[MJ only] Comment finir Néo révolution ? 3

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Shadowrun

avatar

Bonjour à tous !

Comment avez-vous fini vos campagnes Néo révolution ? J'ai un peu peur que le dernier scénario laisse mes PJs sur un gout d'inachevé. Si j'ai bien compris la campagne permet aux PJs de comprendre que Mariane est noyauté par Angeus. Mais il ne rencontre jamais Angeus, et ils ne font rien pour la contrer. De plus, durant toute la campagne les PJs ne sont pas vraiment acteurs de la Neo-révolution mais plus des témoins éclairés.

A la fin ils comprennent que la France est mal barrée mais Fleur-de-lys, leur johnson est morte, et ils ont peu de preuves, les membres du jackpoint ne les croient qu'à moitié d'ailleurs. Ils assistent donc impuissant à la prise de pouvoir d'Angeus. Sans rien pouvoir faire.

Du coup avez vous fait finir la campagne de cette manière ? ou bien avez-vous rajouté un (des ?) scénario(s) pour donner une part plus active à vos PJs dans l'histoire ?

Si Angeus est vaincu, Mariane devrait restée en place et l'état policier qui va avec.

J'aurai également une autre question. Pourquoi Angeus est la "méchante" ? Je n'ai pas l'impression qu'elle fait des horreurs comme le faisait Deus chez la Renraku. Au lieu des corpo ou d'un état policier avec Kervelec (+ Mariane) tout puissant on a une IA assoifée de pouvoir qui s'intéressse à la sociologie. C'est pas le meilleur système mais on a fait pire non ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • belaran
avatar
Zapatov

Salut,

> Comment avez-vous fini vos campagnes Néo révolution ? J'ai un peu peur que le dernier scénario laisse mes PJs sur un gout d'inachevé. Si j'ai bien compris la campagne permet aux PJs de comprendre que Mariane est noyauté par Angeus

Oui, dans l'esprit des jeux cyberpunks et Shadowrun, les PJ ne sont pas des héros en mesure de changer les choses, ils ont juste la satisfaction de savoir ce qui c'est réellement passé, et ne pas s'est fait enfariné comme le reste de la population !


>A la fin ils comprennent que la France est mal barrée mais Fleur-de-lys, leur johnson est morte, et ils ont peu de preuves, les membres du jackpoint ne les croient qu'à moitié d'ailleurs. Ils assistent donc impuissant à la prise de pouvoir d'Angeus. Sans rien pouvoir faire.

> Du coup avez vous fait finir la campagne de cette manière ? ou bien avez-vous rajouté un (des ?) scénario(s) pour donner une part plus active à vos PJs dans l'histoire ?

J'ai playtesté la campagne avec deux tables en parallèle, une SR5 et une Anarchy (à l'époque SR6 n'était pas encore publié, même en anglais). Pour la table Anarchy, mes PJ ont fait le point à la fin du scénario 4 et ont réalisé en parlant, entre autres, avec Soprano (oui, eux on prit le temps de lui sauver la vie dans le sc1, ce qui est une option qui a disparu du scénario officiel, là aussi pour des raisons de place et de continuité) ce qui se trame vraiment. C'était après la SOX et quelques mois avant le Sc5. Après quelques débats sur le thème "ben il n’est pas si mal cet Angeus" (voir plus bas), ils ont opté quand même pour s'en débarrasser.

Du coup, j'ai changé un peu la nature du Sc5. J'ai décrété qu'Angeus était très fortement lié à la comateuse Angélique Rouge. (pour reprendre le jargon de Data Trails, le cercueil ultra avancée qui la maintient en vie est son "home device"), mais que l'IA travaille à s'intégrer "pour de bon à Marianne". Les runners ont donc passé plusieurs mois, avec Fleur, à traquer la localisation d'Angélique (gardé au secret) et découvrent, par le testament de Fleur-de-Lys, qu'il a été confié, aux bons soins des templiers de l'Église Catholique et qu'elle repose donc pour le moment à Notre-Dame.

Les runners s'infiltrent donc dans la cathédrale (constate avec plaisir que l'uchronie a épargné sa voute contrairement à notre timeline) et, à l'aide d'un appareil qu'ils ont conçu pendant les mois précédents, qu'ils attachent au cercueil, ils ont "tué" Angeus.

Tu peux bien sûr t'inspirer de ça, mais en fait, je te conseille plutôt de voir où vont les runners après la SOX. S’ils prennent le partie d'exploiter eux-mêmes les données (et pas juste les remettre à Fleur), laissez-les faire, voit où ils vont et ce qu'ils veulent en faire. Et change complètement le scénario 5 en fonction. (c'est aussi une des raisons pour laquelle, il n'est pas très long, car, à mon sens, il est un peu jetable).
> Si Angeus est vaincu, Mariane devrait restée en place et l'état policier qui va avec.
Oui et non. L’état policier crée par la Néo-Révolution est une forme de restauration des pouvoirs souverains de l’État que les corporations sont très loin d’apprécié. Comme évoqué en filigrane dans Néo-R, la seule raison pour laquelle la CC tolère cette nouvelle république est que la France sort d’une décennie ou presque de chaos et qu’elle semble remettre de l’ordre et favoriser le business. En fait, sans Angeus aux manettes, ce gouvernement aurait bien du mal à rester en place (on évoque en filigrane dans les textes ajouter à Cutting Black (à paraitre)).

>J'aurai également une autre question. Pourquoi Angeus est la "méchante" ? Je n'ai pas l'impression qu'elle fait des horreurs comme le faisait Deus chez la Renraku. Au lieu des corpo ou d'un état policier avec Kervelec (+ Mariane) tout puissant on a une IA assoifée de pouvoir qui s'intéressse à la sociologie. C'est pas le meilleur système mais on a fait pire non ?

Ah c’est toute la question de la campagne content pour reprendre le cas de ma table Anarchy, y’a eu une réelle discussion entre les joueurs. Est-ce que, au final, on ne laissera pas cet Angeus faire ses affaires, car cette IA n’est pas si mauvaise... D'une manière générale, le cyberpunk et le monde de Shadowrun est fait de "gris": M.Johnson commandite un assassinat, mais il ne fait que suivre les ordres, est-il vraiment responsable ou est-ce le système dans lequel il évolue ?

Dans les faits, le "problème" d’Angeus, d’un point éthique/philosophie, c’est son extrémisme et son machiavélisme. Oui, ses intentions sont bonnes, elle veut une France restaurée, démocratique, libre des manigances de l’Oligarchie et des corporations... Mais elle est prête à toutes les exactions pour arriver à ses moyens. Elle n’a aucun remord à organiser l’exécution des oligarques (sans procès, ni jugement), orchestré une révolution "violente" (qui va quand même avoir un coût humain élevé) pour mettre en place son régime et, une fois celui-ci en plus, elle manipule plus le système démocratique qu’autre chose. À bien des égards, Angeus est l’incarnation du tyran qui pense mieux savoir que son peuple ce dont il a besoin...
En tout cas n'hésites pas à poser des questions au fur et à mesure que tes PJ approchent de la conclusion, j'essaye de faire le SAV de la campagne autant que possible content

avatar

Merci pour ce retour !