rechercher des infos n'est pas chose simple et je suis conscient que chaque MJ peut donner une réponse différente pour une même question. Toutefois, il y a des questions qui peuvent avoir une réponse "universelle" ou avec des variations, non?

DrM0lek

Ce qui s'en rapprocherait le plus serait l'avis du sage accessible depuis le forum. Regarde le premier post, il y a un lien vers le fichier.

avatar
Sansfi

J'ai retrouvé ça .. forums.php?topic_id=4800&tid=99312#msg99312

clin d'oeil

Je suppose que la règle est différente pcq les bonus ne sont pas cumulables..

Ce message a reçu 1 réponse de
  • DrM0lek
avatar
Ulti

Merci pour ta réponse, je vais poursuivre avec ces règles et ajouter la réponse dans mon post avec la question content

avatar
Christophe12004

Si je comprends bien, on consière que les bracelets de défense sont une "sorte d'" armure. Par conséquent les bonus ne se cummulent pas si un porteur d'armure devait être tenté par ce genre de bracelet. Seul le plus haut bonus l'emporte. Par contre, normalement, le port d'un bouclier peut agmenter la DEF, car son bonus se cummule avec celui d'une armure, non?

Par contre, un anneau, c'est comme un bouclier, le bonus se cummule. De même qu'il n'est pas vraiment possible de cummuler les boucliers, j'appliquerais la même règle pour les anneaux de même nature (ici bonus en DEF).

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Christophe12004
avatar
DrM0lek

Alors, COF vient de d&d 3.x mais en simplifié ce qui a entraîné qlqes oublis ou manque de précision tt ça..

Voici ce qui me semble juste:

- les bracelets de défense créent un champ de force invisible équivalent à une armure -> pas cumulables avec une armure, bouclier mais cumulables avec les anneaux de protection

Bracelets de défense +1 et anneau de protection +2 = +3

- Les anneaux de protection ont un bonus de parade et dévient les coups plutôt que de les absorber.. par contre, ils ne se cumulent pas entre eux

Anneau de protection +1 main droite, anneau de protection +2 main gauche = +2 le plus haut bonus . Et ces anneaux sont cumulables avec une armure, bouclier etc.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • DrM0lek
avatar
Christophe12004

Oui absolument, tu rejoins ce que je disais, excepté peut-être le cumul bracelet et bouclier. Bon pour un lanceur de sort cela n'a pas de sens, mais pour un barbare torse nu (par choix par exemple), c'est une autre histoire. Lui peut justement porter un bouclier.

Je pense que j'autoriserais un de mes joueurs de cumuler les deux. Par contre, je considère que les bracelets donnent une DEF et donc le barbare qui choisi Armure du vent ne bénéficiera que du score de DEF le plus élevé des deux.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Christophe12004
avatar
DrM0lek

Le bouclier pour moi est une armure donc, si tu veux utiliser armure du vent , tu ne peux pas utiliser de bouclier..

avatar

Bonjour à tous. J'aimerais avoir votre avis sur une situation qui m'a fait hésiter mercredi soir: les aventuriers se retrouvent en train d'avancer dans un couloir juste assez large pour permettre à 2 PJ de se battre côte à côte. Le nain est devant suivi des plus faibles. C'est alors qu'une vile créature les attaques par derrière. Il se trouve que les PJ qui sont derrières ont une meilleure initiative que le bourrin. Ils se retournent et agissent en premier. Vient le tour du nain (oui il est fort mais lent). Il veut se taper le monstre. Seulement voilà les 2 PJs qui se battent déjà avec le monstre lui barre le chemin.

Question du joueur nain: je suis 3 fois plus fort que l'elfe et le halfelin, donc je force le passage en poussant mes camarades et je peux taper le monstre non?

Autoriseriez-vous cela ou le nain doit faire un test de FOR lors de sa manoeuvre et un des autre joueur se trouve éjecté et au sol ou c'est simplement pas possible comme dans DD3.5?

avatar

J'autorise les alliés à passer l'un à travers l'autre, mais pas à y rester. Dans ce cas-ci, j'aurais dit non. Les autres joueurs doivent d'abord se déplacer pour faire de la place (mais il est possible d'attendre, càd de retarder son initiative pour laisser qqun d'autre jouer).

avatar

C'est un défaut de coordination des joueurs, ceux avec la meilleure init auraient dû reculer pour laisser la place au nain. S'ils ne l'ont pas fait, c'est qu'ils ne le voulaient pas, donc pas de pitié.

Maintenant si le nain veut "passer en force" sur ses camarades, c'est toujours possible, mais alors ta proposition d'un test de FOR et d'envoyer bouler les autres se défend. Et tu peux même considérer que ça demande une action d'attaque donc il arrive au contact et... il s'en prend une.

avatar

Comment gérer vous la taille de objets magiques que les joueurs trouvent ?

Genre s'ils trouvent une dague magique disons un dague +2 Fléau des dragons (suite au combat contre une succube et beaucoup de chance sur les jets de trésors).

J'ai une drakonide de 2m et 127Kg et un lutin de 30cm et 2kg.

Comment justifier que l'arme puisse être pour l'un ou pour l'autre ? Je n'ai pas envie de limiter l'utilisation de l'arme en forcant une taille (grande ou minuscule). Sinon le lutin ne trouvera jamais rien à sa taille.

Ou peut on supposer que l'objet magique s'adapte à la taille de son utilisteur quand il le prend en main (avec les limitations de dégats du lutin du coup) ?

Merci de votre aide. (Première fois que j'ai des différences de gabarits pareil en partie)

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Balanzone
avatar

Pour moi le lutin assume sa petite taille. Le pouvoir de la dague n'est pas de s'adapter à la taille de son porteur dans le cas présent.

Et oui il va avoir du mal à s'équiper. Mais quand on fait 30 cm il faut s'y attendre, non? Mais le matos ne fait pas tout. Mesurer 30 cm ça donne quand même des avantages non négligeables? Du moins je l'espère.

avatar

Absolument, elle a moultes avantages liés à sa petite taille et sa téléportation.

Après, l'avantage de la dague est diminué pour le lutin. Cela passe à 1D4 en accord avec sa race. Donc pas abhérant d'avoir une dague de fléau du dragon qui fait 1D3 +2 (+ 1D4 contre les dragons)

avatar
Beeloshi

Le joueur a choisi en toute connaissance de cause de jouer un personnage de 30 cm de haut dans un univers prévu pour des personnages de 1 m 60. À lui d'assumer.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Beeloshi
avatar
Balanzone

Justement non. Que cela serait compliqué oui. Mais ne rien avoir du tout...

L'univers est prévu quand même pour eux. Ils en font partie. S'ils ne peuvent rien trouver à leur taille, cela veut dire qu'ils gardent leur équipement de départ jusqu'à la fin... c'est fort restrictif quand même.

avatar

Quoi qu'il en soit, même avec un dague tueuse de dragon, ce n'est pas le rôle de la fée d'aller au corps à corps. Le problème se pose plutôt avec des objets magiques destinés aux magiciens. Je dirais simplement que la taille ne s'adapte pas pour les batons, baguettes. Par contre pour les anneaux et autres bijoux le problème peut effectivement se poser. J'ai même vu des chaussures qui s'adpatent à la taille du pied. Les anneaux pour moi se sont toujours adaptés aux doigts du porteur.

avatar

C'est un lutin voleur, assassin et spadassin, donc si, elle fait du corps à corps. plaisantin

Elle se téléporte dans le dos, et met un coup d'épingle (à 1D3 DM en remplacement la rapière) et fait un max de critique (à 1D4 DM).

avatar

Personnellement, je considère que comme dans D&D, les objets magiques s'adaptent à la taille du porteur. Donc mis à part les restrictions d'équpement déjà mentionnées dans les règles, il n'y a pas de problème pour les objets magiques. Si un lutin peu utiliser une dague normale (avec diminution des dégâts parce que l'arme est trop grande), il peut utiliser la dague magique (avec la ême diminution de dégâts)

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Beeloshi
avatar
Svorek

Merci de ta réponse.

J'avais plus compris que l'arme était plus petite pour être adapté que trop grande. Mais c'est un détail.

Et, comme je ne connais pas D&D assez, cette permission de s'adapter marche pour tous les niveaux de magie ? Ou seulement à partir d'un certain niveau "vraiment" magique (donc pas 1 et/ou 2 ...) ?

Donc pour garder l'exemple de la dague +2, elle rétrécierait à la taille du lutin quand il la prend en main d'après D&D ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ami