Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

La mort dans EP 32

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Eclipse Phase

avatar
Hello ^^
J'arrive bientôt à la fin de ce merveilleux ouvrage et je me pose encore des petites questions sur la "mort" dans eclipse phase.
Tout d'abord la mort et les sauvegardes.
Dans l'ensemble j'ai bien compris le principe mais y a un truc qui me turlupine. Si pour une raison où une autre une personne (que l'on va appeler A) meure et que l'on doive restaurer une de ses sauvegarde (ce qui va donner B) , je ne me plante pas en disant que A est vraiment mort pour de bon et que ça "conscience", son "âme" n'existent définitivement plus ?
l'Être B ne sera pas une sorte de "résurrection" ? ça sera une personne qui sera persuadé d'être l'originale, qui aura tout de l'original comme les souvenirs, les modes de raisonnement, la façon d'être, ... (au moment de la sauvegarde évidement), mais en réalité l'originale est mort et bien mort ?
ai-je bien compris ? Où est-ce que la sauvegarde contient aussi ce que l'on pourrait appeler "l'âme du personnage" ? Que si A meure, son "âme" est aussi dans la sauvegarde et que une fois restauré, même si il à oublié tout ce qui s'est passé entre la sauvegarde et sa mort, ça reste vraiment la même personne ?
Du coup pour le personnage, même si c'est toujours mieux qu'un coup de pied au cul, vous trouverez pas ça un peu traumatisant de vous dire toutes ces histoires de sauvegarde ça ne vous sert finalement à rien ? Vous pouvez mourir et au final on ne fera que vous remplacer par un double quasi parfait, mais que "vous" vous resterez mort pour de bon ?
Et ça me conduit à des interrogations assez proches sur la mort avec le changement de morphes, l'ego diffusion, et toutes ces choses la.
Est-ce que l'on ne pourrait pas considérer que le fait de changer de morphe "tue" A pour donner B de la même façon que pour la restauration d'une sauvegarde ?
Y a tout un passage dans le livre de base qui explique que ça se fait "progressivement", que le personnage A reste conscient durant cette phase et que ce n'est pas juste un fichier que l'on copie de A vers B puis que l'on efface sur A.
Mais si on ne fait que reproduire dans le morphe B toutes les connexions neuronales avec tout ce qui va bien pour conserver les souvenirs et tout le reste est-ce que cela ne reste-t-il pas qu'une copie ? Ne doit-on pas penser que lorsque l'on efface ce qui était présent dans le morphe A, on "tue" le A originale pour ne créer qu'une copie identique ?
J'espère être clair Smiley
avatar
si tu te poses ce genre de réflexion  c'est que l'objectif d’éclipse phase est réussi  Smiley
si tu trouves des joueurs qui se posent ce genre de question aprés un scénario d'éclipse phase tu à réussi un deuxième objectif  Smiley
sinon sur internet cherche projet cognome et le projet bluebrain celà devrais t’intéresser
avatar
Tu as un problème avec la mort dans EP car tu rajoute à l'univers d'EP un postula de base erroné!
Ce postula est que les êtres intelligent (et pourquoi pas les animaux?) ont une âme! Un genre de truc en plus qui distinguerai les Hommes du reste du monde (parfois, ceux qui parlent d'âmes disent la création).
Supprime l'âme de l'équation et il n'y a plus de problème, l'individu se réduit juste à la somme de son conscient et de son inconscient. La recréation sur un support autre que l'originale de cet individu duplique bien l'individu, et le transfert dans un nouveau morphe aussi!
Pour le cas de la sauvegarde, tout ce passe comme si l'individu était amnésique...
avatar
Tu as un problème avec la mort dans EP car tu rajoute à l'univers d'EP un postula de base erroné!
Ce postula est que les êtres intelligent (et pourquoi pas les animaux?) ont une âme! Un genre de truc en plus qui distinguerai les Hommes du reste du monde (parfois, ceux qui parlent d'âmes disent la création).
Supprime l'âme de l'équation et il n'y a plus de problème, l'individu se réduit juste à la somme de son conscient et de son inconscient. La recréation sur un support autre que l'originale de cet individu duplique bien l'individu, et le transfert dans un nouveau morphe aussi!
Pour le cas de la sauvegarde, tout ce passe comme si l'individu était amnésique...
pheres

pas sur que l'ame n'existe pas dans éclipse phase mais qu'elle est plutôt la somme de l'inconscient et du conscient . je l'affirme pas c'est juste une des possibilité philo
le problème c'est que si on parle d’âme , il faut déjà savoir dans quel système philosophique ont est pour en connaitre sa définition (hors comme presque tout les philosophe en ont une définition différente ont est pas sortie de l'auberge ) : faut essayé de lire le Tractatus logicus de witgenstein qui démontre que les systèmes philosophique sont  un ensemble de définition mathématisable et vraie mais seulement dans le système du philosophe en question . en fait non le tractatus logicus c'est illisible faut peut être mieux lire un résumé vulgarisé du Tractatus
avatar
@ chromed:  Smiley
Ta définition de l'âme ne ressemble pas à celle que l'on a utiliser initialement, puisque initialement, c'était un truc en plus de la copie du cerveau du gars qui se transfert...
Mais c'est vrai que l'on pourrait discuter des heures...
avatar
je rajouterais même qu' idéalement dans éclipse phase il ne faudrait pas donnée a c'est joueurs c'est propre idées sur la vie ; la mort ; le conscient ; l'existence ; le réel ; le soi etc (ne pas les influencer sur ces thématique ) et laissée les joueurs choisir  ce qu'il en est pour leur personnage bien joué cela peut être des bon moment de roleplay
avatar
Tu as un problème avec la mort dans EP car tu rajoute à l'univers d'EP un postula de base erroné!
Ce postula est que les êtres intelligent (et pourquoi pas les animaux?) ont une âme! Un genre de truc en plus qui distinguerai les Hommes du reste du monde (parfois, ceux qui parlent d'âmes disent la création).
pheres

Yep, je pense comprendre ce que tu veux dire.
Quand je parle "d'âme" ce n'est pas au sens "religieux" du terme. J'essaye de parler du truc qui fait que "je" ressens des trucs et que si je meurs "je" ne ressentirai plus jamais rien même si on fait une copie parfaite de moi, de mon conscient, de mon inconscient et de tout le reste.
Ici ma question n'est pas sans précédent pour moi. Dans un autre JdR tiré de romans de SF (Thoan pour ne pas le nommer) il existe des objets technologique, des "cloches noires", qui permettent grosso modo la même chose que le changement de morphe.  Et dans cette saga, quand on change de corps grâce à une cloche noire, on ne "meurt" pas pour laisser la place à une copie parfaite car les inventeurs de la cloche noir ont découvert comment "déplacer" d'un corps à l'autre ce que moi j'appelle âme dans mon post précédent.
Du coup, je me demandais si dans EP c'était la même chose.
Maintenant je ne sais pas si ce postula est vraiment si erroné que ça. Si il l'est dans EP, c'est que les mentalités ont évolués et se sont éloigné du fameux "je pense donc je suis" de Descartes. Par extrapolation, si je suis mort je ne peux plus penser donc je n'existe plus même si j'ai un double parfait de moi même qui me sers de sauvegarde.
Perso toutes les visions me conviennent, je cherche plus des arguments pour l'expliquer à mes joueurs si un jour ils me posent la question  Smiley
Du coup pour vous les transumanisteq se foutent de savoir qu'ils sont mort tant qu'une copie d'eux peut continuer leur vie ? Ont-ils eu la preuve que ce que j'appelle ici "âme" n'existe pas, que le "je pense donc je suis" ne veut rien dire et donc qu'ils se considèrent plus comme un objet dans l'univers que des êtres qui perçoivent l'univers ?
Ou bien dans les techniques de changement de morphe et de copie de l'ego, la transhumanité à découvert le petit plus qui fait que si je meurs ça sera toujours "moi" qui penserai et non pas juste ma copie et que j'aurai juste l'impression de me réveiller le matin même si j'ai oublié des trucs ?
avatar
Je comprends ton interrogation. Mais tu pars quand même du principe qu'il y a quelque chose de plus que la somme de notre inconscient et de notre conscient qui fait ce que nous sommes.
Dans EP nous ne sommes que cette somme, donc elle peut être transférée dans de nouveau corps en gardant la continuité de l'ego.
D’ailleurs c'est un truc important pour les gens dans EP, la continuité de l'ego, ils n'aiment pas être ré-instancié à partir d'une sauvegarde, car ça veut dire qu'une partie de leur vie a été perdue... Il redoute aussi que l'on copie leur ego dans un morphe pendant que eux sont encore en activité (Car dans ce cas qui peut prétendre être la personne originale? Personnellement, je pense que les deux le sont, mais ce n'est pas l'avis de certaines communauté dans EP, où un fork Alpha n'est pas considéré comme étant l'original...)
avatar
@ chromed:  Smiley
Ta définition de l'âme ne ressemble pas à celle que l'on a utiliser initialement, puisque initialement, c'était un truc en plus de la copie du cerveau du gars qui se transfert...
Mais c'est vrai que l'on pourrait discuter des heures...
pheres

Quand j'ai dit "truc en plus" c'était pas pour parler d'un truc "magicodivin" :p Je pensais à un truc pour le coup vraiment scientifique qui expliquerait pourquoi du point de vue du personnage il est (presque) immortel.
Et ce qui me permet de rebondir sur le propos de chromed.acc
je rajouterais même qu' idéalement dans éclipse phase il ne faudrait pas donnée a c'est joueurs c'est propre idées sur la vie ; la mort ; le conscient ; l'existence ; le réel ; le soi etc (ne pas les influencer sur ces thématique ) et laissée les joueurs choisir  ce qu'il en est pour leur personnage bien joué cela peut être des bon moment de roleplay
chromed.acc.

ça me semble effectivement un tres bon truc de ne pas les influencer ^^
Mais comment intégrer et expliquer cette vision de l’immortalité dans EP ? ça signifie quand même une vision particulière de l’immortalité et que si elle c'est généralisé à toute la transhumanité implique une évolution de la façon de penser et/ou de la conscience ?
avatar
Je comprends ton interrogation. Mais tu pars quand même du principe qu'il y a quelque chose de plus que la somme de notre inconscient et de notre conscient qui fait ce que nous sommes.
Dans EP nous ne sommes que cette somme, donc elle peut être transférée dans de nouveau corps en gardant la continuité de l'ego.
D’ailleurs c'est un truc important pour les gens dans EP, la continuité de l'ego, ils n'aiment pas être ré-instancié à partir d'une sauvegarde, car ça veut dire qu'une partie de leur vie a été perdue... Il redoute aussi que l'on copie leur ego dans un morphe pendant que eux sont encore en activité (Car dans ce cas qui peut prétendre être la personne originale? Personnellement, je pense que les deux le sont, mais ce n'est pas l'avis de certaines communauté dans EP, où un fork Alpha n'est pas considéré comme étant l'original...)
pheres

Ta vision me parait pas mal et qui correspondrait à une sorte d'évolution des meurs par rapport à nous aujourd'hui.
Les transhumains serait plus attaché au fait d'avoir une copie d'eux même pour continuer leur vie (comprendre un "ego" immortel), que le fait que ce ne soit plus vraiment eux.
Du coup, ils n'auraient pas plus d'explications que nous à apporter à toutes ces questions, mais a défaut d'avoir des certitudes, avoir une copie la plus fidèle de soi est toujours mieux que d'être certain d'être mort.
Et de fil en aiguille, en adoptant l'idée des sauvegarde, ils auraient accepté l'idée du changement de morphe au risque de se "suicider" sans le savoir.
J'aime bien. ça laisse libre interprétation aux joueurs et laisse le débat ouvert.
avatar

Quand j'ai dit "truc en plus" c'était pas pour parler d'un truc "magicodivin" :p Je pensais à un truc pour le coup vraiment scientifique qui expliquerait pourquoi du point de vue du personnage il est (presque) immortel.
orc

Ben oui, mais si tu considère que tu peux faire une copie de l'égo et que cet ego contient tout de l'individu, tu resoud le problème... C'est pour ça que je tiquais sur le truc en plus, qu'il soit divin ou autre.
Dans EP les gens pensent qu'il n'y a pas de truc en plus et que l'ego contient tout!
(Remarque il y a des gens qui pensent déjà ça aujourd'hui... A commencer par moi, mais aussi le gars qui veut se suicider pendant qu'il est encore jeune pour faire conserver son cerveau (alors qu'il est en bon etat) pour que dans le futur on l'instancie dans un nouveau corps!)
ça me semble effectivement un tres bon truc de ne pas les influencer ^^
Mais comment intégrer et expliquer cette vision de l’immortalité dans EP ? ça signifie quand même une vision particulière de l’immortalité et que si elle c'est généralisé à toute la transhumanité implique une évolution de la façon de penser et/ou de la conscience ?
orc

Ben, c'est toute la question, si tu n'admets pas le paradime de EP, tu vas avoir du mal à y jouer...
Personnellement, je ne crois en aucun dieux ou force surnaturelle (comme la Force!) et ça ne m’empêche pas de jouer à Pathfinder avec des personnages croyants et des divinités qui font des miracles du vivant des personnages. (Tiens je crois quand même que le joueur de JdR peut influencer les dès!!!! Smiley )
avatar

Ta vision me parait pas mal et qui correspondrait à une sorte d'évolution des meurs par rapport à nous aujourd'hui.
Les transhumains serait plus attaché au fait d'avoir une copie d'eux même pour continuer leur vie (comprendre un "ego" immortel), que le fait que ce ne soit plus vraiment eux.
orc

Ben en fait je crois que les transhumains pensent que la copie et l'originale ne font qu'un, ou qu'ils sont équivalents.
Dans tous les cas, et tu le dis aussi, c'est la continuité de l'égo qui compte...
avatar
Je suis en train de voir que sur le forum officiel VO le débat a déjà été lancé plusieurs fois :
http://eclipsephase.com/views-death-and-copying
http://eclipsephase.com/survival-soul
Il y en a surement d'autres, je n'ai pas tout fouillé. Dans tous les cas, ce que j'en ai compris c'est que lors d'une copie (ou d'un changement de morphe) on copie tout ce qu'on trouve, il n'y a pas de mention particulière affirmant ou infirmant un truc qui prouverait la continuité de l'esprit mais, comme le dit Pheres :
Ben en fait je crois que les transhumains pensent que la copie et l'originale ne font qu'un, ou qu'ils sont équivalents.
pheres

Du coup ça reste très ouvert et libre d'interprétation. Et de mon point de vue ça peut être un terreau fertile pour l'imagination ^^
Dans tous les cas, merci Pheres et Chromed.acc. pour vous réponses ^^
avatar
Moi aussi ça me perturbe.  Smiley
Je pense que l'univers n'est que mathématique et ce qui fait ce que nous sommes est la somme de notre inconscient et de notre conscient mais surtout de nos expériences. Une sorte de cartographie de notre cerveau en somme.
Jusque là, si on part comme ça une sauvegarde puis directement un restore et on a la même personne et encore ça se discute.
Maintenant, j'ai fait une sauvegarde de moi il y a un mois. Et je meurs sans avoir fait de sauvegarde et sans savoir récupérer ma pile machin chose. On restaure l'ancienne sauvegarde, je ne suis plus moi mais un autre. Mon expérience aura été perdue et cette expérience qui faisait de moi la personne que je suis à l'instant.  Le nouveau moi aura perdu cette évolution et ça ne sera donc plus moi.  D'ailleurs dans l'histoire d'introduction du livre, c'est ce qui arrive à l'équipe non ?
Un amnésique se rapproche le plus de cet état au point de prendre des directions totalement différente et donc ne plus être la personne qu'il était avant. Vous remarquez que je ne parle pas d'âme ou d’élément supplémentaire qui pourrait nous qualifier de création divine.
Je ne sais pas si vous vous souvenez du film avec le magicien qui mourrait à chaque spectacle, un truc avec une bobine de Tesla ou je ne sais plus quoi. Je me souviens m'être poser les même questions au point de trouver ça dérangeant. Smiley
Enfin j'adore le thème.
avatar
Je ne sais pas si vous vous souvenez du film avec le magicien qui mourrait à chaque spectacle, un truc avec une bobine de Tesla ou je ne sais plus quoi. Je me souviens m'être poser les même questions au point de trouver ça dérangeant. Smiley
Cerbere

Très bon film, oui, dont je ne dévoilerai pas le titre pour ne pas spoiler ceux qui ne l'auraient pas vu...  Smiley
En lisant le kit d'intro il me semblait avoir compris comme toi Cerbere (je n'ai pas la version complète), à chaque "mort" le personnage revient un peu en arrière, exactement comme un backup système actuel.
Finalement c'est un peu l'équivalent d'un malus de pex, mais qui se résoudrait en roleplay plutôt qu'en technique, non?
avatar
pheres, EP ne bannit pas la notion d'ame au contraire, il est bien dit qu'il y a des questions philosophiques autour de du sujet et qu'il y a des communautes entieres (dans le monde du jeu) qui sont contre l'utilisation de tout ce qui est fork (ce qui d'un point de vue mechanique de gameplay ajoute un handicap interessant dans ce type de monde).
On ne sait pas si un fork de quelqu'un est rellement la meme personne. On ne sait pas non plus si c'est important d'avoir une reponse a ce sujet.
C'est ce qui est pointe dans les discussions en VO: les reponses sont volontairement evitees.
Le postulat de base c'est: et ci on pouvait faire des fork, technologiquement parlant. Qu'est ce que ca changerait? Eh bien quasimment tout ma bonne Lucette, d'ou les questions initiant ce thread.
J'ai des joueurs qui n'acceptent pas qu'il n'y ait pas d'ames et qui partent du principe qu'un fork est different, meme si c'est une backup ou un transfert a longue distance (qui sont possible grace a la mem technologie dans le jeu). J'en ai qui sont a l'aise avec.
Eclipse Phase pose la question sans y repondre. Ce que tu affirmes Pheres, c'est ton point de vue, pas celui du jeu.
avatar
pheres, EP ne bannit pas la notion d'ame au contraire, il est bien dit qu'il y a des questions philosophiques autour de du sujet et qu'il y a des communautes entieres (dans le monde du jeu) qui sont contre l'utilisation de tout ce qui est fork (ce qui d'un point de vue mechanique de gameplay ajoute un handicap interessant dans ce type de monde).
On ne sait pas si un fork de quelqu'un est rellement la meme personne. On ne sait pas non plus si c'est important d'avoir une reponse a ce sujet.
C'est ce qui est pointe dans les discussions en VO: les reponses sont volontairement evitees.
klaim

Je maintiens que pour la l'écrasante majorité de la transhumanité, la question de l'âme ne se pose pas, ou plus.
Certaines sectes croient encore en des versions transformées de nos cultes contemporains, mais elles sont ultra minoritaire et même chez celles ou on reprouve l'utilisation de forks, bien souvent on utilise quand même le transfert d'ego.
Je maintiens l'idée que dans EP on considère que la personnalité d'une créature intelligente est une sorte de programme, que l'on pourrait appeler l'esprit et que EP qualifie d'ego, et que dans EP on considère que si l'on transfert ou copie l’intégralité de l'ego/esprit dans un nouveau corps la personne est transférée intégralement!
D'ailleurs c'est écrit en toute lettre dans le pitch: "Ton esprit est un logiciel. Programme le.".
EP considère donc que l'esprit n'est rien d'autre qu'un logiciel et que l'on peut donc l'instancier ailleurs que dans son support d'origine.
D'ailleurs, si on commence à vouloir se prendre le chou à propos de "l'âme". Repondre à certaines questions devient difficile, comme qu'en est-il de l'âme des néo-chimpazés et autres especes que la transhumanité a élevés à la conscience? Que se passe-t il pour une IA, qui n'est même pas une créature biologique à la base et qu'en est-il quand une IA s'implémente dans un corps biologique (une âme apparait-elle brutalement pour elle?)? Que se passe-t il si un humain se transfert dans un infomorphe (plus de support biologique, plus d'âme?)?
Bien sur les questions que je pose partent du principe que l'âme serait un truc en plus de l'ego (un truc en plus du logiciel).
Pour les débats sur le site américain, je tiens à souligner que 99% de la population américaine croit en un dieu et en l’existence d'une âme chez l'homme. Ce n'est donc pas étonnant que l'éditeur laisse ses clients décider par eux même de l’existence de l'âme ou non. Si ils disaient ouvertement que l'âme n'existe pas, ça choquerai grandement une partie de leur clients qui se détourneraient du jeu!
avatar

Je maintiens que pour la l'écrasante majorité de la transhumanité, la question de l'âme ne se pose pas, ou plus.
pheres

Oui, ce qui n'a rien a voir avec ce que le jeu lui meme affirmerai ou pas.
Je maintiens l'idée que dans EP on considère que la personnalité d'une créature intelligente est une sorte de programme, que l'on pourrait appeler l'esprit et que EP qualifie d'ego, et que dans EP on considère que si l'on transfert ou copie l’intégralité de l'ego/esprit dans un nouveau corps la personne est transférée intégralement!

Oui, ce qui est l'aspect technique que EP decris et qui n'implique pas mais aussi ne contredis pas une notion d'ame (qui d'ailleurs n'a pas de definition precise - oubliez le dictionnaire ca ne sert a rien).
D'ailleurs c'est écrit en toute lettre dans le pitch: "Ton esprit est un logiciel. Programme le.".

Encore une fois c'est la description technique oui.
EP considère donc que l'esprit n'est rien d'autre qu'un logiciel et que l'on peut donc l'instancier ailleurs que dans son support d'origine.

NON.
EP considere que les personnages ont un "esprit" (ego) qu'il est possible de copier et transferer. Il s'arrete la et ne dis pas qu'il n'y a QUE ca. EP dis que technologiquement ca marche comme ca, et fais expres de ne rien dire sur ce qui est sur concernant une notion d'ame, parceque finalement c'est quelque chose de personnel.
Ce que EP decris, c'est l'aspect technique: du point de vue externe, voila ce qu'il se passe quand quelqu'un meurt ou qu'on le fork ou qu'on le transfert. Mais il ne decris pas le point de vue interne parceque meme le transfert sans interruption de la continuite ne veut pas dire que cette continuite n'est pas une illusion.
Encore une fois, ton point de vue est personnel (et legitime). Mais EP, et tout la litterature post-cyberpunk dont le jeu est tire, ne rentre pas dans ces considerations JUSTEMENT parce qu'il est interessant de se poser ces questions philosophiques.
Ce que EP dis finalement, c'est que si on a la technologie, du point de vue externe on ne verra pas la difference. Ni plus, ni moins.
Toi du dis que EP dis moins. Non. L'auteur meme de toutes les parties sur le forking etc, dis qu'il a fait expres de ne rien presumer sur ce point la parceque me  si il pouvait, ca serait un point de vue personnel et les joueurs ne pourraient plus se poser la question.
D'ailleurs, si on commence à vouloir se prendre le chou à propos de "l'âme". Repondre à certaines questions devient difficile, comme qu'en est-il de l'âme des néo-chimpazés et autres especes que la transhumanité a élevés à la conscience? Que se passe-t il pour une IA, qui n'est même pas une créature biologique à la base et qu'en est-il quand une IA s'implémente dans un corps biologique (une âme apparait-elle brutalement pour elle?)? Que se passe-t il si un humain se transfert dans un infomorphe (plus de support biologique, plus d'âme?)?
Bien sur les questions que je pose partent du principe que l'âme serait un truc en plus de l'ego (un truc en plus du logiciel).

D'abord comme je disais la definiton meme d'ame n'existe pas reellelemtn ou est floue, mais en plus tu supposes que ce n'est pas interessant de se poser les questions qu'on se pose ici.
Tout le jeu repose sur le fait qu'on est pas sur. La "peur" distillee par le jeu, c'est l'inconnu revele par ces questions.
Donc si les joueurs veulent se poser ces questions, c'est, comme le pointait la premiere reponse, que le jeu a reussi son coup et que les joueurs jouent correctement a ce jeu.
Note que je partage ton point de vue, mais j'insiste sur le fait que c'est un point de vue que le jeu EP n'affirme ni ne refutte. Il laisse les joueurs decider pour eux meme.
EDIT> J'ajoute, par rapport a ce point precis "Repondre à certaines questions devient difficile"
Toute les quesitons dites "philisophique" le sont parcequ'on ne peut pas y repondre de maniere certaine. Impossible. C'est tout l'interet de ces questions.
Le but d'EP c'est de te mettre dans une position de doute. Ca ne veut pas dire que tu dois repondre a ces questions.
Je ne comprends pas pourquoi tu voudrais repondre a ces questions d'ailleurs, elles ne te serviraient meme pas dans le jeu ou dans la vie; c'est le fait de se les poser et de reflechir aux differentes implications qui est interessant.
Mais si ca ne t'interesse pas, ne te les poses pas et sois sur de toi. Ca ne veut pas dire, encore une fois, que c'est le point de vue du jeu. Le jeu s'abstient.
Pour les débats sur le site américain, je tiens à souligner que 99% de la population américaine croit en un dieu et en l’existence d'une âme chez l'homme.

Faux. Tu es tres mal renseigne. Si tu te bases sur la majorite des films americain, dis toi que ce n'est pas la realite de la situation. En particulier quand on parle de l'audience qui s'interesse a tout ce qui est SF.
Ce n'est donc pas étonnant que l'éditeur laisse ses clients décider par eux même de l’existence de l'âme ou non. Si ils disaient ouvertement que l'âme n'existe pas, ça choquerai grandement une partie de leur clients qui se détourneraient du jeu!

Non.
C'est de la SF. L'audience ciblee n'est pas tres croyante par defaut, la plupart sont agnostique ce qui suppose qu'ils ne se decideront pas a etre pour ou contre des croyances.
Enfin bref, tout ca pour dire que ca n'a aucun sens ce que tu dis vu que la plupart des personnages que l'on joue ne sont pas du tout croyant, comme tu le pointait au debut de ta reponse. Dans ce cas pourquoi ils n'ont pas dit que la plupart des religions sont toujours presentes et ton perso peut etre de n'importe laquelle? Ton perso, selon ses affinites, peut avoir une religion, mais c'est juste peu probable. Ca va a l'encontre de ce que tu affirmes.
Tu peux avoir le point de vue que tu veux sur ce que le jeu dis, mais n'oublie pas que les auteurs ont dit a plusieurs reprises (et tu peux le verifier en cherchant des contre-exemples dans le bouquin) que le jeu pose la question sans y repondre.
Ne melange pas ce que tu penses etre juste avec ce que le jeu dis.
Je dis ca pour tout ceux qui "pensent avoir raison".
avatar
Je n'ai pas encore lu complètement mon LDB mais jusqu'ici je n'ai pas aperçu une seule fois le mot "âme".
S'il s'avère qu'il n'y apparaît pas du tout, pourquoi vouloir intégrer ce concept religieux ?
avatar

Tu peux avoir le point de vue que tu veux sur ce que le jeu dis, mais n'oublie pas que les auteurs ont dit a plusieurs reprises (et tu peux le verifier en cherchant des contre-exemples dans le bouquin) que le jeu pose la question sans y repondre.
klaim

Sauf que dans le bouquin on affirme que la trans-humanité a atteint l'immortalité et que c'est en utilisant le transfert d'ego dans les morphes qu'elle y est arrivé. Il n'y aurait pas d'immortalité si la mort était présente à chaque transfert.
Et, par chance, il existe dans le dictionnaire une définition pour ce mot:
immortalité
Nom féminin singulier
   qualité, état de ce qui est immortel, éternel

D'après la définition, si les trans-humains meurt à chaque transfert d'ego, c'est qu'ils ne sont pas immortels et que la trans-humanité n'a pas atteint l'immortalité (la quasi immortalité, car pour l'instant, dans le jeu, ils ne survivront pas à la fin de l'univers). Ce qui est en complète contradiction avec ce qui est dit dans le bouquin...
Donc si une âme existe, alors elle se transfert par le transfert d'ego. Mais personnellement, je pense qu'il est au delà de mes capacité de dire ce qui se transmet de plus que le "programme" de notre personnalité...
Tiens, un truc drôle, si quand on parle d'âme on veut plutôt dire conscience, et bien l'on peut peut être considérer que la conscience est le résultat de l’exécution du programme. Quand le programme n'est pas exécuté, il n'y a rien et quand il l'est on pense, donc on est!
Sinon, en parlant d'âme et de SF, je me rappelle avoir lu un bouquin de Hamilton (je crois) où des humains transfert leurs esprits dans des nouveaux corps plus jeunes, il croient avoir atteint l'immortalité. Sauf que la suite du bouquin montre que les hommes ont une âme et qu'à chaque mort l'âme s'en va ailleurs, même si la mémoire est transférée!