Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

[Critiques] Casus Belli #HS1 : Chroniques Oubliées 16

Forums > Magazine & Site Internet > Parlons du magazine > Casus : Avis & critiques

avatar

A LIRE IMPÉRATIVEMENT
L'intérêt de ce fil de discussion est :
• d'indiquer ce que les gens ont pensé de l'ouvrage/supplément/aide de jeu via le vote dans le sondage
• de poster vos critiques argumentées (minimum 20 lignes)
ATTENTION toutefois, éviter les contre-argumentations et préférez exposer toute votre pensée en un seul message plutôt que réagir au coup par coup. Plus cette section sera lisible et plus les gens apprécieront la lire pour se faire une idée de l'ouvrage/supplément/aide de jeu.
Vous pouvez tout à fait copier coller les critiques que vous avez écrite sur d'autres sites et forums si vous le souhaitez.
Merci !
PS : Je reprends la présentation usuelle de Damien C. que je trouve des plus adéquate pour ce genre de fils.
avatar
Bonjour à tous,
si j'ai ouvert ce fil de discussions, c'est que je fais parti des heureux élus qui, ayant acheté le pack précommande, a pu bénéficier du PDF en avant première.
Je souhaitais donc ici faire part de mes réflexions sur ce qui se veut être un jeu d'initiation aux jeux de rôles.
Tout d'abord je dois situer le contexte de ma réflexion, car comme toute intervention, elle vient du fait d'une expérience personnelle. Cette expérience n'étant certainement pas celle de tout le monde, il convient d'en expliquer les raisons.
J'ai pour ma part débuté le jeu de rôle un peu par erreur.
En effet, étant dans mon enfance un lecteur assidu, aventurier tant des époques chevaleresques que des futurs fictifs, je m'étais pris de passion pour les différents livres dont vous êtes le héros (qui avaient tant de succès dans les années 80... ça ne nous rajeuni pas !)
Au noël de mes 11 ans, je reçus donc toute une série de livres dont vous êtes le héros et, au milieu d'eux, un livre de titre "L'auberge du sanglier noir" au nom si évocateur (je m'en souviens encore 29 ans plus tard, c'est dire !).

C'était là ma première découverte des jeux dont vous êtes les héros... autrement dit, les jeux de rôles.
Bref, après avoir découvert que je ne pouvais jouer cette aventure sans la boite de base du jeu, je tannais mes parents pendant 4 mois pour obtenir le Saint Graal pour mon anniversaire : la boite d'initiation au jeu d'aventure de l'Oeil noir !

Boite que je me suis tout de suite mis à dévorer d'un bout à l'autre, espérant découvrir le moyen d'enfin pouvoir jouer mon aventure "l'auberge du sanglier noir" sus-nommée.
... et c'est là où je voulais en venir :
Dans cette boite d'initiation, il y avait
• Les textes permettant de découvrir le monde de l'aventurie (itou CO)
• Les règles du jeu de l'Oeil Noir (création perso, actions, combats, compétences, magie, etc. - itou CO)
• Une aventure solo (façon livre dont vous êtes le héros) permettant d'appliquer et les règles du jeu et de les comprendre.
Et c'est ce dernier point qui manque grandement dans ce CO (et honnêtement, dans tous les jeux d'initiation au JdR qui sortent actuellement).
En fait, ces "boites d'initiation" s'adressent à des jeunes qui connaissent déjà le jeu de rôle, d'une manière ou d'une autre.
Ce qui m'avait grandement aidé à l’époque (je découvrais le jeu de rôle tout seul, il faut le rappeler), c'est que les règles de la boite d'initiation étaient divisée en deux parties :
-> la première, qui présentait le jeu d'aventures et ses règles, permettait d'appréhender l'univers particulier et le fonctionnement des règles dans cet univers de façon autonome, sans groupe de joueurs.
-> la seconde, faisant intervenir l'ensemble des rôles (Meujeu et gros-bills), permettait de lancer la dynamique du jeu de rôle... une foi que le MJ maîtrisait grossièrement les règles qui permettaient le jeu.
En l'état, si un nouveau joueur décide de se lancer dans CO sans avoir d'expérience (de près ou de loin) du jeu de rôle, il se trouve d'emblée confronté à deux problèmes :
1) gérer un groupe de joueurs (normal pour un nouveau MJ)
2) mais aussi découvrir le fonctionnement des règles dans le jeu en même temps que les joueurs
Ce dernier point peut le discréditer auprès de ses joueurs s'ils ne sont pas très "chaud bouillant" à l'idée de passer 4 heures autour d'une table et de feuilles, sans autre animation que celle qu'ils vont y mettre.
D'autant plus que la jeune génération est habituée à avoir du contenu pour les occuper... si le MJ doit constamment passer son nez dans les règles pour comprendre comment ça marche exactement, ça peut les lasser.
Bref, c'était ma petite réflexion de vieux papy donj'
Alaster,
avatar
(merci Alaster pour l'ouverture du post !!!)
avatar
J'attends le papier ! J'aime pas lire les pdf !  Smiley
avatar
C'est bon, ma vie de famille m'ayant laissé quelques temps libre, j'ai terminé mon message précédent.
avatar
L'aventure solo, même gamin, j'ai toujours trouvé ça assez casse-gueule. Je n'ai pas commencé avec l'oeil noir, mais j'avais lu des machins comme ça et ça ne m'avait jamais donné l'impression de pouvoir m'approprier mieux le jeu avec... Mais ça venait certainement du fait que je n'étais pas non plus fan du côté solo des livres dont vous êtes le héros, qui ne m'ont pas autant marqué que plein de vieux joueurs.
Bref, à mon avis, ça dépend des profils.
avatar
Dans la boite d'initiation Pathfinder, il y a une aventure Solo façon livre dont vous êtes le héros, avec des règles simplifiées.  Smiley
Après, je ne suis pas certains que ce soit pertinent maintenant, dans un jeu qui n'est pas distribué en grande surface. La probabilité pour qu'un néophyte complet achète ce jeu est probablement bien plus faible qu'à l'époque de L’OEil Noir (ce qu'on peut tous regretter bien sûr).
De plus, je n'en suis pas certain, mais sur la boite d'initiation, il n'y a pas, comme sur la majorité des jeux de sociétés de nos jours une petit signalétique qui indique le nombre de joueurs ?
Est-ce que c'est indiqué aussi sur le CB CO ?
Après, forcément, j'ai un avis différent, car si je suis un utilisateur de jdr d'initiation, je suis toujours le MJ quand je fais des initiations. En tant que vieux rôliste, je n'ai bien sûr pas les mêmes besoins qu'un apprenti MJ.
Je n'ai encore jamais rencontré de MJ qui n'aie pas commencé avant en tant que PJs. Ça doit forcément exister, puisqu'il a bien fallu un jour une génération 0, mais force est de constater que le JdR de nos jours on le découvre avant tout en tant que PJ avec un MJ qui a un minimum d'expérience.
D'ailleurs si j'ai initié de nombreux joueurs, je crois que je n'ai du transmettre le flambeau de MJ qu'une seule fois (et ça remonte à loin, à l'époque on jouait à AD&D 2). Je compte bien utiliser CO pour cela...
avatar
Pour en revenir au sujet, voici un extrait d'une critique que j'ai publiée ailleurs :
Je recherchais un jdr med-fan qui soit plus léger que D&D 3.5, tout en permettant une meilleure customisation des personnages que Dragon de Poche. En somme, je voulais un intermédiaire entre ceux là, qui permette tout de même une progression sur 20 niveaux.
Les bons points
Le prix : en prenant la couverture dure, j'en ai pour 40 € pour un livre tout en un. L'équivalent d'un tryptique de base de D&D + d'un scénario.
Chroniques Oubliées est un jeu extrêmement complet, permettant une excellente customisation des personnages. Il y a de nombreuses classes de personnages, dont certaines très recherchées par certains de mes joueurs : au delà des classiques guerrier, mage, voleur, prêtre, on a l'arquebusier, le fabricant d'objets magiques, le nécromancien... Chaque classe est très typée. Et même à l'intérieur d'une même classe il y a de quoi faire des personnages très différents.
L'ouvrage contient de nombreuses bonnes idées.
Par exemple le nécromancien, en fin de parcours, peut invoquer une masse de squelettes. Au lieu d'avoir à gérer 20 attaques une par une, le jeu gère ça comme une attaque de zone particulière (si les cibles luttent contre les squelettes, ils réduisent les dégâts subis et par contre sont occupés). Ce n'est pas inédit comme façon de l'aborder, mais ça correspond à ce que je recherche.
Les gros monstres à D&D ont trop de capacités pour moi : en plein milieu du combat, j'en oublie très facilement ! J'adore la simplicité de ceux de Dragon de Poche : 1 ou 2 pouvoirs très puissants plutôt qu'une multitude de capacités diverses. Et je suis plutôt satisfait sur ce que CO propose : il y a un bestiaire + un moyen de créer des monstres presque à la volée. Les pouvoirs sont plus détaillés que ceux de DDP. A la lecture ça paraît un bon compromis.
Les points d'améliorations
Le bouquin est parti à l'impression. Du coup ça paraît étrange qu'on n'ait toujours pas reçu le PDF finalisé. Je me serais plutôt attendu à avoir l'inverse  Smiley
J'ai un regret sur les pièges. J'aurais aimé un chapitre là dessus. Si mon grimtooth 3.0 arrive un jour j'aurai de quoi compléter.
Le seul bémol restant (à mes yeux) est sur la gestion des compétences qui est encore plus légère que Dragon de poche. L'ouvrage propose une petite règle maison pour pallier un peu à ça (= les caractéristiques supérieures) et je compte m'en servir. Je croise les doigts pour que ça suffise autour de la table.
En fonction des combinaisons de voies, certains bonus se croisent et je crains que ça ne pose problème autour de la table. Une petite liste de compétences est proposée à un moment, ça aurait peut être simplifié les choses de l'avoir plus étoffée. A voir si ma crainte est justifiée.
Au final, le jeu m'a assez convaincu pour que je démarre une campagne dessus. Pour le moment on n'a fait que la création de personnages. Pourtant les joueurs ont déjà eu l'air de bien s'amuser en feuilletant les différentes voies possibles  Smiley
avatar
Enfin CO devient un jeu hyper complet grâce au travail acharné de Sir Kegron et à la volonté de BB de ne pas abandonner ce projet dans les oubliettes.
Et quel jeu ! A la fois simple, souple et hyper complet il n'a rien à envier à ses grands frères et peut rivaliser sans peine avec eux.
Les joueurs pourront se tailler des héros sur mesure et en toute simplicité car tout est unifié de manière élégante par le système de voies et capacités.
Le MJ trouvera absolument tout ce dont il a besoin y compris des conseils, un bestiaire énorme, un moyen simple et rapide de créer  PNJ et créatures, une mini campagne, des options à foison pour faire son CO sur mesure (high fantasy, low fantasy, points de chance, points de récupération,points de mana ou magie vancienne........).
Si vous trouvez pathfinder trop compliqué ou trop lourd, si vous louchez sur DD5 mais que la VO vous rebute, si vous cherchez un donj ludique et adapté à des joueurs débutants comme expérimentés, si vous voulez un jeu qui contient de quoi jouer une vie en un seul livre, si vous devez faire un cadeau à votre  frère/soeur/neveu/nièce/cousin/cousine qui veut se mettre au JDR vous savez ce qu'il vous reste à faire.
P.S vivement la version en dur, j'ai perdu un oeil à force de lire le PDF sur ma tablette  Smiley
P.P.S : j'espère que la gamme s'enrichira dans l'avenir. Un nouvel écran illustré par Djib serait un pur délice en attendant le premier adventure path C.O  Smiley
avatar
P.P.S : j'espère que la gamme s'enrichira dans l'avenir. Un nouvel écran illustré par Djib serait un pur délice en attendant le premier adventure path C.O  Smiley
kouplatête

On y songe mais chaque chose en son temps, CO doit confirmé auprès du public ! Smiley
avatar
On y songe mais chaque chose en son temps, CO doit confirmé auprès du public ! Smiley Damien C.
La version boite en rupture de stock, ça n'est pas une confirmation publique ?  Smiley
avatar
Bonjour les hommes en noir et lecteurs du forum.
J'ai acquis tout récemment, les yeux fermés, dans une boutique lyonnaise tenue par des trolls, la version Deluxe (hardcover) de ce CB HS n°1.
En arrivant à la maison je me suis donc empressé de feuilleter ce livre à l'aspect extérieur très bien soigné.
Mais voilà, je me suis retrouvé devant quelques pages à l'aspect flouté (la page 31 en est le meilleur exemple mais également la 223, légèrement en début d'encadré sur la capacité de vol, les pages 246 et 247, 255, 257, 259, 262).
Je suis donc retourner dans ma boutique locale pour comparer avec d'autres CB HS n°1 version Hardcover, et force est de constater qu'ils étaient tous identiques.
J'ai acquis d'autres livres BBE et je dois malheureusement dressé le constat suivant : je n'ai pour le moment vu aucune de vos publications où une coquille n'étant pas présente.
Je sais que la relecture avant impression est un travail titanesque, qu'une seule personne ne suffit pas pour ne rien laisser passer, et il est vrai que s'il ne manquait qu'un accent dans une publication de 586 pages, je vous considérerai comme des extra-terrestres.
Mais là, il s'agit d'un problème post-impression, et distribuer un ouvrage comme celui-ci avec autant de pages floues, voir pour  la première citée à la limite de l'illisible, est vraiment dommageable pour votre maison, qui fait un travail des plus difficiles.
Je ne post pas ce message pour vous critiquer mais juste pour vous alerter et vous demander de faire attention aux produits que vous fournissez à vos clients.
Dans l'espoir d'être lu, entendu, compris.
avatar
Ecris au sav BBE. Ca arrive sur certains exemplaires (le mien avait ça aussi, mais il a été remplacé... en live parce que c'était à Octogones), c'est un problème d'impression mais ça n'est pas présent partout.
avatar
Merci mais le SAV ne prends en charge que les commandes passées sur leur site.
Et je ne demande pas le remplacement, juste que l'équipe BBE fasse le nécessaire pour que cela n'arrive plus ;-)
avatar
Pour le flouté, c'est un problème de flashage chez l'imprimeur, pas chez BBE. Difficile pour eux de le voir quand ça ne touche que quelques exemplaires. Les coquilles, il y en a partout (pas que chez BBE, et pas que dans le JDR), et ça ne risque pas de changer  Smiley
Pour ton CO, si tu l'a acheté en boutique, retourne voir la boutique pour les possibilités d'un échange. Cela devrait pouvoir se faire, c'est quand même plus agréable à lire sans le flouté.
avatar
Merci mais le SAV ne prends en charge que les commandes passées sur leur site.
Et je ne demande pas le remplacement, juste que l'équipe BBE fasse le nécessaire pour que cela n'arrive plus ;-)
Arkyriel

Comme dit Sigfrid, c'est un soucis d'imprimerie. Ca arrive parfois...
Perso j'irais revoir ta boutique (ils sont sympas en plus) pour leur demander de contacter BBE pour opérer un remplacement. Comme je disais, perso BBE n'a pas hésité à me remplacé l'exemplaire concerné en live. Et j'ai un exemplaire nickel désormais. Et je pense que Trollune leur dirait qu'il y a un soucis avec leurs exemplaires, ils trouveraient un arrangement. Smiley