Configuration du combat naval 4

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Pavillon Noir

avatar

Bonsoir,

Je n'arrive pas à utiliser l'annexe "Configuration du combat naval" de À feu et à sang (dernière page avec 12 images). Ca semble expliqué page 179.

1. Quelle est la différence entre le "Modificateur de situation" et la "Configuration du combat" ?

2. À quoi correspondent les "+1/2" sur les images ? Si j'ai bien compris, le calcul de la configuration du combat ne prend en compte que le nombre d'avantages, donc je comprends pas à quoi servent ces valeurs...

3. À quoi correspondent les "+2" et "+0" de l'image "Manoeuvrabilité supérieure" et l'indication des noeuds de l'avantage "Rapidité supérieure" ? Des exemples ? Des références pour un calcul ?

4. Je ne comprends pas "Dommages : là où l'ennemi ne peut pas tirer". Les dommages en question sont des dommages infligé par qui ?

avatar

Bonsoir,

L'idée de cette configuration du combat est de réunir toutes les composantes d'un duel entre navires à l'époque. Si chacun des deux navires essaie de maximiser son Modificateur de situation en acquérant un avantage ou en en privant son adversaire, alors le combat naval sera parfaitement cohérent avec un combat naval de l'époque. C'est le modèle "Les règles te pousse à faire de l'Histoire".

1) et 2) La Configuration du combat naval est un ensemble de condition qui donne à ton équipage d'un côté, et à l'adversaire de l'autre côté, un avantage : le Modificateur de situation.

Sur ladite feuille de Configuration du combat naval à la toute fin de A feu et à sang, place un pion d'une couleur (ex: noirs) pour les joueurs sur chaque cas correspondant à une condition remplie par la situation. Cela peut paraître abstrait, mais devient évident lorsqu'on utilise les Accessoires de combat naval.

Fait la même chose avec les ennemis des PJ (ex: pions blancs).

Compte le nombre de pions noirs moins le nombre de pions blancs et divise par deux (chaque pion donne un bonus de +1/2) --> ça te donne le modificateur M de situation pour les PJ .

Les adversaires des PJ ont un Modificateur de situation égal à -M

3) Les +2 et +0 ne sont que des exemples. Ca aurait été plus parlant si je n'avais pas modifié la manoeuvrabilité de la Goélette à hunier après avoir fait cette feuille de Configuration de combat confus L'important, c'est de mettre un pion de la couleur du plus manoeuvrant sur cette case.

4) Si ton navire est à un endroit où l'ennemi ne peut pas t'atteindre, met un pion sur cette case. Sur la mini-illustration, le brick a perdu son mât de misaine, ce qui l'empêche de tourner. La goélette est donc à l'abri de ses boulets.

avatar

Merci, c'est clair.

avatar

@Renaud Maroy: tant qu'on y est, le test de Déplacement mentionné p180 de AFEAS, dans la phase de Résolution (IV) - il sert à quoi exactement? Il apparait comme étant obligatoire ("chaque équipage effectue un test..."), mais je ne vois pas à quoi servent les succés? A faire varier la vitesse comme dans les règles de poursuite? Et surtout, pourquoi saute-t'il quand on joue avec un croquis? Est-ce à dire aue tu traites la vitesse des bateaux comme étant fixe en combat naval (hors allures et voilure j'entends) ? Merci par avance.