Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

Petits conseils pour MJ débutant - Les joueurs absents 20

Forums > Jeux de rôle

avatar

bonjour MJ de tous bords et de tous horizons, j'aurai besoin de vos sages conseils et avis. je joue avec un petit groupe de joueurs à une campagne Appel de Cthulhu, cependant j'ai un problème qui est plutôt commun dans beaucoup de campagnes: j'ai des joueurs absents... Alors deux questions: * Comment faites vous pour gérer un joueur absent alors que leur personnage est clairement présent au milieu de la scène de fin de la partie précédente? * J'hésite à inviter un 5e joueur à la table, je me dis que d'un côté ça permettrait aux présents de jouer plus souvent mais d'un autre côté cela risque de rajouter un personnage absent à gérer en plus si ce 5e joueur est absent. Vous feriez quoi à ma place? Merci à vous!

avatar

Je ne fais jouer que quand tous les joueurs savent être présent et si l'un est presque jamais disponible ... on finit par jouer sans lui (et c'est tant pis pour lui^^).

avatar

Si c'est exceptionnel et que cela arrive au dernier moment, alors que tout le monde est déjà arrivé, il faut savoir dégainer un petit one shot !

En rapport ou non avec la campagne en cours...

Ca veut dire qu'il faut en avoir préparer un, en avance. Avec des prétirés à distribuer, au besoin.

C'est une solution comme une autre !

avatar

Pour ma part je trouve presque toujours une astuce pour justifier l'absence d'une personnage en jeu.

Mais de temps en temps je me repose sur le bon vieux "il est là mais il est pas là".

Tes joueurs oublieront assez vite qu'ils n'étaient pas si peu nombreux quelques "instants" plus tôt.

Et puis, quel est le but de ta table ? Frustrer tes joueurs car ils ne jouent jamais car l'un d'entre eux est très peu disponible (ou le frustrer lui car il est mis de côté)? Ou prendre du plaisir à jouer ensemble est raconter des histoires grandioses et mémorables ?

avatar

Quand un joueur n'est pas là, je connais deux manières efficaces de s'adapter :

- soit si le contexte et le jeu le permettent, le personnage ne participe pas à ce scénario. Cela marche bien dans des jeux à mission ou "bac à sable" à épisodes indépendants. Il n'était pas là, pas disponible, malade, etc. Parfois, cela peut obliger à intégrer le personnage dans le scénario (non terminé) lors de la séance suivante.

- soit et c'est le plus fréquent, le mj reprend le personnage comme un pnj. Là, il y a plus ou moins deux écoles : le mj esaye de l'interpréter comme le joueur le ferait, ou bien il le cantonne plutôt dans une attitude de suiveur.

avatar

Le personnage est là, mais en complet retrait.

si besoin d'agir par ses compétences (recherche à la bibliothèque), les autres joueurs doivent le demander et je résous l'action (jets de dés et conséquences)

lors d'un combat, c'est plus problématique, je demande à un autre joueur de gérer les actions et jets de dés, j'en ai déjà pleins de mon coté !

de toute façon, pas de décisions importantes, pas de prise de risque... le joueur doit retrouver son perso "intact"

j'ai la chance d'avoir 2 personnes qui font un résumé de la partie (le joueur manquant n'a plus qu'à lire). Parfois, j'utilise un nouveau joueur pour remplacer l'absent (c'est pas évident, mais c'est marrant)

avatar

J'avais un MJ qui faisait jouer leur perso sans que les joueurs ne soient là, ce qui ne plaisait pas du tout. Le mieux est de trouver une excuse à leur absence temporaire.

avatar

Oui, c'est toujours génant quand on ne peut pas justifier la disparition temporaire d'un perso.

A Cthulhu, c'est assez simple : le perso disjoncte (ce qui arrive facilement à la fin d'une scène, quand l'action s'arrête et que l'on se met à réaliser ce qui s'est passé) et son esprit n'est plus là le temps du scénar. Il suit les autres joueurs mais ne parle pas, n'agit pas, il obeit aux ordres simples.

Dans les autres jeux, le MJ joue le perso manquant car il connait assez bien nos styles mais ne lui fait prendre aucune initiative.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • No.oB-61-35143
avatar
Damon

Au lieu de le joindre au groupe enferme-le à Arkham termporairement. Quand il revient, ses collègues lui explioquent ce qui s'est passé. Ca te permet de voir ce qu'ils ont compris.

avatar

Pour ma part (et tout simplement) je demande au joueur absent : soit il suit le groupe en automatique, soit un solo via Discord actuellement avec une intrigue secondaire, soit effectivement il est malade ou autres... (ou il retape sa maison...)

Cela dépend le moment de l'absence : si c'est pendant une exploration, le PJ suit en automatique...

Une solution lors de la création est de développer un ou deux arcs d'intrigues autour du personnage... Si tu as le temps, faire jouer sur Discord, (ou autres) par asynchron (qques messages par jour quand vous voulez) ou en direct...

Les solos, les intrigues autour d'un personnage, aère les parties (pour notre part) et permettent un lien privilégié avec le PJ, prendre plus de temps pour le roleplay avec les PNJ, de l'humour, creuser la personnalité. Cela nimbe aussi le PJ absent de mystère...

avatar

Bonjour, et, en effet, sujet intéressant.

Il y a plusieurs cas, et autant de solutions.

- Déjà, l'absence est-elle annoncée, ou le joueur fait-il faux-bon au dernier moment?

- Le joueur est-il régulier de ce genre de chose?

- Quand il est là, est il agréable? Ou pénible?

- La situation des personnages est-elle "fermée" (tous dans un lieu clos, par exemple), ou "ouverte" (juste après l'arrivée dans une ville, par exemple)?

- Quel rôle tiens le personnage concerné? Ses compétences ou équipements sont-ils nécessaires à la partie?

- Etc..

Plusieurs solutions ont déja été annoncées ci-dessus. Comptons, par exemple:

- annuler la partie (frustrant pour les autres joueurs);

- faire un autre scénario (attention à leurs multiplications, risque de dispersion, l'intrigue principale ne progresse plus);

- confier le personnage à un autre joueur;

- le MJ gère le personnage, comme le ferait le joueur;

- le MJ gère le personnage, sans pitié pour celui-ci (le joueur n'avait qu'à être présent);

- le personnage "meurt";

- le personnage se met en retrait (il va chercher des provisions, reste de garde dans le vaisseau, répare la voiture...)

- le personnage suit, mais sans tenir de rôle actif, en PNJ ordinaire;

- le personnage suit vaguement, catatonique, dans la confusion, assomé de médicaments...

- le personnage reste en arrière, se repose, en convalescence, dans le coma...

- on n'en tiens pas compte, la partie continue en faisant abstraction de la présence ou de l'absence d'un personnage en particulier;

Etc.

En fait, tout dépend de tes joueurs, de ta table, de vos relations, de ce que tes joueurs attendent, des raisons et fréquences des absences...

avatar

Je rejoins tout ce qui a été dit, sauf peut-être le perso " meurt " moqueur

Pour ma part, lorsque le joueur me téléphone pour me dire qu'il ne pourra pas être là, je lui demande s'il veut que son PJ intervienne dans la suite ou s'il préfère que je trouve un moyen d'expliquer son absence.
Dans le premier cas, il est comme n'importe quel PMJ et peut mourir, dans le second cas, j'ajoute un PNJ au groupe pour qu'il ne soit pas déséquilibré, PNJ qui se justifie aussi dans l'histoire (ne serait-ce qu'un simple garde).

Si plus d'un absent, partie annulée.

Mais dans les faits, sauf enfant très malade (ce qui a annulé quelques parties), tous les joueurs et joueuses répondent présents (faut dire qu'avant la partie y'a le repas et c'est Biibi qui est au fourneau... enfin ça, c'était le monde d'avant... hum).

avatar

Toutes les solutions données précédemment peuvent t'être utile.

La mienne : le système Pop-Pop.

Pop t'es là

Pop t'es plus là.

Ça fait longtemps que j'ai arrêter de me prendre la tête à tenter d'expliquer l'absence d'un personnage ou à préparer des scénarios intermédiaires au cas où.

Pourquoi ? J'ai remarqué que sur une campagne avec une séance par mois, si j'annule pour cause d'absence ou si je fais des mini-scenar, la campagne principale n'avance plus. Et pour éviter ça, un pop-pop et l'intrigue continue d'avancer. À charge aux absents de se tenir au courant.

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Bruno LM
  • et
  • greuh
avatar
Elkebeth

C'est d'ailleurs le principe de base de Rêve de Dragon.

Et oui, ça marche aussi (je le rajoute à ma liste...)

avatar

Personnellement, dans ma campagne Pathfinder, c'est un autre joueur qui jouera le personnage de l'absent. C'est fait avec l'accord des joueurs, évidemment, et le personnage sera intact au retour de l'absent. Quand je parle de le jouer, c'est uniquement pour les combats : pas d'interprétation hors-combat, le personnage ne participera simplement pas aux discussions.

J'ai justement eu le problème d'une absence longue durée récemment (pour cause de déménagement), on a finalement décidé de passer sur un autre jeu en attendant son retour, histoire qu'il ne prenne pas trop de retard dans l'histoire et qu'on continue quand même de faire du JDR pendant ce temps.

avatar

Tés bonne question, moi je joue quand même. Je n'y touche pas et il peut revenir lorsqu'il le souhaite sinon cela bloque le groupe. En revanche pour les points d'xp je ne le pénalise pas , car souvent ces abscences ne sont pas de leurs fautes !!!

Je lui fais un petit résumé et je lui explique ce qu'il faisait pendant que les autres jouaient.

avatar

J'applique le principe du joueur absent = perso absent selon le pop il / elle est là, pop ilo / elle n'est plus là. Et quand le joueur revient c'est pop son perso est de nouveau là. Pour les explications sur l'absence et le retour du psero c'est à la charge du joueur. Moi ça ne me concerne pas et je refuse d'empiéter sur la gestion des PJs par leur joueurs respectif.

Cela fonctionne très bien sans aucune prise de tête inutile.

avatar

En cas de campagne, un autre jeu est prévu de commun accord avec les joueurs en cas d'absence (genre un jeu facile d'accès et ludique : pour le moment, on a prévu de jouer à Donjon&Cie en cas d'absence d'un joueur dans notre campagne Invincible d'H&D).
Si l'absence d'un joueur se déroule pendant un moment non-crucial, on joue sans lui. Son perso ne joue que les combats (géré par le MJ). S'il est absent durant un moment crucial, on joue un one-shot de l'autre jeu.

avatar
Elkebeth

Pareil.

ma campagne de Deadlands a 8 joueurses avec un quorum de 2. Si j'en ai au moins deux à la table, on joue. En ce moment, iels sont souvent trois. J'en ai deux qui ont fait la totalité ou peu s'en faut.

avatar

J'utilise aussi le principe du pop-pop.

J'ai 7 joueurs comme ça j'ai toujours un minimum de 4 à table. Les absents en règle générale se sont toujours absentés 5 minutes pour un besoin urgent ... et si c'est en combat ... eh bien il y a des choses qui ne peuvent attendre 😂