[Symbaroum] Question conjuration et mort-vivant 7

Forums > Jeux de rôle

avatar

Bonjour,
Je lis Symbaroum depuis quelques semaines en tant que MJ et je fais face à quelques difficultés sur la conjuration et la race jouable des morts-vivants.
1. Il est stipulé que les morts-vivants sont dès le départ totalement corrompus. Comment les faire jouer avec le seuil de corruption du coup ? Est-ce qu'il faut calculer la volonté normalement ? La corruption totale n'est qu'un pretexte historique ?
2. Toujours pour les morts-vivants, ils ont accès au trait monstrueux Terrifiant et Froid d'outre-tombe. Or dans le livre de base, Terrifiant n'est prenable que si on a le trait éthéré. Est-ce que l'autorisation outrepasse ce prérequis ?
De plus, est-ce que Froid d'outretombe inflige aussi des dégâts aux PJ proches comme aura impie novice ?
3. Ma dernière question porte sur la Conjuration : le talent ne stipule pas s'il annule le gain de corruption pour les sorts novice/adepte/maître de cette école. Juste qu'un dé doit être lancé pour limiter le seuil à 1. Mais sur le site de création de personnage d'aka-games, prendre Conjuration enlève automatiquement les points de corruption. Lequel est juste ?
Je vous remercie d'avance. content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Kaps
avatar

Bonjour,
Je lis Symbaroum depuis quelques semaines en tant que MJ et je fais face à quelques difficultés sur la conjuration et la race jouable des morts-vivants.
1. Il est stipulé que les morts-vivants sont dès le départ totalement corrompus. Comment les faire jouer avec le seuil de corruption du coup ? Est-ce qu'il faut calculer la volonté normalement ? La corruption totale n'est qu'un pretexte historique ?

En fait, les PJ morts-vivants ont les mêmes avantages / inconvénients que les morts-vivants classique "En outre, ils ne peuvent pas être touchés par la Corruption, puisqu’ils sont déjà tous considérés comme profondément corrompus. De plus, les pouvoirs mystiques sacrés ou de soin sont nuisibles aux morts-vivants, tandis que les énergies impies soignent leurs blessures."
Je pense que c'est surtout socialement que c'est compliqué à jouer. Un MV ne pourra pas rentrer dans un village, une auberge ... parce qu'être MV ... ça se voit. Tu ne peux pas le cacher. Un PJ devient MV ? et bien il attendra aux portes de la ville.
Et puis aussi : le MV ne se soigne pas ... plaisantin


2. Toujours pour les morts-vivants, ils ont accès au trait monstrueux Terrifiant et Froid d'outre-tombe. Or dans le livre de base, Terrifiant n'est prenable que si on a le trait éthéré. Est-ce que l'autorisation outrepasse ce prérequis ?

Tu peux être Terrifiant sans être un fantôme ou un spectre (qui eux ont forcément le trait Ethéré)


De plus, est-ce que Froid d'outretombe inflige aussi des dégâts aux PJ proches comme aura impie novice ?

Je dirai surtout que c'est précisé dans la description : "La créature répand le froid paralysant de sa tombe, les personnages joueurs se trouvant à portée immédiate de la créature sont paralysés à moins de réussir un test de Volonté."


3. Ma dernière question porte sur la Conjuration : le talent ne stipule pas s'il annule le gain de corruption pour les sorts novice/adepte/maître de cette école. Juste qu'un dé doit être lancé pour limiter le seuil à 1. Mais sur le site de création de personnage d'aka-games, prendre Conjuration enlève automatiquement les points de corruption. Lequel est juste ?
Je vous remercie d'avance. content

Eckodrake

Pour ta dernière question, je ne sais pas.

avatar

Du coup s'il ne peut pas être touché par la corruption, comment jouer un mort-vivant avec les pouvoirs mystiques ? Ils n'ont pas le droit de les utiliser ?
Pour le reste, ça m'éclaire déjà mieux. Merci.
J'ai juste une question que j'ai oubliée de poser : si un joueur prend Conjuration novice et prend un sort de cette école rang adepte, il subit 1 point de corruption car il a outrepassé le rang novice de Conjuration. Si plus tard le joueur prend Conjuration adepte, ce même sort lui fait conserver ce point de corruption ou il disparaît vu que la condition adepte est validée ?
J'aurai tendance à dire non, vu que c'est de la corruption permanente, mais afin d'être sûr je préfère demander.

avatar

Du coup s'il ne peut pas être touché par la corruption, comment jouer un mort-vivant avec les pouvoirs mystiques ? Ils n'ont pas le droit de les utiliser ?

En fait, tu joues un MV avec des pouvoirs dit "impies". Il n'a pas accès aux pouvoirs plus conventionnels. C'est à dire qu'il est de l'autre côté de la barrière. En gros, je lui laisserai l'accès aux rituels qui sont exclusivement de la conjuration et/ou de la sorcellerie à savoir dans le LdB (Aura impie / Enchevêtrement / Étreinte de la nature / Frappe du revenant / Malédiction / Métamorphose / Pluie de flèches / Profusion de larves /Transformation dégénérative )
Mais c'est mon interprétation.


Pour le reste, ça m'éclaire déjà mieux. Merci.
J'ai juste une question que j'ai oubliée de poser : si un joueur prend Conjuration novice et prend un sort de cette école rang adepte, il subit 1 point de corruption car il a outrepassé le rang novice de Conjuration. Si plus tard le joueur prend Conjuration adepte, ce même sort lui fait conserver ce point de corruption ou il disparaît vu que la condition adepte est validée ?
J'aurai tendance à dire non, vu que c'est de la corruption permanente, mais afin d'être sûr je préfère demander.

Eckodrake

Je n'ai pas retrouvé la règle mais par simple bon sens : si tu as une pénalité parce que tu ne remplis pas les bonnes conditions, une fois qu'elles sont remplies, la pénalité n'a plus de raison d'être.

avatar

En fait, tu joues un MV avec des pouvoirs dit "impies". Il n'a pas accès aux pouvoirs plus conventionnels. C'est à dire qu'il est de l'autre côté de la barrière. En gros, je lui laisserai l'accès aux rituels qui sont exclusivement de la conjuration et/ou de la sorcellerie à savoir dans le LdB (Aura impie / Enchevêtrement / Étreinte de la nature / Frappe du revenant / Malédiction / Métamorphose / Pluie de flèches / Profusion de larves /Transformation dégénérative )
Mais c'est mon interprétation.

OK, donc si je comprends bien le mort-vivant ne se soucie plus du tout de la Corruption perma et tempo. Il a accès à ses pouvoirs de manière illimitée. Ce qui renvoie à ce que tu disais : l'enjeu est surtout d'ordre social.
Et ton interprétation me plaît également.

Je n'ai pas retrouvé la règle mais par simple bon sens : si tu as une pénalité parce que tu ne remplis pas les bonnes conditions, une fois qu'elles sont remplies, la pénalité n'a plus de raison d'être.

alanthyr

Bon après je me demande si le rang supérieur d'un pouvoir n'est pas bloqué tant qu'on a pas accès au même rang de son école également. Sauf dans le cas des autodidactes.

avatar

De ce que j'en lis, les points de corruption (PC) surviennent si tu utilises un pouvoir mystique sans qu'il soit dans ceux de ton ordre (Théurge ou autre). Si tu apprends un pouvoir lié à ton ordre, tu ne prends de PC.
Et peux importe le niveau du pouvoir. Maintenant il me semble logique que tu puisses apprendre un pouvoir Adepte qu'après avoir appris un pouvoir Novice.
Mais pour revenir au MV et à la Corruption, je pense qu'il faut quand même un score de corruption et une liste longue comme le bras de stigmates. Et quand sa corruption (temporaire + permanente) devient supérieur à sa volonté, il devient un PNJ.
La différence avec les autres PJ, c'est que eux pourront trouver un moyen de faire baisser leur niveau de corruption, le PJ mort-vivant non. Et le temps passant, il est condamné quoi qu'il arrive.

avatar
Eckodrake

1. Il est stipulé que les morts-vivants sont dès le départ totalement corrompus. Comment les faire jouer avec le seuil de corruption du coup ? Est-ce qu'il faut calculer la volonté normalement ? La corruption totale n'est qu'un pretexte historique ?

Les morts-vivants sont en effet immunisés contre la corruption, ce qui fait d'un mystique mort-vivant une machine de guerre capable de lancer des sorts indéfiniment sans se soucier de la corruption qu'il génère.

Comme suggéré par alanthyr, il va falloir utiliser d'autres leviers pour "punir" le joueur et à moins d'avoir un score de discrétion très élevé en plus d'utiliser des sorts/rituels pour l'aider à cacher sa véritable identité, il va être très difficile pour le joueur de jouer dès qu'il y aura une interaction avec des PNJ.

Sinon tu peux toujours garder le système de corruption et l'utiliser autrement. Il peut t'aider à avoir une idée de l'état de décomposition du mort-vivant, faire en sorte que plus la corruption augmente plus sa mémoire s'efface quitte à le faire perdre le contrôle et attaquer des humains à vue (plutôt que le transformer en abomination).

Je ne suis que joueur et non pas MJ donc je n'ai pas toutes les clés à proposer. Mais si tu trouves un moyen de jouer avec cette corruption (mort vivant ou non), ça te permet de garder cette menace qui est au centre du jeu.

Ma dernière question porte sur la Conjuration : le talent ne stipule pas s'il annule le gain de corruption pour les sorts novice/adepte/maître de cette école. Juste qu'un dé doit être lancé pour limiter le seuil à 1. Mais sur le site de création de personnage d'aka-games, prendre Conjuration enlève automatiquement les points de corruption. Lequel est juste ?

Je te confirme que le talent conjuration n'annule pas le gain de corruption quand le personnage apprend des sorts de cette école de magie. C'est le seul talent mystique à ne pas le faire, mais en échange TOUTES les sources de corruption peuvent être réduites à 1 contre une réussite à un jet de volonté. Le conjureur joue avec la corruption, il n'en a pas peur. Il est légitime qu'en jouant un tel personnage, on ait forcément de la corruption permanente et que celle-ci s'accumule au fil de la partie.

si un joueur prend Conjuration novice et prend un sort de cette école rang adepte, il subit 1 point de corruption car il a outrepassé le rang novice de Conjuration. Si plus tard le joueur prend Conjuration adepte, ce même sort lui fait conserver ce point de corruption ou il disparaît vu que la condition adepte est validée ?

Du coup, apprendre un sort de conjuration se fait toujours en échange d'un PC permanent.