Capacités PNJ humanoïdes 5

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Terres d'Arran (Chroniques Oubliées)

avatar

Bonjour à tous, je viens de me rende compte que les PNJ humanoïdes décrient dans le livre du meneur on une voie de capacité par défault (capacités communes) pour les aventuriers et les mystiques, mais pas les profils de combattant ?

Je n'arrive pas à voir une raison logique, y en a t il une ou est-ce un oublie ?

parce que mine de rien ça fait une grosse différence de puissance dès que ça monte dans les niveaux.

avatar

En fait les trois familles ne sont pas construites de la même façon. Il n'est donc pas simple de tirer des conclusions sur leur puissance respective juste à partir du nombre de capacité en vérité.

Les combattants sont plus solides. Ils ont beaucoup de PV, une DEF élevée (plus faible que les aventuriers au départ, puis plus élevée) et des attaques de contact aux DM élevés et constants.

Les aventuriers ont moins de PV, mais sont plus "rapides" (ils ont plus d'action de mouvement). Ils ont accès à des attaques à distance et disposent de plus de capacités qui - utilisées correctement (= dans les bons environnements, ou avec la préparation adéquate) les rendent plus meurtriers que les combattants. Par contre s'ils ne sont pas à leur avantage, les combattants les surclassent largement.

Les mystiques sont très fragiles: très peu de PV, très faible DEF. Mais ils compensent pas de nombreuses capacités puissantes. Le rôle du mystiques - et sa dangerosité - est très variables en fonction de sa spécialisation (au même titre que tous les humanoïdes mais c'est peut-être plus marqué chez eux). Et il souffre des mêmes contraintes que l'aventurier: pris au dépourvu, il sera beaucoup moins dangereux que s'il est accompagné d'allié ou qu'il a eu le temps de se préparer là où le combattant est bien moins sensible à cette notion.

En conclusion, je dirais que le nombre (un peu) plus réduit de capacités du combattant ne traduit par une faiblesse: c'est juste que ses atouts se trouvent ailleurs, tout simplement content

avatar

Super, merci beaucoup pour ta réponse.

Effectivement l'oubli, si cela en aivait été un, me paraissait un peu gros.

avatar

Bonjour,

En effet la progression des PJ peut poser un probléme. Un équilibrage est à effectuer entre la progression et la défense des PNJ et créature.

Avoir un PNJ niveau 8 avec une défense 20 n'est pas explicable aux PJ. Une telle défense doit pouvoir s'expliquer sur la base des paramêtres de la feuille de personnage.

D'où une adaptation pour garder le plasir du jet de dé contre toute créature.

Je contourne le probléme par l'addition d'une table de progression par famille, tout comme la révision de la CA pour les PNJ. A moins d'inventer des OM ou des Runes rares... mais là encore les PJ sont en droit de les obtenir... un jour.:)

La magie est à compléter, mais gageons que nous aurons le temps d'y arriver après une longue réflexion entre les auteurs. Sinon on peut aussi réaliser une table de progression où les mages obtiennent le choix de prendre un nouveau talent magique (niv : 1 - 3 -5 - 7 etc...)

Pour compléter mon tableau des modifications, on peut même tabler sur l'apprentissage de compétences (bonus au jet de 1 à 3) selon le degré d'apprentissage.

L'enjeu est de rester vigilent sur les voies pour garder leur valeur! , trop donner comme une progression de +1pt en attaque par niveau peut réduire les bonus obtenus à certain degré.

Concernant les "clercs" une voie légendaire peut être créée (voir PNJ) sachant que leur place n'est pas sur le champ de bataille et que l'acquisition des talents, compétences et voies mpassent par des années d'études, de prières...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Laurent Kegron Bernasconi
avatar
Ceparou

Une telle défense doit pouvoir s'expliquer sur la base des paramêtres de la feuille de personnage.

Ca me rappelle un autre sujet. content

Ca peut parfaitement s'expliquer, mais pas par les mêmes règles : une capacité particulière d'esquive ou de parade (par exemple, l'équivalent de posture de combat de la Voie de la guerre, le PNJ privilégiant la DEF à l'attaque, mais cette bascule permanente est invisible), etc.

Et non, il n'y a aucune déclaration universelle du jeu de rôle qui dit qu'il y a égalité entre les PJ et les PNJ. Pas du tout en fait mort de rire