Rachat éventuel de discord par Microsoft 34

Forums > Repaire des trolls (et des liches)

avatar

Microsoft pourrait racheter Discord plus de 10 milliards de dollars triste

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Evensnalgonel
avatar

Tout celà, pour nous vendre un Monopoly RPG ? Vous pensez ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Gollum
avatar
alanthyr
avatar

En effet. Milles excuses clin d'oeil

avatar
Nicodeme Sebastien

Je ne sais pas... Microsoft propose des choses gratuites maintenant. One Note online par exemple.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • alanthyr
avatar
Gollum

Vu comment les géants du net applique leur censure, je ne suis pas emballé par cette idée. Discord ayant servi de refuge à une certaine frange de censurés aux US, certains y voient surtout une manoeuvre. Loin de moi l'idée de soutenir qui que ce soit, je suis juste un défenseur acharné de la liberté d'expression.
Est-ce qu'on aura encore le droit de dire et faire ce que l'on veut sur Discord s'il est racheté par Microsoft ?
C'est là toute ma crainte ...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Laurendi
avatar

Déjà que Discord récoltait les données perso pour les refourguer aux régies publicitaires "améliorer le service", je ne vois pas ce qui changera avec Microsoft aux commandes.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Gollum
avatar

Dommage Discord ne fonctionnait pas trop mal jusque la moqueur.

avatar
Beryl

Ça, c'était évident. Derrière toute application sur le Net il y a des gens qui bossent (création du programme, réparation des erreurs, entretien, mises à jour...). Il faut bien qu'ils mangent, donc qu'ils soient payés. Et pour ça, il n'y a pas 36 solutions.

  • Soit on s'abonne.
  • Soit on fait des dons.
  • Soit on voit de la pub.
  • Soit nos données servent à la pub.

Il faut l'accepter parce qu'aucun d'entre nous n'accepterait de faire un travail de professionnel sans être rémunéré. Un truc d'amateur, oui. Pour les passionnés. Mais alors le résultat sera d'un niveau amateur.

Donc les trucs de niveau professionnel qui sont gratuits ne le sont pas. On les paye autrement, tout simplement. Et c'est normal.

Je suis enseignant. Les parents de mes élèves ne payent apparemment rien. C'est parce que quelqu'un d'autre me paye : nous tous, via nos impôts. Et même si j'aime beaucoup mon boulot, je ne le ferais pas gratuitement. Alors de quel droit pourrais-je exiger que les informaticiens de Discord ne soient pas rémunérés ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Hiver
avatar

Vu le boom du distanciel, et une dose de télétravail qui pourrait dans une certaine mesure se péréniser pour du win-win salariés (plus de temps perdu dans les transports) et employeurs (moins de locaux à payer), cela peut être un bon pari.

Par contre, Microsoft a déjà teams, donc là, ils achètent plutôt une communauté, même si les appli ont tout de même bien des différences.

Par contre ils changeraient alors le nom de discord en concord ^^

avatar

Une étude américaine a montré que le travail 100% en distanciel fonctionnait mal. Pourquoi ? Parce que la communication écrite publique fonctionne mal. On le voit dans ce forum : on se prend la tête pour des trucs mal compris, parce qu'on sait qu'on est lu par tout le monde et qu'on cherche parfois à prouver qu'on a raison plus qu'à faire avancer le schmilblick (oui, je plaide coupable aussi). C'est un réflexe humain inévitable. Du coup, plein d'entreprises se remettent à louer ou racheter des bureaux pour que leurs employés puissent à nouveau travailler ensemble et se parler.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Edwin
avatar

Je pense que le rachat de Discord est plus sur le côté XBOX de Microsoft que sur le professionnel. Moins une notion de "télétravail" que de "téléjeux" mort de rire. Au mieux (sur la dimension professionnel) c'est sur les communautés de Dev, dans le même cadre que GitHub, mais pas plus. Pas entreprise (Teams) et pas grand public généraliste (Teams Home).

avatar
Gollum

Je crois que tout le monde est d'accord pour dire que le 100% est rarement la solution (sauf certains métiers ou pesonnalités) mais entre 100% et 0%, il y a une marge ^^

Prends l'exemple d'une personne qui arrive sur son lieu de travail après 30mn à 2h de trajet, qui s'assoit devant son ordi et gère des chiffres, tape des synthèses ou fait de la veille pendant 8h, sans échange avec les collègues, si ce n'est 10mn sur un point précis ou raconter la dernière du petit dernier... Dans ce cas, tu peux comprendre que ce dernier souhaiterait une dose de télétravail et qu'elle serait win/win.

Bien entendu, il y a des métiers, comme l'enseignement où ça ne le fait pas...

Avec 8 millions d'administratifs en France, on a tout de même de la marge moqueur

Fut un temps, j'étais 12h30 (oups 25h, j'avais oublié le retour) par semaine dans les transports en commun pour mon travail, je peux te dire que le télétravail, j'en rêvais...
Aujourd'hui, j'échange 20mn avec les collègues chaque jour et sur ces 20mn, environ 18 par téléphone ou mail, donc bon, que je sois chez moi ou sur mon lieu de travail, ça ne change rien... Par contre, je perds tout de même 6h en trajet.

avatar

Le problème pour moi, c'est que Microsoft a une certaine tendance à casser ce qui passe entre leurs mains.

Ils ont cassé Skype et leur "philosophie" sur Minecraft va au contraire du jeu de base.

avatar
Gollum

Même si ce que tu dis est souvent vrai, attention à ne pas generaliser. Ce n'est pas parce que c'est payant que c'est necessairement profesionnel et que les données personnelles seront protégées. Ce n'est pas parce que c'est gratuit que c'est necessairement amateur et que les
données personelles seront exploitées.

Par exemple un service gratuit proposé par framasoft n aura rien a voir avec son equivalent proposé par un GAFAM

avatar
alanthyr

C'est bien plus simple que ça : c'est une opération financière.

Slack vient d'être acheté par Salesforce 27,7 milliards de $. Les fonctionnalités offertes par Discord (outsider de ce type de solution) permettent à Microsoft de se positionner non seulement sur le marché professionnel en proposant sa solution mais aussi de se positionner en amont pour récupérer les gamers.
Associer Discord aux jeux publiés ou vendu par Microsoft, c'est s'assurer un média social dédié à ses ventes. Ta liberté d'expression ne devrait pas en souffrir, par contre la surveillance des échanges et l'enregistrement de données utilisateurs devrait permettre de t'orienter vers des produits et des salons qui correspondent à tes attentes.

Enfin, si tu es un ado, une fois adulte, tu deviens promoteur de la solution. Pourquoi apprendre à utiliser Slack puisque Discord fonctionne merveilleusement et que tu l'utilises au quotidien dans ta vie personnelle ?

avatar

Laurendi

Merci j'avais peur que personne ne reprenne Gollum et son "faut bien que les informaticiens mangent" ! C'est trop simpliste comme lecture. Ici c'est de l'économie industrielle et de la fiance qui est à l'oeuvre.

Discord c'est un Nième exemple de modèle de start-up avec le même business model que les autres. Scalabilité, hack growth et diversification des canaux de revenus mais surtout collecte de données et constitution ou ré-intermédiation d'une audience.
Microsoft se paye l'audience, la data de comportement, le NFL et autre analyse du langage + ancre les comportements dès le plus jeune âge (dépendance de sentier si vous voulez un terme technique à mettre dans google). Les actionnaires de Discord (dont les membres du board et autres instances de directions) se gavent lors de la revente.

En soit c'est un bon moov' pour Microsoft à l'instar de FB avec Insta. En plus d'intégrer un concurrent potentiel ça permet d'étendre l'offre à des populations qui sont déjà tes cibles ou tes futures cibles. (Discord aujourd'hui, Teams demain) et d'acquérir un medium avec une audience bien installée. Et si on possède le medium on a les moyens d'orienter le discours avec les bons incitivness (comme YT avec son algo qui mine de rien modèle complètement ce qui se passe sur la plateforme). Tout ça permet aussi d'assoir sa position dominante sur un paquet de marché. C'est ni plus ni moins qu'assoir son trust.

Pour les usagers c'est moins fun, comme d'hab' on sait qu'on se fait "avoir" car à force de trainer dessus, même en ayant conscience des travers, nos comportements et habitudes de consommation sont quand même modifiées. Bref tout les travers des monopoles ou oligopoles qu'on connait depuis 200 ans.

avatar

@Gollum : il n'est pas question de ne pas payer ceux qui bossent derrière, mais plutôt d'arrêter de prendre les utilisateurs pour du bétail. Parce qu'en fait, ce ne sont pas les utilisateurs les clients de ce genre de business, ce sont les régies publicitaires. Les utilisateurs sont juste le bétail qu'on trait pour récolter les précieuses données à revendre.

Pour ma part, voilà des années que j'ai laissé tomber ce business model. Soit c'est libre, clair et sans embrouille auquel cas je fais des dons, soit c'est propriétaire mais vraiment bien chiadé (et sans embrouille non plus) et je paie.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Wepwawet
avatar
Beryl

Tu as la bonne attitude, je pense. Vous aimez un service ? Vous rémunérez les gens qui bossent dessus. Et dans le cas de services tellement utiles que tout le monde devrait y avoir accès, y compris des gens qui n'ont pas les fonds pour le rémunérer, on devrait avoir des fonds publics pour permettre de les maintenir, voire de continuer à les développer, sans avoir besoin d'impliquer les utilisateurs dans des stratégies alambiquées et potentiellement dangereuses.

Les responsables de Discord ont fait (et continuent de faire) la même erreur que toutes les petits startups irresponsables qui ont fait du web ce qu'il est aujourd'hui : engloutir de la thune par millions pendant des années, sans avoir la moindre idée de comment générer de l'argent pour payer des investisseurs qui entendent bien obtenir un retour financier. Leur tentative de vendre des jeux en 2018 était vouée à l'échec, les abonnements ne marchent pas. Reste qu'ils ont capté et enfermé des millions d'utilisateurs dans leur filet, et c'est précisément cette captivité qui intéresse Microsoft. Maintenant que la pression commence à se sentir, Citron & cie hésitent fatalement entre deux solutions : la bourse (aka, redoubler sur la même voie, pour être confrontés plus tard au même problème) ou la revente (aka, refiler le bébé à une boite qui a des processus bien huilés pour extraire de la thune sur le dos des utilisateurs). En bref : encore un foirage du modèle économique aberrant d'Internet...

avatar

Vous avez raison les gars, je généralise et simplifie beaucoup trop.

Sans doute à cause d'une mauvaise habitude : mes élèves, comme tous les ados, ont tendance à vouloir que tout soit gratuit, comme si tout leur était dû. Je suis donc contraint de leur expliquer que soit il y a de la pub, à la télé comme sur Youtube, soit ce n'est pas gratuit... Et c'est devenu chez moi une (mauvaise) habitude.

Ceci dit, si on nous prend pour du bétail, c'est souvent parce que nous avons une forte tendance à nous comporter comme des moutons. Un nouveau truc qui a l'air génial et on fonce sans trop se poser de question (moi comme les autres, évidemment).

Tout comme Beryl, j'aime mieux quand les choses sont claires. J'utilise beaucoup Wikipédia. Tout n'y est pas parfait, loin de là, mais ça fait un super point de départ quand on commence une recherche sur un sujet. Wikipédia marche avec des dons. Je leur en fais donc chaque année. J'utilise aussi LibreOffice. Je veux que ce logiciel continue d'exister et je gagne suffisamment ma vie pour pouvoir le financer un peu. Idem, donc : je leur fais un don chaque année. J'aime aussi les logiciels Microsoft. Surtout OneNote et Publisher. Je suis donc abonné à Office 365 pour que les choses soient bien claire entre moi et eux...

Venons-en à Discord, maintenant. Microsoft les rachète 10 milliards. 10 milliards ? Ouah ! C'est une sacrée somme... Cela veut forcément dire qu'ils se faisaient beaucoup d'argent. Parce que même en permettant à Microsoft d'accroitre son monople, de devenir beaucoup plus efficace dans le placement de ses produits, etc., comme cela a très bien été expliqué ci-dessus par ceux qui s'y connaissent beaucoup mieux que moi en économie (et merci de vos interventions qui m'ont beaucoup appris), 10 milliards, c'est pas rien. On ne parle pas de 10 millions, qui seraient déjà énormes. On parle de 10 milliards. Je sais qu'à partir d'un certain nombre de 0, on n'a plus de représentation, mais quand même : la différence entre un milliard et un million, c'est la différence entre la hauteur d'une fourmi et celle d'une porte !

Or, si Discord pèse 10 milliards aux yeux de Microsoft, c'est forcément qu'il se faisait un paquet de fric. Le modèle économique n'était donc peut-être pas si clean que ça dès le départ.

Est-ce que je dois m'en offusquer ? Peut-être. Mais en tout cas, je ne dois pas m'en étonner. Ni du fait que les propriétaires aient peut-être * l'intention de vendre à Microsoft. J'ai accepté d'utiliser Discord, en sachant pertinamment qu'ils brassaient des milliers de gens, peut-être même des millions, donc que c'était un très, très gros machin... Et donc qu'il y avait un très très gros truc dessous. Comme ils ne demandent pas de rémunération directe, ni de dons, ça se passait forcément au niveau de nos données. Et on n'atteint pas une valeur de 10 milliards en les revendant simplement à des associations humanitaires au-dessus de tout soupçon...

Alors, finalement, est-ce que le fait que ce soit gérer par Microsoft sera moins respectueux envers moi que ça ne l'est actuellement ? Je n'en suis pas certain... Et est-ce que ce sera moins bien fait avec Microsoft que par les actuels gérants ? Je n'en suis pas sûr non plus... Les outils Microsoft marchent quand même super bien pour qui sait les utiliser.

___

* Pour le moment, ce n'est qu'un peut-être.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Nioux