Jouer avec 3 PJ 7

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées (boite d'initiation)

avatar

Bonjour à tous,

Nous jouons depuis peu (mais avec un grand enthousiasme) au JDR grâce à COF. Ma femme et mes deux "grandes" de 10 et 12 ans adorent. Après quelques scénarios, nous avons profité de la campagne de la boîte d'initiation. On a adoré !

Je prépare la campagne vengeance et je m'interroge sur la difficulté des combats lorsque le groupe ne comprend que 3 joueurs. Je ne voudrais pas que cela nuise au plaisir de jeu.

Est-ce problématique ? Quelles adaptations sont les plus intéressantes ? Diminuer le nombre d'adversaires, par exemple, mais quelles sont les autres options ? Avoir un niveau supérieur à celui proposé ?

Et l'équilibre du groupe joue aussi : sans prêtre pour soigner, la partie devient plus périlleuse.Il s'en est fallu de peu qu'ils en fassent les frais ce we content

avatar

Les deux options que sont les points de chance et de récupération peuvent t'être d'un grand secours. Tu as aussi la solution d'un compagnon pnj, joué tour à tour par chacun des joueurs.

avatar

Ca va dépendre du profil des 3 personnages.

En plus des options évoquées par MRZ, acheter des potions (à Wyks) ou même engager un soigneur pour les accompagner est une option. Ils ont aussi la Coupe qu'ils pourront utiliser, avec le danger que ça représente (et ça peut ajouter du fun, les doubles apparaissant instantanément la première fois, puis à des moment totalement inopportun les autres fois, genre sur un echec critique en plein combat, ajoutant de la confusion, ou bien sur une tentative d'infiltration discrête ...).

Sinon, les adversaires (monstres) peuvent avoir moins de PV ou faire moins de dégats également. La première option (moins de PV) va réduire un peu les combats, la seconde (moins de dégats) réduire le danger qu'ils représentent. J'ai tendance à diminuer fortement les PV des adversaires et à monter fortement les dégats qu'ils infigent. Tout le monde à ma table (y compris les jeunes de 10 et 13 ans) préfère des combats qui ne durent pas trop mais avec un risque réel d'y passer.

Tu as plusieurs fil de discussion sur léquilibrage des rencontres, pas obligatoirement dédiés à Vengeance, mais je pense qu'il a pas mal d'options intéressantes.

Comme je disais au début, le profil des personnages va être un facteur qui va guider les adaptations à réaliser ainsi que le style de jeu que vous appréciez ...

avatar

La campagne n'est pas trop difficile en terme de rencontres, surtout passés les 2 premiers chapitres.

Les scénarios sont généreux dans les récompenses en objets magiques.

Je ne te recommande pas de perso supplémentaire avec des débutants, jouer chacun leur propre personnage, et toi les PNJ va déjà vous demander votre attention.
Tu peux diminuer un peu les PV et la DEF des adversaires si tu constates que c'est difficile au démarrage. Donner un niveau supplémentaire risque de trop faciliter et cela sera plus dur à rattraper. Les PV et la DEF tu pourras toujours ajuster dans un sens ou dans l'autre, sans que les joueurs ne le sachent.

Il faudra peut-être être un peu plus sympathique avec les combats de masse (sans spoiler ici, tu verras vite de quoi je parle en lisant les chapitres concernés) puisque un PJ de plus ou de moins peut changer les options disponibles pour le groupe. Rien de grave ceci dit.

S'ils n'ont pas de prêtre pour les soins, surtout sur les deux premiers chapitres (le temps qu'ils gagnent en puissance) tu peux être généreux sur les potions de soins pour compenser.

avatar

Merci pour toutes ces suggestions bien pratique.

Je vais regarder les règles de points de récupération que je connais pas.

Les PC j'hésitais pour les laisser se confronter aux dures lois des jets de dés pourris.

Le PNJ j'y avais pensé, mais en refilant le bébé à madame. Alterner peut être sympa pour les filles. A tester sur le premier chapitre voir comment on s'en dépatouille. Je verrai si je peux jongler avec sinon au pire il périra et je suivrai la générosité d'Ethariel sur les potions plaisantin

J'aime bien aussi l'idée d'équilibrage sur les PV/DM que tu proposes The Old One, raccourcir en maintenant la puissance. Je me sens encore un peu cul à ne pas penser tout seul à ces détails. C'est encore parfois compliqué à gérer d'être le MJ, trop de choses qui se bousculent dans la tête. ça va venir content

Pour avoir déjà parcouru toute la campagne, l'apparition des doubles sera un moment épique pour elles.

Pour ce qui est de la composition, nous poursuivrons avec leurs personnages : Maëla, Félindra et Karoom. Peut être que l'ajout d'un PNJ allié se portera sur un Krush pour apporter un peu de masse au contact.

En tout cas, grand merci à vous trois pour ces conseils !

avatar

C'est une gymnastique qui vient à force de pratique. Et même avec de la pratique (je n'en ai pas tant que ça), c'est toujours intéressant de voir ce que font les autres meneurs histoire d'enrichir le champs des possibles.

Au premire scénario, par exemple, tu peux estimer que les rencontres dans les marais (je pense aux harpies en particulier) seront moins létales. Ce sont juste des créatures affamées, si leur technique ne fonctionne pas et que l'une d'elles perd trop de PV, les 2 harpies s'enfuient. Ca permet d'entrer dans l'antre de Zazarelle plutôt frais pour la suite, sans avoir de potion complémentaire ou de soigneur.

C'est vrai pour toute rencontre aléatoire : quelle est la motivation de l'adversité ? Un "vrai" méchant se battra jusqu'au bout. Mais les "seconds couteaux" ou les rencontres aléatoires de monstres qui ont juste faim et qui passaient par là ... la fuite ou le contournement est souvent une option, que ce soient les PJ ou les PNJ. Je parle des rencontres aléatoires (ou secondaires), pas des grands méchants ou des batailles rangées hein.

Pour ta composition ... les attaques magiques de Maëla, les bénédictions et les soins de Karoom (quitte à proposer la bonne voie au PJ), les dégats à distance plus ceux du loup de Félindra ... ça commence à être pas mal en vrai ...

avatar

Rencontrer un prêtre de temps en temps ou un pnj "herboriste / soigneur / accoucheur" qui saura leur rendre quelques pv, leur offrir / vendre (en ce cas prévoir quelques po à gagner) des thés / ongents / potions de soins... content

S'ils sauvent un village, la vieille soigneuse du coin va leur offrir les soins. S'ils aident la milice d'une ville, on fera appeler le prêtre le plus proche pour les retaper etc...

Je joue Anathazerin à 3 PJ et pour l'instant ça passe. Ils ont un peu chaud par moment mais ça force à la prudence.

Ils ont aussi des points de chance et récupération (mais n'en utilisent finalement pas si souvent) et plusieurs fois, des pnj qui les accompagnent pour un bout de route.

D'après moi ce n'est pas du tout un souci !