Aide pour création scénario : L'expérience interdite. 6

Forums > Créativité

avatar

Bonjour,

Voilà j'ai quelques idées pour un scénario du 5h maxi à faire jouer à un joueur ( inquisiteur )

J'ai besoin de votre aide afin de mettre mes idées en place pour structurer mon scénario et ne pas partir en cacahuète.

N'hésitez pas à me dire quoi rajouter comme élément afin de rendre le scénario plus noir et plus immersif.

Donc il s'agit dans un monde horrifique dark fantasy :

Un inquisiteur est envoyé faire un rappel à l'ordre sur les croyances du dieu Ighné et mettre fin aux croyances polythéiste du coin.

- Il tombe sur une ferme couvert d'une brume jaunâtre à l'odeur forte de souffre.

- Il s'agit d'une ferme où un homme à voulu faire revivre son fils grâce au clonage et à un rituel du dieu Néra ( dieux des morts et des chimères )

- extrait d'un livre d'expérience, et labo secret

- champs en friche

- cadavre de sa femme et de ses filles

- Le fermier devenu bête et des rejetons ( clône raté explosifs en cas de mort )

- présence de cuve cassé et produit fluo, glyphe et prière de Nera avec statue représentant un lion à cornes avec queues de serpent

- tombe du fils avec fleur fané

Voilà, j'aimerai mettre ces idées un peu en forme et que le scénario tienne la route. Comment faire pour que le PJ puisse enquêter sans forcément trouver trop vite la solution ???

Merci d'avance.

avatar

Salut, l'idée est sympa ! Je pense que si tu veux organiser ton scénario sur une dynamique d'investigation, tu peux inscrire la ferme et ses habitants dans un cadre plus large. Il faut aussi définir les différentes forces. Comment se manifestent-elles ?

Ainsi, tu peux partir du principe que le culte officiel ne tolère pas les autres cultes et en particulier celui de la mort. Les différents cultes (même officiel) génèrent de nombreux phénomènes chez ceux qui les vénèrent et dans leurs entourage. Les inquisiteurs sont envoyés dans telle province car les rumeurs racontent que certaines manifestations impies ont lieu dans un comté. L'inquisiteur va être amené dans une petite ville agricole, éloignée des enjeux politiques qui ont cours ailleurs. Il va constater des comportements aberrants voire même observer des habitants utiliser, sans le savoir, la langue de Néra. Au fil de l'enquête, les inquisiteurs vont être dirigés vers une ferme du coin, à quelques lieux de la ville, et ainsi localiser l'emplacement du culte interdit. Pour être dirigé vers la ferme, les enquêteurs peuvent par exemple entendre une histoire tragique au sujet du fermier et de sa famille ...

Voilà, j'ai essayé de t'esquisser une intrigue sans trop en dire pour que tu puisses te l'approprier et proposer quelque chose de personnel. Si tu veux quelques idées pour développer un background rapide et cohérent j'ai moi même écrit un petit guide dans cette optique.

avatar
Merci beaucoup pour ta réponse. Il serait dispo ton petit guide. Ça m'intéresse.
avatar

Rebonjour, sans problèmes pour le guide. Par contre il s'agit plus d'un guide à usage personnel, rien de très élaboré en somme ^^. Je l'ai surtout rédigé pour qu'il puisse aider à développer un background plutôt qu'un scénario. De plus, à l'origine, je l'ai écrit pour le jeu Ryuutama, donc tu trouveras probablement des éléments spécifiques à cet univers.Je te le copie-colle ici. Enfin, je tiens à dire que certaines idées ou informations ont été prises sur des forums ou d'autres supports (livres, pdf), si quelqu'un retrouve une de ses idées et s'en retrouve contrarié il peut m'en faire part, je modifierai le texte en fonction.

_______________________________________________________________________________

AIDES POUR GENERER UN MONDE

I) LE MONDE

Forme

  • Quelle est la forme du monde (plate, à niveaux, iles volantes, à étage, sur le dos d’un monstre...)?
  • Comment y voyage-t-on dans ce monde ?
  • Toutes les parties du monde sont-elles connues ou reste-t-il des explorations à faire.
  • Est-ce qu’il y a des parties où on ne peut voyager qu’à certaines périodes ou avec certains équipement (barrières magiques climat, pays souterrains...)
  • A quoi ressemble les bêtes de sommes, les montures et les animaux de compagnie les plus courants dans la région ?
  • A quelle culture ressemble la culture de départ des voyageurs (réelle ou fictive)?
  • Donner chacun une légendes sur une étoile, un héros mythique, un dragon ou un objet perdus de ce monde.
  • Comment s’appelle l’endroit dont les voyageurs rêvent la nuit, discutent au coin du feu et évoquent dans leurs chansons ?
  • Comment s'appelle ce monde ?
  • Comment apprend-on la magie dans ce monde (école, bouche à oreille, savoir familial...) et qui l'utilise (est elle réservée à un groupe particulier) ?
  • Comment sont vu les magiciens ou les utilisateurs de la magie (positivement, on s’en méfie, on les ignore...)?

On doit travailler sur de nombreux points, notamment la manière dont on voyage dans ce monde. Ou sont les cours d’eau, les grands axes routiers et maritimes. Quels sont les véhicules. Comment les villes sont-elles approvisionnées en denrées ? D’où viennent-elles ?

On doit aussi proposer une géographie cohérente et sujette à légendes, anecdotes, craintes… Ainsi, tel désert est réputé changer toutes les personnes qui les traversent.

Quelle est la place de la magie (crainte, vénérée, légère, fondamentale…). Quel est le niveau de développement technologique, est-il craint ? Quels sont les animaux servant les hommes.

Quels sont les grandes professions (statu tel que le clergé) et les métiers les plus fréquents dans ce monde. On peut proposer des métiers atypiques, servant à poser le background (ex : Remblayeurs, caractérise les personnes payées par l’Empire pour combler les trous que creusent des créatures nuisibles). Quels services peut-on trouver dans celui-ci (mercenaire, guérisseur, guide, transporteur, messager…)?

Comment est représentée la loi ? Agent, organisations et variations en fonction de l’endroit. Aussi, comment est-elle perçue par le peuple (crainte, admirée).

Travailler aussi sur la religion et les croyances, les cultes, les Dieux, les organisations religieuses … Ainsi, il doit exister des superstitions, des divinités locales, des cultes différents en fonction du rang social.

  1. Histoire (les points les plus importants de l’histoire de ce monde)

Dans cette partie, on peut poser un cadre strict ou s’inspirer de Miyazaki en ne posant que les éléments servant à l’intrigue.

  • Est-ce qu’il y a eu un âge d’or passé de la magie ou est-elle en pleine ascension ?
  • Un grand empire régnait-il sur le monde (par exemple une civilisation très avancée) ?
  • Un grand mal a t-il été vaincu (monde plongé dans les ténèbres par un roi maléfique et libéré par un héros devenu légendaire) ?
  • Il y a eu un grand cataclysme qui a radicalement fait changer le monde ?
  • Un sauveur a t’il mené le monde vers une renaissance ?
  • A-t-on découvert de nouveaux savoirs qui facilitent la vie ?
  • Votre armée a t-elle menée une guerre importante depuis ces 25 dernière années ? Si oui contre qui ? Si non contre quoi vous forme t’on a vous battre ?
  • Pourquoi les gens qui vous connaissent se méfient de vous (malédiction, banditisme, trahison...)? Qui a regretté de vous faire confiance par le passé ?
  • Qu’a fait d’incroyable un de vos ancêtre (découverte extraordinaire, dernier membre d’un peuple disparu, pouvoir unique, victoire légendaire..) ? Comment vous aller y être mêlé (porté un signe, un bijou perdu..)?

Factions (pays ou organisations représentatives de ce monde)

  • En pensant à des factions, on doit penser à ce qui les distingue. Leurs formes de vies, coutumes, des emblèmes avec une héraldique et des blasons particuliers.
  • Ça peut être un pays où l’on se déplace uniquement en trains ou à bord d’aéronefs magiques. On peut retrouver aussi une organisation qui cherche à tuer ou récupérer certaines créatures.
  • Le pays est-il divisé en territoires, en pays, en royaumes, en clans … ?
  • Dans quel pays êtes-vous sûrs de bien être accueilli ? Comment on y vit et qui le dirige ?
  • Où allez-vous faire des affaires avec des commerçants roublards mais sympathiques ?
  • Qui fait peur aux villageois de chez vous ?
  • Qui sont les gentilles brutes bruyantes qui une fois connues sont très sympathique ?
  • Existe-t-il une organisation secrète présente sur l’ensemble du monde ? connait-on ses buts?

Quels sont les peuples présents et leurs histoires ? Comment s’inscrivent-ils dans l’histoire du monde ? Travailler sur la cohérence d’ensemble, avec des systèmes d’alliances et de protectorat. Penser à apporter des dynamiques entre les villes avec des accords commerciaux et zones rurales (penser relations diplomatiques). Comment ces villes sont-elles administrées, quelles sont les régions administratives, comment sont-elles découpées (provinces…)

Par rapport au domaine religion, comment se manifeste-t-il ? Des sectes considérées comme extrémistes. Des fêtes religieuses, des jours saints amenant un contexte particulier, des rites de passage, des jours fériés. Comment s’exprime le culte (oratoires, temples, monastères, pèlerinages, actes quotidiens …). Comment est organisé un ordre religieux, et comment se manifeste il selon son appartenance. Quelles sont les guerres, l’histoire de ces cultes, ont-ils une division militaire ? Comment rentrer dans les ordres, quels sont les différents statuts.

Menaces (Ce qui met en péril une personne, une ville ou bien un monde entier)

On appelle aussi ça un front. Le principe est de tisser en arrière-fond une intrigue qui vient se mêler au déroulement des différentes situations.

  • Est-ce une menace incarnée par quelqu’un ou plus insidieuse ?
  • Une maladie inconnue infectant tous les dragons, un roi maléfique revenant à la vie, la propagation d’une force anéantissant tout sur son passage ou bien plus simplement une sécheresse détruisant une partie des récoltes.
  • Les gens la connaisse-t-il ? Provoque-t-elle une augmentation des attaques de monstre ? Le responsable a t-il voulut cette menace ? A t-elle déjà frappé par le passé ?
  • Quel est le lien de cette menace avec une intrigue plus large ?
  • La menace en cache-t-elle une autre plus dangereuse.
  • Etait-ce réellement une menace (erreur d’interprétation…)?

Mystères

Ce sont les mystères soutenus par une trame plus ou moins importante, elle peut concerner le monde mais aussi une région, un royaume, une famille. Elle peut être distillée implicitement dans le background général, se dessiner au fil de l’aventure ou bien être amené brutalement au cours d’une situation.

  • Décrivez les énigmes et les grands mystères de ce monde, auxquels presque personne n’a de réponses. Jusqu’à que les voyageurs la découvrent, seul le meneur connaitra la vérité à ce sujet.
  • Est-ce qu’il y a des objets magiques perdus dont on ignore l’utilité ? Des ruines inconnues ?
  • Les gens connaissent t’ils l’origine de la magie ?
  • Est-ce qu’il y a des endroits inexplorés ? Qu’est ce qui se situe derrière le mur aux confins du monde ?
  • Qu’étudient les archimages dans leurs bibliothèques ?
  • Que se cache-t-il dans le jardin botanique du roi ?
  • De manière générale, toutes informations portant sur l’origine du monde, d’une race ou de telles situations qui ne seraient pas connues par la majeure partie des habitants.

Quelques exemples de points à travailler :

  • Il faut avoir des questions sur les types de monstres les plus rencontrés
  • Les peuplades les plus agressives
  • Le plat national ou les spécialités culinaires
  • Une civilisation techniquement avancée mais qui a disparu
  • Sur la médecine
  • La manière d’appliquer la justice
  • Sur le type d'art représentatif d'une ville ou d'un pays
  • Sur les coutumes funéraires
  • Sur la place des divinités si elles existent
  • Sur le fait que les dragons soient connus ou reconnus
  • Sur des villages regroupant des voyageurs célèbres.
  • IL faut aussi particulièrement travailler sur des métiers et professions typiques du monde.

On peut aussi questionner des choses plus profondes, telles que le modèle social et relationnel (est-ce une société collectiviste, individualiste, trouve-t-on de la solidarité et comment se manifeste-t-elle ?). Aussi, questionner les liens et les raisons qui unient les peuples entre eux, ou même seulement des habitants à leurs rois amenant par exemple des modes de recrutement pour la guerre qui ne seront pas les mêmes en fonction du patriotisme (conscription obligatoire ou volontariat).

Aussi, quelle est la place de la magie dans ce monde, d’où vient elle, comment se manifeste elle, est-elle utilisée d’une manière spécifique, au travers d’une certaine technique ou procédé. Est-ce qu’il y a qu’une minorité d’individus qui peuvent la pratiquer, comment est-elle perçue de par le monde ?

Il faut travailler aussi sur le lien qu’entretiennent telles personnes, factions, races entre elles. Les trois niveaux sont d’ailleurs souvent interdépendants. Ainsi, un nain aura plus de facilités avec un commerçant humain qu’un artisan elfe.

II) LES VILLES

Voici des exemples pour donner rapidement le cadre d’une ville :

  • Villes ruches (habitants entassés dans des constructions immenses)
  • Villes riches et développées
  • Villes orthodoxes
  • Villes commerciales
  • Villes à l’abandon
  • Villes cosmopolites
  • Villes agraires
  • Villes forges
  • Villes féodales
  • Villes à l’abandon
  • Villes en quarantaine
  • Villes en guerre ou en état de siège.

En créant une ville il faut se demander plusieurs choses :

  • Le nom
  • Sa taille (comprenant la démographie)
  • Mode de gouvernance (république, monarchie, oligarchie, ploutocratie voire plus original).
  • Modèle économique (agriculture, constructions de pointes). Se demande comment la vie y est possible, est que la ville se développe, si oui est-elle en croissance importante ? Quel est le mode d’échange privilégié (monnaies de l’empire, locale, troc …)
  • Personnalités importantes, guildes locales, factions…
  • Terrains et climats (décrire l’environnement entourant la ville).
  • Bâtiments (matériaux, couleurs, architectures et constructions/bâtiments locaux).
  • Coutumes et particularités de la ville (vêtements, langues, fêtes, gastronomie, races présentes, expressions artistiques, centres de recherches et liens avec le savoir, productions locales, lois particulières et tolérances à l’égard de certaines choses…).
  • Sensations et impressions : Humeurs générales des habitants, les sons que l’on entend, comme le vent ou le bruit d’une rivière, le marché environnant, la grande horloge, les odeurs allant des plus agréables ou plus répugnantes, mais aussi les couleurs des maisons, toits, murs, habits, et enfin des impressions plus générales…
  • Les menaces : Comme pour le monde on peut se demander quelles sont les menaces qui pèsent sur la ville, sur ses habitants voire un seul d’entre eux, son économie, sur la stabilité politique et diplomatique, mais aussi de manière plus légère, sur l’humeur d’une ville ou sur la spécialité locale.

Exemple d’empires (trouvés sur le site pandapirate) :


L'empire Ashraat (sable)
Dirigé par le jeune empereur Duncan Prime, ce pays vit principalement de l'extraction de fer et de produits fabriqués dans les grandes forges de la capitale. Le climat y est rude en raison des marais au nord ou des forêts tropicales du sud.

Les citées libre de Dhaos (Or)
Pays de marchands où chaque ville a ses propres lois. Vivant du commerce et de l'extraction d'or et de pierre précieuse des montagnes. Principalement constitué d'un désert, les traversées sont rudes pour les voyageurs ne connaissant pas la région.
La sainte nation de Protea(Azur)
Nation paisible ayant pour chef le prophète Noah. Le pays est découpé en duché dirigé par des nobles. L’agriculture est la principale ressource de ce pays. Le climat y est agréable.
La république de Tanzra (Pourpre)
La république est dirigé par un sénat. Le pays est réputé pour ses grandes universités que l'on trouve dans la capitale. Zone tempéré pour la partie sud qui se refroidit lorsque l'on monte au nord.

III) GENERER UN BACKGROUND SINGULIER ET COHERENT

On peut insérer de nombreux éléments tirés de notre réel, même les plus sordides. Ainsi, on pourra utiliser le trafic de drogues, d’organes, d’esclaves ou bien la prostitution mais en les adaptant à l’univers du jeu, c’est-à-dire qu'il faut savoir jouer sur des principes allégoriques et métaphoriques. Ne pas oublier de jouer sur des ficelles classiques telles que l’espionnage, la trahison, sur des fonds de guerres religieuses voire pour les scénarios les plus noirs, de génocides…

On peut questionner les nombres de lunes (satellites) autour du monde, de saisons, de jours dans l’année, d’heures dans un jour ou bien de la forme du monde. Tout cela aura bien évidemment une répercussion sur le monde et ses habitants.

On peut aussi travailler sur les raisons de trouver une guilde dans tels endroits (plutôt que de mettre toutes les guildes).

Ne pas oublier d’expliquer grossièrement au PJ comment le monde est découpé (états, confédérations, empire…).

Ne cours de jeu, essayer de justifier la présence d’une ville ici, d’un village là. Aussi, essayer d’apporter une cohérence topographique, essayer de faire comprendre au joueur la raison pour laquelle on trouve un marais à cet endroit. Le fait d’être dans une cuvette est peut-être un atout important pour telle ville.

Quelles sont les relations commerciales et diplomatiques avec les villes voisines. Ainsi, il ne faut pas oublier d’exposer aux joueurs les liens qu’entretiennent les villes entre elles, leurs spécialités et leurs moyens de subsister (ex : agriculture, pêche, ville forge …). Tous ces éléments peuvent jouer dans une intrigue.

On peut aussi développer des calendriers pour des événements en villes, fêtes religieuses, marchés, exécution, festival, nouveau bâtiment en construction, couvre-feux, tournois… Ainsi, une ville ne sera pas statique pour les PJ, ils auront l’impression d’évoluer dans une ville qui suit son cours.

Pour faire vivre une ville, on peut aller s’inspirer du guide du maitre de DD, il récence les métiers du moyen âge. Mais Ryuutama propose aussi de nombreux services dans son livre de base qui peuvent nous inspirer pour créer de la vie des PNJ dans une ville.

Pour voir comment une ville est dynamisée on peut se servir de la « Cité de Laelith » sur Dungeon et dragon ou bien la ville de Talabheim dans Warhammer.

Utiliser des grandes lignes d’intrigues existant dans le monde (relations entre royaumes, races, liens des hommes avec les Kami, rapport à la magie) pour y intégrer des menaces.

N’oublier de décrire certains PNJ importants à l’avance. Voire, certains PNJ majeurs (roi…) doivent être connus par les joueurs. Ainsi, les joueurs peuvent connaitre à l’avance qui tire les ficelles dans le royaume.

IV) LE GAMEPLAY

Il est très important de pouvoir proposer ne serait-ce qu’un élément de gameplay singulier pour un univers. Cet élément doit être en accord avec le background et doit même le caractériser. Ainsi, Warhammer est caractérisé par un système de carrières et par la gestion de points de folie.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ludi Tery
avatar
Matheyi

Super ton guide ! Beau travail. Je suis en train de créer un monde mais je m'y perds, je pars dans toutes les directions. Voilà de quoi me guider pas à pas content Merci !

avatar

Je vais commencer par dire que tu t'attaques à deux choses très difficile :

  • un scénario d'enquête
  • une ambiance horreur

Mais bon, ce n'est pas infaisable - ça doit juste être traité avec discernement.

J'ai d'ailleurs quelques question à poser (bien évidemment, il s'agit de questions que tu dois te poser et auxquelles tu dois répondre).

  1. pourquoi les PJs enquêtent ?
    1. Le coup de la ferme embrumée qui sens le souffre : c'est peu crédible. Si elle est sur un lieu de passage, elle est connue depuis longtemps et ses occupants ont été exterminés par le peuple apeuré ; si elle est dans une zone reculée, pourquoi est-ce que les PJs tombent dessus ? Tomber sur une ferme, comme ça, au hasard, ça me parait compliqué.
    2. Par contre, elle est nécessairement liée à un village, et dans ce village, les gens peuvent être amenés à en parler - malgré la réticence évidente à le faire face à un inquisiteur. Mais encore faut-il détecter que quelque chose ne va pas dans ce village - et là, ça suppose peut-être une enquête sur un groupe de villages.
    3. Est-ce que les "clones" sont créés à partir de rien ? Faut-il un corps pour commencer le processus ? Si ce sont des clones, où grandissent-ils ? Dans le ventre de mères porteuses (ce qui justifierait d'ailleurs une enquête poussée : des jeunes filles en age d'enfanter sont régulièrement enlevées depuis quelques mois, voire quelques années, mais leur nombre augmente rapidement car les recherches du fermier fou arrivent à leur terme) ou dans des cuves (si c'est le cas, que contiennent ces cuves ? du sang ? un liquide étrange ?).
  2. comment les personnages trouvent-ils des indices ?
    1. Sérieux, le mec fait des trucs absolument horrible, il n'a aucun désir qu'on le découvre. Il sait qu'il fait des choses qui lui vaudront certainement le pire des châtiments. Donc il fait ses trucs en cachette. Il faut donc prévoir plusieurs points d'enquête, disséminer des indices, etc. Et être sûr que les PJs vont pouvoir les trouver, sans pour autant trop les diriger.
    2. Ca peut-être :
      1. des on-dit ("on a pas vu sa femme et ses gosses depuis des lustres." "y tourne pas très rond depuis que son chiard a passé l'arme à gauche", "la dernière fois qu'on l'a vu, c'est dans la bilibio... libib... dans le truc où ils mettent les bouquins, au temple de XXX. Sais pas s'qu'y foutait là, y sait pas lire eud'façon.", etc...)
      2. des indices matériels (trace de pas... Tout ce qui est trace marchera bien si l'homme est connu pour avoir une présence hors norme, soit qu'il est très petit, soit qu'il est très grand, soit qu'il a une difformité connue).
  3. Qui est réellement l'ennemi ?
    1. Les fils ratés explosifs, ç'est quand même super étrange. Logiquement, si a eu des ratés dans ses expériences, alors sa ferme est partie en fumée depuis longtemps content
    2. L'homme est peut-être devenu une bête, mais ne faudrait-il pas mieux qu'il ait une apparence normale, histoire de passer inaperçu ? Sans ça, son histoire risque d'être connue depuis longtemps et si les habitants n'ont pas traité le problème localement (en lançant une grosse battue des familles) alors ils ont déjà fait appel à une aide extérieure.

Je me pose aussi la question de savoir quel est le type de dark fantasy que tu veux injecter. Si c'est de l'horreur, alors il faut jouer sur l'ambiance (folie, choses dérangeantes...) plutôt que sur les effets gore (monstres de tout poil).

J'ai quelques suggestions.

L'idée du père qui essaie de refaire son fils à l'identique à l'aide d'un rituel est bonne, mais pour que ça marche, il faudrait selon moi complètement mettre de coté l'effet science. Ce que je te proposes (comme background)

  • l'homme perd son fils tragiquement ; peut-être l'a-t-il tué, mais c'est un accident ; lorsqu'il était jeune, il a entendu une histoire au coin du feu, une histoire de renaissance. Dans sa folie, il pense pouvoir vivre cette histoire, et refaire naître son fils.
  • il s'enferme dans sa folie, et délaisse ses champs. Il cherche à en savoir plus, mais ne sachant pas lire, ne fait que reconnaître certains symboles. Avec la violence qui commence à le caractériser, il réussit à obtenir un "rituel" à chanter (peut-être as-t-il tué un prêtre dans une ville proche ; une bonne raison pour commencer une enquête...).
  • Sa famille (sa femme, ses deux filles) est confinée dans une cave creusée sous la ferme.
  • il imagine un plan : puisqu'il s'agit de faire renaître un enfant, il faut une mère porteuse. Son premier cobaye, sa femme. Ca rate. Puis ses deux filles. Ca rate aussi. Puis des femmes et des jeunes filles qu'il enlève à bonne distance du village. A chaque échec, la femme décède, mais il perfectionne le rituel.
  • il commence à donner naissance à des abominations, qui meurent rapidement. Il détermine que les vierges sont plus à même de permettre à l'expérience de réussir.
  • certaines commence à survivre ; il les nourrit, mais ça ne donne pas le résultat escompté. Il en tue certaines, mais d'autres sont enfermées sous sa grange ou dans sa cave. Il les utilise pour tuer les intrus ou pour dévorer les cadavres de femmes (qui, quelques fois, sont leurs mères).
  • Et ça dure depuis quelques années. L'homme croit toujours qu'il est sur le point de réussir. Il devient négligeant lorsqu'il enlève des femmes, qu'il prends de plus en plus près du village.
  • Le rituel doit se faire dans des conditions précises, ce qui signifie que les disparitions interviennent à intervalle fixe et connu. A noter que, dans sa folie, il peut se déguiser en bête pour enlever ses victimes, ce qui fera dire aux habitants du coin qu'une grosse créature terrorise la région - ce qui peut être récupéré politiquement pour luter contre l'ordre représenté par le/les PJs (cf. la Bête du Gévaudant, façon taré déguisé et pamphlets moquant l'impuissance royale).

A partir de là, le/les PJs entrent en jeu. Il faut un point de départ à leur enquête. Le prêtre tué cité ci-dessus peur fournir un début de piste (son clerc aura noté que le prêtre avait rendez-vous avec un péquenot qui venait d'un village au nord. Il peut donner une description, mais cette description est très imprécise).

Pour rendre l'enquête moins linéaire, je précéderais comme si je devais construire un jeu de "différences" (ces jeux pour enfant où il faut retrouver un personnage précis grâce à une description). Je prendrais 4 ou 5 indices, et je créerais N suspect - un seul de ces suspect correspond à la description complète, mais dès qu'il manque un indice, on a 2 voire 3 ou 4 suspects possibles (idéalement : 1 indice découvert = 2 suspects éliminés). J'en proffiterait pour mettre une sale histoire de sorcière, un marginal que personne n'aime,

Et lorsque le fermier sera identifié (ou avant, c'est aux PJ(s) de choisir) on toque à sa porte et là, l'horreur commence : les abominations, les découvertes macabres, la compréhension de l'étendue de la folie du fermier, etc.