Homme ou femme pour interpréter un PNJ masculin ou féminin ? Et question de la masterisation partagée. 106

Forums > Repaire des trolls (et des liches)

avatar

Bonjour,

Histoire de ne pas troller un autre sujet où un mj cherche une joueuse pour interpréter un pnj féminin, j'ai pu lire qu'il y avait des réactions épidermiques.

De la même manière qu'il est rare de voir un homme interpréter un personnage féminin au théâtre, je peux très bien comprendre que l'on préfère une personne de genre féminin pour interpréter un pnj féminin, plus immersif et cohérent (sans vouloir porter atteinte à une quelconque minorité).

Pour ma part, quand c'était possible, j'avais toujours une joueuse qui interprétait les pnj féminins (elle était un peu co-mj à ce niveau et je lui avais fait un topo du caractère de chacun de ces derniers, sans qu'elle en sache trop pour pouvoir continuer à être joueuse).

En effet, le jdr a longtemps manqué de joueuses et c'est de là, à mon sens, qu'est venu le fait que ce soit le mj (le plus souvent un homme donc) qui interprête les pnj féminin, mais cela n'est pas l'idéal.
Or aujourd'hui que je jdr s'est beaucoup féminisé, nous ne sommes plus obligé d'avoir recours à ce paliatif.

Enfin, ce que j'ai déjà fait et que je trouve génial, c'est la masterisation partagée avec une mj femme et c'est à mon sens l'avenir du jdr.
En effet, pendant qu'elle parlait je préparais ce qui allait suivre ou vérifiais un point de règles, et vice versa, il n'y avait aucun temps mort. Et c'était bien plus reposant en tant que mj, tout en étant plus immersif.
Seule contrainte, avoir l'esprit agile et savoir rebondir quand ta co-mj ouvre une situation inatendue. Mais ce dernier point est également un plus car c'est encore plus intéressant d'être mj.

En résumé :
- Maintenant qu'il y a assez de femmes en jdr, autant qu'elles puissent s'impliquer davantage pour une meilleure immersion.
- Et pourquoi pas, aller jusqu'à la co-masterisation homme/femme.

Je finirai en disant que quand je regarde des AP, je ne suis jamais convaincu (quel que soi le talent du mj) par les interprétations par un homme d'un pnj féminin, et l'inverse serait sans doute également vrai. Et sur 70 joueurs formés (pour seulement une douzaine de joueuses) personne n'a jamais eu l'idée de jouer un perso de l'autre sexe alors que ça existe (ce qui se fait par contre beaucoup plus dans les jeux vidéo).
C'est d'ailleurs assez érange car nos psychés ne trouvent pas étrange de jouer une autre espèce tel un elfe, nain, ou demi-ogre, on reste dans l'immersion, par contre dès qu'une voix masculine interprête un pj/pnj féminin, zou, l'immersion est altérée.

Ce message a reçu 3 réponses de
  • Dohnar
  • ,
  • MASTER
  • et
  • Patrick
avatar
Edwin

De la même manière qu'il est rare de voir un homme interpréter un personnage féminin au théâtre

Ce qui n'a rien à voir avec les envies des uns et des autres, c'est juste qu'il y a statistiquement plus de rôles d'hommes que de femmes.

avatar

Pour l'immresion d'un PJ du sexe opposé, je pense sincérement que les choses vont mieux lorsque le MJ ou les personnage n'essaye pas d'imiter la voix de l'autre sexe qu'ils interprétent.

Genre voir un PJ masculin interpréter une femme en gardant sa voix naturelle d'homme ça ne me gêne pas. Par contre s'il se met à prendre une voix de fausset là ça me casse mon immersion.

Et inversement lorsque mes PJ femmes prennent la grosse voix pour interpréter un homme.

Je parle ici dans un contexte sérieux, si l'ambiance de la partie est commique là cela ne me gêne pas.

avatar

J'ai du mal à voir comment je vais fidéliser une joueuse à ma table en lui filant le rôle de voix off, alors qu'elle pourrait avoir son propre personnage en tant que joueuse.

Si on veut continuer à avoir une majorité d'hommes à nos tables c'est la meilleure idée qui soit que de les traiter en joueurs de seconde zone.

Que ce soit en tant que MJ ou joueur je joue des personnages des deux sexes, et les joueuses que je connais ont exactement le même comportement, en jouant des femmes comme des hommes.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Edwin
avatar
rare de voir un homme interpréter un personnage féminin au théâtre,
Edwin

Euh pas tout à fait, pour diverses raisons (et pas toujours reluisantes pour la parité femme-homme) selon les cultures et les époque un homme jouant le rôle d'une femme a pu être couramment pratiqué, voire était la norme. Mais cela n'empêche en effet que ce constat reste vrai ici et aujourd'hui.

avatar

Si on devait se garder d'interpréter un PNJ féminin, il y aurait un peu trop de testostérone dans les parties, non ?

"Un jeu d'homme, par les hommes, pour les hommes"

Je ne vois pas trop la logique de se priver de PNJ féminin, parce qu'on est un homme...

Et je n'ai jamais rencontré de joueurs ou joueuses choqués parce qu'un MJ masculin interprétait un PNJ féminin.

avatar

Et on pourrait se poser la même question sur l'interprétation de PNJ issus d'une autre culture, non genré ou tout autre caractéristitique sociale, psy ou intellectuelle très éloignée de celle du MJ qui l'interprète (de son point de vu). Non, je pense qu'il faut rester dans le jeu, savoir qu'en fonction de ses talents/expérience de vie/connaissances on restera sur un aspect plus ou moins superficiel, le faire le plus honnêtement possible et s'amuser. C'est tout.

avatar

Après, il y a peut-être un biais venant de tes joueuses et joueurs, car chez moi, il y a des joueuses qui jouent des persos masculins et des joueurs qui jouent des persos féminins.

Et au final, le genre du perso est rarement important dans la simulation donc on joue ce qu'on veut sans faire attention au genre et je n'ai pas l'impression que ce soit stéréotypé (en tout cas, ça ne l'est pas spécialement pour les joueuses qui jouent des hommes ou alors c'est volontaire et assumé).

avatar
Ombreloup

Bonjour Ombreloup, elle est voix off ET joueuse (je l'ai bien écrit, c'est dans la parenthèse) ou alors carrément co-mj.
Au final, elle a une place un peu plus importante que ses collègues masculins.
La qualifier de joueuse de seconde zone est tout le contraire de ce que j'écris.

Mais cela serait aussi vrai pour une MJ femme, qui aurait alors un pj homme qui jouerait aussi les pnj masculins ou qui ferait co-mj. Il aurait alors une place un peu plus importante que les joueuses autour de la table.


avatar

Moi c'est cet histoire de co-mj qui me perturbe, je pense qu'on pourrait ouvrir un autre topic sur le sujet car j'ai du mal à voir l'intérêt de la chose.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Edwin
avatar
Chair a Dragon

Oui, on pourrait aussi ouvrir un sujet pour la masterisation partagée entre deux mj. Je l'ai mise ici car je trouvais cela pertinent que le co-mj soit de préférence une personne de l'autre sexe, question immersion, partage des rôles et que, tout simplement, parfois par facilté quand dans un couple, on est tous les deux MJ.
D'ailleurs, je compte le proposer à ma compagne prochainement.

Ps : juste pour qu'on se comprenne bien, je ne suis pas contre pour qu'un joueur interprête un pj féminin et inversement, je dis simplement que c'est moins immersif. Côté moins immersif que n'a pas le jeu vidéo car il n'y que l'apparence, l'écrit et la voix IA (par contre, dès que l'on passe sur discord, bon l'immersif, on repassera ^^). D'aileurs dans les jeux vidéo, presque 80% des joueurs hommes ont des avatars féminins (soit principaux pour 30%, soit secondaires).

avatar

Historiquement parlant, au théatre, les personnages féminins ont très souvent étés joués par des hommes.

Durant de longue période de notre histoire, il était pratiquement interdit aux femmes de monter sur les planches! Sans parler des pièces de séminaires ou du théatre aux armées.

Et celà ne choquait personne.

Mon épouse aime beaucoup jouer les personnages masculins. Est-ce grave pour la parité, docteur?

Je joue autant de personnages masculin que féminin: suis-je en tord? Quelle sera ma peine pour avoir outrepassé mon genre/ rôle/ sexe/ autre ?

Comme dit plus tôt, tout est une question d'ambiance voulue. Les joueurs accepteront (hommes comme femmes) que le PNJ soit un homme, une femme ou autre chose encore, tant que le MJ le leur dit.

Ainsi Edwin, tu choisit une joueuse pour interpréter, en plus de son personnage, les PNJ féminin.

Soit. Si vous en êtes (à votre table j'entend) satisfait, c'est très bien, et continuez autant que celà vous plaira.

Mais, demande-tu à un joueur d'interpréter les PNJs masculins?

A qui demande-tu d'interpréter les personnages d'un autre genre? Ou dont l'identité est imprecise?

Ce n'est donc pas égalitaire, si tu ne le fait pas pour tout le monde.

La discrémination positive, ça reste de la discrémination. Et ce n'est jamais positif.

avatar

À ma table j'ai des joueurs qui ont des PJ femmes et des joueuses qui ont des PJ hommes. Je me vois mal ne pas interpréter certains PNJ et les confier à quelqu'un d'autre juste parce qu'ils n'ont pas le même sexe que moi.

avatar

Et sur 70 joueurs formés (pour seulement une douzaine de joueuses) personne n'a jamais eu l'idée de jouer un perso de l'autre sexe alors que ça existe (ce qui se fait par contre beaucoup plus dans les jeux vidéo).

Je suis très étonné de lire ça. Dans mon entourage, hommes comme femmes, nous jouons régulièrement des personnages d'un genre opposé au notre, et ce depuis des années. Ni plus ni moins que sur les jeux vidéo justement.

C'est d'ailleurs assez érange car nos psychés ne trouvent pas étrange de jouer une autre espèce tel un elfe, nain, ou demi-ogre, on reste dans l'immersion, par contre dès qu'une voix masculine interprête un pj/pnj féminin, zou, l'immersion est altérée.

Personnellement j'ai toujours eu du mal à jouer des races trop exotiques quand bien même certaines m'atiraient en tant que joueur, je reviens toujours aux humains et demi-humains. Et niveau interprétation coté MJ je me sens personnellement beaucoup plus à l'aise pour interpréter la vendeuse du coin, la reine du royaume ou la maréchale que je ne le suis pour faire de même avec un ogre, un dragon ou un kobold (en plus pour les kobold/gob j'ai toujours la tentation de prendre une intonation/voix un peu idiote et ça fonctionne rarement bien ^^').

Probablement car je m'y "projette" mentalement beaucoup plus facilement et qu'il est beaucoup plus facile pour moi de m'imaginer être souveraine, paysane ou fille de joie que d'être quelque chose de non-humain et beaucoup, beaucoup plus éloigné de ce que je suis. En fait le genre me parait un détail à peine plus important que la couleur des cheveux (en terme d'interprétation/projection) quand à coté on peut avoir des pouvoirs magiques, une longévité sans fin ou des sens innexistants chez nous humains. Niveau impact sur la psyché et comment interpreter le rôle il y a un gouffre !

Par contre je rejoins totalement Plateo sur les voix de fausset (ou quand une MJ s'essaie au growl) qui sont largement plus brise ambiance qu'un MJ qui change juste un peu l'intonation et le vocabulaire/style utilisé pour marquer le changement de personnage/personnalité. L'imagination et l'esprit font le reste sans problème pour ma part (et celle de mes camarades a priori)

avatar

A mes tables chacun joue ce qu'il veut. Si ça me pose problème pour des raisons de scénario ou d'équilibre, on en parle et c'est réglé mais c'est très rare. Le jeu avant tout.

avatar

En fait " la facilité " d'interprétation des autres espèces est que l'on n'a pas de référent réel sous les yeux et donc on plonge dans l'imaginaire, ça passe bien généralement.

Mais attention, je ne vous dis pas " il faut ", ou " on devrait " mais, je vous suggère un " pourquoi pas "... maintenant qu'on a enfin (ou presque) assez de joueuses en jdr, et bientôt, je l'espère, assez de MJ.

Et comme pour le théâtre, je parle de l'époque contemporaine, une époque où la femme est l'égal de l'homme.

En résumé : si vous avez une joueuse qui en plus de son PJ, souhaiterait interpréter les PNJ féminins, vous ne trouveriez pas que cela peut apporter un plus pour l'immersion et l'expérience de jeu ? Et si ce n'est une joueuse, alors dans le cadre d'une masterisation partagée ?

Pour ma part, je reste convaincu que le futur AP à succès (bien plus que tous les actuels) sera avec masterisation partagée homme/femme, ce serait extrêmement rafraichissant et d'une immersion folle (reste à trouver le bon casting, le bon jdr et la bonne chaîne de diffusion).

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dohnar
avatar

En résumé : si vous avez une joueuse qui en plus de son PJ, souhaiterait interpréter les PNJ féminins, vous ne trouveriez pas que cela peut apporter un plus pour l'immersion et l'expérience de jeu ?

Pour ma part je suis convaincu que c'est une mauvaise idée que de demander à une personne de changer sans cesse de PJ à PNJ et que cela va très probablement grandement nuire à son sentiment d'immersion dans son PJ (et encore plus si c'est son PJ qui se retrouve à interragir avec ce même PNJ !)

Avoir carrément deux MJ "temps-plein" pourquoi pas, et je reconnais que ça peut être un plus s'il y a une parité mais c'est carrément un autre sujet du coup.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Edwin
avatar

Si un homme (respectivement une femme) du Xxieme siecle est capable d'interpréter un orc, un dragon, un conquistador ou une IA, je suis étonné qu'on ne le croie pas capable d'interpréter une femme (respectivement un homme), ou qu'on le suppose moins crédible que dans les rôles susmentionnés.

avatar
Jyah

Ok, je comprends ton point de vue, et en effet, ça ne peut être un plus que si cela plait à la joueuse.
Si cela ne lui plait pas, ça ne peut ni doit se faire, il vaut mieux aller vers une masterisation partagée, avec toujours le préalable d'une envie commune.

En tout cas, tous vos avis sont intéressants, ils avaient d'ailleurs été donnés en HS dans un autre sujet il y a deux ans, je crois. Du coup, mieux valait ici un sujet dédié. D'autant que la situation du jdr a évolué en deux ans, et la part des joueuses aussi.

avatar

Et bien pourquoi pas c'est assez simple : les PNJs sont une des sources principales, sinon LA source principale, des informations que souhaite transmettre le MJ aux joueurs sur le monde dans lequel ils vivent et l'intrigue de l'aventure.

J'ai déjà assez de souci à éviter les incohérences avec moi même, ce n'est pas pour introduire un deuxième cerveau dans l'affaire qui va rajouter d'autres incohérences en croyant bien faire. Je ne veux pas être en train de surveiller le discours de cette co-MJ et la couper à chaque erreur, la reprendre à chaque improvisation imprévue, cela casserait l'imertion encore plus qu'une foix un peu grave pour la paysanne du coin.

C'est assez étonnant de voir ce recul dans le monde du JdR à vouloir cloisonner les gens à un genre particulier, alors que cela n'influe que sur la voix et non sur l'apparence, alors que dans le même temps en JdR Grandeur Nature on a de plus en plus de gens qui se travestissent pour jouer un personnage de l'autre sexe. Et là les efforts à fournir sont autrement plus importants.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Edwin