Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

[COF] Questions techniques 7439

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées

avatar
LeoDanto
Oui. Ca ressemble à un problème. Il aurait mieux valu le laisser sur son d20 et mettre +5 DEF à la cible...
Edit : ou +4 si on considère l'exacte différence de moyenne entre un d20 et d12
avatar
Après j'ai conscience clairement que les critiques (ou les critiques étendus) sont beaucoup plus faciles à obtenir sur un d12 qu'un d20. Mais bon, on parle d'une capa rang 5 quoi.
Ce message a reçu 1 réponse de
  • Rilax
avatar
Une solution simple, si tu veux garder les chances de critiques, c'est de lancer un d20 en même temps que le d12, et si le d20 donne un critique, ignorer le résultat du d12. On peut aussi ne regarder le résultat du d20 que si le jet avec un d12 est un succès. Ça devrait donner moins de critiques qu'avec une attaque normale, ce qui me semble raisonnable.
avatar
LeoDanto
Oui, mais passer du d20 au d12, ici (et ailleurs) c'est bien prévu pour diminuer les chances de réussite ; il semblerait raisonnable que les chances de critique fassent de même. Donc dans le cas général, elles disparaissent, mais je te soutiens sur le fait que pour des capa rang 5 qui doivent apporter un bonus de DM potentiellement inférieurs à ceux d'un critique, ca parait improbable de supprimer le critique. Aucune raison, par contre d'augmenter les chances de critique.
Là aussi, un coup de tranchoir serait le bienvenu.
Edit : Dans le cas de ces 3 capa, diminuer les chances de toucher mais augmenter celles de critiques n'est pas si problématique. Le sens de ces capa étant "tu as moins de chance de toucher, mais si ca passe, ca fait mal". Donc bon, il faudrait peut-être modifier le texte de ces trois capa pour y préciser que le 12 est un critique. Ca reste simple, ce qui est important.
avatar
Sauf que si le d12 fait critique, tu vas avoir les utilisateurs d'armes à 2 mains te regarder bizarrement par exemple :P
A la base c'est fait pour représenter une pénalité, réussir un crit plus facilement n'est pas une pénalité. Par contre, j'aime bien le fait de lancer le d20 à côté pour voir s'il fait 20 content 
avatar
Sauf que si le d12 fait critique, tu vas avoir les utilisateurs d'armes à 2 mains te regarder bizarrement par exemple :P
Ah oui, c'est bien possible^^
Ben alors, les regles c'est pas de critique au d12.
Je viens de relire le point ; p70, la précision "Obtenir 12 au d12 n'est ni une réussite automatique, ni une réussite critique." ne concerne en fait que les états préjudiciables.
Mais p68, je ne crois pas que l'auteur ait oublié la référence au d12 car il en parle dans la même page au chapitre des échec critique...
avatar
Oui, c'est bien ce que les règles prévoient content du moins c'est ce que j'en ai conclus en les lisant.
Mais je mettais en lumière ma pensée sur le house ruling proposé par Ulti qui était de faire un lancer du d20 en parallèle pour laisser une possibilité de critique. C'est une règle qui ne change pas beaucoup la façon de jouer et influence entre 5 et 15% des jets (science du critique). Du coup ça donne une chance à tous les jets de faire critique. Et aussi à la capacité du guerrier de faire 4d6 de bonus en cas de critique, presque autant que les 5d6 d'attaque sournoise plaisantin (pour des équivalents de rangs/capacités R5)
 
avatar
Concernant le d12 la marge de CO contemporain CB#8 p171 apporte une précision (je l'ajouterai à l'errata)
"En option, si le MJ le permet, obtenir un résultat de 12 au d12 autorise à lancer un d20 : le meillleur des 2 résultats (d12 ou d20) est gardé. Le résultat du d20 est alors soumis aux règles normale de réussite critique."
Ce message a reçu 1 réponse de
  • Rilax
avatar
De plus, il reste possible d'utiliser un point de chance.
Pour terminer, il est vrai que la règle de critique d12 avait été prévue de base pour l'état Affaibli,
alors Léo si tu veux mettre un critique sur 12 au d12 voire l'étendre pour une capa de rang 5, ce n'est pas déconnant.
Je ne l'ai pas fait pour ne pas avoir plusieurs règles pour le même type de test. Déjà que là, on voit que ça soulève des questions ^^
avatar
Je me suis amusé à faire une petite étude statistique sur la pertinence de ma proposition.
 
Prenons un guerrier niveau 6 avec une épée enchantée +1 qui affronte un monstre de NC adéquat pour son niveau, par exemple un chef orque (NC 6).
 
Le guerrier dispose d'un bonus d'attaque de +10 (niveau 6 + force 2 + Epée enchantée 1 + Arme de Prédilection 1).
Le Chef orque dispose d'une DEF de 19.
 
De base, le guerrier dispose donc de 10% de chance de réussite critique (spécialisation martiale), 50% de réussite normale et 40% d'échec.
 
Maintenant si le guerrier tente une attaque puissante, les pronostics changent comme suit: 16.5% de chance de réussite critique, 17% de réussite normale et 66.5% de chance d'échec.

 
Avec une créature plus facile, mettons l'ours brun (DEF 18), ça donne ça:
De base, le guerrier dispose donc de 10% de chance de réussite critique55% de réussite normale et 35% d'échec.
 
Maintenant si le guerrier tente une attaque puissante, les pronostics changent comme suit: 16.5% de chance de réussite critique25% de réussite normale et 58.5% de chance d'échec.

 
Certes les chances de coup critique augmentent pas mal mais les risques d'échec comblent cette lacune il me semble.
Est-ce que vous pensez que je me trompe?
avatar
Le compromis pas tro mauvais serait de ne permettre un critique que sur un 12 au D12, peut importe l'étendu du critique de l'arme associé à aux capacités. Les chances de critiques tomberaient à 8,5%, augmentant les chances de succès normal de 8%, sans toucher au chance d'échec. Ajoutont quand même que les chances de faire "1 Nat'" passe de 5% à 8,5%.
avatar
En réalité, ce sont les points de chance qui mettent à mal l'étude statistique.
Parce que sans les points de chance, je suis quasiment persuadé que pour les profils disposant de critique étendus il serait plus intéressant de tenter une attaque normale plutôt qu'une attaque échangeant le d20 contre le d12 - même si l'attaque au d12 donne +2d6 DM. Le risque d'échec et la perte du bénéfice d'un coup critique sont tellement importants...
 
Après, de mémoire il n'y a qu'un seul profil de base qui se retrouve dans cette situation: le guerrier. Sinon il y a bien le rôdeur elfe sylvain (avec la voie raciale donc) ou tous les profils hybrides qui combinent une plage de critique étendue (voire même une rapière) et ce type de capacité.
Ce message a reçu 1 réponse de
  • Laurent Kegron Bernasconi
avatar
Bonsoir, 
Question sur les poisons : il existe des différences entre les poisons présentés page 76, et ceux de la voie du maître des poisons (la durée du popison affaiblissant, les seul des test de CON pour les différents poisons), et, il n'y a pas de prix de vente pour ceux qui sont, toujours, page 76... 
Comment gérez vous ce sujet ? 
avatar
Laurent Kegron Bernasconi
Merci de ton passage.
Quand tu mettras à jour ton fichier d'errata, n'hesite pas à passer du côté du drs, j'y ai pointé des dizaines de petites fautes de francais qui sont généralement présentes dans le HS1.
 
Ce message a reçu 1 réponse de
  • Laurent Kegron Bernasconi
avatar
Rilax

Il n'y a pas de prix pour les poisons de façon volontaire.

Le MJ doit vraiment se poser la question de comment trouver du poison. Il n'y a pas de vendeur ayant pignon sur rue.

Une guilde d'assassin a certainement ses filières d'approvisionnement, mais traiter avec ce genre de guilde n'est jamais anodin.

Un PJ pourra aussi récupérer des toxines sur des monstres qu'il aura tué puis trouver un expert qui pourra lui fabriquer le poison en toute discrétion. Le coût de l'opération permettra alors de gérer les appétits du PJ ^^ mais pas moins de 10-20 pa la dose.

avatar
LeoDanto

Comme je l'ai dit, je ne conteste pas ton raisonnement Léo, mais au départ, j'ai clairement imaginé attaque puissante comme une capacité à ne pas utiliser systématiquement mais plutôt pour faire des DM supplémentaire contre de nombreuses créatures plus faibles. donc pas contre le chef orque mais contre les orques eux-mêmes dans le but de les one-shot systématiquement ou presque.

avatar

J'ai du faire une recherche avancée pour retrouver ce fil qui n'apparait plus là où il devrait être.

Tout le monde a le même problême ou c'est juste moi ?

avatar
Il est dans ma liste des sujets suivis, donc je le retrouve toujours mais c'est vrai que c'est pas simple avec la réorganisation. Merci Kegron!
avatar
Bonjour.
Un joueur qui m'avait demandé si j'autorisais les profils hybrides vient de me proposer un personnage qui disposerait des voies suivantes : Voie de l'archer, Voie de la précision, Voie du vent, Voie du fauve et Voie du déplacement. Des voies qui à la base, appartiennent à cinq profils différents.
Etant plutôt partisan de la liberté en matière de création de personnage (surtout si cela correspond à un concept roleplay intéressant) mais n'étant en revanche pas vraiment doué pour l'optimisation (ou pour la détecter), ma crainte est qu'en comparaison des personnages des autres joueurs aux profils plus conventionnels (un voleur, un barde et un chevalier pour l'heure) celui-ci se retrouve à plus ou moins long terme bien trop fort et que cela nuise au plaisir des autres participants.
Après tout, s'il y a des restrictions concernant les classes hybrides, c'est entre autres, je pense, pour que soit conservé un certain équilibre entre les profils.
J'attends que le joueur m'en dise plus sur son personnage d'un point de vue roleplay mais j'aimerais bien, en attendant, que vous me donniez votre avis "technique" sur les voies qu'il a choisies. Y a-t-il un risque, selon vous, qu'effectivement à terme ce profil se révèle trop fort par rapport à ceux cités un peu plus haut ?
Merci par avance pour vos réponses (et en espérant avoir posé ma question au bon endroit accessoirement...)
Ce message a reçu 2 réponses de
  • LeoDanto
  • et
  • Rilax
avatar
Grispers
Coucou Marmotte,
 
Perso quand un joueur me propose un profil hybride, j'attends de lui qu'il me parle d'un concept (= nom de profil) avant même de me parler d'une mécanique de classe et d'une association de voies (c'est pour ça que je t'enquiquine à Anathazerin à savoir ce qu'est ton personnage :p), parce que c'est finalement ce concept qui va expliquer au mieux ce qu'est le personnage.
 
Par ailleurs les règles de création de profil permettent certes d'éviter le grosbillisme, mais permettent surtout d'éviter les erreurs et fournissent une base de réflexion saine sur la construction du personnage. Là, sur quelle base dois-tu partir pour créer le personnage vu qu'on a des voies issus de 5 profils différents? En gros, quel sera le DV, l'équipement de départ et la formation martiale du profil hybride vu qu'il n'a aucun profil dominant?
 
Et le plus important, les règles de construction des profils hybrides limitent la prise de voies contre-productives.
Ainsi, les capacités de rang 5 de la Voie de l'Archerie et de la Voie de la Précision sont redondantes, ce qui fait perdre une capacité au profil. La capacité de rang 3 de la Voie du Déplacement utilise l'Attaque Sournoise, à laquelle n'a pas accès le profil.
 
Donc bon, le profil ne me semble pas abusé vu comme ça (disons que la voie de l'Archerie est équilibrée de sorte de toujours se manger les malus de couverture et donc cumulée avec la Voie de la Précision c'est un peu puissant mais sans plus), mais par contre je le trouve pas super bien construit et surtout, je ne comprends pas la cohérence de l'ensemble.