Des formats numériques en JdR 55

Forums > Créativité

avatar
Suite à une dérive de sujet sur un autre fil, j'ouvre ici la discussion, qui démarrait de façon intéressante, sur les formats numériques (PDF ou autre) en JdR. On avait évoqué des formats pour liseuses, la pagination des PDF, il y a même eu ailleurs des livres audio. C'est un sujet complexe, qui dépend à la fois des préférences de chacun mais aussi des supports (ordi, tablettes, téléphones, ...). Je pense pour ma part qu'un format numérique spécifique au JdR serait à créer. J'ai un temps engagé une réflexion sur quelque chose basé sur du mind mapping. Il faudrait que je retrouve ça pour vous en présenter les détails mais en résumé je pensais à des "vues" chronologiques, géographiques, par relations entre les protagonistes,... avec des filtres bien sûr. J'avais surtout pensé ça comme un format dont le contenu pouvait être à la fois modifié par les utilisateurs, avec possibilité de partages de contenu, mais aussi dont les suppléments s'intégreraient et s'ajouteraient au contenu de base.
avatar

Suite à l'intervention du Grand Strateger, je me suis auto-retenu de répondre sur cette question des formats numériques. Du coup, j'ai un peu perdu le fil de ce que je voulais dire. Mais en substance, je voulais dire que j'allais moi aussi dans le sens de la remarque de "je-ne-sais-plus-qui" et que personnellement, les pdf, je m'en fiche un peu comme de l'an 40. J'ai un disque dur plein de pdf que je récupère bien entendu, que j'ouvre parfois pour voir à quoi va ressembler le bouquin que j'ai acheté, je parcours très rapidement pour me faire une idée de la maquette, puis je referme et me dépêche (pas volontairement bien entendu) d'oublier que je l'ai jamais eu ! content

Parfois, en parcourant le disque dur en question, je me rends compte que j'ai tel ou tel pdf, mais sans rien en faire. Sauf très ponctuellement, lorsque je fais effectivement jouer tel ou tel scénario (ou campagne, d'ailleurs, en général). Par exemple, pour l'Héritage du Feu, que je fais jouer par intermittance depuis quelques années, lorsque j'ai le temps de bien préparer mon scénario (ce qui n'arrive pas toujours !), je profite du pdf pour imprimer les cartes ou illustrations, pour les avoir sous les yeux plutôt que d'avoir à les photocopier. Du coup, le pdf m'éviter de bousiller mes bouquins, mais c'est vraiment la seule utilité qu'il a pour moi.

Sachant, pour revenir à ce que tu dis sur les outils, Dohnar, que je suis équipé d'un PC portable (que j'utilise énormément pour écrire mes textes et aller sur le Net) et d'une tablette (que j'utilise très peu, mais qui me sert accessoirement lorsque je suis contraint de lire un texte en pdf, par exemple pour faire une critique pour Casus alors que je n'ai pas encore reçu l'exemplaire papier du bouquin et que la deadline approche !).

Et quel que soit le support, PC ou tablette, lire sur pdf m'est très pénible. Je précise également que j'ai eu l'occasion de tester une liseuse, dont mon père raffole. Je n'ai pas trouvé l'expérience très agréable, d'autant plus que les eBooks sont d'un fade ! La maquette n'est pas élaborée (vu qu'elle peut s'adapter en fonction de la taille de caractère choisie et contient très peu d'illustration, qui, pour les bouquins que j'ai pu lire via ce média, étaient ridiculement petites et peu lisibles, alors qu'au moins, sur le pdf, si c'est chiant à manipuler, on conserve la maquette chiadée du bouquin papier), et pour feuilleter rapidement pour trouver tel ou tel passage, ce que je fais régulièrement avec mes bouquins, c'est juste impossible. Je sais bien qu'il y a des outils de recherche (qui peuvent se révéler super utiles, tout comme les dictionnaires intégrés ; je ne crache pas sur les avantages de l'outil ! content), mais ils ne conviennent pas forcément à ma façon de lire.

avatar

Je comprends les adorateurs de l'Arbre Mort (j'en fait parti aussi).

Mais le format numérique a tout de même pas mal d'avantages, un coût moindre, c'est plutôt facile et rapide de faire un ebook à partir du fichier source et surtout pas besoin d'attendre des lustres la version arbre mort.

C'est d'ailleurs l'unique raison pour laquelle j'ai pledgé The Sprawl (outre le fait que j'aime bien le synopsis du jeu).

Après, je pense que faire une version ebook devra repenser la manière de mettre en forme les infos, mais on ne lit pas sur liseuse ou tablette pour avoir tout le flot d'information mais plutôt pour pouvoir lire les règles plus facilement, lire le contexte, connaître la disposition du livre...

Pour préparer sa partie, il y aura toujours le pdf ou l'arbre mort et on aura pas besoin de tout en lire mais juste de pêcher les éléments utiles.

Toujours est-il que si certains CF proposent une option ebook en plus des pdf, je serai tout de suite plus tenté de le prendre (même si l'option est payante).

Encore ne faut-il pas abuser ^^ (oui, SD, c'est toi que je vise, la version pdf à 40¤ pour galérer à lire un pdf A4 de 800 pages sur un ordi est hors de prix)

avatar

[...]

Et quel que soit le support, PC ou tablette, lire sur pdf m'est très pénible.

[...]

Marc S

Je n'aime pas spécialement lire les pdf. De temps en temps, je leur trouve un usage acceptable - par exemple en voyage (voiture, train, avion) il est plus simple de lire un pdf sur un smartphone XXL plutôt que d'embarquer son magnifique livre cartonné quadricolor avec le risque élevé de le bousiller.

Par contre, quand on joue en virtuel - ou qu'on applique des outils virtuels à des tables "réelles" (mon dieu ce que j'aimerais faire ça!!), le pdf - enfin le dématérialisé dans l'absolu - est un support indispensable et bien plus efficace et utile que le support papier.

Or je ne pense pas me tromper en considérant que le virtuel prend de plus en plus d'importance dans notre loisir, par les options ou possibilités qu'il apporte (même aux tables "réelles"). De nombreux éditeurs acceptent d'utiliser, de diffuser et/ou de commercialiser ces outils. Je trouve surprenant et ô combien rétrograde que ce ne soit toujours pas une généralité.

Par ailleurs, effectivement la lecture de jdr sur pdf via des liseuses est une expérience globalement désagréable. Mais je pense que cet avis négatif est pas tant dû à notre respect pour le papier ou à cause de la qualité de la liseuse que par le fichier source qui lui-même est rarement raisonné à cet usage.

Bien entendu ce serait augmenter les coûts que de penser une autre mise en page, avec une résolution adaptée, un code couleur reposant (le fond blanc c'est très bien pour un livre mais sur un écran de tablette ça crame les yeux à force), des liens hypertextes bien pensés et tout et tout mais je suis persuadé que les fichiers dématérialisés seraient appréciés à une meilleure valeur et à leur juste prix s'ils n'étaient pas pris juste pour "une étape nécessaire à la confection d'un produit physique".

avatar

[/Troll_mode on]

Et puis je suis sûr que beaucoup de pledgers de PN2 vendraient leur mère pour pouvoir avoir les livres non finalisés en version ebook

démon

(et puis, la vente de leur mère leur permettrait de pouvoir acheter une liseuse en sus)

[/Troll_mode off]

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Sigfrid
avatar
Fytzounet
Ah non hein !
Merci de les laisser en quarantaine sur leur fil de discussion.
Ce message a reçu 1 réponse de
  • Fytzounet
avatar
Sigfrid

Désolé, j'avais oublié que la finalisation de ce projet détruirait totalement le continuum espace temps.

troll

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Sigfrid
avatar
Pour le reste, comme je le disais, je fais aussi partie de ceux qui lisent en bouquin et pas en pdf. Sauf ceux dans le bon format pour ça (bouquins de chez Chibli) ou comme le disais LeoDanto, pour préparer des parties en ligne. Mais dans ce cas je me sers du pdf pour extraire ce qui m'importe, je ne le lis pas intégralement en pdf.
Pour les eBook, autant j'aime bien lire des livres (pro ou romans) dans ce format, autant pour les livres de jdr avec toutes leurs illustrations c'est moyennement (voire pas du tout) pratique. Il faudrait alors les dépouiller au possible pour avoir exclusivement le texte.
avatar
Fytzounet
C'est surtout qu'il y a déjà un fil de raleries pour cela, ce n'est pas la peine d'en générer d'autres. plaisantin
avatar

Je n'aime pas spécialement lire les pdf. De temps en temps, je leur trouve un usage acceptable - par exemple en voyage (voiture, train, avion) il est plus simple de lire un pdf sur un smartphone XXL plutôt que d'embarquer son magnifique livre cartonné quadricolor avec le risque élevé de le bousiller.

Personnellement, ça ne m'embête pas particulièrement d'emmener mes bouquins en voyage. Je le fais rarement parce que dans les transports, je préfère lire un roman, mais quand je pars en vacances, pas de souci, je prends mes bouquins de JdR, en prenant soin de ne pas les abîmer. Lire sur un smartphone ne me viendrait même pas à l'esprit ! Même XXL, la taille de l'écran me semble juste ridicule pour pouvoir lire de façon confortable (un smartphone XXL c'est quoi ? 7'' ? Plus petit qu'un livre de poche, en tout cas, donc l'horreur ! Mais j'avoue ne pas utiliser mon smartphone pour surfer sur le Net non plus, je ne trouve pas ça ergonomique. content

Du coup, si je dois lire un pdf dans les transports, ce sera uniquement parce que je n'ai pas la version arbre mort, et dans ce cas, je préfère m'imprimer les pages que j'ai à lire. Ce qui est une absurdité écologique, mais ça m'arrive de le faire pour pouvoir rédiger mes articles dans les temps.

Par contre, tu parles d'avoir peur d'abîmer tes bouquins dans les transports : personnellement, j'aurais beaucoup plus peur d'abîmer ma tablette si je l'emmenais dans les transports. Une tablette, c'est beaucoup plus cher à remplacer qu'un bouquin !!! content

Par contre, quand on joue en virtuel - ou qu'on applique des outils virtuels à des tables "réelles" (mon dieu ce que j'aimerais faire ça!!), le pdf - enfin le dématérialisé dans l'absolu - est un support indispensable et bien plus efficace et utile que le support papier.

Ca va probablement de paire, mais je ne joue pas en virtuel. Je ne suis absolument pas contre le progrès technologique, mais si je comprends la décision de certains de jouer en virtuel, c'est une façon de jouer qui ne m'intéresse absolument pas, et qui ne me convient pas. Pour moi, c'est à l'opposé même de ce que je cherche dans le JdR. Pour provoquer un peu, autant faire du MMORPG (ce que je ne fais pas non plus, soit dit en passant). Pour moi, une partie de JdR, c'est avant tout retrouver les potes, papoter un peu en bouffant des bonbecs et des gâteaux avec une tasse de café ou un verre de soda (comme hier soir !), et puis à un moment, se lancer tranquillement dans la partie, avec cette proximité physique, les dés qui roulent sur la table, les documents papier qu'on peut échanger...

Je sais bien tout ce que permettent les outils de jeu virtuels, mais comme les pdf, pour moi, ça n'a pas de saveur. Sans parler de la qualité des échanges audio ! Déjà qu'une conversation téléphonique de 30mn, ça m'épuise parce qu'il faut se concentrer pour comprendre parfois ce que dit l'autre en face. Alors une conversation sur internet... L'horreur. Les rares skype que je fais, c'est sympa parce que ça permet de voir de la famille à l'autre bout du pays et de faire coucou, mais c'est usant juste 5mn parce que le son est pourri, que l'image est saccadée, voir plante régulièrement. Alors probablement que je n'ai pas une bonne bande passante, j'en sais rien. Mais si c'est pourri pour du skype ou du téléphone, je n'imagine même pas une partie de JdR de 3 ou 4h !!!

Mais pour revenir à ce que tu dis, j'imagine qu'effectivement, pour une partie en virtuel, le bouquin en dématérialisé peut avoir un intérêt. Encore que, si tu dois déjà jongler avec ton interface de jeu virtuel, ça doit quand même être plus pratique d'avoir le bouquin physique à côté de toi pour aller vérifier telle ou telle information plutôt que d'avoir le bouquin sur l'écran... Là encore, c'est peut-être un problème technologique, mais je vois les limites de la chose quand, pour le boulot, je dois jongler entre plusieurs documents sur mon PC, avec parfois le PC qui "gèle" parce qu'il doit d'abord gérer le doc que j'ai à l'écran, avant de pouvoir passer à l'autre sur lequel je travaille en même temps, puis au troisième... Je ne sais pas s'il faut un matériel très performant pour pouvoir jouer en virtuel, mais que ce soit au boulot ou à la maison, pour ma simple utilisation, c'est déjà parfois compliqué, alors bon...

Par ailleurs, effectivement la lecture de jdr sur pdf via des liseuses est une expérience globalement désagréable. Mais je pense que cet avis négatif est pas tant dû à notre respect pour le papier ou à cause de la qualité de la liseuse que par le fichier source qui lui-même est rarement raisonné à cet usage.

Pour ce qui me concerne, c'est bien une préférence pour le papier. La façon dont je lis un livre, dont je peux parfois revenir 3 pages en arrière, ou revenir au début du bouquin, la sensation du papier (si le bouquin est de qualité, on est d'accord), la façon de feuilleter... tout ça, c'est des sensations et des manières qu'on ne peut pas retrouver en électronique. Et je pense qu'il ne faut pas les rechercher. Lire un eBook, c'est une autre pratique, c'est un changement de pratique. Alors forcément, ça génère une résistance au changement, comme tout changement. Mais au delà de ce mécanisme bien classique, je m'interroge justement sur ma pratique, sur l'intérêt de faire ainsi ou ainsi... Et en ressenti pur, pour l'instant, je reste indécrottablement attaché au papier.

Après, il est probable que les limites technologiques que j'évoquais ci-dessus et que tu indiques également (la qualité de la liseuse, la façon dont le fichier est conçu...) ont un impact non négligeable sur le ressenti dans l'utilisation d'un eBook. Dans mon cas, mon ressenti est effectivement amplifié, avec d'un côté un plaisir de lire un livre papier, et de l'autre, un déplaisir dû à la texture, mais aussi aux problèmes de navigation, parce que le matériel n'est pas encore assez performant, que le fichier est mal conçu...

Bien entendu ce serait augmenter les coûts que de penser une autre mise en page, avec une résolution adaptée, un code couleur reposant (le fond blanc c'est très bien pour un livre mais sur un écran de tablette ça crame les yeux à force),

Bein oui, mais une belle mise en page, c'est aussi ce qui rend le livre attirant (si elle est bien faite !). Sur tablette, comme tu dis, ça peut cramer les yeux, et sur liseuse, c'est méga austère.

des liens hypertextes bien pensés et tout et tout mais je suis persuadé que les fichiers dématérialisés seraient appréciés à une meilleure valeur et à leur juste prix s'ils n'étaient pas pris juste pour "une étape nécessaire à la confection d'un produit physique".

LeoDanto

Ah oui, complètement. L'eBook doit être conçu comme un produit à part entière, et non comme la numérisation de la version papier, ou le fichier de préparation du produit physique comme tu le dis.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Nicolas Pirez
avatar

Même XXL, la taille de l'écran me semble juste ridicule pour pouvoir lire de façon confortable (un smartphone XXL c'est quoi ? 7'' ? Plus petit qu'un livre de poche, en tout cas, donc l'horreur !

Oui enfin y'a une super fonction avec le démat (très pratique à utiliser quand le fichier ne fait pas 500 Mo), c'est le zoom hein :p

Et pour le coup la lecture est relativement confortable. Le principal soucis venant du fait qu'une pagination pensée pour le super papier n'est pas forcément le summun de l'ergonomie en pdf.

Pour moi, une partie de JdR, c'est avant tout retrouver les potes, papoter un peu en bouffant des bonbecs et des gâteaux avec une tasse de café ou un verre de soda (comme hier soir !), et puis à un moment, se lancer tranquillement dans la partie, avec cette proximité physique, les dés qui roulent sur la table, les documents papier qu'on peut échanger...

Bah après c'est une question de choix de vie ou de possibilité de jeu.

Je crois que c'est pas la première fois qu'on a cette conversation tous les deux mais je ne me souviens plus si tu as vraiment testé le jdr virtuel. Attention, je ne parle pas le temps d'une partie ou deux, mais le temps de plusieurs parties. Tant qu'on a pas essayé correctement ce mode de jeu, il est difficile d'en juger les atouts ou les défauts.

Oui bien entendu, je préfère la convivialité d'une table entre potes, avoir mes dés entre les mains, jouer de la gestuelle quand je fais du roleplay, etc. Mais si j'avais la possibilité de mener de nouveau ce type de table, je sais que j'utiliserais de nombreux outils issus du virtuel pour ça.

Il y a des tas et des tas de raison d'opter pour le virtuel. Je pourrais les lister mais ce n'est pas le propos de ce sujet.

A propos de ça cependant:

Alors probablement que je n'ai pas une bonne bande passante, j'en sais rien. Mais si c'est pourri pour du skype ou du téléphone, je n'imagine même pas une partie de JdR de 3 ou 4h !!!

Bah clairement, tu ne joues pas en virtuel avec le micro de ton PC et les enceintes de salon de Mamie: l'achat d'un casque micro de qualité et correctement réglé est indispensable à ton propre plaisir, comme à celui de tous les autres joueurs de la table. Une fois cet impératif passé, une partie vocale ne passe très bien.

Les outils d'ambiance ne sont pas les mêmes mais existent et sont rarement employés en table réelle: les sonorités, des logiciels de modification vocale, des musiques d'ambiance qu'on enclenche en un clic quand les joueurs pénètrent dans telle salle, un hurlement de loup en plein milieu d'une description d'ambiance ou d'un dialogue, etc.

Mais pour revenir à ce que tu dis, j'imagine qu'effectivement, pour une partie en virtuel, le bouquin en dématérialisé peut avoir un intérêt. Encore que, si tu dois déjà jongler avec ton interface de jeu virtuel, ça doit quand même être plus pratique d'avoir le bouquin physique à côté de toi pour aller vérifier telle ou telle information plutôt que d'avoir le bouquin sur l'écran...

C'est plus en préparatif de la partie: copier/coller un plan, une illustration, une battlemap, les stats d'un PNJ, le bloc de texte d'un don/sort/capacités.

En cours de partie, avoir la moitié de l'écran réservé à la partie en court et l'autre moitié ouverte sur le pdf du livre n'a rien de compliqué et n'est en rien plus handicapant que sur une table réelle. Et je dirais même qu'avec un pdf correctement construit - ce qui est rarement le cas malheureusement - et bourré de lien hypertexte c'est même beaucoup plus rapide de retrouver une information sur un pdf que dans un livre en cours de partie.

Là encore, c'est peut-être un problème technologique, mais je vois les limites de la chose quand, pour le boulot, je dois jongler entre plusieurs documents sur mon PC, avec parfois le PC qui "gèle" parce qu'il doit d'abord gérer le doc que j'ai à l'écran, avant de pouvoir passer à l'autre sur lequel je travaille en même temps, puis au troisième...

Autant un problème technologique (effectivement lire de gros pdf avec un PC disposant de peu de mémoire vive ou d'un processeur vieillissant est compliqué) qu'un problème directement lié au support pdf: ces derniers sont rarement optimisés comme il le faudrait, anormalement et inutilement lourds.

Il est compliqué en effet d'avoir un juste milieu entre un "livre dématérialisé" (avec des belles illustrations haute résolution) et un "livre optimisé pour la lecture" (résolution faible, navigation rapide).

Bein oui, mais une belle mise en page, c'est aussi ce qui rend le livre attirant (si elle est bien faite !). Sur tablette, comme tu dis, ça peut cramer les yeux, et sur liseuse, c'est méga austère.

On attend pas forcément d'un pdf qu'il soit "beau". Si les pdf sont ce qu'ils sont aujourd'hui, c'est parce qu'ils sont juste des images parfaites du support papier.

Mais un pdf pourrait être très beau et agréable avec des blocs de texte, sur fond agréable à l'oeil, entrecoupé de pages pleines d'illustrations (et non pas d'encart comme c'est le cas pour les livres actuellement).

Par contre il faut penser le support pour ça, et ça implique une mise en page à part, des frais supplémentaires, etc.

PS:

Par contre, tu parles d'avoir peur d'abîmer tes bouquins dans les transports : personnellement, j'aurais beaucoup plus peur d'abîmer ma tablette si je l'emmenais dans les transports. Une tablette, c'est beaucoup plus cher à remplacer qu'un bouquin !!! content

Certes la tablette coûte plus cher, mais il est beaucoup (BEAUCOUP) plus facile d'abîmer un livre qu'une tablette.

Et un livre est censé avoir une espérance de vie largement supérieure à cette d'une tablette qu'une souffre rapidement d'obsolescence.

avatar

Oui enfin y'a une super fonction avec le démat (très pratique à utiliser quand le fichier ne fait pas 500 Mo), c'est le zoom hein :p

LOL ! Oui, mais avec la vision de mon grand âge, sur un smartphone, je me retrouve avec 3 mots d'affichés à l'écran, et du coup, je suis sans arrêt en train de faire défiler le texte à l'écran !!! plaisantin

Plus sérieusement, évidemment qu'il y a le zoom, mais le truc justement qui me saoule sur smartphone et même sur tablette (puisque c'est surtout là dessus que j'ai une expérience de lecture numérique), c'est que tu passes ton temps à faire défiler le texte avec les doigts, et éventuellement à zoomer, dézoomer si tu veux avoir une vision plus large... C'est d'ailleurs le truc qui me fait marrer quand je vois les gens dans les transports en commun qui passent leur temps à lire un truc sur leur smartphone : tu les vois sans arrêt balayer l'écran de leur téléphone du pouce... Je comprends mieux l'augmentation du nombre de tendinites du pouce !!! content

Et pour le coup la lecture est relativement confortable. Le principal soucis venant du fait qu'une pagination pensée pour le super papier n'est pas forcément le summun de l'ergonomie en pdf.

On est bien d'accord là-dessus : la forme numérique d'un texte doit être pensée pour le support et non pas comme un livre. Ce sont deux choses différentes qu'il faut concevoir différemment.

Je ne pense pas que ça changera beaucoup pour ce qui est de ma préférence pour le papier, mais ça me paraît fondamental pour ce qui est d'optimiser l'usage du livre numérique.

Bah après c'est une question de choix de vie ou de possibilité de jeu.

Oui, complètement. Une fois encore, je ne critique en rien cette pratique, qui a son utilité. Je dis juste que je n'ai aucun attrait pour elle. J'ai la chance d'avoir un groupe de joueur sur mon agglo et ça ne me dérange en rien de faire 20 minutes aller, 20 minutes retour pour aller jouer chez les uns ou chez les autres. Mais je sais aussi que si je n'avais pas de joueur à proximité, je ne préférerais ne pas jouer plutôt que de le faire en virtuel.

Je crois que c'est pas la première fois qu'on a cette conversation tous les deux mais je ne me souviens plus si tu as vraiment testé le jdr virtuel. Attention, je ne parle pas le temps d'une partie ou deux, mais le temps de plusieurs parties. Tant qu'on a pas essayé correctement ce mode de jeu, il est difficile d'en juger les atouts ou les défauts.

C'est vrai, c'est le sujet qui revient régulièrement ! plaisantin

Il est vrai qu'on dit : "Tant qu'on n'a pas essayé, on ne peut pas se prononcer.".

Et non, je n'ai jamais essayé, ne serait-ce qu'une fois. Et je pense que je n'essaierai jamais. Parce que, comme je le disais, je n'en ai pas besoin, j'ai une "vraie" table, donc autant faire ce qui me plaît plutôt ce que je vois comme un succédané. Et ensuite parce que les conditions matérielles ne sont pas réunies pour me garantir des conditions correctes de jeu : le matériel, certes, mais aussi une connexion internet satisfaisante (quand je regarde un film en replay et qu'il plante brusquement parce que la vitesse de chargement est trop lente, ça m'énerve ; alors j'imagine les conséquences que ça peut avoir sur une partie virtuelle...).

Oui bien entendu, je préfère la convivialité d'une table entre potes, avoir mes dés entre les mains, jouer de la gestuelle quand je fais du roleplay, etc. Mais si j'avais la possibilité de mener de nouveau ce type de table, je sais que j'utiliserais de nombreux outils issus du virtuel pour ça.

J'imagine. Il y a des trucs qui doivent être sympa, genre les playlists ou les pistes sonores d'ambiance, les bruitages ou que sais-je encore. Là, pour le coup, j'ai essayé quelques fois l'utilisation du PC dans mes parties, mais j'en suis quand même revenu : je suis beaucoup plus à l'aise avec le bon vieux papier, que ce soit les bouquins, ou les cartes, les illustrations...

En tant que joueur, l'un de mes MJ a utilisé le sans fil et un serveur pour partager avec nous des images dans le cadre de Metal Adventures. Ca collait avec l'ambiance, et au lieu de nous les donner sous forme papier, il a essayé en s'appuyant sur nos smartphones et tablettes. Bilan : connecter nos engins s'est révélé fastidieux pour certains, et ensuite, la récupération des fichiers partagés ne fonctionnait pas toujours, ou mettait du temps. Bref, la galère, et gérer les outils avait tendance à plutôt nous sortir de la partie qu'autre chose. Là encore, si ça fonctionne bien, avec le bon matos, la connexion qui va bien, tout ça, ça peut être sympa, j'imagine. Mais sinon... triste

Il y a des tas et des tas de raison d'opter pour le virtuel. Je pourrais les lister mais ce n'est pas le propos de ce sujet.

C'est pas faux ! plaisantin

A propos de ça cependant:

Alors probablement que je n'ai pas une bonne bande passante, j'en sais rien. Mais si c'est pourri pour du skype ou du téléphone, je n'imagine même pas une partie de JdR de 3 ou 4h !!!

Bah clairement, tu ne joues pas en virtuel avec le micro de ton PC et les enceintes de salon de Mamie: l'achat d'un casque micro de qualité et correctement réglé est indispensable à ton propre plaisir, comme à celui de tous les autres joueurs de la table. Une fois cet impératif passé, une partie vocale ne passe très bien.

Ah oui ! Il faut donc investir ! Bon, après, si ça devient une pratique régulière, j'imagine que ce n'est pas un problème.

Mais comme je disais, si la question du matériel peut se régler avec de la volonté et des finances, la question de la qualité de la connexion et du débit, c'est une autre paire de manches.

Les outils d'ambiance ne sont pas les mêmes mais existent et sont rarement employés en table réelle: les sonorités, des logiciels de modification vocale, des musiques d'ambiance qu'on enclenche en un clic quand les joueurs pénètrent dans telle salle, un hurlement de loup en plein milieu d'une description d'ambiance ou d'un dialogue, etc.

Yop, c'est sympa comme outil. Et comme tu le disais, c'est le genre de truc qui est sympa autant en virtuel qu'en réel.

C'est plus en préparatif de la partie: copier/coller un plan, une illustration, une battlemap, les stats d'un PNJ, le bloc de texte d'un don/sort/capacités.

Oui, de la même manière que tu le fais en "réel", en fait. content

En cours de partie, avoir la moitié de l'écran réservé à la partie en court et l'autre moitié ouverte sur le pdf du livre n'a rien de compliqué et n'est en rien plus handicapant que sur une table réelle.

Effectivement, mais ce que je voulais dire, c'est que je vois bien les difficultés que je rencontre parfois avec de simples logiciels comme Word, Excel et Acrobat Reader, lorsque j'ai plusieurs fenêtres d'ouvertes en même temps, et que brusquement, le PC se met à ramer qu'il ne se passe plus rien... Ca rejoint la question du matériel qu'on évoquait ci-dessus. Mais bon, s'il faut commencer à investir des centaines d'euros pour pouvoir lire des ebooks et jouer en virtuel... Encore une fois, comme tu disais, c'est une question de choix.

Et je dirais même qu'avec un pdf correctement construit - ce qui est rarement le cas malheureusement - et bourré de lien hypertexte c'est même beaucoup plus rapide de retrouver une information sur un pdf que dans un livre en cours de partie.

Et là, on rejoint effectivement ce sur quoi on est d'accord : pour pouvoir tirer parti de l'avantage de la technologie numérique, il faut que le bouquin électronique, quel que soit son format, soit conçu en tant que tel. C'est un vrai produit en soit, pas une simple version numérique du papier. La fonction recherche, c'est pratique, mais les liens hypertextes, effectivement, c'est un vrai avantage. Et il y en a d'autres. Mais ça, ça signifie un coût supplémentaire. Aujourd'hui, les pdf de JdR sont offerts avec l'exemplaire papier dans certains CF ou accessibles pour un prix relativement faible parce qu'ils ne nécessitent pas de travail supplémentaire (en fait, le raisonnement, j'imagine, c'est qu'on retire au coût de l'exemplaire papier le coût de production du produit physique). Par contre, à mon sens, faire un vrai livre numérique nécessite un travail supplémentaire par rapport au projet initial du bouquin papier, qui va entraîner un coût plus élevé qu'un simple pdf. Je ne sais pas dans quel mesure, mais je ne vois pas comment on pourrait avoir un eBook ou un pdf pas cher s'il nécessite du temps pour ajouter les liens hypertextes et autres fonctionnalités éventuelles qui en ferait un vrai bouquin numérique.

Autant un problème technologique (effectivement lire de gros pdf avec un PC disposant de peu de mémoire vive ou d'un processeur vieillissant est compliqué) qu'un problème directement lié au support pdf: ces derniers sont rarement optimisés comme il le faudrait, anormalement et inutilement lourds.

Yep ! content

Il est compliqué en effet d'avoir un juste milieu entre un "livre dématérialisé" (avec des belles illustrations haute résolution) et un "livre optimisé pour la lecture" (résolution faible, navigation rapide).

Re yep ! content

On attend pas forcément d'un pdf qu'il soit "beau". Si les pdf sont ce qu'ils sont aujourd'hui, c'est parce qu'ils sont juste des images parfaites du support papier.

Ah bon ? Bein je sais pas... Dans l'absolu, j'attends d'un livre illustré qu'il soit beau, qu'il soit papier ou numérique. Sauf si le numérique n'est "qu'un" truc en complément du livre papier pour me faciliter la vie pour mes parties, qu'elles soient réelles ou virtuelles.

Mais si je devais acheter uniquement un bouquin numérique, j'attends de lui qu'il soit "beau" comme l'est le livre papier. Non ?

Mais un pdf pourrait être très beau et agréable avec des blocs de texte, sur fond agréable à l'oeil, entrecoupé de pages pleines d'illustrations (et non pas d'encart comme c'est le cas pour les livres actuellement).

Par contre il faut penser le support pour ça, et ça implique une mise en page à part, des frais supplémentaires, etc.

Ah oui, effectivement. content

Certes la tablette coûte plus cher, mais il est beaucoup (BEAUCOUP) plus facile d'abîmer un livre qu'une tablette.

Et un livre est censé avoir une espérance de vie largement supérieure à cette d'une tablette qu'une souffre rapidement d'obsolescence.

LeoDanto

C'est clair que la longévité d'un livre est plus importante que celle d'une tablette. Pour ce qui est d'abîmer un livre ou une tablette, tout dépend de ce qu'on appelle "abîmer". Effectivement, il est certaines parties d'un livre qui on vite fait d'être abimée dans un sac (les coins notamment), alors qu'une tablette, si elle est dans une housse, craint moins de ce point de vue là. Par contre, si un livre qui tombe ne risque guère plus que des coins ou une tranche enfoncée (ce qui, j'en convient, n'est pas top, je suis le premier que ça fait bondir), ce qui n'empêche en rien le livre de rester fonctionnel, une chute de hauteur d'homme est rapidement fatale à une tablette. J'en veux pour exemple l'un de mes joueurs qui, le jour même de la réception de son iPad, l'a malencontreusement lâché alors qu'il en admirait les fonctionnalités. Paf, un impact sur un coin et fini l'iPad... là om le livre n'aurait eu qu'un coin enfoncé.

Bref, les deux ont leurs avantages et leurs faiblesses. Les deux ont leur utilité, je pense qu'on en conviendra. Après, chacun choisit en fonction de ce dont il a besoin et de sa bourse...

Mais je pense que l'important, et on est tous les deux d'accord là-dessus, c'est que les pdf, pour qu'ils aient une vraie plus-value, nécessitent d'être beaucoup plus travaillés qu'ils ne le sont aujourd'hui. La question est de savoir si les rôlistes sont prêts à y mettre le prix ; on voit bien que certains râlent lorsqu'ils s'agit de mettre plus de 10¤ (j'ai lu tout à l'heure que 40¤ pour quelques 800 pages chez SD ça faisait bondir... c'est vrai que pour un "simple" pdf, ça paraît exagéré, alors que s'il était "amélioré", ça ne me paraîtrait pas déraisonnable).

avatar

Quand je lis Marc, je me rends compte qu'il est vraiment vieux. :p

avatar

Quand je lis Marc, je me rends compte qu'il est vraiment vieux. :p

Julien Dutel

Eh oh, un peu de respect pour tes aînés, gamin !!! plaisantin

Le pire, c'est que je me dis régulièrement depuis quelques temps que je dois faire vieux con. joyeux

C'est moche de vieillir !!! plaisantin

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Julien Dutel
avatar
Marc S

Non mais outre le fait que j'ai toujours eu de très bons yeux (et que mes lunettes ne sont là que pour compenser la fatigue oculaire et sont traitées pour l'écran de manière à ce que je n'ai pas de fatigue après une journée passée sur l'ordi à écrire)... je me rends compte que malgré une différence d'âge pas si énorme, je suis vraiment dans un autre mouvement.

  • Le téléphone ne me fatigue pas (3h de discussion tout en faisant autre chose ? pas de soucis)
  • skype ou hangout en vidéo ne me fatiguent pas (je peux même boire des apéros avec une pote habitant loin via webcam, à défaut de pouvoir se voir en live)
  • la lecture sur écran ne me pose pas de soucis
  • J'ai du coup par contre appris à monter mon PC tout seul (mais ça n'est plus aussi complexe qu'avant désormais) afin d'optimiser en ne faisant pas exploser les coûts de mon matos

etc...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Marc S
avatar

La question est de savoir si les rôlistes sont prêts à y mettre le prix ; on voit bien que certains râlent lorsqu'ils s'agit de mettre plus de 10¤ (j'ai lu tout à l'heure que 40¤ pour quelques 800 pages chez SD ça faisait bondir... c'est vrai que pour un "simple" pdf, ça paraît exagéré, alors que s'il était "amélioré", ça ne me paraîtrait pas déraisonnable).

Marc S

A mes yeux cette question est essentielle et aurait le mérite d'être creusée même si je ne suis pas sûr que les rôlistes soient prêts pour ça aujourd'hui.

Je pense que tant que les produits dématérialisés seront ce qu'ils sont à cette heure - à savoir des copies conformes des supports papiers - il sera toujours difficile pour le client "lambda" d'y mettre un prix décent. En ce qui me concerne, même si j'accepte l'idée du coût de production d'un pdf, je trouve aussi que 40¤ pour 800 pages c'est pas donné. Dans tous les cas, c'est un investissement que je ne me sentirais pas prêt à faire.

Par contre, 50 ¤ pour un support dématérialisé de qualité de 800 pages, avec optimisation de la lecture sur tablette et/ou liseuse, liens hypertextes, index correctement référencé, mise en page adaptée au support etc. c'est un achat que je pourrais tout à fait envisager.

Je lis souvent des phrases du genre "quand on achète un livre, le pdf devrait être systématiquement offert". Ca me fait tiquer mais tant que le dématérialisé apparaîtra comme un sous-produit indispensable à l'aboutissement du support physique et non pas comme un produit à part entière sciemment raisonné pour son usage, les mentalités ne seront pas prêtes de changer.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Fytzounet
avatar

Vivement que les écrans O-LED (diodes electro-luminescentes organiques) voient complètement le jour. On nous promet des écrans télé que l'on pourra enrouler sous le bras... Alors pourquoi pas des tablettes pour les PDF enroulables sous le bras, et au format A4 ou plus ! ^^

avatar

Je suis pour un retour des livres de jeux de rôle sur les tablettes d'argiles, gravés dans le marbre, ou peints sur des grottes. mort de rire (humour)

avatar

Je suis pour un retour des livres de jeux de rôle sur les tablettes d'argiles, gravés dans le marbre, ou peints sur des grottes. mort de rire (humour)

avatar
LeoDanto

Je suis complétement d'accord avec toi, j'aurais pu être prêt à dépenser 40¤ pour la version numérique si ce n'était pas juste une copie du bouquin rendu illisible du fait de la maquette non viable sur ordi ^^

Et donc, payer 40¤ pour un truc que t'utiliseras jamais (sachant que je ne me vois pas faire une campagne de 800 pages sur de l'AdC)