Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tous moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérer vos cookies ici.


[COC][Menace X] Scenario3 - étoile mourante 3

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées

avatar

Nous avons terminé il y a 2 semaines ce 3ème scénario, c'est donc parti pour un résumé à froid content

Les joueurs laissent de coté leurs AX51 et reprennent avec plaisir leurs civils (leurs persos préférés, puisqu'ils les ont créé eux-même - c'est le défaut de ma méthode "prétirés" pour les commandos). On leur fait passer un niveau, puis ils rentrent chez eux, et (à ma demande) développent un peu leur historique avec quelques relations fortes. Ils me font remarquer que c'est sûrement pour pouvoir tuer ces PNJs plus tard (on ne la fait plus à ces vieux briscards). L'ex-colonel-médecin de l'armée à donc une fille étudiante, le majordome est ami avec un vieil irlandais de la pègre de Boston, le coach sportif a une petite amie écervelée, et l'activiste écolo vit chez son frère footballeur pro, qui héberge aussi leur mère, qui perd un peu la tête. On fait un peu de RP avec ces PNJs, puis ils reçoivent l'appel d'Initiative qui leur demande de se rendre à Exeter. Pendant le trajet ils consultent le blog du Dr Watch. Ils sont pris en charge par Margarett Blake (et se méfient d'elle sans trop de raison, mais j'aime bien leur parano) qui leur apprend que leur cible a été assassinée. On utilise google map et street pour localiser le lieu et se mettre dans l'ambiance et on passe une playlist anglaise sixtees. Ils se répartissent les rôles d'enquêteurs et le matos présent dans le coffre (ils l'ouvriront plusieurs fois en espérant à chaque fois que j'ai oublié qu'ils se sont déjà servis, ou qu'il y a des armes de plus en plus puissantes dedans ^^).

Le sergent local est rapidement géré par un mélange Voie du Discours et Voie des Corporations (caméléon), et ils trouvent la plupart des indices de la scène de crime. Ils mettent aussi la main sur la caméra, sans demander au vieux couple si elle leur appartient (du coup ils échaffaudent qqs théories fumeuses sur son propriétaire). Concernant l'ordi ils me demandent s'ils y trouvent les images présentes sur le blog, je dis oui, et donc se demandent comment il a récupéré ces images, j'invente alors la présence d'un programme de hacking d'un satellite de télécommunication, écrit par Tweelen, et qui tranche nettement avec les programmes qu'il a écrit quelques mois plus tôt (il est bien plus sophistiqué => j'imagine donc que Lucie a pu lui dicter le programme, mais pas sûr que le commandeur ait eût effectivement les compétences pour le faire) .

Pendant que deux d'entre eux essaient d'exploiter les données du téléphone et de la caméra, les 2 autres décident d'aller interroger Pleenouth. Celui-ci fuit immédiatement, et les agents le récupèrent à grand peine, et le ramènent dans son appartement pour interrogatoire. Le temps qu'il se calme les 2 autres du groupe arrivent avec les dernières découvertes. L'activiste-écolo remarque qu'un punk (controlé à distance) observe ce qui se passe par la fenêtre et va l'arrêter. Elle le ramène aussi dans l'appartement alors qu'il gueule à l'outrage policier et envoie des "fuck you" en rafale.

Comme prévu l'interrogatoire tourne mal et Pleenouth s'arrache la langue. Le punk gueule, le médecin ne claque pas de point de chance pour le sauver, et les PJs commencent à s'aperçevoir d'un malaise quand ils regardent vers l'île. La tension monte bien et les joueurs commencent à devenir paranos. Au vu des échanges Lucie/Tweelen ils se disent que la victime était sous influence et ils ont peur pour eux. L'appel de Lucie qqs temps plus tard confirme ce sentiment. A ce stade ils décident d'aller voir Hunkle, obtiennent quelques infos et lui conseillent de quitter quelques temps les parages, pour sa propre santé. Il est suffisament choqué par la mort de ses amis pour écouter le conseil et fuir. De retour à Mousehole, la nuit est tombée, les PJs vont vers le port. Là je fais intervenir un peu trop tôt les habitants contrôlés, et les PJs se réfugient dans la voiture, qui est prise d'assaut. Ils démarrent et fuient le port, certains de n'avoir aucune chance de joindre l'île sans y passer. Je fais intervenir à la fois Initiative, qui leur envoie une image satellite de l'îlot et leur demande de choisir entre investiguer là-bas ou faire lancer une frappe de missile, avec un compte à rebours; et Lucie qui apparaît à l'arrière de la voiture et leur enjoint de venir la sauver. Après un vote ils décident de faire demi-tour et d'essayer de rejoindre l'île.

Guidés par Lucie ils trouvent le bateau, et rejoignent l'îlot dévasté par le crash. En présence des commandeurs ils ne tirent pas de suite et subissent donc des assauts mentaux quand "Lucie" meurt. Malgré le contrôle de l'un d'eux, ils parviennent à tuer les commandants restants et appellent Initiative pour la récupération de l'épave. Ils cherchent une éventuelle Lucie dans le vaisseau et sur le reste de l'ïle, et finissent par accepter qu'il s'agissait d'une projection mentale du rebelle. La mission est donc un succès, mais ils ont bien flippé et ont failli passer à coté du final.

Suite dans qqs jours avec "Victoire amère"

avatar

Merci pour ce retour!

J'aime beaucoup les développements du background de ces persos! Je me demande bien comment tu vas utiliser ces éléments content

Juste pour savoir, vous avez mis combien de temps à faire ce scénario?

avatar

Pour le développement du background je n'en ai encore aucune idée ! La fille du colonel est assez maline pour faire enquêter sur les absences de son père, l'activiste-écolo qui raconte tout à sa mère (qui a Alzeihmer) va peut-être se prendre un retour de bâton si sa mère finit par retenir et répéter des trucs, je pense que le vieux mafieux va venir se mettre au vert chez le majordome, et donc lui compliquer la vie, et enfin pour le coach je ne sais pas, c'est ptet lui le plus tranquille.

Je crois que nous avons passé 3 soirées sur le scénario, en comptant les double passages de niveau et l'amélioration de la base.