[THE SPRAWL] "Dossiers en souffrance" - recueil de 14 missions cyberpunk 26

Forums > Communauté > Actualité JdR

avatar

Merci content
Je ne l'ai donné à personne, c'est un mystére à élucider, je ne suis peut être pas le seul.
c'est la premiére fois que ça m'arrive.

Patrick

Ce que je veux dire, c'est qu'on te demandera éventuellement ton adresse IP pour la dé-bannir. Vérifie bien que c'est quelq'un qui gère Casus NO et pas un quelconque quidam ! Et ne la donne pas en public !

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Patrick
avatar
Man From Outerspace

En effet, Je m'attend à ce qu'il réponde à mon mail original dont j'ai donné la date plus haut.

avatar

J'ai eu exactement le même problème hier.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Patrick
avatar
RastaRocket

La ça commence à devenir vraissemblablement un probléme de config et non d'utilisateur.
Je ne comprenais pas aussi pourquoi le redemarage de ma box avec changement d'IP et suppression des cookies ne reglait pas le probléme.

avatar

MC: le fixer tente de s'enfuir à la malette contenant vos documents.
PJ: Je dégaine et lui tire dans les jambes pour l'empécher de fuir.
MC: ok fait un jet de Manoeuvre "employer la manière forte (Chair)"
PJ: 7+1=8/ "Quelque chose de valeur est cassé." + "Tu subis des dégâts tels qu’établis dans la fiction."
MC: Le fixer réplique, tu es touché au bras [Blessure 6+3 Tu perds prise sur ce que tu tenais.] et lache ton pistolet, l'une de tes balles perse la malette de pare en pare elle est gravement endomagée, une autre [Blessure 8+3 Perds une partie du corps (bras, jambe, œil).] lui fracasse le genoux il s'effondre et rampe vers on arme tombée quelques pas plus loin.
PJ: Je cours pour éloigner celle-ci d'un coup de pieds.
MC: fait une Manoeuvre [Agir sous pression (Cran)
PJ: 9+2=11/ alors qu'il met la main sur la crosse, ma botte lui écrase les phalanges, je récupére l'arme. de la main gauche.

Oh exemple très intéressant! Je vais y relever plusieurs points pour éclairer le fonctionnement d'un PbtA.

MC: le fixer tente de s'enfuir à la malette contenant vos documents.
PJ: Je dégaine et lui tire dans les jambes pour l'empécher de fuir.
MC: ok fait un jet de Manoeuvre "employer la manière forte (Chair)"

Malgré la formulation, je pense que le véritable objectif est ici plutôt de récupérer la malette, pas d'empêcher le type de fuir. Je peux me tromper, et c'est évidemment discutable, et ça dépend aussi de la façon dont on imagine la scène et de ce sur quoi on veut mettre l'accent. J'ai l'impression que le PJ réfléchit ici plus en termes d'action que son perso réalise qu'en enjeu de la scène. C'est important parce que du coup le choix de détruire quelque chose d'important et que ça soit la malette est un peu vache dans le cas présent. C'est comme s'il avait fait un 6- sur la Manoeuvre puisque le MC transforme en gros un succès en raté, une victoire en défaite : au final, le PJ n'a pas vraiment atteint son objectif hein. A mon sens, a minima, ça vaut le coup de prévenir "si tu prends la destruction d'un truc important, attention, ça sera clairement la malette, ok? Hé ouais, c'est le risque quand on défouraille sans faire gaffe: la prochaine fois il aurait peut-être fallu menacer avec Montrer les dents..." (Au passage, c'est une Manoeuvre de MC de leur demander s'ils sont sûrs de leurs actions en annonçant les conséquences possibles.)

une autre [Blessure 8+3 Perds une partie du corps (bras, jambe, œil).] lui fracasse le genoux il s'effondre

Je suppose que dans l'exemple que tu prends, chaque partie disposait d'armes qui ont fait 3-dégâts au final, après avoir décompté l'éventuelle armure. Je dis ça parce qu'un pistolet ne fait que 2-dégâts en général. 3-dégâts c'est plus du fusil automatique ou du révolver gros calibre.

Par contre, le dialogue introduit une grosse erreur: le PNJ fait une Manoeuvre de Blessure. Or, les PNJ ne font jamais de jets. La manoeuvre de Blessure (comme toutes les Manoeuvres de base au demeurant) n'est lancée que par les PJ. Le MC a ses propres Manoeuvres (de MC, de Corporation, de Mission, de Menace, etc.) et leur format est clairement différent (ici, tu as peut-être préparé que le PNJ dispose de la Manoeuvre "Avoir toujours prévu un moyen de prendre la fuite"). Bref, il faut gérer les blessures des PNJ dans la fiction et par la conversation, pas avec la Manoeuvre Blessure (évidemment, plus ils sont blessés, moins ils vont être vaillants, voir page 193 du livre de base).

il s'effondre et rampe vers on arme tombée quelques pas plus loin.
PJ: Je cours pour éloigner celle-ci d'un coup de pieds.
MC: fait une Manoeuvre [Agir sous pression (Cran)
PJ: 9+2=11/ alors qu'il met la main sur la crosse, ma botte lui écrase les phalanges, je récupére l'arme. de la main gauche.

Sauf si ce PNJ était badass ou cyberaugmenté, au vu de la fiction, je trouve que demander à un PJ d'agir sous pression pour l'empêcher de récupérer son arme est un peu vache. Le fixer est à terre, blessé, il rampe. C'est nickel de décrire qu'il rampe vers son arme (tu fais une manoeuvre "douce" : la situation est en train de changer mais les PJ peuvent intervenir pour l'empêcher / et non pas une manoeuvre "dure" : la situation change et les PNJ peuvent réagir à la nouvelle situation. Ici, si personne n'intervient, le PNJ va récupérer son arme). Sur sa Manoeuvre de blessure, le PJ n'a pas perdu pied (il a perdu son arme hein), donc il peut aisément, je pense, dégager d'un coup de pied l'arme du type. (A noter que tout ça, ce ne sont pas des règles gravées dans le marbre, mais plus une affaire de sensibilité: je préfère éviter les jets inutiles qui ralentissent la fiction. Les questions que je me pose sont: y a-t-il un enjeu à neutraliser le fixer et à l'empêcher de récupérer son arme? est-ce que la Manoeuvre ne l'a pas déjà neutralisé, et donc est-ce que je ne demande pas au joueur de refaire une Manoeuvre pour gérer la même chose? est-ce que la situation n'est pas, en toute honnêteté, suffisamment favorable au PJ pour ne pas lui faire lancer les dés?). Bref, je me contenterais dans la situation présente de la simple conversation :

MC: Il rampe vers son arme.

PJ: Je chasse d'un coup de pied son arme au loin.

MC: OK.

C'est un truc dans les PbtA qui les distingue des jdr plus tradi disons : on ne lance pas une Manoeuvre dès que le PJ fait quelque chose. On n'emploie pas une Manoeuvre pour la moindre action. Les Manoeuvres ne sont pas des compétences. Tu essaies de crocheter la porte à D&D? Jet de crochetage! Agir sous pression peut être utilisé pour crocheter une porte dans The Sprawl, mais seulement s'il y a une pression. Autrement, le déclencheur fictionnel ("Quand tu agis contre la montre, face au danger ou pour éviter un danger") ne se déclenche pas, et on gère ça par la simple conversation et la logique de la fiction (et donc probablement, le PJ crochète la porte sans problème, on ne perd pas de temps là-dessus, on passe à la suite derrière la porte, avec la salle serveur remplie de gardes cyberaugmentés et de drones militaires).

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Patrick
avatar
Khelren

Merci pour ce commentaire, cet aide abondant, je vais regarder ça en détail et essayé de tout comprendre. content