Points de règles 384

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Oeil Noir

avatar
Edwin

D'accord avec ce qui a été dit jusqu'ici. Selon moi il ne faut pas trop se compliquer la vie: la CS ne fait rien d'autre d'enlever la contrainte pour les dagues et les armes à duel à ne pas pouvoir faire de parades contre certaines autres classes d'armes. Ce qui veut dire qu'on peut se battre contre des adversaires équipés de telles armes de la même manière (et donc les mêmes stats) comme contre toutes les autres.

avatar
Dany40

Merci beaucoup, un coup de dague devient vraiment mortel...

avatar

Bonjour à tous !

Nouveau mj à l'oeil noir (que je trouve fantastique en passant content ) je me pose un question à propos du talent à utiliser lorsqu'un joueur veut faire des représentations théâtrale. Un de mes joueurs, veut raconter en surjouant ses aventures à la taverne et prendrait plaisir à voir la réaction des gens ou même pense gagner quelques thaler ainsi content

Qu'en pensez vous ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Oog des Meesters
avatar

Pour moi c'est une épreuve cumulative de Batellerie et de Contes & Légendes ... pour Contes et légendes je remplacerais l'un des jets sous IN par un jet sous CH (Qualité alternative)

avatar

Comme ça je dirais le talent persuasion.

Mais il y a peut-être des CS pour ça.

avatar
mangeclous

C'est une très chouette question! Je suis aller fouiner un peu dans les livres allemands (Kompendium 1&2) pour avoir un peu d'inspiration. Or, on y trouve donc des règles plutôt directes pour les performances plus ou moins improvisées de danse, de chant, de tours de habilité, voir de la mendiance en rue (domaine d'application du talent persuasion). Règle de pouce: possible à faire une épreuve 1x par jour, 2 deniers par NR de l'épreuve (1 denier pour la mendiance et les tours d'habilité). Par contre, raconter des histoires n'y est pas cité tel quel, mais l'adaptation me semble facile.

Dans les exemples des talents qui y sont donnés, il y en a deux d'application: dans un environnement "sérieux", il s'agit de se faire remarquer et d'être le centre d'attention de la soirée, le talent cité expressément c'est étiquette (domaine d'application conversation légère). Tandis que raconter ses aventures dans le bar, y rajoutant une bonne couche, c'est le talent persuasion (domaine d'application baratiner).

Je signale que la profession "acteur de théâtre" a comme talent principal persuasion, puis c'est déguisement, puis c'est étiquette. Je pencherais donc vers le talent persuasion pour le cas que tu présentes!

Il y a (dans le Kompendium) une CS générale ("performance impressionante"), 5 PA, talent correspondant 8+, qui augmente d'un denier par NR les revenus des actes selon la règle citée, et une CS avancée (nécessitant une CS de profession de marin - un type de CS introduit dans le livre) s'appelant "histoires de marins" qui permet d'utiliser persuasion ou bien contes et légendes pour raconter des histoires incrédibles, et qui donne alors un malus de 1 pour l'écouteur lorsque ce dernier souhaite déceler le mensonge avec une épreuve opposée entre le talent mensonger et sa connaissance humaine (j'espère que tu vois ce que je veux dire...). Ca s'appelle "contes de marins" et elle coûte 8 PA.

Je signale aussi l'existence de l'avantage "orateur né" dans le LdB: 4 PA pour un +1 dans le domaine d'application "discours public" à convertir&convaincre. On pourrait facilement imaginer un truc semblable chez toi, comme "conteur né" ou quelque chose du genre.

Ca t'inspire?

avatar

Toutes ces pistes sont très interessantes. Je pense que je vais suivre le conseil et utiliser persuasion d'autant que l'argument : c'est la compétence principale de la profession acteur de théatre est très persuasive !

Mais j'aime bien l'idée de l'épreuve cumulative battelerie avec conte et legende. Par contre comme on débute tous à l'oeil noir, on va faire au plus simple !

En tout cas merci et chapeau pour la réactivité

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Oog des Meesters
avatar
mangeclous

Si vous êtes débutants, commence par le simple, en effet. Si tu as joué quelques fois, reviens et mes propositions seront d'autant plus parlants.

Un conseil cependant: la force de la v5 est la classification très intéressante des talents avec leurs domaines d'applications, qui permet de donner des avantages bien mesurées pour certains domaines et pas pour d'autres, tel que pour les exemples données. C'est quelque chose qui fait que la première confrontation est un peu déroutante au vu du nombre de termes et de possibilités, mais en fait la mécanique est très bien définie et roule fort bien en jeu une fois qu'on est dedans. A regarder de nouveau une fois que tu as essayé le jeu!

avatar

Si on part sur une épreuve cumulative avec différents talents, je pencherais pour utiliser le talent persuasion puis déguisement avec pour celui-ci le domaine d'application jeu d'acteur peut-être...

avatar

... la force de la v5 est la classification très intéressante des talents avec leurs domaines d'applications, qui permet de donner des avantages bien mesurées pour certains domaines et pas pour d'autres...

Oog des Meesters

TOUT À FAIT !!!

Je crois qu'au début j'ai sous estimé cette partie du système mais maintenant avec l'expérience, je commence à visualiser beaucoup mieux toutes les possibilités que les domaines d'application peuvent offrir aux joueurs qui profitent de la CS générale "Spécialisation de compétences" ainsi qu'aux MJ au niveau de la création d'objets, d'armes mais aussi pour la possibilité de créer des Capacités Spéciales maison bien précises. Il ne faut absolument pas omettre ou sous estimé cette portion des règles qui comme le reste est magnifiquement développée.

Édit: Les 2 "Armory" aident à comprendre ce principe des domaines d'application.

avatar

Si on part sur une épreuve cumulative avec différents talents, je pencherais pour utiliser le talent persuasion puis déguisement avec pour celui-ci le domaine d'application jeu d'acteur peut-être...

Calenloth

Je seconde !

avatar

Je viens encore vers vous pour m'assurer que ces choix suivants sont possibles (selon les regles) pour la création d'un perso :

un joueur veut créer un demi elfe (profession chasseur) en prenant les avantages chant diphonique, pouvoir diphonique et la capacité tradition elfique pour lancer quelques sorts sorts (apprentissage de son père aujourdhui mort, cela ne lui pose pas de pb de ne plus progresser dans la tradition et de ne plus apprendre de nouveaux sorts).

De mon côté, d'un point de vu application des règles je ne vois rien à redire ... Pour le joueur en question, cela ne me pose pas trop de problèmes, d'autant qu'il aime faire des persos plutôt jolis (et je lui ai parlé du dillétante qui du coup lui plait davantage). Mais, cela me laisse un peu dubitatif de pouvoir faire des gardes sorcières ou autres joyeusetés.

Qu'en pensez vous ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dyvim
avatar
mangeclous

S'il ne veut que des sorts de tradition elfique mais pas les chansons elfiques a priori il n'est pas obligé de prendre chant diphonique.

Perso ça ne me gêne pas de rajouter des capacités magiques à une profession non magique à la base. C'est tout à fait permis tant que tu restes dans le nombre de points autorisés.

Après la profession d'arpenteur sauvage n'est pas tellement différente du chasseur.

avatar

Oui, il vaut peut-être mieux partir sur apenteur sauvage, quitte à modifier quelques points pour faire plus "chasseur".

avatar

Je n'arrive plus à retrouver la discussion sur le fait de combattre avec une arme dans chaque main et les limites d'usage des CS de combat dans cette configuration.... c'est quoi déjà la règle ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Nostros
avatar
Dany40

sur ce fil
Uniquement manoeuvre de base : pas possible d'utiliser une manœuvre spéciale avec 2 armes en main

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Edwin
avatar

C'est là forums.php?a=last&topic_id=17997

avatar
Nostros

Intéressant merci.

Le cas ne s'est pas encore présenté, je pense à ma joueuse assassin qui est ambidextre, a combat à deux armes, dégainage rapide et blocage en croix, mais ce sont toutes des passives, elle n'est donc pas concernée.

Sinon, pour que cela soit plus clair, je résume (n'hésitez pas à donner votre avis, j'ai une compréhension particulière de l'application des manoeuvres de base).

En combat à deux armes, dans les capacités spéciales de combat (qui sont de 3 types : passives, manoeuvres de base, manoeuvres spéciales) on utilise :

  • toutes les passives, qui s'appliquent de même manière aux deux armes, soit aux deux attaques de l'assaut.
  • uniquement une manoeuvre de base, qui s'applique uniquement sur une des deux armes soit une des deux attaques (là, vous allez peut-être tiquer).
    J'ai réfléchi par rapport à cela en remarquant que les 3 manoeuvres da base (bottre secrète, coup cinglant et feinte) sont plus réalistes en ne s'appliquant qu'à une des deux attaques et comme l'Oeil Noir est un jdr réaliste.
    Quand il est écrit (page 238 ldb) : " les deux attaques sont limitées à des manoeuvres de base " , on peut le comprendre par " que vous choisissiez de l'appliquer à la 1re ou seconde attaque, ce ne peut être qu'une manoeuvre de base "
  • aucune manoeuvre spéciale

Sinon, ce qui pour moi pouvait prêter à confusion sont les termes capacités spéciales et manoeuvres spéciales (car tous deux sont phonétiquement proches en raison de leur qualificatif " spéciales "), faut bien comprendre que le premier est un terme généraliste (presque un titre de chapitre) et que le second est une sous catégorie du premier (avec des impacts in game lorsque utilisées).
Ex : en combattant avec deux armes, on doit utiliser certaines capacités spéciales (passives) et on a le choix d'en utiliser une autre mais juste une (si c'est une manoeuvre de base).
: en combat à deux armes, on n'a pas le droit d'utiliser de manoeuvre spéciale.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dany40
avatar
Edwin

Ton approche est la bonne ... les termes sont essentiels ... et je posais la question d'où était ce sujet de discussion car je ne comprenais pas vraiment qu'il y est doute.

Le livre de base est limpide selon moi sur le combat à deux armes :

En ce qui concerne les capacités spéciales de combat, les deux attaques sont limitées à des manœuvres de base.

Les manœuvres de base sont en effet une catégorie de CS de combat ... Botte secrète et Coup cinglant en sont des exemples.

Et en effet comme on ne peut faire qu'une seule manœuvre de base par "activité" on arrive en toute clarté au fait qu'on peut faire une manœuvre de base sur une des deux attaques d'un combat à deux armes , l'autre attaque sera une attaque normale.

EDIT : En fait un débat sur le Discord d'Ulisses m'a mis la puce à l'oreille par rapport à cela et certains intérêts "cachés" de certaines capacités.

L'objet du débat était l'apparente inutilité d'une capacité venant de Gods of Aventuria ... permettant à un prêtre de Swafnir d'utiliser son bouclier cultuel en combat de façon spéciale (une attaque ignorant le malus d'AT du bouclier et pouvant mettre au sol la cible si elle échoue a une épreuve de Maîtrise corporelle).

Le gros + de cette capacité de prêtre ... c'est que ce n'est pas une manœuvre (ni base, ni spéciale ...) ... elle peut donc être utilisée en même temps qu'on fait une manœuvre (base ou spéciale) avec l'arme principale .

Du coup cela devient fort intéressant d'aller vers l'ambidextrie avec son prêtre de Swafnir content

avatar

Bonsoir,

je viens encore vers vous pour une question à propos des plantes médicinales.

Sur la règle, pour le coût des plantes il est inscrit un coût lorsque la plante a été traité par un herboriste ou un alchimiste. Certes mais quel est ce traitement, comment le faire jouer aux joueur et à quoi est il utile ?? il ne m'a pas semblé que l'effet demandait un traitement particulier à part faire parfois une tisane...

Je me suis dit que le traitement par un herboriste permettait de conserver la dose 3 mois mais ce n'est que simple supposition et je ne vois pas quel test faire pour ce traitement ...

Ce message a reçu 2 réponses de
  • TSandman
  • et
  • Edwin