Adapter la difficulté d'une campagne ou d'un scénario au nombre de PJ 15

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Héros & Dragons

avatar

Bonjour à tous,

Je vais prochainement démarrer une campagne H&D avec mes joueurs (qui viennent de terminer l'acte 1 de l'Ennemi intérieur pour Warhammer et qui voudraient changer d'air -- et moi aussi, d'ailleurs, j'adore l'univers mais je suis plutôt déçu par cette campagne qui pourtant considérée comme mythique.... et ne parlons pas du système, nous avons vite changé pour une adaptation maison de Brigandyne) et j'ai pour projet :

- De commencer par une adaptation de la mini-campagne de la boîte d'initation de Chroniques Oubliées pour les mener au niveau 3 ;

- Éventuellement d'enchaîner avec quelques scénars divers pour les faire monter au niveau 5 ;

- D'entrer dans le vif du sujet avec Invincible, campagne prévue pour des PJ niveau 5.

J'ai cependant un petit problème car j'ai 6 joueurs et j'aimerais éviter l'écueil que j'ai trop souvent rencontré lors de notre campagne Warhammer : des combats beaucoup trop simples car les PJ roulent sur les adversaires. H&D est bien sûr un système très différent et propose divers moyens d'équilibrer les rencontres, mais je reste perplexe devant les divers outils disponibles, qui donnent souvent des résultats différents :

- Encounter Builder sur aideDD

- Section "Construire une rencontre" dans Créatures et opposition (pp. 370-371)

- Un autre Encounter Builder super précis dans le Guide complet de Xanathar

D'après votre expérience, lequel est le plus "précis" ?

D'autre part, si je vois bien comment ajuster la difficulté d'une rencontre quand il suffit d'augmenter le nombre d'adversaires (par exemple, au lieu de 1 ennemi par PJ, 1,5 ennemi par PJ pour 6 joueurs), autant si les PJ doivent affronter un monstre légendaire, je vois mal comment booster celui-ci tout en préservant l'équilibre de la rencontre (je booste ses stats ? je lui donne des capacités supplémentaires ? j'ajoute des sbires ?).

Mon but n'est pas de buter les PJ, bien sûr, mais je voudrais vraiment que les combats représentent un défi, pas juste un gros soufflé qui retombe à plat parce que j'ai mal géré la difficulté.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • CharIie
avatar
Hojyn

Pour booster un monstre légendaire, tu peux rajouter des petits adversaires à côté

avatar

Perso, je trouve que la section "construire une rencontre" proposée dans le livre "Créatures et Oppositions" se suffit pour apporter des rencontres intéressantes aux PJ. La table des rencontre t'offre la possibilité de doser la difficulté, selon leur niveau (prévue pour 4PJ) et tu n'as qu'à faire une table de 3 pour ajuster selon ton nombre de PJ (comme précisé dans le livre également).
Je fais jouer 5 PJ et je peux te dire que malgré une difficulté que je voulais entre ordinaire et ardue, ils ont souffert et un PJ s'est même retrouvé mort (on joue avec quelques Points de Destin et heureusement, car je fais souvent des jets de dés d'enfoirés qui leur mettent de sacrés bâton dans les roues).

Pour les Boss, tu peux également reprendre la section "création d'une créature" pour adapter. Cela te rajoutera des PC que tu peux utiliser pour améliorer ton boss, avec des capa en plus, PV, etc...

avatar

Je sais qu'il y a toute l'histoire des niveaux à H&D, mais personnellement avec le temps j'ai réalisé que au delà d'augmenter le nombre d'adversaires ou de booster les stats des PNJ, le meilleur moyen d'augmenter l'opposition face au PJ est l'environnement et la stratégie d'attaque des adversaires.

Exemples d'environnement et de stratégie des PNJ pour manipuler la difficulté d'un combat. Une forêt dense gênera ou empêchera probablement l'utilisation d'armes à distances et offre une bonne couverture aux adversaires. Les habitants de ces forêts savent exploiter ces avantages. Une grotte plongée dans la noirceur ou une nuit sans étoiles gêne la visibilité et les créatures voyants dans l'obscurité attendront la noirceur avant de passer à l'assaut. Le MJ peut aussi jouer sur les effets d'ombre pour compliqué la vie aux PJ. Un combat dans l'eau jusqu'à la taille n'a pas la même dynamique surtout si les adversaires sont à l'aise dans l'eau. Même si les adversaires ne sont pas "aquatiques" ils pourront estimer que les PJ vont probablement chercher à traverser une rivière et ils pourraient bien attendre cette opportunité avant d'attaquer puisque ceux-ci seront plus lent. Un pont chambranlant offre toujours un défi en soi, si un combat doit s'y dérouler en plus. Les risques de tomber sont extrêmement importants. En montagnes les adversaires peuvent bénéficier du "high ground" et profiter d'une paroi abrupte pour attaquer les PJ. Les combats dans la neige. Les plus petites et plus légères créatures vont probablement se déplacer plus facilement sur la neige durcie que les PJ plus lourd qui eux s'enfoncent plus profondément. Des forts vents ou une forte pluie sont d'autre facteurs contraignants.

Et puis il faut penser aux stratégies adoptées par les adversaires. Par exemple, plus un adversaire est petit et faible physiquement, plus il cherchera à éviter l'affrontement frontal au corps à corps. Ainsi il utilisera bien souvent des armes à distance. Et puis il utilisera aussi probablement des poisons pour compenser les faibles dommages qu'il cause (il est pas fort hein !) pour maximiser ses chances de survie face à de robustes adversaires. Et puis il tentera bien évidemment d'utiliser sa petite taille à son avantage en essayant de se dissimuler dans son environnement. Il effectuera probablement de petits assauts rapides avant de se replier pour repasser à l'attaque plus tard et ainsi saper tranquillement l'énergie vitale des ses adveraires. S'il doit affronter ses adversaires au corps à corps, il tentera probablement de les attirer dans un environnement à son avantage comme un endroit où les PJ seraient à l'étroit tandis que lui ne serait pas embêté.

Au contraire, si l'adversaire est grand, gros et fort, il sait qu'il a un avantage physique face à des PJ plus petit. Toutefois il sait aussi que sa vie va être en danger s'il laisse ses adversaires PJ le prendre en groupe. Il cherchera donc à les affronter dans un environnement qui les empêchera de l'entourer comme une passage étroit en montagne ou un pont étroit. Et puis c'est aussi le genre de PNJ qui serait avantagé dans un cours d'eau ou les PJ serait dans l'eau jusqu'à la taille alors que lui aurait l'eau aux genoux.

Enfin, c'est mon approche...

avatar

Mon approche est beaucoup moins élaborée que cellle de Docdemers clin d'oeil
Tu construis ta rencontre avec tes monstres et/ou PNJ et si jamais cela te semble trop facile pour les PJ durant la partie, alors rajoutes des PV à tes monstres, ou triche derrière les écrans sur une ou deux baffes ... et inversement si c'est trop hard pour les PJ, réduits les PV des monstres ... ou rate un ou deux JdS automatiquement ...

avatar

Merci pour toutes ces réponses rapides, ça me donne pas mal de pistes !

Sinon, j'ai oublié d'en parler dans mon précédent message, mais si au lieu d'adapter l'opposition, on adapte le niveau des PJ ? Par exemple, la campagne Invincible est prévue pour 4-5 PJ de niveau 5 à 10, serait-il possible de la faire jouer à 6 PJ de niveau 4-9 sans les envoyer à une mort assurée ?

avatar

Sur ma campagne j'ai la méthode inverse. La campagne actuelle est prévue pour du niveau 8, puis 9, j'avais 6 joueurs.

D'après créatures et oppositions les rencontres normales niveau 8 sont à 180PC. Petite règle de 3 : (180/6)*4=120, soit le nombre de PC d'une rencontre normale FP 5 => mes PJs étaient donc de niveau 5.

L'un des joueurs est parti, j'ai donc 5 joueurs : (180/5)*4=144, les rencontres normales FP6 sont à 140 : mes joueurs passent au niveau 6. (Il va de soit que si un nouveau joueur arriverait je ne retirerai pas de niveaux à mes joueurs).

L'avantage de faire ainsi c'est que je n'ai pas à bidouiller les monstres uniques des campagnes, ni à leur mettre des side kick rigolos qui n'étaient pas prévu.

L'inconvénient c'est qu'on peut avoir des sorts un chouilla puissant qui peuvent vite faire très très mal. Je me souviens d'un monstre FP 5 lorsqu'ils étaient niveau 3 (donc une rencontre ardue pour 6 PJs niveau 3) qui avait enchainé boule de feu et tempête de neige, ils n'avaient pas aimé mort de rire

avatar

Oui les points de combat sont un bon référentiel pour évaluer les rencontres. En tout cas cela a plutôt bien fonctionné les fois où je me suis basé dessus.

Généralement quand ils rencontrent des groupes de PNJ, j'ajuste le nombre en fonction de leur puissance.

Pour les monstres uniques où il n'y a pas forcément de sens à avoir du monde avec lui (l'antre d'un dragon ou autre big boss) mais qui est un peu faiblard par rapport au nombre de PJ, j'essaie de caler une autre rencontre avant. Combat, piège, obstacle, n'importe quoi qui va raboter un peu les ressources des PJ. Rien d'insurmontable ni de mortel, mais qui va puiser en peu dans leurs ressources.

Par contre, je n'ai pas encore assez de temps de maitrise sur H&D pour évaluer ça facilement ou donner une recette qui fonctionne tout le temps, mais je vise une rencontre "ordinaire" (il ne faut pas voler la vedette à la rencontre phare non plus).

avatar

@Ombreloup : ah pas bête ça le coup du "reverse engineering" de combat, je vais voir ce que ça donne sur Invincible.

@Sigfrid : oui pour les monstres uniques, ça m'embêterait un peu aussi de rajouter des sbires quand ça n'est pas justifié, mais l'idée de la petite rencontre avant pour saper les ressources c'est pas mal.

Et sinon, sur les conseils de V0r4c3 j'ai jeté un œil à la section "Création d'une créature" pour H&D, le coup de booster l'ID avec de nouvelles actions légendaires ça me semble être une bonne piste. Ou simplement augmenter le nombre d'actions légendaires (genre 4 ou 5 au lieu de 3, par exemple), ça doit bien le faire aussi, non ?

avatar

Petite question : au-dela de l'adaptation de la difficulté des rencontres, as-tu réflechi aux adaptations de la campagne invincible pour 6 joueurs ? A mon avis, il y a deux passages qui seront forcement à modifier pour coller à un groupe de cette taille : L'acte 1 pour le "lieu d'atterrissage" et l'acte 4 pour le nombre d'objets.
Mon conseil est que le nombre d'objets magiques de l'acte 2 sera lui aussi à revoir. Par contre, personnellement, je n'ai pas réussi à conserver un équilibre à ce niveau là (j'ai fait jouer la campagne invincible à 5 joueurs).

avatar

Invincible est mal équilibré de base, pour ma part avec 5 joueurs, j'ai ajusté le nombre de créatures, mais j ai aussi booster des monstres (remplacer le profil des trolls de pierre par des trolls classique qui sont plus puissants) mais j'ai aussi réduit la puissance des OM.

avatar

Justement, c'est en essayant d'équilibrer les rencontres que je me suis heurté au problème des encounter builders.

Si je prends la tout première baston d'Invincible (attention, spoiler vraiment mineur mais spoiler quand même), qui est censée opposer 4 PJ de niveau 5 à 6 écorchés (ID 1/2) et 2 trolls de pierre (ID 2), soit 1500 xp au total, et que je passe ça à la moulinette des encounter builders, ça me donne :

AideDD > rencontre DIFFICILE (le builder applique un coef de 2,5 au total d'XP, ce qui booste artificiellement la difficulté... quelqu'un sait pourquoi ?)

Manuel H&D > 170 PC (points de combat) alors que la limite "DIFFICILE" est à 160 PC, c'est donc raccord avec AideDD

GM's Guide D&D > 250xp/PJ = rencontre FACILE

Xanathar's Guide > d'après le tableau "Multiple monsters" de la p.90, il manque 2 écorchés pour une rencontre équilibrée, on peut donc considérer que c'est FACILE

On voit donc qu'il y a un problème entre H&D et D&D, qui ne sont pas d'accord du tout pour l'équilibre des rencontres. Pour un néophyte comme moi, pas évident de savoir qui est dans le vrai.

Quant à AideDD, c'est basé sur D&D je crois, mais le builder applique un coefficient en fonction du nombre de combattants qui ajuste le résultat du calcul... mais pourquoi/comment, au juste ?

@Klan lAcier : les trolls de pierre sont ID2 et les trolls ID5, ça fait quand même une sacrée différence, non ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • CharIie
avatar
Hojyn

Intéressant, je ne savais pas que l'ex H&D et D&D avaient des calculs de dangerosité différents

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ombreloup
avatar
CharIie

C'est dû au fait que le constructeur de rencontre de D&D n'est pas SRD.

avatar

Merci pour les infos plaisantin donc H&D proposerait des combats moins dangereux que D&D ?