Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

Rémunération 181

Forums > Magazine & Site Internet

avatar
Sylvain15560

C'est hors sujet et plus compliqué que ça. Et hors sujet. Et juste après la grosse intervention en rouge.

avatar
[message supprimé]
Ce message a reçu 2 réponses de
  • Gollum
  • et
  • Thegrom
avatar
Utilisateur anonyme

Merci beaucoup Edwin. Une petite question s'il te plait : c'est quoi la retouche ?

Ce message a reçu 2 réponses de
  • No.oB-61-35143
  • et
  • Utilisateur anonyme
avatar
Gollum

Quand ton fute est trop long.

avatar
Gollum
[message supprimé]
Ce message a reçu 1 réponse de
  • Gollum
avatar
[citation supprimée]

Les illus ça varie beaucoup. Une illu ça peut aller de 30 euros à 3000 euros selon la finition, la couleur, la taille, etc.

Et pour la mise en page ça dépend, ça peut être bien plus bas ou bien plus haut aussi. Et il y a des graphistes qui vont te faire un forfait différent pour le gabarit (prix fixe quelque soit le nombre de pages) et la mise en page. Et pour les gabarits pareil, ça peut aller de 0 à 5000 euros.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Utilisateur anonyme
avatar
_Loludian_
[message supprimé]
avatar
Utilisateur anonyme

Merci beaucoup.

avatar

Bonjour,

Il y avait un dossier consacré à ce sujet dans feu "di6dent" numéro 4.

avatar
Utilisateur anonyme

Edwin,

Bien que ta démarche de synthèse soit louable, j'ai tout de même un problême avec ta captation du sujet initial et surtout de l'aspect catégorique des prix que tu indiques. Or, tu montres que tu bâtis ta synthèse sur des données parcellaires.

Si je me réfères par exemple à ton prix d'impression très précis (1288 ¤), il manque premièrement des données tarifaires essentielles tel que le grammage papier (80 ? 130 ? 170 ?), le type de reliure (dos carré-collé ? cousu ? spirale ?), la main de la couverture souple (300 ? 350 ? 400 ?), etc. En mirroir, mon prix imprimeur sur la base de tes indications succintes est 170 euros inférieur.

Et donc, je trouve ton post dangereux à plusieurs égards :

Premièrement, j'ai un peu l'impression que tu nous assènes comme une vérité immuable qu'une voiture coûte invariablement 1288 euros. Finalement, peu importe qu'on parle de Twingo ou de Ferrari, c'est 1288 euros, et le lecteur passant par ici ne retiendra probablement que cela, car il manque toutes les clés qui permettraient de comprendre et comparer ce prix.

Deuxièmenent, tu oblitères totalement le contexte temporel des prix que tu indiques (2018 ? 2021 ?) ou même le nombre de sources qui t'ont permis de faire cette synthèse. 1 réponse ? 2 ? 10 ? 100 ?

Troisièmement, – point correlé au premier – tu listes ces tarifs comme paroles d'évangile, sans aucune nuance, comme absolument sûr de ton analyse. Mais que se passe-t-il si ton tarif de mise en page fixé à 4¤ la page est totalement dans les choux ? Tu en fais la nouvelle norme pour celui qui te crois sur parole et garde ces données en tête. Et si la mise en page était en réalité de 6 ou 8 euros la page, tu viens d'½uvrer un peu plus à la paupérisation des acteurs du secteur.

Je t'encourage vivement à mettre quelques guillemets à ta synthèse.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Utilisateur anonyme
avatar
Thegrom
[message supprimé]
avatar

bonjour à tous content Comme Julien, je viens ici vous donner des fourchettes, Je ne vous donnerais pas les tarifs que je demande pour les illustrations de JDR. Comme Julien, j'en parle très librement, mais en tête à tête avec d'autres illustrateurs / autreurs.

Pour mon cas, je calcule le temps que je vais passer sur une illustration et j'applique mon tarif journalier, ce tarif journalier est variable et dépend de votre expérience, votre style, mais surtout... de la demande. Comme freelance, si vous voulez vivre de votre métier vous ne devez pas être en dessous de 250¤ brut /jour. Thegrom l'a expliqué plus haut je crois, vous ne travaillez pas 365 jours par an. Si vous appliquez ce tarif et que vous croulez sous la demande, alors augmentez. Si vous appliquez ce tarif et que vous n'arrivez pas à travailler ou pas assez, ça va être chaud confus Mais vous ne vous rendrez pas service en baissant ce prix. Un petit lien hyper intéressant content
https://kitdesurvie.metiers-graphiques.fr

Il y a aussi la cession des droits de l'illustration. C'est très important de la négocier et cela peut faire monter le prix de la préstation. Que va faire l'éditeur avec votre illustration ? Le jeu va t-il être tiré à 500 exemplaires ou a 30 000 ? L'illus va t'elle être placardée en grand dans le métro pour la publicté ? Le jeu va t-il être vendu en français, anglais, chinois...
Il faut être vigilant sur ce point. Vous réalisez une illustration pour un jeu et vous donnez les droits à l'éditeur pour l'utiliser dans un certain cadre. Si l'éditeur souhaite réutiliser cette illustration, alors il faut re-négocier. Bon, honnêtement, dans le JDR je fais rarement de cession de droit, on s'envoie quelques mails et on se fait confiance. Et les tirages ne sont jamais énormes. Par contre, dans le jeu de société, je négocie la cession de droit.
Je peux donner ici quelques tarifs pour les auteurs de BD. On les trouve facilement et j'ai moi-même fait de la BD. Pour un dessinateur non-bankable / débutant (comme je l'étais) chez Soleil ou Delcourt la planche N&B se payait en moyenne 240¤ brut. Il y a 46 planches à faire dans un album. Si vous mettez plus de 2 mois et demi pour faire l'album, vous aller avoir beaucoup de mal pour en vivre... Les 240¤ étant une avance, vous les remboursez sur les ventes. A hauteur de 0,5¤ par album, il faut que ce soit un succès pour toucher des droits.

Dans cette vidéo Johan Grenier indique combien il est payé pour une couverture d'un livret pour Warhammer 40000. https://www.youtube.com/watch?v=eYrzblqP9XA

1500¤ la couverture. Comme il le dit, il y a peu de dessinateurs qui réussissent à faire ce qu'il fait.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Utilisateur anonyme
avatar
De Architecturart
[message supprimé]
avatar

mais de rien content

J'ajoute une chose. Ca n'a pas tellement de sens d'indiquer un tarif d'illustration au format (A4, A5...) C'est bien un tarif au temps passé qu'il faut prendre. Une illustration A4 représentant un arbre, ou une illustration A4 figurant une bataille titanesque avec des corps entremélés ne va pas prendre le même temps. Chaque illustration est différente et est négociée suivant son format et sa complexité. Mais aussi le nombre d'aller-retour possible. Avec 95% des éditeurs ça se passe bien mais certain peuvent vous demander des dizaines de retouches. Il m'arrive d'indiquer sur mes devis le nombre de retouche que j'accepte de faire sans augmentation du tarif. Ca oblige l'éditeur à vous envoyer toutes ses remarques en une fois content Mais bon, c'est anecdotique, les professionnels savent qu'il est très difficile de modifier des illustrations finales en couleur. Les validations des différentes étapes sont là pour éviter cela.

avatar

Dans ma petite expérience d'auteur-éditeur, les illustrations sont clairement le "coût" principal, mais surtout celui qu'il est vain de vouloir snober. On ne s'improvise pas illustrateur comme ça au détour de quelques soirées sous photoshop. Et un bon jdr avec de mauvaises illu sera jugé mauvais.

Les prix varient énormément, mais effectivement on juge la commande au temps de travail, très difficile à juger pour un éditeur mais évaluable assez aisément par l'illustrateur.

Une commande volumineuse, assurant une sorte de sécurité financière dans le temps long pour l'illustrateur, peut fortement réduire les coûts. Se pose alors le problème de l'échéance de la livraison, forcément multipliée par rapport à plusieurs commandes effectuées auprès de plusieurs illustrateurs.

Personnellement, j'ai obtenu une division de la facture par 2 au détriment de l'échéance de livraison, tout simplement inexistante : ce sera livré quand ce sera fini, point. Il faut, bien sûr, une grande confiance envers son illustrateur, mais c'est du gagnant-gagnant : l'éditeur fait des économies, l'illustrateur peut travailler en parallèle sur d'autres projets.

avatar

[...] effectivement on juge la commande au temps de travail, très difficile à juger pour un éditeur mais évaluable assez aisément par l'illustrateur.

Tellus

C'est bien un tarif au temps passé qu'il faut prendre.

De Architecturart

Merci. Comme nous sommes maintenant trois à le dire, peut-être que ca va être pris en compte et que la grille taifaire absurde placardée plus haut par Edwin va finalement disparaitre de ce fil de ce discussion.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Utilisateur anonyme
avatar
Thegrom
[message supprimé]
avatar
[citation supprimée]

Ca ne me dérange pas à titre personnel. Ce que je trouve dommageable, c'est que tu places une grille tarifaire toute faite comme référence absolue. Comme je l'ai expliqué dans une intervention précédente, cette grille fonctionne sans doute pour Psychée, dans son cas particulier, mais tu ne peux pas en faire une règle. Nous sommes trois à te dire qu'une illustration s'estime au temps passé.

En l'espèce, cette grille, c'est comme si tu prenais le prix du plat du jour du restau en bas de chez toi pour annoncer que tous les plats du jour en France sont au même prix.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Utilisateur anonyme
avatar
Thegrom
[message supprimé]
avatar