Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

[COF] Questions techniques 7186

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées

avatar

- Pour l'initiative, c'est précisé dans la phrase: "quand des ennemis essaient de l'attaquer par surprise".

LeoDanto

 

Pour l'initative, tu as raison, je l'avais mal lue. 

En creusant :

"Chacun des membres du groupe qui tombe dans l’embuscade doit faire un test de SAG de difficulté [10 + Mod. de DEX des assaillants]. Les créatures qui bénéficient d’un bonus de discrétion l’ajoutent à cette difficulté.

Chaque personnage ou créature qui rate son test de SAG est surpris lors du premier tour de combat (voir États préjudiciables)."

SurprisPas d’action, DEF -5 au 1er tour de combat

 

Je penche donc pour :

Test de SAG à +5

 Si le test à +5 est réussi (Il n'est pas surpris) :
Round 0: le rôdeur attaque à distance
Round 1: round de surprise : attaque avec init +5
Round 2: round normal

 Si le test à +5 est raté (il est surpris):
Round 0: le rôdeur n'attaque pas à distance
Round 1: round de surprise : pas d'attaque, DEF-5
Round 2: round normal

Sauf que pour ca, la règle devrait dire :
"Lorsqu’il n'est pas surpris, il peut faire une attaque simple à distance "
ou
"Lorsqu’il réussit son test de surprise, il peut faire une attaque simple à distance "

 

avatar

Bah telle qu'est rédigée la capacité, je pense que c'est clairement ce que je t'ai expliqué: "Lorsqu’il est surpris, il peut faire une attaque simple à distance AVANT que ne débute le premier tour de combat."

 

Donc si le rôdeur est surpris (malgré le +5 en SAG donc), il bénéficie instinctivement d'une attaque à distance avant que tout le monde n'agisse (en gros il tire sa flèche alors que les assaillants sont encore dans les buissons?), puis il subit un round de surprise (avec l'Etat "surpris").

 

Mais il a quand même son +5 en Init.

 

avatar

Mais il a quand même son +5 en Init.

A quoi sert un bonus d'init si on est surpris : surpris = Pas d'action, donc pas d'attaque, donc pas besoin d'init ?

Ou alors pour la suite du combat ? Mais je ne vois pas la logique alors. Cette capa me semble du genre "l'arroseur arrosé", avec un effet flash de contre-surprise. D'où ma tendance à penser qu'il doit réussir son test (avec bonus) pour bénéficier des bonus qui vont avec. errata possible ?

S'il n'est pas surpris, pas d'attaque à distance ? Ca me chagrine.

 

Ce message a reçu 1 réponse de
  • LeoDanto
avatar
Rilax

Bah le bonus d'init est utile pour le reste du combat puisqu'il permet d'agir dans un tour avant les ennemis.

S'il n'est pas surpris... bah certes il a pas d'attaque à distance mais il évite de se manger un tour à -5 en DEF sans action.

 

Après faudrait les précisions de Kegron mais en l'état, même si le raisonnement est étrange, ça me semble équilibré.

avatar

Après faudrait les précisions de Kegron

Pour l'instant, je vois ça comme ça :
"Le rôdeur et son groupe avancent dans les sous-bois. Lui, au moins, est aux aguets. Quelque chose ne vas pas, c'est trop silencieux et ce bosquet touffu...(1) Le rôdeur arme, tire(2), jete son arc, sort son épée! Avant même que le premier assaillant soit sur le groupe, il sait comment le recevoir en profitant de son élan(3). Les autres membres du groupe, ahuris, semblent émerger d'un demi-songe(4)..."
(1) Réussite du jet de SAG à +5
(2) Tir préventif
(3) +5 init
(4) Pas d'attaque, DEF-5 pour ceux qui ont raté sur jet de SAG (à +0)
 

Sinon... Il rate son jet de SAG+5, donc ne détecte rien, ne tire pas (pourquoi faire), et... est surpris comme les autres :
"Le rôdeur et son groupe avancent dans les sous-bois. Il est aux aguets, mais tout va bien(1). Ah non zut ! Comme les autres, il se fait cueillir comme l'un des cèpes que sa grand-mère utilise pour faire les omelettes.(2)"
(1) Ratage du jet de SAG à +5
(2) Pas d'attaque, DEF-5, pour ceux qui ont raté sur jet de SAG (dont le rôdeur). En parlant d'eux et d'omelettes : attention à la casse ;)
 
Dans les deux cas, le combat reprend normalement pour tous au round 2.
 
Donc, oui, j'avoue. J'aimerai bien un coup de tranchoir du sieur Kegron, car je suis clairement dans la reformulation d'un texte qui heurte ma logique :)
avatar

Bonsoir, une question :

 

Dans D&d3.5/Pathfinder, il y a une Résistance à la Magie (RM), (il est tard et j'ai un peu la flemme de regarder mon livre de base), donc, dans CO.F. est-ce qu'il y a un équivalent ?

avatar

il obtient un bonus de +5 pour les tests de surprise (SAG) et en Initiative. Lorsqu’il est surpris, il peut faire une attaque simple à distance AVANT que ne débute le premier tour de combat.

Pour moi c'est simple.

- Le rodeur bénéficie de +5 en initiative lors de l'embuscade qu'il soit surpris ou non. 

- il bénéficie d'un +5 à son test de SAG pour éviter d'être surpris.

- s'il échoue à ce test de SAG, il bénéficie tout de même d'une attaque à distance simple juste avant de résoudre le premier tour de combat (ou il n'agira pas car il est surpris). C'est une sorte de tir réflexe que personellement, je conditionnerai au fait qu'il ait une arme à distance entre les mains.

- s'il réussit son test de SAG, il n'est pas surpris et agit normalement sans effectuer d'attaque avant le tour.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Laurent Kegron Bernasconi
avatar
Il y a des parenthèses qui figuraient dans mon texte original qui ont disparues...
Ca donnait ça :
Une fois par combat, le voleur obtient un ‘critique’ automatique contre la cible de son choix (réussite automatique et dégâts multipliés par 2, exceptionnellement même les d6 d’attaque sournoise).
Et je pense que c'était plus claire... Donc les DM de l'attaque Sournoise sont multipliés par 2 seulement s'il s'agit d'une attaque sournoise ! Sinon c'est un simple critique.
Voilà  SmileyKegron

 

Je déterre ce post car on a failli en venir aux mains sur un autre forum ^^
L'idéal ça aurait été de le corriger dans la 2e impression de CO. Si ça n'est pas encore fait, est ce que ça pourrait être intégré aux prochains erratas + au DRS svp ? Au pire pour une 3e impression, quand CO aura écrasé toute concurrence et que les mens in black auront leurs piscines de champagne ;)

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Laurent Kegron Bernasconi
avatar

Bonsoir, une question :

 

Dans D&d3.5/Pathfinder, il y a une Résistance à la Magie (RM), (il est tard et j'ai un peu la flemme de regarder mon livre de base), donc, dans CO.F. est-ce qu'il y a un équivalent ?
Ashram Draconian

Je repose ma question moqueur là, j'ai pas encore ouvert mon livre clin d'oeil

Ce message a reçu 1 réponse de
  • MRick
avatar
Ashram Draconian

Non de mémoire il n'y a rien d'équivalent, la RM a disparu dans CO.

avatar

ok merci, je vais changer ça pour ma conversion Chronique Oubliées de Dragonlance clin d'oeil

Ce message a reçu 1 réponse de
  • LeoDanto
avatar
Ashram Draconian

En fait y'a des mécanismes de RM mais ils sont plus rares que dans DD/PF (par exemple via le matériau exotique Sombracier page 167).

avatar
Dannemoge

Non de mémoire, ce n'est pas passé à la seconde impression, cette fois je l'ai bien ajouté dans le fichier. gêné

avatar
Marc de Grincomanoir

Tout bon !

 

Désolé pour le délais d'intervention, mais en ce moment ça taff dure sur plusieurs projets..

avatar
Hello tout le monde, 
Question au sujet de la magie épique : il est jsute précisé que chaque sort épique nécessite une action limitée pour être lancé. 
OK pour ça avec les règles de base, mais avec une magie régulée, on fait comment ? 
Ce message a reçu 1 réponse de
  • LeoDanto
avatar
Boze
Et bien tout dépend de la place de ta capacité Epique.
En effet une capacité Epique remplace une capacité d'une voie. Donc en fonction de la capacité remplacée, le sort coûtera plus ou moins cher à lancer. (Enfin c'est comme ça que j'interprète la règle).
 
 
Moi j'ai plein de questions que j'ai jamais pensé à poser à propos de la gestion du D12.
En effet, que ce soit par l'état préjudiciable "Affaibli" ou par le recours à toutes sortes de capacités (souvent de niveau 5, tels que Attaque Puissante du Guerrier, Rituel de Puissance du Magicien ou encore Dans le Mille du rôdeur), un personnage peut être amené à utiliser un d12 au lieu de son d20.
 
Mais comment gère-t-on les éléments suivans:
- Les Points de Chance? Normalement un point de chance n'est utilisable que sur un test au d20 d'après la règle.
- Les Coups Critiques? Est-ce que faire un "12" offre une attaque critique? Autant pour le recours à une capacité spéciale je comprends, autant ça veut dire qu'un personnage Affaibli a statistiquement plus de chance de faire un critique qu'un personnage normal?
- La plage étendues des Coups Critiques? Si la plage est plus étendue, est-ce qu'on la reporte telle quelle avec le d12? Ainsi une rapière ferait une attaque critique sur 11-12? Même remarque qu'au-dessus: autant j'accepte l'intérêt pour des capacités puissantes (elles sont toutes de rangs 5 de mémoire), autant pour l'état Affaibli ça m'interpelle.
 
 
Personnellement j'aurais tendance à différencier un personnage Affaibli d'un personnage utilisant une capacité spéciale. Dans tous les cas j'accepterai le recours aux points de chance, mais les critiques (avec la place étendue conservée telle quelle) seraient réservés uniquement en cas de recours à une capacité spéciale.
Ce message a reçu 2 réponses de
  • Ashram Draconian
  • et
  • Rilax
avatar
LeoDanto
Je ferais pareil aussi, privilégiant les personnages qui utilisent une capacité de rang 5. Critique sur un 12 clin d'oeil mais pas pour un personnage affaibli moqueur
 
avatar
LeoDanto
C'est très simple.
p68 : Réussite critque : "20 naturel"
Donc, tu as une réussite critique avec ton d12 quand il fait 20. C'est à dire jamais.
Et surtout : p70 : Obtenir 12 au d12 n'est ni une réussite automatique, ni une réussite critique.
avatar
Par contre bien vu pour les PC, c'est vrai que la regle n'évoque pas le d12. Si on s'en tient à la règle, pas de PC pour les d12. Ca me paraitrait bizarre. Alors ? 0, +6 (moitié du d utilisé), +10 ?
avatar
Le soucis, c'est alors que toutes les capacités qui échangent le d12 contre le d20 pour hypothétiquement +2d6 DM ne sont pas si intéressantes que ça (surtout les profils qui donnent accès à des critiques étendus, comme le guerrier par exemple).
Ce message a reçu 1 réponse de
  • Rilax