Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

interruption d'un attente 5

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Deadlands Reloaded

avatar
Losqu'un personnage en attente est secoué, il perd son attente et donc sa carte d'initiative.
Perd-t-il donc toute possibilité d'agir jusqu'au tour suivant?
peut-il, s'il subit une attaque qui risque de le secouer, interrompre cette action et réagir en conséquence avant de subir l'attaque?
avatar
Losqu'un personnage en attente est secoué, il perd son attente et donc sa carte d'initiative.
Perd-t-il donc toute possibilité d'agir jusqu'au tour suivant?
gerykhan

Tout à fait. Au round suivant, il tire une carte d'initiative normalement, et peut faire son jet d'Âme.
Toutefois, il peut dépenser un Jeton immédiatement au moment où il subit l'état Secoué pour annuler ce dernier. Dans ce cas, je pense qu'il peut conserver sa carte. Cette interprétation reste sujette à caution toutefois, je ne me souviens pas avoir croisé cette précision. C'est la manière dont je le joue.
peut-il, s'il subit une attaque qui risque de le secouer, interrompre cette action et réagir en conséquence avant de subir l'attaque?
gerykhan

Oui, mais il doit battre l'assaillant sur un jet d'agilité opposé pour agir avant lui.
avatar
À moins qu'il n'y ait une spécificité Deadlands
le personnage qui retient son action peut :
1) jouer automatiquement avant son adversaire tant que celui-ci n'a pas annoncé ses intentions ni commencer d'actions (jeter un dé en raccourci).
2) Après l'annonce des intentions de l'adversaire mais avant leur résolution il peut tenter de lui griller la priorité sur une opposition d'Agilité. S'il l'emporte il joue juste avant sinon juste après, son action n'étant plus retenue.
3) Si la résolution est déjà commencée on va au bout. Pas de touche réussie avec interruption avant les dégâts. Contrairement à Torgan je pense que l'action retenue n'est pas perdue et peut être déclenchée quand il veut mais en faisant le jet d'âme habituel si sonné.
Pour rappel toutes les actions simples d'une action multiple sont simultanées et ne peuvent être interrompues durant leur résolution. De même on retient toutes ses actions simples en simultanée.
avatar

Pour rappel toutes les actions simples d'une action multiple sont simultanées et ne peuvent être interrompues durant leur résolution. De même on retient toutes ses actions simples en simultanée.
XO de Vorcen

Cà me parait un peu ambigu.
Pour moi on retient son initiative et pas vraiment les actions, je ne pense pas qu'on doive déclarer ses intentions au moment où on décide de se mettre en attente.
Le coté simultané me parait bizarre.
Imaginons un bandit derrière un mur.
il décide de faire deux actions.  courir pour sortir du couvert puis tirer sur quelqu'un en attente.
celui qui est en attente ne devrait avoir à agir que s'il est en danger, à savoir que la course réussit,permettant au bandit de le viser...
Mais décrit comme tu le fais, comment celui en attente peut-il déclarer son action si justement,
elle dépend de la résolution des actions simples de l'autre...
avatar
Je vais être plus simple et je l'espère plus clair :
Albert à son tour d'initiative annonce qu'il retient son ou ses actions. Voir il ne dit rien du tout si les cartes ne sont pas affichées face visible mais appelées.
Benoit agit à son initiative.
Albert une fois que Benoit a agit peut dire qu'il prend son tour. Il montre sa carte d'initiative plus haute que celle de Benoit : c'était une action retenue. Mais admettons qu'il attende que son pote Charles agisse d'abord.
Pas de bol, le Démon a l'initiative sur Charles et annonce qu'il prend son tour avant que Charles n'agisse. Albert préferait jouer après Charles mais sa priorité reste d'agir avant le démon. Il va donc tenter de reprendre l'initiative à la volée (test d'opposition d'Agilité). Que ce soit une réussite ou un échec il agira donc avant Charles. Soit il grillera de peu le démon, soit il sera en quasi-simultanée mais avec le brin de retard qui fait que ses actions seront résolues après le démon.
Pour résumer l'ordre d'initiative tirée était A / B / D / C.
Au final on aura si A emporte l'opposition B / A / D / C et s'il la foire B / D / A / C.
Et oui toute les actions d'un personnage sont simultanées ou contigües sans possibilité d'intercaler une action d'un autre personnage.
Je reprend ton exemple : Edouard à l'initiative sur Fernando qui est planqué à couvert. Edouard peut prendre son tour et flinguer Edouard derrière son couvert si cela est possible (pour la cinématique c'est d'ailleurs préférable à un abris total). Où alors il peut agir après. Mais pas entre le moment où Fernando quitte son couvert (1ère action mouvement) et flingue (2nde action tir).
Pourquoi ? Pour en pas complexifier, pour rester fluide (pense Fast and Furious quand tu as un doute). Quelle explication en jeu ? Edouard est crisper sur la détente mais il aura un petit temps de retard et de surprise (de l'instant choisi) quand Fernando jaillira tel un diable de sa boite qui laissera le temps à ce dernier de courir et flinguer.
D'ailleurs la description est libre pour les actions d'un même personnage. Fernando a t'il jailli de sa cache, s'est immobilisé au milieu de la rue puis à tirer ? Ou a t'il tirer en plein mouvement avant de s'immobiliser ? C'est kif-kif et un pure choix de mise en scène. Ce qui importe en terme de simulation (règles donc) c'est que Fernando résout toutes ses actions avant que quelqu'un d'autre puisse prendre son tour, que ce soit à son initiative normale ou en libérant une initiative retenue.