Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tous moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérer vos cookies ici.


Apprentissage des sorts v5 9

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Oeil Noir

avatar

Bonjour à vous !

Je sors d'une belle semaine de JDR sur l'Oeil Noir v5. Mais même si nous avons écumé le livre de base et fouillé Internet, aucune réponse précise ne nous est apparue sur un point.

Lorsqu'un mage ou une sorcière reçoit des points d'aventure, comment se passe l'apprentissage des sorts ?

Certains semblent ne rien coûter, d'autres si, et impossible de certifier quelle limite (en nombre) apprendre, ni comment.

Est-ce que ça se passe comme dans un jeu vidéo ? ("Oh soudain je sais lancer Fulminictus !").. ça m'étonne.

Ou bien va t'on voir un maître, ou cherche t-on un grimoire etc ? C'est la solution que j'ai prise un peu en impro. Cela a aussi son côté bébête. "Bonjour vous avez Fulminictus ?" "Ouaip ! Et avec ceci ?" "Ce sera tout merci"...

Mais je voudrais savoir ce qu'il en est réellement ou comment vous gérez la progression de vos mages et sorcières.

Merci et si le post existe déjà je ne l'ai point trouvé, désolé plaisantin

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Docdemers
avatar
Lachance

Tu as ta réponse à la page 352 du livre des règles.

Un nouveau sort/rituel peut être appris soit grâce à un maître ou dans le cas des magiciens de guildes, par la lecture de thèses. Le supplément "Magie 1" va fournir beaucoup d'informations sur ce point en apportant des précisions sur l'apprentissage des sorts dans des guildes. Les sorcières et les elfes doivent donc, à moins de situations spéciales à la discrétion du MJ, absolument se trouver un maître d'apprentissage.

Le même principe s'applique de façon similaire avec les prêtres à l'exception que les prêtres ne peuvent apprendre leurs liturgies/cérémonies qu'avec l'aide d'un autre prêtre ou par inspiration divine. Peut-être la seule exception possible serait les prêtres de Hésinde qui semble t-il auraient certaines liturgies/cérémonies qui seraient notées par écrit.

En gros ça ne se resume pas seulement à entrer chez le mage et à "acheter" un sort. Ils doivent avoir du temps à passer ensemble pour l'apprentissage. De plus, les enseignements se font généralement entre membres d'une même tradition même s'il est toujours possible d'apprendre d'un maître d'une tradition différente.

Dans mon cas, je demande à mes lanceurs de sorts de penser plutôt en terme de "domaine" pour leurs demandes d'apprentissage de sorts/rituels lorsqu'il ont la chance de rencontrer un maître potentiel plutôt que de faire des demandes de sorts précis. Car je ne donne pas nécessairement le sort demandé aux joueurs. Un mage adepte de sorts d'illusion ne pourra par exemple probablement pas aider un PJ lanceur de sorts si sa demande est une boule de feu. Mes PNJ mages/prêtres ont leurs listes de sorts/liturgies et si le PJ est trop pointu dans ses demandes, il risque fort de se retrouver très souvent avec le bec à l'eau.

avatar

Il y a un maximum de sorts connus à la création mais après tu peux en apprendre autant que tu veux/peux.

Une "astuce" à la création de personnage c'est de prendre des sorts au niveau de compétence 0 que tu pourras développer en jeu (sans professeur).

Apprendre un nouveau sort passe comme l'a dit Docdemers par un maître ou une thèse (mais que pour les magiciens).

Note qu'aucun tarif n'est donné dans les règles mais que ce n'est pas censé être gratuit. Les maitres n'enseigneront pas non plus à n'importe qui. Pour les mages il faut au minimum faire partie de la même guilde ou trouver un moyen de se faire accepter.

Et pour être appris ou juste amélioré tu dois tout payer en points d'aventure, le coût variant en fonction du Coût dʼamélioration (A,B,C ou D). L'apprentissage c'est le faire passer au niveau de compétence de 0, après tu peux t'entrainer tout seul. Le coût pour le faire passer à 0 est le même que pour le faire passer de 0 à 1 de mémoire (utilisant Optolith je ne regarde plus le livre de règles pour ça).

Edit : pour les couts, ils sont page 351 mais ce sont les mêmes qu'à la création

avatar

Dans le compendium II il y a des règles relatives au temps d'apprentissage des talents sorts etc...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dyvim
avatar
satanipoing9808

Ah tiens? Bizarre que ça ne soit pas dans Magie I

avatar

Merci pour vos réponses plaisantin

J'étais en pause JDR... enfin façon de parler puisqu'en plein mmorpg.

Du coup c'est du roleplay, et auprès d'un Maître spécialisé que mes mages peuvent espérer apprendre des sorts. A ma guise un peu je suppose. Mais dans le cas de sessions JDR mensuelles avec 5h de trajet x2 je pense que je vais simplifier un peu ça 😉 car on est pas pour passer du temps sur ceci. Le groupe aimerait être actif et profiter.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dany40
avatar
Lachance

C'est le genre de choses à gérer entre les séances content

avatar

En gros le temps d'étude est toujours de 2 heures ce qui donne 1 point d'étude pour l'entrainement, recherches et expérimentations que se soit pour les talents, sorts, techniques et capa spéciales ( c'est fractionnable ainsi 2 h d'entrainement au coin du feu donne 1 point d'étude ), particularité interessante les points d'étude consacrés à la magie coute des PA pour les essais etc.... pour augmenter un talent/sort/liturgie par exemple c'est 1 point d'étude par points d'aventure; pour ouvrir une nouvelle liturgie ou sort c'est 10 points d'étude par points d'aventure. Les règles sont plus détaillées dans le Compendium II p 66

avatar

Les règles sont plus détaillées dans le Compendium II p 66

satanipoing9808

Page 66 du PDF, mais page 65 dans le livre... clin d'oeil