Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers dans votre navigateur.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant toute la durée de la session de votre navigation sur notre site.
Si vous êtes identifiés, nous conservons votre acceptation jusqu'à la prochaine modification de notre politique de cookies indiquée ci-dessus.


[Anathazerïn] PnJ important mort, campagne en périle 47

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées

avatar

Bonjour la compagnie,
Alors me voilà en détresse et je pense que cette campagne est terminée pour moi.
Je m'explique : mon groupe de joueurs est un patchwork de nouveaux arrivants (que ce soit après des actions discutables menant à la mort ou bien le départ de joueurs obligeant d'intégrer de nouveaux membres à partir du chapitre 5) qui n'ont plus rien avoir avec les personnages des 3 premiers chapitres (et donc leurs enjeux). J'ai réussi après quelques prouesses mjesques à les remettre sur les rails pour Anathazerïn (bien qu'il leur manque la prohétie trouvée au chapitre 3). Tout se passait relativement bien jusqu'à leur arrivée à la valée des songes (chapitre 6). Ils ont tué Tinsirith, Aram et Naelwe après qu'ils aient tiré une première flèche par mégarde/avertissement.
Du coup, me voilà ici pour avoir un avis extérieur. Le fait qu'ils n'ont pas la prohétie du temple de Trenner et que les elfes soient morts, est-ce que ça vaut le coup que je me démène pour garder mon histoire en vie ou vaut-il mieux que j'arrête le déni et mette un game over définitif ?

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Ulti
  • et
  • Balanzone
avatar

Attends ...

Pour moi cette scène c'est une flèche qui siffle, Tinsirith (avec lequel les PJs ont quand même mis fin à une attaque orque d'une certaine ampleur pendant plusieurs séances) qui sort immédiatement du buisson, couvert de sang, les armes baissées, en disant "excusez-moi mes amis, c'est une malheureuse erreur".

Et là tes PJs ont massacré les trois de sang-froid ? mort

Va falloir que tu donnes plus de contexte, parce que là je pense que c'est juste pas la bonne campagne pour eux ... ou bien tu les fais jouer les méchants de l'histoire mort de rire

avatar

ou bien tu les fais jouer les méchants de l'histoire mort de rire

Dwim

Ouééééé ... en fait les PJs auront été manipulés [ spoil ] par les drows pour retrouver et leur donner l'Eneistar [ /spoil ] depuis le début mort

avatar

Les PJ font la rencontre de Tinsireth, le frère cadet de Tinsirith venu à sa rencontre pour lui faire part d'une mystérieuse prophétie découverte dans un temple oublié.

En plus, Tinsireth possède les mêmes motivations et caractéristiques que son frère !

Problème résolu.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Docdemers
avatar
Balanzone

Ouin...

Tinsireth : "Quoi, vous avez assassiné mon frère et ses amis !!!" en colère

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Balanzone
avatar
Eckodrake

Moi je dis qu'il est temps d'enchaîner sur Invincible. Ils ont quasiment le niveau requis, il faudra juste booster un peu l'opposition. Enfin, si tu penses que ton groupe peut rester entier pendant 5 niveaux...

avatar
Docdemers

Il n'est pas obligé de le savoir mort de rire

avatar

Alors, c'est ça le soucis : la campagne est très dénaturée.
De manière concise : les PJ n'ont jamais rencontré Tinsirith ni Aram (pas les même perso qu'au chapitre 3 et 3 joueurs sont arrivés au chapitre 5, donc pareil : ils ne le connaissent pas).
Quand les elfes tirent la flèche, c'est pour leur signaler qu'ils sont repérés et ils leur demandent de se décrire et de déposer leurs armes (Tinsirith étant méfiant plus que de raison car il a déjà été trahi par un joueur lors du chapitre 3).
Au lieu d'engager le dialogue, un barbare du groupe fonce sur Aram (qui d'après les textes du livre à le caractère bien trempé aussi). Et du coup, malgré les avertissements, les mises en joue, etc. Le barbare a plaqué Aram au sol, qui a voulu se défendre, et les choses se sont envenimés sans que les personnages daignent coopérer. D'où la mort des elfes.
Du coup, n'ayant pas encore lu tous les chapitres de la campagne jusqu'au bout, je ne sais pas si la mort de Tinsirith est fatale pour la campagne.
@Balanzone j'ai déjà plus qu'usé de ce genre de stratagème. Là, du coup, je ne sais pas si ça va le faire en fait.

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Ethariel
  • et
  • Balanzone
avatar

Ou alors (et je ne connais pas la campagne), ils ne peuvent pas "gagner", et la fin qu'ils étaient sensé supposer prévenir arrive... C'est bien aussi une fin sombre, et ça ne veut pas dire que la campagne est ratée... juste que dans cette versiond e l'histoire, les "gentils" ne gagnent pas.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Docdemers
avatar

@DSC1978 J'y ai pensé. En fait, l'idée à laquelle je me raccroche c'est de leur faire sauter le chapitre 7 pour directement aller au chapitre 8. DU coup, ils n'auront pas l'aide des elfes.

avatar
DSC1978

C'est une bonne solution. Pourquoi suivre le scénario à la lettre si les PJ n'ont pas fait ce qu'ils avaient à faire pour aboutir au résultat prévu. La fin d'une histoire n'est pas toujours heureuse. Et puis, c'est de l'adversité qu'ils doivent affronter.

P.S. Et puis ça a le mérite de briser la fameuse linéarité d'un scénario.

avatar
Eckodrake

Si tu n'as pas lu la suite c'est la première étape a réaliser pour voir comment raccrocher les wagons.

Sans Tinsirith cela va être un peu délicat de bien faire comprendre les enjeux du procés à venir (enquête ches les elfes).
Il va être aussi quasi impossible d'entrer dans la forêt (et donc de faire l'enquête).

Ou alors une autre raison les amène à "tomber" sur le camp orc avec les otages et de là possibilité de reprendre (plus ou moins) le fil prévu.

La question que je me pose c'est sans la prophétie, comment sont-ils arrivés là ? Pour quelle raison ? Ils recherchaient/recherchent quoi ?

Après sur le fond, à l'abord d'une forêt elfique à la frontière fermée (même s'ils ne peuvent pas savoir pourquoi) se prendre un tir d'avertissement et massacrer tout le monde, je ne vois pas comment en faire des sauveurs de la veuve et de l'orphelin qui risqueront leur vie pour le monde. Je ne vois pas bien non plus comment l'Enistar va pouvoir s'associer à eux.

Ils pourraient effectivement être contacter par Amarange (ou un autre commandiataire en fonction des relations) et se retrouver à bosser pour les elfes noirs sans le savoir, à la poursuite de l'Enistar et de la cité.

Cela ne demanderait pas trop d'adaptation (surtout s'ils ne savent pas pour qui ils bossent).

avatar

Ils viennent de tuer le plus haut représentant d'une des familles les plus importantes de Hautesylve, une personne qui siège au Haut Conseil des Douze, la plus haute institution du Royaume. Autant dire que si ça se sait, ils feront partie des personnes les plus recherchées d'un des royaumes les plus puissants des Terres d'Osgild. Et tu as maintenant dans les mains un groupe de fugitifs potentiellement condamnés à morts.

Le scénario 7 est presque intégralement planté ; j'ai du mal à voir comment ils peuvent assumer le rôle de "sauveur du royaume" dans le scénario suivant. D'autant plus que l'accroche est bien une enquête "de l'ombre" pendant que Tinsirith gagne du temps au conseil. J'ai aussi du mal à voir comment plus tard un artefact comme l'Einistar trouvera un "porteur digne de confiance" pour récupérer l'Anneau des rois qui préside à la destinée des Elfes ...

Franchement, je pense qu'il est bon dans un groupe de JDR d'illustrer qu'en faisant des choix ... disons peu judicieux, de planter une campagne. Et là, on est en plein dedans, c'est probablement du même niveau que l'échec complet aux tests de l'Ayat'luach (encadré p. 271).

J'embraierais comme Ulti sur une autre compagne tout en expliquant et en illustrant pourquoi c'est mort. Tu peux finir le scénario 6, arriver chez Célestine, qui leur dira qu'ils ne sont tout simplement pas dignes et partir sur autre chose. Invincible, qui commence au niveau 5 par des personnages "aspirés" de leur trame temporelle, est parfaite dans ce cas-ci !

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Laurent Kegron Bernasconi
avatar

Si d'une façon ou d'une autre les elfes apprennent qu'ils ont tué Tinsirith... ben ils sont dans la Merde, grand M...

Edit : doublé par Dwim ^^

avatar
Dwim

Pour Invincible il n'y a plus qu'à espérer qu'ils ne vont pas tuer Clovik parce que bon quand même tout est de sa faute et puis il est énervant moqueurdémon

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ami
avatar
Laurent Kegron Bernasconi

Sans oublier Poc et Roc, qui sont bien énervants aussi joyeux

Franchement ce groupe de PJ ne doit amha pas jouer de campagne de cette trempe. Tuer des elfes inconnus quand ils demandent de s'annoncer, c'est chaud :p

Ce message a reçu 1 réponse de
  • jtrthehobbit
avatar
Ami

Y'a peut-être d'autres campagnes faites pour eux, où on joues des chaotiques mauvais...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • The Old One
avatar
jtrthehobbit

Ou des répurgateurs extrémistes loyaux ^^

avatar

J'aime bien ce qui a été dit au dessus. Comme dit précédemment, je ne connais pas la campagne (même si elle me fait de l'½il depuis un moment mais il me faudrait d'abord une table et ensuite la convertir en HD), mais j'aime bien l'idée de s'en servir pour narrer une "défaite". Même si on ne perd jamais en JDR. Mais tu/vous avez déjà investi du temps, ça serait dommage de tout mettre à l poubelle. Par contre ça peut servir de leçon (attention, je n'ai pas dit de donner une leçon aux PJs mais de bien voir que les actes ont une portée). Et il peut y avoir d'après ce que j'en comprends un côté désespéré qui pourrait être sympa. Ca pourrait finir epiquement mais avec la mort des PJs. Ce qui est important dans une campagne, c'est une fin à la hauteur, pas forcément heureuse...

avatar

J'ai un autre groupe de joueurs qui s'en sortent biiiien mieux dans la campagne que ce groupe-ci. Effectivement, je ne pense pas que ce soit une campagne adaptée pour eux. Ils se la jouent très Naheulbeuk, où les conséquences sont aux mieux dérisoires au pire comiques.
Je pense continuer jusque Celestine, voir comment ils vont réagir avec l'illusion de la méduse. Mais leur quête d'Anathazerïn est très personnelle et égoïste, rien à voir avec la prophétie du temple. Cette campagne doit se terminer avant de tourner au ridicule, sans doute. Peut-être les faire jouer les bad guys échappant aux elfes vengeurs. L'idée me plaît. Si la cohérence pouvait tenir, j'aurai bien aimé offrir un fin dramatique où ils ne gagnent pas. Mais bon, là, je crois que toutes les portes leur sont fermées.