Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

Mass 1

Forums > Jeux de rôle > Pathfinder > Pathfinder les campagnes > L'Éveil des Seigneurs des runes

avatar
Pathfinder #1 : Les offrandes calcinées
Partie 1
(06/02/09)
Présent :
Valéros
Kira
Merisiel
Seoni
Le premier jour de l'automne est enfin arrivé pour les habitants de Pointsable et les visiteurs qui sont là pour les festivités. Quand Kira sort des écuries du gobelin écrabouillé, elle entend les cloches de la nouvelle cathédrale raisonner. Elle doit rapidement aller voir le prêtre de Desna , Abstalar Zantus pour lui dire qu'elle est arrivé pour l'aider à la mise en place des églises du nouveau bâtiment.
La veille deux aventuriers étaient rentrés par la porte nord de la ville , l'ensorceleuse Séoni était là pour aller voir La vieille et mystérieuse Niska Myashti une Varisienne qui pourrait peut être avoir des informations sur son passé, elle était accompagné de son compagnon de toujours le vaillant Valeros, elle avait toujours pu lui faire confiance , même s'il aimait autant se battre que les tonneaux de bière qu'il pouvait avaler en une journée.
La vieille on avait aussi vu dans les rues de Pointsable une jeune elfe étrange qui avait l'air espiègle, elle avait été recueilli par Ameiko Kaijitsu La tenancière de l'auberge du Dragon rouillé.
La place devant la cathédrale est vite noire de monde, plusieurs stands ont été montés , où les aubergistes et les tenanciers de la ville proposent gratuitement leurs meilleurs produits. Les festivités commencent avec le discours de quatre personnalités de Pointsable , la maire Déverin, le prévôt Ciguë, le directeur du théâtre local Cyrdak Drokkus, et le prêtre Zantus qui déclare le festival ouvert à la grande joie de tous.
Après le discours, Kyra rencontre Zantus et lui explique qu'elle a été envoyé là pour représenter la déesse Sarenrae, Zantus lui dit de profiter de la fête , qu'elle aura bien le temps demain, pour commencer son travail.
Mirisiel l'elfe étrange qui est l'obligé d'Ameiko s'occupe de l'aider à son stand. Pendant que Valeros s'occupe de gouter toute les bières et autres alcools de la place, sous l'œil réprobateur de Séoni.
La journée se passe sans problème, les habitants et leurs enfants ont même droit à un beau lâché de papillon. Le soir commence à tomber quand Zantus, réclame l'attention de l'assistance, il est prêt à commencer son discours et à mettre le feu au bucher pour clôturer les festivités quand des cris de paniques commencent à retentir sur la place.
Une horde de Gobelin investisse le lieu des festivités en apportant le chaos et la mort. Nos héros ne sans laissent pas démordre et se saisissent de leurs armes pour faire front à l'ennemi, ils réussissent rapidement à se défaire de deux ou trois gobelins à leur portée. quand ils voient un groupe de quatre gobelins qui entoure une immonde Gobeline qui n'arrête pas de chanter une chanson aux accents guerriers. Les quatre Gobelin ont des torches et se rapprochent des tonneaux d'huiles. Le danger est grand de voir la place exploser avec toute les conséquences que cela impliqueraient , ils n'en faut pas plus pour que nos héros se jettent dans une mêlée avec ces créatures monstrueuses. Après un combat acharné, où l'elfe en plus de perdre sa rapière à faillit perdre aussi la vie, où Kira n'a pu éviter un tonneau lancé par un gobelin et c'est retrouvé face contre terre, le gobelin a payé son méfait quand un coup de cimeterre de la prêtresse l'a coupé en deux, où Valeros a sauvé tout le groupe et de nombreuse vie quand il a écarter une torche qui se consumait près d'un tonneau d'huile percé.
La victoire acquise nos héros on devait eux, une place entièrement vide où l'on peut voir les stigmates de l'attaque Gobeline, des blessés gémissent au sol, parmi quelques morts. La population est complètement abasourdi par cette furieuse attaque. Tout à l'air de se calmer quand on entend des appels à l'aide au nord de la place devant l'auberge du Cerf Blanc. Notre quatre aventuriers court vers le lieu du cris, et là ils voient un homme protégé par un chien entouré de quatre Gobelin et d'un Gobelin monté sur un horrible chien puant et suintant du pue, qui tue d'un coup , d'une hallebarde rudimentaire le chien. Il n'en faut pas plus pour lancer nos héros à l'attaque de se groupe. Trois gobelins sont vite neutraliser et leur chef a la tête qui explose quand un trait de feu lancé par la prêtresse lui rentre dans la bouche. Seule l'elfe n'arrive pas à se débarrasser de son Gobelin qui l'agrippe comme dans une danse endiablé.
Le gobelin se sentant bien seul ,implore les "grandes guiboles" de le laisser en vie, il leur explique que l'attaque n'était qu'une diversion pour qu'un groupe aille dans le cimetière récupérer un corps, et que les ordres viennent de "grandes guiboles" comme eux. Effectivement nos héros s'aperçoivent que les tombes de l'ancien prêtre et de sa fille ont été profanées et que les corps ont disparus.
Ils profitent aussi de leur nouveau statut de héros de la ville, et le noble, un certain Aldern, Ganrenard qu'ils ont sauvés devant l'auberge du cerf blanc les remercie chaleureusement surtout la belle Kyra et les invitent à participer à une chasse dans le bois aux tiques.
Malheureusement le statut de héros n'ait pas toujours une bonne chose, et Valeros s'en aperçoit quand il se fait attraper par le père de la fille qui lui a tendu un piège coquin, dans la cave du bazar de la ville. Mais il garde son sans froid et pars la queue entre les jambes, mais sans éclats inutiles. Quant à Séoni , elle n'a pas eu beaucoup de réponse sur son passé en allant voir La vieille Varisienne.