les Anuhlir et les Vigdir 2

Forums > Jeux de rôle > Archéorôlie > Midnight

avatar
bon, comme je me désespère de trouver le temps pour finir ce sur quoi je travaille, je vais poster ce que j'ai déjà Smiley
Une petite traduction, compilation et complément sur les Anuhlir décrits dans "Honor and Shadow"
Depuis le début de leur histoire les Dorns ont toujours vénéré leurs ancêtres. Les Dorns sont convaincus que leurs ancêtres les observent et jugent leurs actions et leurs décisions. Un Dorn doit être respectueux de ses ancêtres, courageux et désintéressé.
Les anciens Dorns craignaient et respectaient les Vigdirs, des créatures de pouvoir qui les ont suivis jusqu'à la fin du Premier Âge. Malheureusement,les Dorns n'ont jamais réellement compris les Vigdirs, et il aura fallu attendre le Dernier Âge pour qu'une communication s'établisse entre les Dorns et leurs esprits gardiens.
Les Vigdirs sont des esprits qui prennent soin des morts, les Tadulos sont les gardiens des morts sur le champ de bataille, tandis que les Meruros,hérauts des morts, guident l'âme des morts jusqu'au Feywris, le "Lieu de l'Attente".
Ces esprits, désincarnés à la base, peuvent prendre possession d'animaux particuliers: les loups pour les Tadulos, et les corbeaux pour les Meruros.
Une fois qu'il a pris possession d'un hôte, le Vigdir ne le quitte plus jusqu'à sa mort, et va le transformer petit à petit physiquement. Lorsque un Dorn jugé valeureux tombe au champ de bataille il attire un Tadulos s'il s'en trouve un à moins de 30 km par Rang du Dorn décédé. Une fois arrivé, le Tadulos pousse un hurlement lugubre et veille sauvagement sur le corps. Le hurlement attire un Meruros 'il s'en trouve un à moins de 150 km.
De plus, tout Dorn entendant ce hurlement ressent instinctivement un pressentiment funèbre pour un de ses congénères, même s'il n'en connaît pas la raison. Suivant les circonstances, il peut croire qu'un autre Dorn est en fait poursuivi par le Meruros.
Vers la fin du Premier Âge,, trompés par l'Ombre, oubliés ou presque par les Dorns, les Vigdirs d'Éredane abandonnèrent leurs devoirs, et se réfugièrent dans le Feywris. Peu de temps après, deux événements se produisirent simultanément ou presque: les Affamés firent leur apparition, et les premiers Anuhlirs émergèrent parmi le peuple Dorn. Les Anuhlirs étaient capables non seulement de voir les esprits ancestraux, mais aussi de communiquer avec eux.
Cette capacité fut considérée à la fois comme un don et une malédiction par les Dorns, et la plupart pensaient que les Anuhlirs et les Affamés étaient liés, et persécutèrent donc les Dorns ayant le don. D'autres en firent des conseillers et des oracles au sein de leur clan. A partir de la Première Guerre de l'Ombre, les clans acceptèrent de plus en plus les Anuhlirs.
Au début du 3ème Âge,cependant, la paranoïa et la peur se répandirent parmi les Dorns, et ceux-ci se détournèrent peu à peu de leur honneur et de leur foi. Les Anuhlirs perdirent leur place dans la société Dorn jusqu'à ce que leur savoir disparaisse ou presque.
Au dernier Âge, la défaite du peuple Dorn, plongea les esprits même de leurs ancêtres dans la honte, et leurs cris d'outrage résonnèrent dans tout le monde spirituel. Tous les Anuhlirs potentiels prirent alors conscience de leur don et beaucoup se révélèrent avec leur capacité à leur peuple. Si certains le payèrent de leur vie, d'autres furent acceptés comme guides par leur peuple chassé et désespéré. Communiquant avec les esprits, les Anuhlirs reprirent connaissance d'anciens rituels, et, en ce jour, les esprits ancestraux marchent de nouveau en Éredane, et prélèvent un lourd tribu aux forces de l'Ombre.
Le Dernier Âge a vu réapparaître les Vigdirs, ceux-ci se sont rendus compte des mensonges de l'Ombre et ont découvert l'horreur des Affamés. Ceux-ci provoquent en eux une rage et une haine incroyables. Peu nombreux, ils ont cependant repris leurs devoirs ancestraux de s'occuper des morts, et y ont ajouté celui de se venger de l'Ombre. Malheureusement les Dorns les ont oubliés ou presque, et les prennent au mieux pour des charognards, au pire pour des astirax ... à l'exception des Anuhlirs, capables de voir leur vraie forme, et de communiquer avec eux.
avatar
Même question (PDF)