Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

La Magie dans COF ... 13

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées

avatar

Bonjour à tous !

J'écris ce petit message dans le but de savoir si j'ai concrètement compris comment fonctionne la magie, et plus précisément le système de la voie "du grimoire".

Cette voie, d'après ce que j'ai lu et relu, remplace toutes les voies d'un profil de magicien et permet lors de l'achat des paliers d'accéder à un certains nombre de sorts de ce palier mais de tous les profils ...jusque là, tout va bien, mais ... il semble qu'on soit obligé d'utiliser la mémorisation en lieu et place d'un système de mana ou d'utilsation "à volonté" de ceux-ci.

En gros, comment utiliser les sorts du compagnon tout en gardant le système de mana ? aurai-je râté quelquechose ?

La base de ma réflexion c'est que je reproche un peu au profil de "Magicien" de ne pas être assez complet et peu diversifié, en gros, pour faire simple, le système 3.5 ou 5.0 de D&D permettait de "choisir" ses sorts, le système CO est génial pour un tas de profils, mais je trouve le mage trop "limité" surtout quand on voit les sorts rajoutés au Compagnon par les "Voies".

Comment fonctionnez vous ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • LeoDanto
avatar
Badkarma

J'ai l'impression que tu mélanges le Grimoire du Compagnon, la Voie du Grimoire (qui est normalement une voie de Prestige Singulière) et la Magie Vancienne avec la Voie des Sortilèges.

Les Voies du Grimoire et la Voie des Sortilèges me semblent totalement déconnectées du système de Mana et donc incompatibles avec son usage (et le recours à la tempête de Mana etc.). A la place, tu utilises un tableau de progression de sort exposé p. 183.

Le Grimoire du Compagnon est un compundium qui regroupe tous les sorts existants et introduits également de nouveaux sorts. Ces nouveaux sorts ne sont basiquement pas accessibles aux profils de COF, sauf si le MJ autorise de remplacer un sort par un autre, en prenant garde à l'équilibre global. Cependant, le recours à consommables (parchemins, baguettes et autre grimoire) permettent d'en donner un certain accès.

Perso, le côté limité des lancers de sorts de COF ne me pose aucun soucis: ca permet de valoriser l'usage des consommables. Mais c'est justement pour les joueurs qui préfèrent plus de polyvalence que la Voie du sortilège existe.

avatar

Alors moi j'expérimente actuellement un truc qui va exactement dans le sens que tu veux :

PM + accès à la voie des sortilèges.

Au final ça ressemble plus à la manière de fonctionner du Magicien de D&D5/H&D :

Chaque jour il prépare une liste limitée de sorts issus de son grimoire, et peut en lancer un nombre limité, sauf pour les tours de magie, qui sont illimités.

Alors sur le papier ça semble un peu plus puissant que le magicien de base COF, mais j'ai le sentiment que ça ne rendra pas le magicien trop puissant.

Bon pour le moment je n'ai pas des masses de recul/retour d'expérience, le magicien en question est niveau 2, donc il n'a pas encore de PM. Il a pris la voie des sortilèges au rang 1 (il a donc choisi 3 sorts de niveau 1 directement dans le grimoire, et il en prépare 1 chaque jour). Il a pris aussi 2 rangs dans la voie de la magie universelle et 1 rang dans la voie de la magie destructrice. Le choix de ces voies ne doit rien au hasard, en effet, ce sont les 2 seules voies du magicien qui donnent autre chose que seulement des sorts. La voie de la magie universelle donne un bonus sur tous les tests d'INT liés à la connaissance et l'érudition, plus l'INT héroïque au niveau 5. La voie de la magie destructive donne accès au rituel de puissance au rang 5.

Pour le moment ce magicien niveau 2 a donc Projectile magique, Lumière et Détection de la magie tous les jours, plus 1 sort qu'il prépare parmi les 3 sorts de son grimoire. En l'occurence il a choisi armure de mage chaque jour pour le moment.

Je suis particulièrement vigilant sur le fait que ses sorts sont des actions limités, et donc qu'il ne peut pas bouger en plus de les faire. Pour le moment il a été bien pénalisé par ça, le but c'est qu'au niveau 3 lorsqu'il aura accès aux PM, il prenne l'habitude de claquer un PM pour lancer ses sorts en action simple.

Jusqu'ici ce personnage n'a pas particulièrement brillé par son grosbillisme, il a surtout été très utile pour son intelligence et son érudition, mais pendant les combats, le mieux qu'il ait fait c'est d'éclairer ses compagnons dans le noir grâce à sa lumière. Ils n'ont rencontré que des gobelins fourbes avec des tactiques de hit & run, il n'avait donc presque jamais l'occasion de les voir au début de son tour, obligeant le personnage à utiliser une action de mouvement pour les voir et donc l'empêchant de lancer un sort. Il n'a toujours pas réussi à tuer le moindre gobelin (le guerrier en a déjà 8 ou 9 à son tableau de chasse et le voleur 4 ou 5), et pourtant ce n'est pas faute d'essayer. Il a tenté les coups de dague après une action de mouvement. La seule fois où il a touché, c'était pour faire 1 ou 2 de DM. Il a eu l'opportunité une fois de tirer un projectile magique sur un gob en fuite, mais là encore pas de bol, les DM étaient insuffisants, le gob a réussi à s'échapper ! mort de rire

Bon je pense qu'il deviendra nettement plus puissant avec les niveaux, comme tous les magiciens, mais pour l'instant on a le feeling classique d'un magicien D&D. Je lui avais mis une restriction dans le choix de ses sorts, mais plus pour des raisons RP : son Mentor étant Maëla dans le village de Clairval encore traumatisé par les enfants disparus et le nécromancien, les sorts de nécromancie lui sont interdits.

PS : le joueur de ce PJ est expérimenté dans une équipe de joueurs moins expérimentés, il a déjà joué à D&D 3, Pathfinder, D&D 5 et j'en passe, donc la complexité du perso n'est pas un soucis pour lui.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ulti
avatar

Cela me semble une solution très intéressante. J'ai hâte de voir tes retour avec les montées de niveau. content

Peux-tu expliciter ce que tu entends par tour de magie ? (les sorts de rang 1 et 2 ?)

Chaque jour il prépare une liste limitée de sorts issus de son grimoire, et peut en lancer un nombre limité, sauf pour les tours de magie, qui sont illimités.

avatar

Et donc si j'ai bien compris tu as une voie qui se situe quelque part entre la voie du grimoire (p107) et celle des sortilèges (p181).

Il connait et inscrit 3 sorts de rang 1 (pour le moment) dans son grimoire, mais n'en prépare qu'un seul chaque jour (qu'il lance ensuite dans les conditions normales, à volonté si rang 1 ou 2, avec PM pour les rang 3 et +).

C'est cela ?

Tu l'autorises à changer le sort préparé en cours de journée en prenant 10 minutes de révision dans le grimoire ? Je trouve que ce serait sympa et que ça donnerait encore plus de souplesse.

avatar
MRick

J'avais aussi réfléchi à un système similaire, mais pour l'instant, ce qui me gêne, c'est qu'un rang dans cette voie des sortilèges est strictement meilleur qu'un rang de même niveau dans les autres voies (sauf effectivement dans l'optique d'atteindre le rituel, mais ça semble bizarre quand même). Une solution pourrait être de supprimer ces autres voies, peut-être...

Pour la suite de cette voie des sotilèges, tu comptes donner accès à combien de sorts à chaque rang ?

avatar

Pour ma part, je teste un truc très simple.

je n'emploie jamais le système de Mana que je n'aime pas et surtout je trouve que le système de magie de base est tout simplement super. Mes joueurs adorent et ne veulent pas en changer.

J'ai conçu une nouvelle classe: le mage hermétique. Ce dernier possède la voie de la magie universelle en obligatoire et 4 voie appelée "Voie du grimoire". Il peut choisir dans la liste du grimoire du compagnon les sorts qu'il veut en fonction du rang dans sa voie. Cela permet d'offrir une énorme liberté de choix et de création au joueur. Le mage devient unique véritablement, car il conçoit son propre grimoire.

L'utilisation des sorts emploie le système de base de CO, donc action limité et sort à volonté.

Seul bémole, il a besoin de son grimoire comme objet focalisateur pour lancer ses sortilèges. Sauf ceux de la magie universelle qui sont innés. Si il perd son grimoire ou qu'il lui est retiré, il se trouve donc coupé de sa magie.

Dans le cas d'un grimoire irrémédiablement perdu, il a la possibilité d'en faire refaire un en retournant dans son école de magie entre deux niveaux pour le faire recopier. Mais cela coûte très cher (100 pa pour le grimoire + 50 pa x Rang de sortilèges dans le grimoire)

a l'heure actuel je n'ai vu aucun abut, ni aucun bug. Le personnage n'en est pas plus grosbill et je n'ai pas trouvé de synergie de sort inadequate. Je vais continuer à le tester et je vous ferais des retours si vous voulez.

C'est pour moi un très bon moyen de rendre le mage vraiment à part. Il y a même la possibilité de le faire pour les druides ou les prêtres afin de les typer davantage.

avatar

Merci à tous pour vos retours.

Beaucoup de bonnes idées qui me permettent d'y voir plus clair, mais en définitive, les nouveaux sorts du Compagnon seront diffcile à jouer sans la Voie du Grimoire, il faudrait donc créer des voies par écoles de magie (Altération, Evocation, Illusion ...) ou des voies plus spécialisées, genre la voie du feu (flèches enflammées, arme enflammée, boule de feu, armure de feu, mur de feu, conjration élémentaire de feu ...).

Je vais travailler là dessus.

avatar

Cela me semble une solution très intéressante. J'ai hâte de voir tes retour avec les montées de niveau. content

[...]

Peux-tu expliciter ce que tu entends par tour de magie ? (les sorts de rang 1 et 2 ?)

Laurent Kegron Bernasconi

Je fais référence aux tours de magie D&D5/H&D qui sont utilisables à volonté, et/ou aux rituels, pour lesquel il n'y a pas besoin de dépenser de slots de sorts dans D&D5/H&D. Je considère que les PM sont plus ou moins l'équivalent des slots de sorts.

Au final, les sorts de rang 1 & 2 se comportent un peu de la même manière que les tours de magie et rituels de D&D5.

Typiquement Détection de la magie même si c'est un rang c'est un pouvoir que le magicien peut faire autant de fois qu'il veut si il n'est pas pressé.

avatar

J'avais aussi réfléchi à un système similaire, mais pour l'instant, ce qui me gêne, c'est qu'un rang dans cette voie des sortilèges est strictement meilleur qu'un rang de même niveau dans les autres voies (sauf effectivement dans l'optique d'atteindre le rituel, mais ça semble bizarre quand même). Une solution pourrait être de supprimer ces autres voies, peut-être...

Pour la suite de cette voie des sotilèges, tu comptes donner accès à combien de sorts à chaque rang ?

Ulti

Oui c'est vrai que cette voie des sortilèges peut sembler strictement supérieure qu'une voie classique comme par exemple la voie de la magie protectrice pour reprendre l'exemple du perso à ma table. Aujourd'hui il a préparé armure de mage, mais demain il pourra avoir un autre sort à la place ce qu'il ne pourrait pas faire si il prenait la voie de la magie protectrice.

Je vois quand même quelques bémols, comme Pretre, je considère le grimoire comme une contrainte. L'idée n'est pas de priver le magicien de son grimoire régulièrement, mais une fois de temps en temps, je pourrais l'embêter pour son grimoire, ce qui fera qu'il ne peut plus préparer ses sorts. De plus peut-être que je pourrais lui faire dépenser des PA ou des PO pour continuer à remplir son grimoire.

Pour les autes rangs, il me semble que c'est 3 sorts à chaque fois, comme décrit dans la voie des sortilèges.

On verra bien si il y a une dérive et que le personnage devient trop puissant, c'est un joueur qui a joué un voleur CO:F sur une autre campagne, et qui a de lui même "nerfé" son perso en ne continuant pas à progresser dans la voie de l'assassin car il trouvait que c'était trop grosbill d'avoir 5d6 de sournoise au niveau 5 ! Donc je n'ai pas d'inquiétude là dessus... plaisantin

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ulti
avatar
MRick

Dans la Voie du Grimoire, c'est 2 sorts de rang 4 et 5 (et 3 pour les autres rangs).

Et sinon, tu penses autoriser à recopier des parchemins dans le grimoire ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • MRick
avatar
Ulti

Ah oui exact !

Enfin non c'est dés le rang 3, je n'avais pas fait gaffe à ce détail... Et bien ça sera pareil que dans la voie du grimoire et la voie des sortilèges alors.

Je n'ai pas encore décidé pour la possibilité de recopier des parchemins dans le grimoire, pour le moment il n'y a pas de parchemin ni de grimoire à trouver donc je n'ai pas besoin de décider tout de suite.

Ça me permet de voir comment ça évolue. Si le perso devient vitre trop balèze, ça sera non. Sinon oui, mais avec un coût pécunier (acheter des encres rares, poudres et autres).

avatar

Pour varier les possibilités d'un magicien sans changer le système, on peut simplement lui donner accès à des sorts supplémentaires via un grimoire (en tant qu'objet magique du livre de base, pas la Voie, ni la liste du compagnon). C'est un peu plus utile que de bêtes consommables et il y a aussi la nécessité de disposer du grimoire pour lancer les sorts qui y sont inscrits...