Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

[SPOILER] Les monstres du Bestiaire Aventurien 87

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Oeil Noir

avatar

oui tout à fait Docdemers je partage ton point de vue.

Mais je pensais à l'exemple que tu as toi meme donné sur l'avantage Borgne. Il affecte le combat à distance de -4

c'est pas conditionnel, c'est pas circonstancié, donc à mon avis c'est considéré comme une modification de score, et donc integré déjà dans la fiche.

Les autres exemples que tu donnes ne modifient pas le score, ou en tout cas pas de manière fixe, c'est modulable comme tu l erappelles et donc ceux là ne sont pas intégrés dans la fiche..

Enfin c'est mon analyse, en ce basant au final sur le seul paragraphe qui mentinne cela et qui ne concerne effectivement dans le texte que les capacités spécialess de combat.

Toutefois les règles de la V5 sont assez cohérentes en générale et applique le meme esprit de règle quand c'est possible. Je vois mal dire blanc pour les CSC et noir pour les avantages/Désaventages.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dyvim
avatar
The ReAl NoOb

Je pense que l'on peut être sûr que cette phrase ne concerne que les CS passives. En effet (sauf si vous me trouvez un contre exemple), seules les capacités spéciales passives "modifient certaines valeurs". Les CS non passives donnent des malus et/ou des bonus mais ne modifient pas les valeurs. Ce sont des termes que l'on retrouve dans le livre des règles pour désigner les CS passives (page 246).

Pour les avantages je ne suis pas d'accord. Tout simplement parce que les termes capacités spéciales et avantages ou désavantages sontr vraiment bien différenciés. Du coup s'ils avaient voulu inclure les avantages et désavantages, ils l'auraient écrit.

J'ai posé la question sur le discord de Ulisses au cas où.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Docdemers
avatar

Sur la forme tu as raison d'Yvon, rien n'est écrit, mais dans le fond, j'ai confiance en la praticité des bouquins de l'oeil noir et suis convaincu qu'ils ont pensés les blockstat pour un minimum de réflexion. Je suis donc convaincu que les malus genre borgne sont directement inclus ...attendons la réponse :p

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dyvim
avatar
Dyvim

J'espère qu'il y aura une réponse. Je suis impatient de savoir.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dyvim
avatar
The ReAl NoOb

Les deux personnes qui ont répondu ( réponses non officielles) sur le Discord sont du même avis que toi.

Je suis allé regarder les cyclopes en v4 au cas où... En v4, ils avaient carrément 20 en Combat à Distance sur le lancer de roches... Du coup je pense que tu as raison : le malus doit déjà être incorporé. Je crois me souvenir qu'en v1 aussi ils étaient bons au lancer de rocher et que c'était même leur seule attaque...

Sinon pas besoin de checker les autre créatures, le Cyclope est le seul qui a un avantage ou un désavantage qui modifierai une des valeurs utilisées en combat. La plupart des avantages désavantages concernent la nyctalopie et le reste c'est de la résistance ou sensibilité au chaud ou au froid, plus quelques trucs genre irrascibilité ou des immunités au poison. Je n'ai rien vu qui impacte directement le combat.

Je vais peut être envoyer un mail au support Ulisses au cas où. Des fois que j'obtiendrais une réponse officielle...

avatar

Je vais peut être envoyer un mail au support Ulisses au cas où. Des fois que j'obtiendrais une réponse officielle...

Dyvim

C'est ce que j'avais fait pour la question de la zone d'effet du sort Oculus illusionis et ils ont été très réactif pour répondre.

avatar
Docdemers

ça y est Ulisses a répondu

Hallo Thomas!

Die Werteänderungen durch Vor- und Nachteile und SFs sind üblicherweise berücksichtigt, sofern es „feste“ Modifikatoren sind. Erschwernisse, etwa durch einen eingesetzten Wurchtschlag, sind nicht verrechnet, da nur temporär.

Liebe Grüße,
deine DSA-Redaktion

ce qui traduit donnerait

Bonjour Thomas.

Les changements de valeur dus aux avantages, aux désavantages et aux CS sont généralement pris en compte, pour autant qu'il s'agisse de modificateurs "fixes". Les malus, dus par exemple à l'utilisation de coup puissant , ne sont pas comptabilisés, car ils ne sont que temporaires.

Cordialement,
vos rédacteurs de DSA

donc pour le cyclope, c'est inclus.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Docdemers
avatar

Clarification bienvenue content

avatar
Dyvim

Bonne nouvelle. Toutefois, est-ce que "Wurchtschlag" n'est pas plutôt "Coups cinglant" ?

Et la mention "valeur fixe" me semble un peu ambigue. Par exemples, est-ce que les CS "Coup de marteau" et "Briseur de bouclier" du cyclope sont considéré comme étants des valeurs fixe ? Si oui, ça implique alors que le cyclope peut utiliser 2 CS de combat spéciales lors d'un même assaut. Est-ce que c'est ce que vous en concluez ? Et si le "Briseur de bouclier" est sensé être calculée comme ayant une "valeur fixe", ça signifie qu'à la base, l'attaque avec le marteau de cyclope ne devrait faire "que" 1D6+12 PI puisque la CS y ajouterait par défaut son bonus de 1D6. Toutefois, lorsque l'on regarde les caractéristique de l'arme en question, elles indiquent que l'arme fait à la base 2D6+12. J'ai l'impression que les CS de base et spéciales ne sont pas incluses. Les CS passives le sont et les avantages/désavantages et bien ça dépend...

avatar

Moi je comprends valeur fixe par : t'as pas trop le choix ou l'intérêt de ne pas l'utiliser...

Briseur de bouclier c'est circonstancié et donc pas inclus pour moi.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Docdemers
avatar
The ReAl NoOb

Je suis d'accord. Je comprend la même chose que toi !

avatar

Pour moi c'est bien ça ... les effets toujours actifs comme les Passives ou les avantages sont comptés ... tout ce qui se "déclenche" sur décision n'est pas compté

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Docdemers
avatar
Dany40

Good. On est donc jusqu'à présent tous sur la même longueur d'onde...

avatar

Bonne nouvelle. Toutefois, est-ce que "Wurchtschlag" n'est pas plutôt "Coups cinglant" ?

Docdemers

En effet

avatar

Le dragon des arbres

Tous jeux de rôles med-fan qui se respecte a de terrifiants dragons qui terrorisent les pauvres paysans et peuplades de leur univers respectifs et les dragons des arbres ne font... pas parti de ces dragons térrifiants. Les dragons des arbres sont des dragons dit mineurs et ils n'ont pas les atouts de leurs terrifiants cousins. Ils ne sont pas aussi physiquement imposants qu'eux, ne sont pas comme eux dotée d'une intelligence supérieure, et ne font pas non plus de magie. Non, ils ne sont définitivement pas terrifiants, mais ils demeurent des dragons et peuvent tout de même causer certains problèmes à un groupe d'aventuriers mal organisé ou qui sont pour une raison ou une autre déjà en fâcheuses position.

Que nous dit son bloc stats.

  • taille : le dragon des arbres est de taille moyenne. Donc aucun bonus/malus au combat de mêlée ou à distance. Et ce ne devrait pas non plus être trop problématique de le repousser s'il nous a sauté dessus et renversé par terre. Son camouflage naturel pourra toutefois changer la donne pour le combat à distance. Nous reviendrons sur ce point plus bas.
  • intelligence : le dragon des arbres n'est pas totalement idiot... pour une intelligence animale. Avec un 12(a) en IN et une TM de 2 et une bonne valeur en IU, je crois que l'on peut dire qu'ils est tout de même assez "éveillé". Ce n'est pas indiqué tel quel dans la description, mais ici le désavantage mauvaise qualité (curiosité) avec une épreuve de volonté pour la réfréner est inscrit sous les règles spéciales sous la mention objet étincelant car, quand ça brille, c'est intéressant... (et ayant une valeur en volonté plutôt ordinaire, il est pas mal curieux notre ami...). Ceci est une faiblesse que des aventuriers avisés peuvent exploiter à leur avantage.
  • son agilité : il a bien sûr une bonne valeur en AG, une excellente VI (20) et une INI qui va probablement plus souvent qu'autrement lui conférer le ou sinon l'un des premiers rangs dans l"ordre d'action à chaque assaut, mais ce sont surtout plusieurs petites choses, qui mises bout à bout, laisse à penser que ces créatures sont très, mais très agiles. Premièrement dans la description il est mentionné "...dʼailes en cuir qui font de lui un véritable artiste aérien, habile et intrépide... Ses capacités dʼescalade ne sont pas moins impressionnantes... il peut escalader à toute vitesse les troncs dʼarbres les plus imposants...". Et c'est exact, ses valeurs de compétence pour les talents escalade et vol sont très bonnes, mais il a aussi une très bonne valeur en maîtrise corporelle. Le MJ devrait mettre de l'avant cette particularité de ces dragons. Par exemple, le dragon des arbres pourrait voler en une sorte de "zigzag" lorsqu'il n'est pas en descente pour attaquer. Une épreuve de vol (combat aérien) ferait très bien l'affaire dans une telle circonstance, et une réussite du dragon occasionnerait alors un malus de -6 aux tireurs en combat à distance (le -2 dû à la VI encore supérieure à 5 pas malgré les zigzag plus le -4 du zigzag lui-même). Avec des épreuves d'escalade et de maîtrise corporelle (variés), le dragons pourrait courir rapidement entre les arbres/bosquets ou encore sauter de branches en branches ou d'arbres en arbres avec une agilité déconcertante apportant non seulement des malus à ceux qui voudrait le frapper ou lui tirer dessus, mais aussi compliquer grandement quiconque essayerait de le suivre pour le maîtriser. En résumé, le dragon des arbres n'a peut-être pas beaucoup de PV ni une grosse PR, mais la nature l'a doté d'une incroyable agilité pour compenser.

En combat

Comme mentionné en intro, le dragon des arbres n'est pas le plus terrifiant des dragons. Mais si le MJ utilise de façon adéquate les qualités défensives du dragon telles que décritent plus haut, et qu'il utilise ses qualités offensives judicieusement, il devrait tout de même offrir une confrontation mémorable aux héros.

Premièrement, il n'est pas obligé que le dragon des arbres attaque constamment sans subtilité en plongeant directement sur ses adversaires. Puisqu'ils sont un peu charognards, ils pourraient attaquer les héros lorsque ceux-ci sont endormi ou grièvement blessés au sol tentant de récupérer de leurs blessures en croyant les héros morts ou sans défenses (c'est sadique, mais la vie est dure en Aventurie). Sinon, comme indiqué plus haut, la créature n'est pas totalement idiote et a sans l'ombre d'un doute un instint de prédateur (normalement des petites proies, mais de prédateur tout de même) comme le laisse sous entendre sa bonne valeur en furtivité (déplacement silencieux, se cacher). Par exemple il pourrait les surprendre avec une ambuscade en restant accroupi sur une branche élevée ou en étant tapi dans des hautes herbes/gros buissons...

  • dans les feuillages le dragon est dans son environnement et ses écailles de la couleur du feuillage devrait lui conférer un bonus à sa furtivité.
  • une ambuscade réussie confère le status surpris aux victimes. Ce qui veut dire aucune défenses pour ceux-çi lors du premier assaut.
  • pour ensuite bondir (CS Saut) au moment opportun sur celui qui porte l'objet de sa convoitise et tenter de le renverser et le coucher au sol (idéalement lorsque celui-çi est un peu à l'écart).
  • si le dragon a réussi à renverser son adversaire et le mettre à terre (status à terre), il obtient une attaque d'opportunité (sans capacité spéciale de combat) avec seulement un malus de -2 puisque celui-çi profite de sa position avantageuse (bonus de +2 à son AT). Il est à noter qu'avec la CS Saut, il est impossible pour le dragon des arbres d'attaquer durant le même assaut puiqu'il a utilisé sa seule action disponible pour bondir sur sa cible.
  • Le héros pourra à son tour utiliser son action pour tenter de se libérer avec une épreuve comparée de tour de force (lever & soulever) avec au moins un malus de -1 pour le héros à cause du poids de la créature. Les autres héros pourront eux aussi réagir et peut-être même porter des attaques si leurs armes étaient en mains. Sinon, ils devront utiliser leur première action respective pour sortir leurs armes.
  • à l'assaut suivant, la haute INI du dragon va probablement jouer en sa faveur en lui permettant probablement d'agir parmis les premiers. Avec la CS de combat Coup cinglant I, il peut occasionner de bon dommages. L'attaque avec sa position avantageuse (si sa cible ne c'est pas libérée) lui confère toujours son bonus de +2 à son AT ce qui annule donc le malus occasionné par la CS Coup cinglant I. L'attaque avec les griffes offre de très bonne chance de toucher. Moins évident avec une morsure, mais les dommages seront plus important.
  • Ensuite, il utilise sont action libre pour s'envoler...

Donc un assaut rapide avant de retraiter aussi rapidement parmis les arbres ou dans le ciel en zigzagant. Avec un peu de chance, le dragon aura peut-être occasionné quelque chose comme 12-22 PI (1D6+4 et 1D6+6 si les deux attaques ont été faites avec des morsures). Assez pour faire réfléchir un héros. Ensuite le dragon peut enchainer avec des attaques aériennes en alternance avec des souffles de feu. Le souffle de feu fait peut-être moins de dommage, mais il a le mérite de garder le dragon hors de portée des armes de mêlées. Les attaques aériennes, avec ses griffes, accordent elles un bonus de +2 aux PI qui eux peuvent s'ajouter aux +2 PI de la CS coup cinglant I. Malgré un malus cumulé de -4 à son AT, 1D6+7 PI ça peut faire bobo ! Le fait que les héros aient un malus de -6 pour contre-attaquer "en passant" contre les attaques aérienne renforce cette impression de vitesse et d'agilité du dragon des arbres. Ici, un point de règle que je n'avais pas saisi lorsque j'avais préparé la première rencontre entre mon groupe de héros et 3 dragons des arbres. Lorsque le dragon des arbres (ou toute autre monstres possédant cette CS) exécute son attaque aérienne, il plonge vers sa cible et attaque celle-çi pour ensuite se "figer" l'espace d'un instant pour finalement terminer son déplacement seulement à la fin de l'assaut en cours. Ce que ça veut dire en gros, c'est que la cible (et ses compagnons à portée) a la possibilité de riposter lorsque son tour viendra (avec un malus de -6) avant que le dragon ne s'éloigne à la fin de l'assaut. Son déplacement se termine seulement lorsque tous le monde impliqué aient eu l'opportunité de jouer son tour.

Le brouhaha pourrait bien évidemment attirer d'autres dragons des arbres qui seraient dans les parages. Si les dragons alternent les attaques et les manoeuvres d'évitement aériennes (épreuves de vol pour créer un effet "zigzag"), les PJ en auront plein les bras pour faire fuire les dragons. Si les héros parviennent à en tuer quelques-uns, ils ne pourront pas s'octroyer le titre de "Tueurs de dragons" car les dragons des arbres sont des dragons mineurs, mais ils devraient tout de même penser au butin que la carcasse d'un dragon des arbres a offrir. Ses écailles, ses dents, ses griffes, ses larmes ou son sang sont des exemples d'ingrédients qu'un alchimiste pourrait être intéressé à acquérir. Mais ce qui pourrait les intéresser le plus est sans doute son escarboucle, qui sans être celle d'un dragon majeur, demeure toute de même une belle prise.

En terminant, des héros connaisseurs (le MJ devrait demander une épreuve de zoologie (monstres) avec peut-être un NR 4 pour connaitre ce fait) pourraient vouloir utiliser la haine réciproque qu'ont les dragons des arbres et les vers des fanges. Ils pourraient par exemple piéger des dragons des arbres en les mettants en cages pour ensuite les libérer en présence d'un vers des fanges ou encore en attirant ceux-çi sur le territoire d'un vers...

avatar

Toujours très intéressant et agréable à lire. Super boulot. coeur

avatar

Encore une fois merci The ReAl NoOb.

J'ai aussi édité mon texte avec quelque chose que j'avais originalement oublié d'inclure et qui je pense pourrait être pertinent. Je vais probablement aussi, d'ici la fin de la semaine, réviser mes autres entrées précédentes. Les portions de texte ainsi ajouté rétroactivement seront toujours en violet.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dyvim
avatar
Docdemers

Par expérience personelle 1 (et même 2) dragon(s) des arbres ne posent pas beaucoup de problèmes à un groupe de joueurs surtout s'ils sont dotés d' arcs.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Docdemers
avatar
Dyvim

En effet, les dragons des arbres ne représentent pas un énorme challenge pour un groupe de PJ le moindrement expérimenté. Mon groupe en ont rencontré 3 et en ont tué un et fait fuire les deux autres.

Toutefois, lors de cette rencontre je n'avais imposé qu'un malus au combat à distance aux héros dû à la vitesse (au moins 5 pas = -2) mais non aux man½uvres aériennes (les zigzag = -4) ou encore à la visibilité (feuillage = -2). Je n'avait pas à ce moment cerné la spécificité des dragons des arbres et qui est leur vitesse et leur agilité. Et je crois que c'est ce qui manquait à la rencontre pour la rendre plus intéressante. Il est très important je crois que le MJ mette en avant cette particularité des dragons. Si les héros ont un cumulatif de malus causé par la vitesse et l'agilité des dragons (-6) auquel s'ajoute le feuillage (-2) et bien rendu avec un malus de -8 pour toucher, ça met de l'avant la difficulté principale d'affronter ces créatures qui est la capacité de les atteindre. Chaque assaut sans les toucher, donnent aux dragons une opportunité de plus pour causer des dommages aux PJ. Ajouter à ça une légère brume, de la pluie ou une légère pénombre et ça devient un défi.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dyvim
avatar
Docdemers

Je ne crois pas que le malus de vitesse se cumule avec celui de zig-zag : ça ferait -6 pour moi.

Après dans l'Aventurian Armory, il est indiqué que certains arcs ne sont pas utilisables en forêt de mémoire.

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Docdemers
  • et
  • Docdemers