Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

[COF] Questions techniques 7186

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées

avatar

C'est un peu au feeling.
Evidemment sur le(s) premier(s) tour(s), les PNJ attaquent la première ligne (donc en général les tanks), mais après c'est selon soit le dernier PJ a avoir fais des dégâts, sinon le PJ qui a fait pas mal de dégâts depuis le début du tour.
Le phénomène de "shoot the mage first" peut arriver régulièrement, et donc c'est aux PJs de créer une tactique pour protéger les persos plus faibles.

avatar

C'est un peu ce que je fais mais que pensez vous de créer une manœuvre accessible a tous genre "aggro" qui oblige a taper un pj pendant 1d4 de round sur un test opposé de FOR ou CHA contre INT ?

avatar

En fait il existe une capacité qui oblige une créature à attaquer un PJ : Provocation (rang 2 de la voie de l'aventurier du profil de voleur). J'ai eu le même problème, c'est une capacité qui serait plus adaptée pour un chevalier / tank (comme le défi du chevalier à D&D 3.5)

avatar

Sinon un PJ me suggère de faire un test d'int pour les pnj (difficultés à définir)

reussite = joue de manière optimisé

echec = ne réfléchit pas tape le premier venu

a voire

avatar

Je pense que ça peut dépendre de beaucoup de choses et que ça ne sert à rien de faire un "système" pour jouer cela. Jouer l'opposition en combat nécessite autant d'interprétation à mon sens que les parties plus RP :

  • S'agit-il d'une bagarre improvisée, ou d'une bataille rangée ? Dans le premier cas, chacun tape sur celui qu'il a devant lui. Dans le second, des lignes et des positions sont sans doute utiles.
  • S'agit-il d'une bande de barbares ou d'un groupe armé organisé ? Dans le premier cas, ils vont tous foncer sur ceux qui ont l'air les plus forts, dans le second des capitaines expérimentés peuvent donner des ordres stratégiquement sensés.
  • Quel type d'adversaire affronte-t-on ? Des prédateurs naturels s'attaquent souvent au plus faible en les embusquant, en les isolant, et en se concentrant dessus. Des Orques Noirs voudront s'attaquer au personnage le plus costaud, question de principe. Des Elfes Noirs s'acharneront sur la même cible pour la tomber au plus vite, etc.

On pourrait même se dire que le niveau des PJs et donc des rencontres influent sur la difficulté générale. Au niveau 1, les PJs affrontent rarement autre chose que des créatures et/ou des groupes limités, à dangerosité faible. Les erreurs tactiques sont donc normales. Au niveau 10, ce que les PJs affrontent a probablement déjà survécu a bien des batailles et devrait réagir de manière beaucoup plus tactique...

avatar
Sigmar

Je les gère au bon sens (INT ou SAG).

Les opposants avec de faibles valeurs n'agissent pas de façon optimale et les opposants avec des valeurs correctes (à partir de 10 / 12) agissent au mieux de leurs intérêts : un adversaire infligeant de lourds dégâts mais mal protégé deviendra une cible prioritaire.

Et si tes joueurs râlent :

  1. Ils ne se privent pas d'agir de la même façon face à leurs adversaires.
  2. Ils n'avaient qu'à faire en sorte de mieux protéger le magicien du groupe.
avatar
Sigmar

Il y a quand même quelques capacités qui permettent au guerrier et au chevalier de "tanker" : Intercepter est terriblement efficace pour le chevalier, et le guerrier peut Protéger un allié et plus tard utiliser le Dernier rampart.

avatar

Merci a tous pour vos réponses, mon groupe etant assez orienté tactique je pense que nous allons tout de même réfléchir a un système qui permet de se rapprocher des jdr tactiques sans trop dénaturer le jeu de base.

peut etre

-attaque d'opportunités

-zone de contrôle. Permettant de limiter les déplacements autour d'un token

bref on va réfléchir à une mécanique de se style

avatar

Si tu es MD, ou encore mieux, si tu fais le scénario, tu peux décider par toi-même comment réagissent les PNJ. Ils peuvent avoir le même niveau d’intelligence que les PJ. Parfois, ça peut surprendre les PJ, mais il n'y a pas que eux sur terre à ne pas être idiot.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Balanzone
avatar
Troumad

C'est exactement ça.

avatar

Personnellement, je mise plus sur le RP que sur les capas des PJ. Si le chevalier de mon groupe me dit "Je lance mon cri de guerre, et insulte en fixant les yeux dans les yeux tel cible en particulier" je lui fait faire un jet de CHA vs INT de sa cible. Si la cible réussit son jet, je la fait jouer normalement sinon elle fonce sur le chevalier. Je pars aussi du principe que ce que les règles permettent aux PJs, les PNJs y ont accès aussi.

Je me souvient d'une partie, mes joueurs étaient paqués derrière une porte dans des escaliers. Le chevalier me dit je donne un grand coup de pied dans la porte. Donc la porte s'ouvre en grand (elle était seulement entrouverte), et je fais lancer l'initiative. Mon commandant Orque dans la pièce joue en premier, il fonce sur la porte, utilise une manoeuvre pour repousser le chevalier, gagne au jet d'opposition et avec une action gratuite referme la porte à clé. N'ayant plus de mouvement il arrete son tour la dessus. Les autres PJs n'ont pas tout compris, il ont essayer d'ouvrir la porte mais sans succès, et de la défoncer, sans succès non plus. Le chevalier itout malgrès sa force, avec un fumble ça aide pas. Arrive le deuxième tour, le commandant Orque se barre en courant et sors par un autre passage, et commence à crier pour ammeuter ces hommes.

Depuis cette action, mes joueurs ont compris l'intêret des manoeuvres, et les utilisent et essais d'empêcher les PNJs de les utiliser

avatar

Ennemi juré fonctionne avec des sorts ? Sans aller jusqu'aux hybrides, je pense surtout aux voies de prestige qui permettraient çà. C'est pas un peu trop fumé pour les prêtres qui sont déjà basé sur la sagesse ?

avatar

Bonjour à tous,

Quelques questions qui me turlupinent :

1) Pourquoi le pretiré de Krush dans Vengeance dispose d'un 6 au modificateur d'attaque magique de 6 ? Dans les règles, ce modif est calculé par le niveau (5) et le mod d'INT (-1) ?

2) De la même manière Maëlla dispose d'un bâton ferré 1d6 au niveau 5 alors qu'il était 1d6-1 au niveau 1 ? Sa force n'ayant pas augmenté, pourquoi le malus a disparu ?

3) Elle dispose désormais du bâton de bois pétrifié remporté dans le souterrain de la Coupe de Vie (1d6+1). Avec son malus -1 de for, celui-ci devient-il un 1d6 ou le +1 est conservé quelque soit le modificateur du PJ ?

4) Ma rodeuse ou mon magicien sont parfois engagé au contact, dans ces situations, je ne leur permets plus de décocher son arc ou un sort et les oblige à utiliser épée et bâton ferré. Peuvent-ils utiliser leur armes à distance et leurs sorts ?

5) Maëlla a également récupéré un bouclier (je ne vois pas d'interdiction dans le profil). J'accepte son port en même temps que le bâton s'il lance des sorts mais si elle doit se battre au contact, je considère que le bâton est utilisé à deux mains et donc le bouclier doit être lâché. J'avoue ne pas être à l'aise avec cette image de magicien portant un bouclier, comment gérez-vous cette situation ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ethariel
avatar
Woowoody

Salut,

pour te répondre (en regardant les fiches que j'ai) :

1- Erreur sur la fiche, le score d'attaque magique devrait être 5-1 = 4

2 - Maëlla devrait avoir +8 en attaque magique et +4 en attaque au contact. Avec des dégâts de 1D6-1

3 - Le bâton est +2 (+1D6 de plus contre les morts-vivants). Les dégâts du bâton magique seront de 1D6+2-1 soit 1D6+1, avec un score d'attaque au contact de +6 (les +4 de base et les +2 du bâton)

4 - Il n'y a rien dans les règles interdisant spécifiquement cela (il est précisé dans la section combat que le personnage fait une attaque de son choix contact, distance, magique à son tour). Personnellement j'interdis les arcs et armes purement à distance, mais j'autorise les sorts.

5 - Le magicien n'a pas droit aux armures, donc pas de bouclier.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Woowoody
avatar

4) Ma rodeuse ou mon magicien sont parfois engagé au contact, dans ces situations, je ne leur permets plus de décocher son arc ou un sort et les oblige à utiliser épée et bâton ferré. Peuvent-ils utiliser leur armes à distance et leurs sorts ?

Oui, ils peuvent. Après, à titre personnel (mais il y a eu des discussions sur le sujet), je fais utiliser le d12 pour l'attaque à l'arc d'un adversaire au contact (au lieu du d20). Pour le magicien, aucun malus.

5) Maëlla a également récupéré un bouclier (je ne vois pas d'interdiction dans le profil). J'accepte son port en même temps que le bâton s'il lance des sorts mais si elle doit se battre au contact, je considère que le bâton est utilisé à deux mains et donc le bouclier doit être lâché. J'avoue ne pas être à l'aise avec cette image de magicien portant un bouclier, comment gérez-vous cette situation ?

Woowoody

Pour le bouclier, il faut qu'il soit mentionné dans le profil pour que le personnage soit formé à son utilisation (ou alors qu'il dépense un point de compétence plus tard, avec la règle "À la carte" page 140, si tu utilises cette règle). Pour Maëla, qui n'est donc pas formée au maniement du bouclier, on utilise donc la règle de la page 62 (PJ incompétent), et elle a donc un malus de -3 en initiative, en attaque et à tous les tests de FOR et de DEX quand elle porte un bouclier.

avatar
Ethariel

5 - Le magicien n'a pas droit aux armures, donc pas de bouclier.

Pour les druides ou ensorceleurs, il est indiqué "ne peut manier de bouclier", l'absence de mention pour le magicien laissait le doute, je trouve. Ou alors, il faut entendre par "Armure" tout type de protection ?

Pour Maëla, qui n'est donc pas formée au maniement du bouclier, on utilise donc la règle de la page 62 (PJ incompétent), et elle a donc un malus de -3 en initiative, en attaque et à tous les tests de FOR et de DEX quand elle porte un bouclier.

Oui, le port du bouclier devient forcément pénalisant. Je vais l'autoriser à conserver son bouclier pour finir la campagne Vengeance en lui expliquant que c'était une erreur et que les prochains magiciens ne pourront pas en porter. Même chose que pour son sort agrandissement qui devrait en fait être un familier.

Oui, ils peuvent. Après, à titre personnel (mais il y a eu des discussions sur le sujet), je fais utiliser le d12 pour l'attaque à l'arc d'un adversaire au contact (au lieu du d20). Pour le magicien, aucun malus.

Pour le coup, il faut vraiment avoir envie de continuer le tir à l'arc sauf créature plus faible content. Ca a le mérite de rendre compte de la difficulté.

Merci Ethariel et Ulti !

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ethariel
avatar
Woowoody

Pour armure j'ai interprété comme "tout type de protection" (hors robe ou bracelets magiques)

avatar

Petite question d'interprétation sur la capacité Dévorer (rang 2 de la Voie du prédateur) : la règle indique que sur un résultat du dé entre 15 et 20, l'attaquant "inflige immédiatement une attaque gratuite supplémentaire". À cause de l'utilisation du verbe infliger, j'avais interprété ça comme infliger des dégâts d'une attaque gratuite. Si je me suis trompé et que l'attaquant fait une nouvelle attaque, est-ce qu'il peut à nouveau déclencher cet effet de Dévorer (et donc attaquer à nouveau) ? Comment interprétez-vous cette capacité ?

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Ethariel
  • et
  • Selfedrick
avatar
Ulti

Suivant la taille de la bestiole j'envoie directement les dommages (rarement) ou je relance un dé d'attaque (la plupart du temps et c'est le sens de la règle sinon il serait indiqué "inlige les dommages"). Il m'arrive souvent d'ajouter un bonus à l'attaque car je considère la victime comme "coincée" dans les crocs et les griffes, donc -5 en DEF.

Par contre je ne fais jamais de récursivité sur les attaques donnant une attaque gratuite (comme sur les démons invoquants des démons), sinon cela risque quand même d'être du one-shot.

avatar
Ulti

Perso, je lache direct les dégats ET le test de force permet de savoir s'il est avalé EN PLUS (s'il a le truc suivant...).

Je suis un vrais salaud !!démon