Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers dans votre navigateur.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant toute la durée de la session de votre navigation sur notre site.
Si vous êtes identifiés, nous conservons votre acceptation jusqu'à la prochaine modification de notre politique de cookies indiquée ci-dessus.


Mod. raciaux et méthode par répartition pour les caractéristiques 11

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées

avatar
Hello,
Dans la méthode par répartition présentée dans le Casus n°1 pour déterminer les caractéristiques, quand applique-t-on les modificateurs raciaux ?
avatar
Il me semble que quelque soit la méthode utilisée (CB1 ou 3), tu répartis tes valeurs ou modificateurs (personnellement je ne parle même plus des valeurs pour ma part) en considérant une race neutre (+0 partout) en respectant les limitations, barême, etc et après coup tu appliques les modificateurs raciaux. Tu peux donc avoir un personnage qui dépasse une limite après application.
J'ai pas les livres sous les yeux mais prenons une race imaginaire : le Taurin (FOR+1, INT-1 (ou +2/-2 en terme de valeur). La limite de FOR à la répartition est de 18/+4. Si tu lui colle cette valeur/Mod. puis que tu appliques la race, tu obtiens 20/+5. Rien de choquant puisque les Taurins sont bien plus forts que l'humain de référence mais on la comprenette bien plus lente, tant pour prendre la mouche que pour s'arrêter  Smiley
avatar
Exactement. On applique les Mod. raciaux après avoir créé les Carac.
avatar
OK. Merci à tous les deux.
avatar
tu répartis tes valeurs ou modificateurs en considérant une race neutre (+0 partout) XO de Vorcen
Juste histoire de pinailler, je dirais plutôt que tu commences à répartir les caractéristique en imaginant le potentiel de ton personnage par rapport aux autres individus de sa race.
Au final, ça revient au même, le reconnait. C'est juste l'esprit dans lequel on le fait qui est un poil différent.
Par exemple, si tu mets un score élevé en Force pour un demi-orc, ça voudra dire qu'il est fort comparé aux autres demi-orc et non pas simplement comparé aux humanoïdes en général. Ce sont les modificateurs de race qui se chargeront de recadrer le personnage par rapport à l'ensemble de la méta-humanité.
Un truc que je regrette, quand même dans cette méthode, c'est qu'il ne soit permis de ne descendre qu'une caractéristique et que d'un seul point par rapport à un niveau moyen. Je supose que c'est pour éviter les Gros Bill mais, perso, si je créait un PJ dans CO, je ne mettrais que 2 ou 3 points à ajouter mais je permettrais de descendre plusieurs caractéristiques d'1 ou 2 points.
Un magicien avec 6 en Force ou un barde avec 6 en sagesse, ça ne me semble pas idiot, surtout si ça cadre bien avec le concept qu'on a de son PJ.
avatar
C'est peut-être pour éviter qu'un joueur fasse ce choix sans en saisir tout à fait les implications (n'oublions pas que Chroniques Oubliées se destine avant tout aux débutants).
C'est sûr qu'après quelques parties et une fois les règles bien assimilées ça ne me paraît pas déconnant de faire sauter quelques restrictions... Mais un perso avec -2 en Force il est quand même à la limite de faire porter son sac par un autre PJ... ça implique que tu l'infliges aux autres en plus de toi-même, ce qui peut dans certains cas être frustrant pour les membres du groupe.
Encore une fois je ne considère pas ça comme un problème en soi (à vrai dire j'aime les persos de ce style), mais dans l'optique "initiation" je comprends les limites imposées.
avatar
Les limites sont généralement posées pour protéger MJ et joueurs des abus et éviter à un MJ débutant de se faire 'bouffer' par ses joueurs. Bien entendu un MJ qui sait ce qu'il fait, peut tout à fait s'affranchir de ce type de règle avec un joueur dont les motivations lui semblent intéressantes. Les règles ne sont là que pour rendre les choses simples pour le MJ, tout MJ qui se sent capable de bien peser les conséquences à long terme d'une modifiation est invité à adapter le jeu à sa vision personelle.
avatar
C'est peut-être pour éviter qu'un joueur fasse ce choix sans en saisir tout à fait les implications (n'oublions pas que Chroniques Oubliées se destine avant tout aux débutants). Aigri-man
Peronellement, tant que ça apporte plus de plaisir de jeu pour l'ensemble de la table, tout est permis.
un perso avec -2 en Force il est quand même à la limite de faire porter son sac par un autre PJ...
Je connais IRL pas mal de "grosses têtes" qui sont un peu dans ce cas. J'imagine que ça n'est pas incohérent pour un magicien.
ça implique que tu l'infliges aux autres en plus de toi-même, ce qui peut dans certains cas être frustrant pour les membres du groupe.
Pas forcément puisqu'il apporte au groupes d'autres talents. C'est la complémentarité qui fait l'intéret d'un groupe et non la capacité de chacun à pouvoir se débrouiller tout seul.
avatar
Il y a même des joueurs qui adorent ce genre de roleplay. "Dis le guerrier, toi qui est fort, tu me portes mon sac, allé ? Non mais sinon je peux pas avancer là.... "  Smiley
avatar
Il y a même des joueurs qui adorent ce genre de roleplay. "Dis le guerrier, toi qui est fort, tu me portes mon sac, allé ? Non mais sinon je peux pas avancer là.... "  Smiley
Kegron
Alors ça, c'est carrément international !  Smiley
avatar
Il y a même des joueurs qui adorent ce genre de roleplay. "Dis le guerrier, toi qui est fort, tu me portes mon sac, allé ? Non mais sinon je peux pas avancer là.... "  Smiley
Kegron

Dont je fais partie d'ailleurs...  Smiley