Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

Test de magie hors attaque ? 6

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées

avatar

J'ai beau lire et relire, je dois être un peu neuneu mais beaucoup de sorts par exemple de prêtre, bardes, forgesort, sont des soins, des bonus aux caracs etc.

On ne jette donc pas un D + bonus face à la Defense de la cible puisque c'est un allié...

Il y a un jet de dé contre un DD standards genre 10 ? Cela réussit automatiquement (dans ce cas là aucun intéret du bonus de carac correspondant) ?

Pour les sorts hors attaque de combat ce n'est pas très clair. Si quelqu'un peut éclairer ma lanterne.

(Question rien avoir mais subsidiaire j'ai pas compris le délire des 2 D12 qui remplacent les 2 D 20. On fait 1 D12 + 1 D12 et on regarde le résultat au lieu de lancer 2D20 et prendre le meilleur)

Ce message a reçu 1 réponse de
  • LeoDanto
avatar
Umi

Si aucun test d'attaque magique n'est demandé dans la description du sort, c'est qu'il n'y a pas de test à faire. La réussite est automatique.
Parfois la cible peut se défendre (en général par un test de Carac. versus difficulté), auquel cas c'est précisé.

(Question rien avoir mais subsidiaire j'ai pas compris le délire des 2 D12 qui remplacent les 2 D 20. On fait 1 D12 + 1 D12 et on regarde le résultat au lieu de lancer 2D20 et prendre le meilleur)

Je n'ai pas compris ta question. Tu as un exemple à donner?

Parce basiquement, il y a des capacités qui remplace le d20 par le d12. Donc au lieu de lancer 1d20 on lance 1d12. Et c'est tout.

Si pour X raisons tu peux lancer 2x 1d12, c'est qu'à la base tu pouvais lancer 2x 1d20 (par exemple avec le combo Flèche de mort + Dans le mille), mais dans ce cas tu lances simplement 2 fois le dé et tu prends le meilleur résultat, c'est tout.

Si je réponds à côté, je veux bien un petit éclaircissement content

avatar

Déja merci pour la rapidité de réponse.

Du coup le fait que tous les soins et sort dit support réussissent automatiquement me surprend. Surtout du coup investir des points en sagesse ou charisme pour pretre ou barde ne sert à rien sauf sur une ou deux avantages de certaines des voies (dans la plupart le bonus de modificateur spécifique à la classe n'est pas mentionné) et pour les jets de "compétences". Par exemple le bonus de pv au soin c'est le niveau du pretre et pas le bonus de modificateur de sa comp sagesse...). EDIT : Bon en y regardant de plus près y a plus d impact que je pensais dans les voies. Mais par exemple pour soin non. Autant mettre ses points en dex for ou con pour obtenir des bonus sur des éléments de dommages, def, initiative etc.... et laisser la carac à 10. C'est ça qui me surprend.

Pour le D12 c'est juste que je capte pas l'intéret. Je prend un exemple. L'ennemi a une défense de 16. Quel est l'intéret de jeter un D12 alors qu'on doit faire plus de 16. C'est pour ça que je pensais c'est lancer 2D20 et prendre le meilleur pour obtenir plus de 16. Idem pour des DD de carac. Ou 2D12 et on additionne ce qui est potentiellement plus avantageux pour obtenir plus de 16. Bref j'ai pas compris le délire du D12 à la place du D20 mais je vais je pense ignorer cette règle.

Merci en tout cas.

avatar

Déja merci pour la rapidité de réponse.

Du coup le fait que tous les soins et sort dit support réussissent automatiquement me surprend. Surtout du coup investir des points en sagesse ou charisme pour pretre ou barde ne sert à rien sauf sur une ou deux niv de certaunes des voies et pour les jets de "compétences". Autant mettre ses points en dex for ou con pour obtenir des bonus sur des éléments de dommages, def, initiative etc.... et laisser la carac à 10. C'est ça qui me surprend.

En général un lanceur de sort a quand même un intérêt à booster sa carac. magique - rien qu'à cause des PM (mais si tu joues sans les PM, c'est forcément moins voyant).

Si tu prends le prêtre, de nombreuses capacités ont une efficacité qui dépendent de sa SAG. Avoir une SAG trop faible aura un impact sur l'utilisation de ces capaciés. Maintenant très clairement, le prêtre est un lanceur de sort beaucoup moins exclusif que l'ensorceleur et le magicien. Il a tout intérêt à investir aussi en FOR/DEX/CON parce que la magie ne représente qu'une partie de son arsenal.

Pour un prêtre, il est acceptable de laisser la SAG à 10 - surtout s'il compte faire l'impasse sur la voie de la foi.

Autre exemple: Le forgesort. Il lance peu de sort, il n'a donc pas d'intérêt d'avoir une grosse carac. magique pour avoir une grosse attaque magique (surtout s'il ne prend pas les voies de l'artefact et du métal). Mais l'efficacité de ses élixirs dépend beaucoup de son INT (coucou Feu grégeois), ce qui peut l'inciter à avoir une INT élevée même s'il n'a pas l'usage de son attaque magique.

Pour le D12 c'est juste que je capte pas l'intéret. Je prend un exemple. L'ennemi a une défense de 16. Quel est l'intéret de jeter un D12 alors qu'on doit faire plus de 16. C'est pour ça que je pensais c'est lancer 2D20 et prendre le meilleur pour obtenir plus de 16. Idem pour des DD de carac. Ou 2D12 et on additionne ce qui est potentiellement plus avantageux pour obtenir plus de 16. Bref j'ai pas compris le délire du D12 à la place du D20 mais je vais je pense ignorer cette règle.

Merci en tout cas.

Umi

Lancer un d12 est dicté par les règles. De base, tu lances toujours 1d20.

C'est presque toujours une capacité qui te donne le choix de lancer 1d12 pour avoir un bonus.

Par exemple Dans le mille, voie de l'archer du rôdeur: tu fais ton attaque avec 1d12 au lieu de 1d20 et si tu réussis, tu gagnes +2d6 DM. Mais si tu n'as pas cette capacité, tu n'as aucun intérêt à lancer 1d12. D'ailleurs, tu ne le fais pas: tu lances ton d20.

Autre exemple: le combat à deux armes (je n'ai pas le pdf avec moi donc je ne peux pas te citer la page). Tu peux réaliser une attaque avec ta main non directrice (en plus de ton attaque normale), mais tu dois alors lancer 1d12 au lieu du d20 - ici attaquer avec le d12 te donne une attaque supplémentaire.

Lorsque tu n'as pas le choix et que le jeu t'impose le d12, alors c'est un malus. Par un état préjudiciable, un piège, une capacité de monstres, etc. Ton personnage a moins de chance de réussir son action et c'est simulé par le fait de lancer ce dés "plus faible".

avatar

Merci pour tes réponses. Très bonne semaine !

avatar

Et puis je rajouterais aussi que lancer un D12 quand tu as un bonus d'attaque de +8 par exemple, n'est pas la même chose que quand tu as +2. Car dans le premier cas la CA de 16 se passe assez facilement, dans le deuxième cas elle ne se passe pas sauf si tu fais un 12 à ton D12 et que le MJ emploie la règle qui dans c'est cas là demande a ce que tu lances 1D20 et garde le meilleur des deux.